background preloader

Tu n'as pas le droit de tout dire

Related:  Liberté d'expression, liberté de la presse (10-15 ans)A TRIER

Où s’arrête la liberté d’expression sur Facebook et Twitter ? La justice a tranché : Twitter doit aider les autorités à identifier les auteurs des tweets antisémites. L’occasion de rappeler que nul ne peut tout dire et tout montrer sur les réseaux sociaux sous couvert de la liberté d’expression. Focus sur les règles à suivre sur Facebook et Twitter. #unbonjuif, #unjuifmort. 21 petits caractères qui ont fait grand bruit en 2012 sur Twitter, deux hashtags à l’origine d’un flot de propos antisémites incontrôlable. Caché derrière son écran, il est facile de se croire tout-puissant et de transgresser les règles sans scrupule. • En 2009, un professeur d’anglais de Marseille (collège des Chartreux) porte plainte après avoir été insulté sur Facebook par des élèves. Peut-on tenir des propos injurieux sur les réseaux sociaux ? Ce que dit le règlement de Facebook« Vous ne devez pas menacer autrui ou organiser des actes de violence. (…) Facebook ne tolère pas l’intimidation et le harcèlement. Deux cas de figure peuvent se présenter :

Haro sur la caricature Les marges d’expression de la caricature et du dessin de presse se réduisent chaque jour un peu plus et aucun sujet ne semble épargné. Dernier exemple en date, suite à la parution d’un dessin de Gerald Scarfe (en illustration) qui commentait les élections en Israël, la rédaction du Sunday Times qui l’avait publié a présenté ses « excuses sans réserve » au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Alors que le dessin ne fait que critiquer la politique du chef de gouvernement et n’est en aucun cas antisémite (aucun signe religieux n’est visible et la légende précise « Est-ce que le cimentage de la Paix continue ?»), le rédacteur en chef Martin Ivens a rencontré la communauté juive britannique et déclaré « Le Sunday Times exècre l’antisémitisme et n’entreprendrait jamais de blesser le peuple juif, ou tout autre groupe ethnique ou religieux ». En France, il faut rappeler que Charlie Hebdo est toujours l’objet de poursuites pour des dessins sur Mahomet et sur Marine Le Pen.

lpq_charlie.pdf Nouvelles narrations 16 vidéos pour parler de la liberté d'expression Il y a un an, le 7 janvier 2015, le journal Charlie hebdo était attaqué par des terroristes. Cette semaine, à l’occasion de cet hommage, tu en as sûrement discuté à la maison et en classe, avec tes professeurs. Ensemble, vous avez peut-être réfléchi à l’importance de la liberté d’expression dans notre pays. 1jour1actu te propose 16 vidéos à visionner pour bien comprendre cette valeur. Le numéro d'1jour1actu qui paraît aujourd'hui t'aide à comprendre ce qu'est la liberté d'expression. Si nous avons tous le droit de penser, de dire, d'écrire ce que nous voulons, nous devons le faire dans le respect des autres. • Utiliser des injures contre quelqu'un parce qu'il est étranger, de couleur, d'une autre religion ou tout simplement parce qu'on est pas d'accord avec ses idées ou sa façon de vivre. • Traiter différemment ou isoler quelqu'un à cause de son sexe, de sa couleur de peau d'un handicap, ou même de ses choix de vie.

Dix façons de faire taire un ou une journaliste Andrzej Poczobut - journalist au Bélarus. © Chryscina Marchuk Les gouvernements et d'autres organisations à travers le monde perfectionnent les techniques destinées à empêcher les journalistes de faire la lumière sur la corruption et les violations des droits humains. Fausses accusations, retrait du permis de travail, assassinats, etc., voici 10 façons de faire taire un ou une journaliste. Les attaques physiques En mai 2012, un sniper a tué Abd al Ghani Kaake, un journaliste âgé de 18 ans. © Privée Dans certains pays comme la Syrie, le Turkménistan et la Somalie, les gouvernements, les forces militaires et les groupes armés attaquent, voire tuent, des journalistes critiques à l'égard de leurs politiques et pratiques. Au mois de novembre dernier, le cameraman Hussam Salameh et le journaliste Mahmoud al Koumi, deux Palestiniens de la chaîne de télévisionAl Aqsa TV (affiliée au Hamas), ont été tués par un tir de missile israélien visant leur voiture dans la ville de Gaza. Le harcèlement

Actualités - Liberté de conscience, liberté d'expression : outils pédagogiques pour réfléchir et débattre avec les élèves Comment parler d'un drame de l'actualité aux élèves ? Quelques principes Moduler son attitude pédagogique selon l'âge des élèves : à l'école maternelle, du début à la fin de l'école élémentaire, au collège...Accueillir l'expression de l'émotion des élèves, sans sous-estimer, y compris chez les très jeunes enfants, leur capacité à saisir la gravité des situations ;Rassurer les élèves : l'école est un espace protégé ; l'évènement s'est déroulé dans un lieu et un temps circonscrit, même si les média en parlent et diffusent plusieurs fois les images ;Etre attentif au « niveau de connaissance » que les élèves ont de l'évènement : certains élèves peuvent n'en avoir aucune connaissance ; d'autres ne disposer que d'éléments partiels, voire erronés, provenant de sources variées. Pour aller plus loin : Aborder un événement collectif violent Quelques repères pour agir à l'école primaire Aujourd'hui, le périmètre touché est beaucoup plus important. Distinguer les situations S'appuyer sur le collectif

Brief.me, construisons un média Avec Brief.me, nous vous proposons de construire avec nous un rendez-vous quotidien par e-mail qui fait le tri dans l'actualité du jour et résume ce qui est important en privilégiant l'explication et le sens des événements. Tout a commencé avec un article du Guardian, un de ceux qui frappent l'imagination et qu'on se fait suivre par e-mail. Son titre : L'article explique comment la consommation répétée d'informations nous embrouille le cerveau, nous fait perdre du temps, ne nous aide pas à prendre de meilleures décisions, nous rend passifs. Réflexion faite, tout n'était pas faux dans cet article. Qu'en retenons-nous d'utile pour notre compréhension du monde ou pour notre vie ? Face à ce problème, nous avons imaginé Brief.me, une approche simple et reposante de l'actualité, un guide dans la masse des informations disponibles. Une édition par jour Chaque jour par e-mail, Brief.me fait le tri dans l'actualité du jour et vous résume ce qui est important. Notre objectif est double :

Related: