background preloader

Les progrès techniques de la seconde révolution industrielle aux

Facebook Twitter

Les 3 phases d'industrialisation. La naissance de l'automobile. L'accélération des transports. Seconde Révolution industrielle. « Seconde Révolution industrielle » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior La Seconde Révolution industrielle est une période historique située entre la seconde moitié du 19e siècle et le début du 20e siècle (1870-1913) où l'Europe, les États-Unis et le Japon connurent un important développement de l'automobile et de la chimie grâce à l'utilisation axée du pétrole et de l'électricité.

Seconde Révolution industrielle

La Seconde Révolution industrielle est caractérisée par l’essor de l’électricité, du pétrole, de la mécanique et de la chimie. Cette période est marquée par des grandes innovations qui vont permettrent la croissance économique des pays et des gains de productivité très importants. 10000 ans d'économie - La seconde révolution industrielle. En Europe et aux États-Unis, avec des innovations comme l'utilisation de l'électricité et du pétrole, l'industrie chimique, les chemins de fer et bateaux à vapeur etc.

10000 ans d'économie - La seconde révolution industrielle

La seconde moitié du 19e siècle et le début du 20e siècle voient le développement d'innovations successives qui autorisent des gains de productivité importants. Il s'agit notamment de la production mécanique d'électricité et du moteur à explosion utilisant le pétrole, de l'industrie chimique, de moyens de communication comme le télégraphe puis le téléphone, de moyens de transport comme les chemins de fer ou les bateaux à vapeur.

Ces moyens de communication et de transport favorisent les échanges internationaux et l'entrée dans un nouvel épisode de mondialisation qui s'interrompt en 1914. Combien y a-t-il eu de révolutions industrielles ? L'histoire retient trois révolutions industrielles : la première apparaît à la fin du XVIIIe siècle au Royaume-Uni, la deuxième à la fin du XIXe siècle aux États-Unis et en Allemagne, et la troisième à la fin du XXe siècle aux États-Unis et au Japon.

Combien y a-t-il eu de révolutions industrielles ?

Les trois révolutions industrielles À la fin du XVIIIe siècle au Royaume-Uni, l'extraction massive du charbon permet l'invention de la machine à vapeur et fait émerger de nouvelles industries, notamment textiles. Dès 1800, de nombreux brevets mènent à la commercialisation de machines à coudre mécanisées au Royaume-Uni puis en France. Histoire de l'électricité. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Histoire de l'électricité

La section « Histoire » de l'article Électron est une chronologie détaillée de l'étude expérimentale de l'électricité. La foudre, manifestation spectaculaire de l'électricité. L'électricité existe depuis les débuts de l'univers. Histoire du pétrole. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Histoire du pétrole

L'exploitation du pétrole remonte à une époque ancienne, mais son importance, commerciale et industrielle, croît à partir du XIXe siècle pour connaître au XXe siècle un essor économique et aussi une succession de crises. Découvertes[modifier | modifier le code] Source et ruisseau bitumeux du Puy de la Poix, sur la commune de CLERMONT-FD, Puy-de-Dôme, France Lors du processus de formation du pétrole, celui-ci quitte sa roche-mère et migre vers la surface. Moteur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Moteur

Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif permettant d'effectuer un mouvement qu'il soit spirituel (religion, syndicat, parti politique) ou physique (rotation, translation, ascension, etc.[1]) à partir d'une énergie (électrique, thermique, etc.)[2],[3]. Cet article ne traite que des moteurs générant un déplacement physique et tangible[4]. Historique[modifier | modifier le code] Innovation en Europe à la Belle Époque. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Innovation en Europe à la Belle Époque

L’esprit d'une époque[modifier | modifier le code] Après 1850, le romantisme s'essouffle, l'amour de la nature s'éteint et l'Europe partage désormais l'esprit industrialiste qui avait pénétré l'Angleterre dès la première moitié du XIXe siècle.