background preloader

Tendances digitales 2015

Tendances digitales 2015
Related:  CréativitéTendances du marketing digitalDigital Marketinge-tourisme

Livre : L'insolite, moteur d'innovation ! Aujourd’hui, je vous propose la chronique du livre L’insolite, moteur d’innovation – Être hors tendance pour être fort d’Anne Brunet-Mbappe. Anne m’a gentiment envoyé son ouvrage pour que j’en fasse la revue ici, et j’en profite pour la remercier à nouveau. Anne Brunet-Mbappe Commençons par une petite présentation. Anne Brunet-Mbappe est diplômée de Sciences Po Paris et Docteur en Linguistique théorique. Côté profession, elle est enseignant-chercheur et professeur de créativité et d’entrepreneuriat à Novancia Business School (une école de la CCI de Paris). En 2009, elle a reçu le Grand Prix de la Réflexion impertinente sur l’innovation du CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers). Bref, autant dire qu’elle connaît son sujet sur le bout des doigts ! J’ai pris beaucoup de plaisir à lire son livre. Sorte de plaidoyer en faveur de l’audace entrepreneuriale, il séduira tout ceux qui apprécient la créativité et l’innovation sous toutes leurs formes ! L’innovation insolite dans tous ses états

3 tendances de la personnalisation à surveiller en 2015 Le marketing one-to-one fait l’objet de prédictions depuis de très nombreuses années qui se comptent maintenant en décennies : souvenons-nous du livre « One-to-One Future » de Don Peppers (écrit en…1993). Il prédisait l’avènement imminent de ce nouveau concept marketing basé sur la capacité d’interaction d’une entreprise avec ses clients de façon personnalisée et individualisée… Las, les projets lancés au début des années 2000 avec l’émergence de l’internet ont pour beaucoup fait flop. En cause : un concept prometteur mais des technologies complètement inadaptées à l’accélération du business et à la souplesse requise pour s’adapter à l’évolution des comportements d’achat. 1/ L’arrivée de solutions agiles et complètes Nul besoin d’intégration à un legacy system pour se lancer dans la personnalisation : l’identification de comportements par cookies ou LocalStorage permet de mener quantité de campagnes avancées de personnalisation. 2/ La valorisation de ses data 3/ La mobilité

La foodtech décryptée en infographie by OptiMiam Ces derniers temps, on entend beaucoup parler de foodtech. Ces acteurs du monde moderne qui allient technologie et gastronomie. Il en existe énormément, voir même peut-être un peu trop… Vous pouvez vous faire livrer grâce à Alloresto (et bien d’autres…), profiter d’un menu à -30% avec La Fourchette, où encore manger chez votre voisin avec Viz’Eat. Face à cette abondance de service à destination du français, Nous, chez OptiMiam, on a décidé de tout tester et on s’est amusé à vous les comparer à travers cette infographie. La foodtech décryptée en infographie

La communication digitale à l’heure de la conversation inversée C’est une des bases du marketing web, pourtant elle a du mal à s’installer dans l’esprit des marketers. La communication digitale doit faire avec la conversation inversée. Plus de stratégie marketing sur le web sans tenir compte de la prise de pouvoir des internautes sur les médias sociaux. Pour beaucoup c’est une évidence, pourtant elle est loin d’être partagée par les entrepreneurs. Etat des lieux d’une tendance lourde, et de quelques autres. La conversation inversée est au cœur de toute stratégie de communication digitale Cette conversation inversée, c’est l’idée d’un internaute maître du fil de discussion. Tous les adeptes du référencement naturel l’ont compris depuis très longtemps, la base de toute communication sur le web passe par la prise en compte des interrogations des internautes sur le web. La conversation inversée est née. Chaque internaute possède sa propre stratégie digitale L’internaute devient de plus en plus mature dans sa communication sur le web. réseau Ello WordPress:

Tendances digitales 2015 août122015 Durant ce mois d'août, la rédaction vous propose une rediffusion des articles les plus lus sur notre blog. L'article de ce jour a été publié en février 2015. L'Agence Vanksen a décrypté 5 tendances digitales actuelles et propose 10 conseils pour guider les marques dans leur stratégie. L'évolution du mobile au cœur de tous les usages, un partenaire au quotidien, prenant le pas sur le PC : « à l'échelle mondiale, il y a plus de mobinautes que d'internautes » . Les marques doivent s'efforcer d'engager un consommateur volatile qui marque aussi son intérêt pour les objets connectés (les montres essentiellement). 10 commandements sur le digital pour 2015, avec des exemples de marques : Consultez la présentation complète : En complément, découvrez les 15 tendances touristiques pour 2015 par nos amis Pierre Bellerose et Paul Arseneault : Cet article vous a plu? A propos de l'auteur : Stéphanie Giraud

Make It Up, un festival pour déjouer l’obsolescence programmée Dans le même esprit que l'Open Bidouille Camp qui s'est déroulé à la fin de septembre à Paris, n'hésitez pas à faire un tour à Make It Up ce week-end, au marché Malassis, aux puces de Saint-Ouen. Cet événement a pour ambition d'interpeller sur la question de l'obsolescence programmée de nos objets quotidiens et d'imaginer ceux que nous utiliserons demain. Ou comment faire du neuf avec du vieux... et un bon sens plus poussé qu'ici ? Un dispositif en deux temps Mathilde Berchon, spécialiste du mouvement des "makers" (ces "bricoleurs du XXIe siècle") s'occupe de la communication du festival. Leur envie ? Aussi l'événement a-t-il débuté le week-end dernier avec la réunion de six équipes pluridisciplinaires (designeurs, développeurs, ingénieurs mécaniques, électroniciens, scénographes, marketeurs) qui avaient pour objectif de créer des prototypes d'objets communicants et durables à partir de matériel de récupération. Découverte des objets obsolètes Résultat des courses de créativité ?

Prospective et tendances marketing et marchés 2015 Ce dossier anticipation, prospective est n must read pour anticiper 2015… Prospective 2015 : Tendances créatives Les tendances créatives 2015 : couleurs, textures, formes, musique, design… Infographie Shutterstock. Prospective 2015 : tendances graphiques de l’emailing Au programme : minimalisme, Marsala et mobilité selon Paulette Alson, Responsable de la Communication du groupe NP6. Prospective 2015 : tendances Data & Analytics Les grandes tendances et les nouveaux challenges que soulève l’utilisation de la Data et de l’Analytics au sein des organisations selon Deloitte. Prospective 2015 : la publicité programmatique 5 grandes tendances qui marqueront l’univers du marketing et de la publicité en 2015. Prospective : En 2015, la distribution adoptera massivement le smartphone Prospective : Quelles évolutions pour le SEO en 2015 ? Tendances 2015 : e-mail marketing, CRM et Business Intelligence Tendances 2015 : le SMS marketing Tendances et prospective 2015 : Marketing Automation (c) ill.

#FoodTech : 4 startups qui changent notre façon de nous nourrir et de nous approvisionner Se nourrir demain, ce ne sera pas s’abreuver de Soylent, cette mixture censée couvrir tous nos besoins nutritionnels et que son créateur présente comme une alternative à la nourriture, la vraie, celle qui titille les papilles. La nourriture de demain se prépare aujourd’hui, avec une évolution des circuits d’approvisionnement mais aussi une adaptation à nos modes de vie. Avec Kelbongoo, Wikeeps, Cavacave et Lyophilisé & Co, l’évolution est en marche. Kelbongoo Kelbongoo (« Quel bon goût !« )est une entreprise sociale proposant aux consommateurs, à des prix de supermarchés, des produits frais, locaux tout en rémunérant équitablement les producteurs des petites fermes familiales, en Picardie. Wikeeps Wikeeps est un système innovant qui permet de conserver et de servir les bouteilles de vin au verre et ce jusqu’à 20 jours après ouverture. CavaCave Lyophilise & co Lyophilise & Co propose des plats, réalisés par des traiteurs, en utilisant le principe ancestral de la stérilisation.

Qu'est ce que la communication digitale? La communication digitale repose sur un principe simple, encore trop souvent ignoré par nombre d’entrepreneurs ayant le projet de poser leur marque sur le web : l’interaction. Interaction entre internaute à la recherche de solutions, et une entreprise prête à lui proposer ses réponses. Le principe de communication numérique posé, il ne vous reste plus qu’à la rendre efficace pour la rendre utile pour vos entreprises et marques. C’est l’objet de cet article. La communication digitale prend en compte la réalité du web Inutile de croire qu’une seule action permettra à une entreprise d’être visible de façon pérenne. Les stratégies de communications numériques ne fonctionnent pas en silos. Pour faire simple, il existe trois types d’entrée vers une marque ou une entité sur internet : – l’accès directs sur les sites web observés (par exemple, la page d’accueil du site web de l’entreprise) – les liens externes (médias sociaux, campagnes web) – le référencement naturel Plus sur les tendances du web

» Technologie et patrimoine : faire le pont entre hier et aujourd’hui La troisième édition du Forum sur le tourisme numérique, qui s’est tenue à Deauville en mars dernier, a regroupé un grand nombre de conférenciers et de participants et sensibilisé les acteurs de l’industrie à cette dimension. Entre autres sujets abordés, quelques intervenants ont parlé de l’utilisation du numérique pour valoriser les sites patrimoniaux. Voici un bref compte rendu des exemples présentés. L’ensemble du site raconte l’histoire L’Abbaye de Fontevraud, d’inspiration bénédictine, fut fondée en 1101 et est située dans la région des Pays de la Loire. Elle occupe un terrain de 13 hectares, et est ainsi l’une des plus grandes cités monastiques d’Europe. Le directeur de l’établissement, David Martin, explique que le numérique occupe une place importante dans la façon de raconter l’histoire des lieux. Source : Fontevraud On cherche à trouver un équilibre entre la demande pour des connaissances et la transmission d’un contenu plus sensible, lié à l’émotion ou au jeu. Source(s)

Out of Our Minds: Learning to Be Creative: Amazon.fr: Sir Ken Robinson: Livres anglais et étrangers Le web 3.0 et les tendances émergentes des objets connectés #7WebCom Près de 5 ans après l’apparition du terme web 3.0, cette notion suscite toujours autant de questions pour les entreprises, d’autant que dans la pratique beaucoup d’articles et de conseils sont tournés sur le 2.0. Le web 3.0, aussi appelé parfois « web squared », correspond à un internet des objets dans lequel internet se transforme en un véritable écosystème informationnel et où le web tente de donner davantage de sens aux données. Si on se réfère à différentes définitions ou recherches sur le sujet, le web 3.0 regrouperait les trois composantes suivantes : le web sémantique, le web mobile et le web des objets. Ces derniers mois ont été riches en annonce de lancement de produits technologiques innovants et « 3.0 », c’est pourquoi j’ai choisi de faire un focus sur phénomène qui prend une ampleur considérable… Le web des objets : la troisième dimension du web 3.0 Le web des objets n’est pas un phénomène de mode Les 4 tendances émergentes des objets connectés

La fameuse loi française contre le gaspillage alimentaire | Tu vas pas jeter ça? Photo originale : THOMAS SAMSON. AFP Voilà c’est fait! Obliger les supermarchés à donner leurs invendus? L’année dernière, je vous ai parlé de cette loi en Belgique qui oblige les supermarchés à offrir leurs invendus à des organismes et je vous disais que ce n’était pas forcément souhaitable ou pertinent de faire pareil ici. Plutôt une interdiction de jeter! Le grand intérêt de la loi en France, c’est qu’elle est beaucoup plus complète que la loi belge susmentionnée. Hiérarchie d’actions anti-gaspillage Je ne m’attarderai pas sur comment le tout sera appliqué concrètement en France (si ça vous intéresse, vous pouvez lire le texte de loi), mais voici les grandes lignes : A) Prévention du gaspillage alimentaire Parce que le « déchet » le plus facile à gérer, c’est celui qu’on ne génère pas. B) Utilisation des invendus propres à la consommation humaine, par le don ou la transformation C) Alimentation animale ou D) Compost ou valorisation énergétique Voilà! Conclusion : Bravo la France! J'aime :

Transitions : ce que le numérique fait aux transformations du monde… A l’occasion de la parution du 5e Cahier d’enjeux et de prospective de la Fing, nous reprenons ici la réflexion qui le parcours sur le rôle du numérique dans les transitions auxquelles nous sommes confrontés. Comment le numérique impacte-t-il les transformations du monde ? Quelle action spécifique le numérique a-t-il sur notre avenir ? Sur quoi agit-il ? Que remet-il en cause ? Soit un monde, le nôtre, dont les principes organisateurs cessent peu à peu de fonctionner comme auparavant sous la pression : Ce monde n’a d’autre issue que de changer. Nous venons de décrire une transition, avec tous ses ingrédients : un système complexe ; un état de départ rendu instable par des changements venus de l’intérieur comme de l’extérieur ; et son passage vers un nouvel état significativement différent du précédent, en empruntant un chemin de transformation plus ou moins long, escarpé et incertain. Nous savons nécessaire une transition ‘durable’ de notre modèle de développement.

Related:  lison1