background preloader

Léo Ferré - L'affiche rouge (Louis Aragon)

Léo Ferré - L'affiche rouge (Louis Aragon)

http://www.youtube.com/watch?v=xGZ1lnwwYfs

Related:  Le groupe Manouchian à travers les artsChansonsLe Reseau Manouchian

2° Guerre Mondiale - l' Affiche Rouge - Site Jimdo de histoiredesarts2012! - Seconde Guerre mondiale, lors de la domination de l'Allemagne nazie sur l'Europe et de la collaboration des Etats occupés avec le pouvoir nazi (pour la France et le gouvernement de Vichy ou de l'Etat français). - Lieu : France occupée (chef de l'Etat, le Maréchal Pétain). - Après l'attaque de l'URSS par l'Allemagne nazie, des communistes deviennent résistants (après juin 1941). Un mouvement de résistance particulier, au sein de la résistance communiste se développe : les MOI (Main d'Oeuvre Immigrée). La MOI fut d'abord une organisation de type syndical (défense des intérêts professionnels) regroupant les travailleurs immigrés de la CGT. Après la 1° grande rafle contre les juifs ( la Rafle du vel d'Hiv le 16/7/1942) les groupes parisiens s'engagen tun peu plus dans l'action et l'organisation donne naissance à un groupe armé au sein des FTP (Francs Tireurs et partisans), les FTP-MOI, dont le dirigeant fut Joseph Epstein.

« Strophes pour se souvenir » de Louis Aragon : Pistes pédagogiques - Poètes en résistance - Centre National de Documentation Pédagogique Louis Aragon, « Strophes pour se souvenir » Pistes pédagogiques En 1955, à l’occasion de l’inauguration d’une rue « Groupe Manouchian » à Paris, Louis Aragon écrit le poème « Strophes pour se souvenir », dans lequel il rend hommage à ces résistants « étrangers » arrêtés par les Allemands et fusillés le 21 février 1944. Onze ans après la fin du conflit, l’heure n’est plus à la lutte mais au devoir de mémoire. Le titre du poème annonce de manière claire le projet de lecture : il s’agit d’utiliser la forme poétique (« Strophes ») afin de lutter contre l’oubli et la banalisation du mal (« pour se souvenir »). Le poème s’inscrit ainsi dans la grande tradition littéraire des oraisons funèbres, à l’image de Bossuet en son temps ou de Malraux qui, quelques années plus tard, lors du transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon, prononce un discours poignant.

Oradour-sur-Glane Profession rescapé Il vit au milieu de ses ruines. Il les arpente, il les connaît. Il les commente, il en transmet le souvenir aux gens qui viennent les voir. Elles l’entourent, elles sont devenues sa raison d’être. L’affiche rouge Contexte historique Une opération de propagande d’envergure Constitué et organisé entre la fin de l’année 1942 et février 1943, le réseau Manouchian fait partie du groupe de résistance des « Francs-tireurs et partisans – main-d'œuvre immigrée » (FTP-MOI). Composé de 23 communistes (dont 20 étrangers : espagnols, italiens, arméniens et juifs d’Europe centrale et de l’est), le réseau effectue de nombreux attentats et actes de sabotages contre l’occupant nazi.

El pueblo unido jamás será vencido Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. El pueblo unido jamás será vencido (« Le peuple uni ne sera jamais vaincu ») est une chanson chilienne écrite par le groupe Quilapayún et composée par le musicien Sergio Ortega. Elle a été enregistrée pour la première fois par Quilapayún en juillet 1973. Au fil du temps cette chanson est devenue un symbole d'unité et de solidarité populaire pour des citoyens opprimés de tous pays luttant pour la liberté et l'égalité, dépassant son rapport direct avec le Chili. Elle a été traduite en plusieurs langues. En Iran, l'air a été repris par les militants de la révolution islamique dans un chant nommé Barpakhiz.

Missak Manouchian - Exposition et hommages Venez visiter cette exposition sur Missak Manouchian, Résistant arménien, réfugié en France en 1925, exécuté par les Allemands en février 1944 avec ses 22 compagnons. C’est ici ! Hommages : En s’inspirant librement de la dernière lettre de Missak Manouchian à sa femme Mélinée avant son exécution, Louis Aragon écrit le poème « Strophes pour se souvenir » en 1955 dans Le Roman inachevé, à l’occasion de l’inauguration de la rue du Groupe-Manouchian située dans le 20e arrondissement de Paris.Ce poème est mis en musique et chanté par Léo Ferré en 1959 sous le titre « L’Affiche rouge » (publié dans Léo Ferré chante Aragon, 1961). Depuis il a très souvent été repris par d’autres chanteurs, dont Jacques Bertin, Catherine Sauvage, Marc Ogeret, Leni Escudero, Mama Béa, Monique Morelli, Didier Barbelivien et Bernard Lavilliers. La mairie d’Évry a donné le nom de Missak Manouchian à un parc en bord de Seine, à l’endroit même où eut lieu son arrestation.

« Strophes pour se souvenir » de Louis Aragon : Pistes pédagogiques - Poètes en résistance - Centre National de Documentation Pédagogique Louis Aragon, « Strophes pour se souvenir » Pistes pédagogiques En 1955, à l’occasion de l’inauguration d’une rue « Groupe Manouchian » à Paris, Louis Aragon écrit le poème « Strophes pour se souvenir », dans lequel il rend hommage à ces résistants « étrangers » arrêtés par les Allemands et fusillés le 21 février 1944. Onze ans après la fin du conflit, l’heure n’est plus à la lutte mais au devoir de mémoire. Le titre du poème annonce de manière claire le projet de lecture : il s’agit d’utiliser la forme poétique (« Strophes ») afin de lutter contre l’oubli et la banalisation du mal (« pour se souvenir »). Le poème s’inscrit ainsi dans la grande tradition littéraire des oraisons funèbres, à l’image de Bossuet en son temps ou de Malraux qui, quelques années plus tard, lors du transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon, prononce un discours poignant. Un hommage funèbre

Paroles et traduction Bob Dylan : Blowin' In The Wind Paroles et traduction de «Blowin' In The Wind» Blowin' In The Wind (Soufflé Dans Le Vent) How many roads must a man walk downCombien de routes un homme doit-il parcourirBefore you call him a man ?Avant que vous ne l'appeliez un homme ? L’affiche rouge Une opération de propagande d’envergure Constitué et organisé entre la fin de l’année 1942 et février 1943, le réseau Manouchian fait partie du groupe de résistance des « Francs-tireurs et partisans – main-d'œuvre immigrée » (FTP-MOI). Composé de 23 communistes (dont 20 étrangers : espagnols, italiens, arméniens et juifs d’Europe centrale et de l’est), le réseau effectue de nombreux attentats et actes de sabotages contre l’occupant nazi. Le réseau Manouchian tient son nom de son dirigeant : Missak Manouchian. Arrêtés en novembre 1943, ses membres sont jugés lors d’un procès qui se déroule devant le tribunal militaire allemand du Grand-Paris, du 17 au 21 février 1944. 22 des 23 membres du réseau (Olga Bancic, la seule femme du groupe, étant décapitée le 10 mai) sont condamnés à mort et fusillés le 21 février au fort du Mont-Valérien. Réalisée par les services de propagande allemands en France Des libérateurs?

Le Chant des Partisans par Yves Montand Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines? Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne? Ohé! Archives de France Adiyaman (Turquie), 1er septembre 1906 - Mont Valérien (Cne de Suresnes), 21 février 1944 L’Affiche rouge Paris, CHAN © service photographique du CHAN Je meurs en soldat régulier de l’armée française de libération » : tels sont quelques mots de la dernière lettre que Missak Manouchian adresse à sa femme, Mélinée, avant d’être exécuté, au Mont Valérien, le 21 février 1944. Une lettre qui inspirera, comme « l’Affiche rouge », le poème d’Aragon, immortalisé par Léo Ferré.

Frappe Avec Ta Tête par Daniel Balavoine Sous la torture Derrière les murs Les yeux remplis d'effroi L'homme aux vœux purs Souffre et endure Les coups sourds de la loi Noyés par les bulles rouges Ses mots muets S'élèvent et s'écrasent sur la paroi L'écrivain plie mais ne rompt pas Ressent une étrange douleur dans les doigts Délire en balbutiant qui vivra vaincra (Refrain) Dans la cellule du poète Quand le geôlier vient près de lui Quand plus personne ne s'inquiète L'homme que l'on croyait endormi Frappe avec sa tête A court d'idées Ils t'ont coupé Et ta langue et les doigts Pour t'empêcher De t'exprimer Mais ils ne savent pas Qu'on ne se bat pas Contre les hommes Qui peuvent tout surtout pour ce qu'ils croient Et l'homme infirme retrouve sa voix Défie le monde en descendant de sa croix Et sort la liberté de l'anonymat Frappe avec ta tête...

Related: