background preloader

"Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait." Georges Clemenceau

"Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait." Georges Clemenceau

https://labeilleetlarchitecte.wordpress.com/

Related:  VIVRE ENSEMBLE... ?URBANISME/ ARCHITECTURE/ ENVIRONNEMENTblog

Aux origines de l'élitisme républicain : Les aristocraties d'Alfred Fouillée Notes Pierre-Xavier Boyer est maître de conférences de droit public à l'Université de Rouen. Pour une présentation de la notion, voir la note de lecture consacrée à la Psychologie des idées-forces (La psychologie des idées-forces, Paris, Alcan, 1893, 2 vol.), alors parue dans la Revue de métaphysique et de morale. (G. Le Bauhaus Introduction Fondé en 1919 par Walter GROPIUS à Weimar, le Bauhaus (littéralement: " maison du bâtiment " ) étendit ses recherches à tous les arts majeurs et appliqués, en vue de les intégrer à l'architecture. Selon le dessein de son fondateur, tous ceux qui participaient à l'édification du bâtiment devaient être pénétrés des principes du maître d'oeuvre et créer en harmonie avec lui, la partie complétant le tout. Appelés par Walter GROPIUS, les plus grands artistes du moment y enseignèrent. Le Bauhaus suscita un vif intérêt dans le monde, mais provoqua de fortes réactions dans les milieux politiques allemands.

Page d'accueil d'Opéra Pagaï Novembre 2013, Ca faisait longtemps que nous n’avions pas mis à jour cette page d’accueil, il faut dire que l’année 2013 a été chargée en évènements et créations. Alors essayons de faire un petit compte rendu : Nous sortons tout juste de FAR OUEST, une « aventure de proximité » sur le territoire de St-Médard-en-Jalles en Gironde. Plus d’un an et demi de repérage, 22 comédiens, huit techniciens pour créer un spectacle insolite de 3 heures au cœur de la vallée de la Jalle, une mini épopée à hauteur d’homme. 11_Métropoles_Le peuplement, catégorie montante des politiques urbaines néolibérales ? 1Si les mobilités résidentielles sont structurées par le marché et par les stratégies individuelles des ménages (pour autant qu’ils ne soient pas captifs et donc à même de développer de telles stratégies), elles sont aussi influencées de diverses manières par les politiques publiques, nationales et locales, à commencer par les politiques en matière de logement et d’habitat. Nous souhaitons interroger le rôle des politiques urbaines contemporaines dans la construction des mobilités résidentielles, en faisant l’hypothèse que ce rôle est en profonde recomposition et en questionnant l’impact des processus de néolibéralisation des politiques urbaines dans ces recompositions. 1 Ces interrogations ont été au cœur du colloque « Le peuplement : catégorie insaisissable des polit (...) 3Peu de travaux relatifs aux politiques urbaines abordent aujourd’hui « de front » le peuplement comme objet2.

Accueil: MCX-APC par Jean-Louis Le Moigne « Un temps pour agir, un temps pour penser » ? 10_Métropoles_Les métropoles et la nouvelle critique urbaine 1 J’ai eu l’occasion de partager avec Bernard avant et après le colloque qu’il a organisé sur Henri (...) 1Parler des métropoles sous l’angle de la nouvelle critique urbaine peut nous entraîner dans plusieurs directions. Celle que je privilégie fait appel, à la suite des réflexions de Bernard Jouve (2009) sur la pensée critique, à une tradition de recherche qui a renoué depuis quelques années avec les analyses décapantes et les linéaments de recomposition sociale inscrits dans l’œuvre d’Henri Lefebvre1. 2Pour Lefebvre (1968), le « droit à la ville » qui repose sur la valorisation des valeurs d’usage – à l’encontre des valeurs d’échange tournées vers la mar­chandisation – est enraciné dans une subversion culturelle pensée au départ à l’échelle de la quotidienneté. L’enjeu demeure celui de la transformation de l’espace urbain afin de répondre aux besoins multiples des habitants, aussi bien matériels que culturels, tout en favorisant l’expression de leur subjecti­vité.

Le Japon en rouge et noir… - Carnets de voyages bon, malgre le fait que je ne suis pas trop doue pour l'ecriture, je me lance quand meme… Que dire… troisieme voyage au Japon, 2 ans d'attente, 12 heures de vol, quelques minutes de train, m'y voila pour 4 semaines !Arrivée a Tokyo un dimanche soir apres un tres long voyage.1er jour a Asakusa, puis depart le lendemain pour 2 jours a Nikko, avec au programme (entre autres) Tosho gu et matsuri.Retour a Tokyo, visite de la ville, des grands classique comme Shinjuku, plus recent avec la Tokyo Sky Tree, moins ordinaire comme le quartier coreen.Mention speciale pour le marché aux poissons de Tsukiji.

10_Métropoles_Le concept de la ville créative : la création réelle ou imaginaire d’une forme d’action politique dominante 1 Dans un article sur l’élaboration des politiques de transport, Jouve définit l’innovation comme su (...) 1Patrick Le Galès écrivait : « Although the city is an unceasing movement, it is also the locus of collective action, of innovation, of interest-aggregation mechanisms, of negotiation and of conflict » (2002, p. 25). Cet énoncé, court et précis, contient beaucoup des éléments les plus importants de la gouver­nance urbaine telle qu’on la connaît aujourd’hui. Dans les pages qui suivent, nous nous penchons sur deux des éléments énoncés par Le Galès : nous nous proposons d’articuler la créativité (représentée dans la citation ci-dessus par l’idée d’innovation1) et l’action collective.

Museo National Centro de Arte Reina Sofia/MNCARS/ENORMISSIMEMENT GENIAL!!!! Coucou aux plus braves qui s'accrochent et tentent de suivre...Je préviens que ce post parle essentiellement des œuvres et expos que j'ai vu...Alors aujourd'hui, j'ai décidé de visité un musée et comme on est lundi, le choix c'est porté su Reina Sofia, le seul ouvert.J'ai donc pris mon cher bus jusqu'à Calleo puis j'ai marché jusqu'au musée. Vous allez donc avoir droit à quelques photos sur le chemin. Il y a là un hommage à une de mes conscrites préférées!!!Les autres(conscrits) comprendront(enfin!!! Détours d’architecture Dans une tribune adressée au Moniteur, Cristina Conrad (architecte, urbaniste) et Denis Dessus (architecte et expert en marchés publics), dénoncent le recours massif aux partenariats public-privé, un outil « désastreux » pour les finances publiques, utilisé au profit de quelques-uns, au détriment de l’intérêt général et de l’architecture. Le contrat de partenariat public privé (PPP) permet de confier en un seul marché, conception, construction, entretien, maintenance et gestion d’un équipement public. Celui-ci est financé par le groupement privé attributaire du contrat, et payé par l’Etat ou la collectivité sous forme de loyer (sorte de « leasing ») sur des durées de 15, 30, voire 40 ans. Les règles de la comptabilité publique ont été adaptées pour que la majeure partie du montant du marché, n’apparaisse pas en investissement, mais en fonctionnement, masquant ainsi à l'Europe, la réalité de la dette contractée.

Made In Tokyo Sur la première photo de cette série, il s’agit de House in Yoyogi-Uehara de Waro Kishi + K-associates/Architects. Ma promenade dans les rues de Uehara m’amène vers une autre maison individuelle couverte de métal (photographies 4 et 5). Je suis presque sûr de l’avoir déjà vu dans un magazine d’architecture mais ma mémoire me fait défaut et les quelques recherches internet ne m’ont pas permis de retrouver la trace et le nom de ce bâtiment.

Related:  articles actu