background preloader

Top 70+ des plus belles photos de la marche républicaine du 11 janvier 2015, le plus bel hommage possible aux victimes des attentats

http://www.topito.com/top-photos-marche-republicaine-hommage-victimes-je-suis-charlie

Related:  Nous sommes CharlieDes images fortesalternSéquences CharlieMM2

Marche républicaine à Paris : une ampleur «sans précédent» L’essentiel • Des rassemblements sont organisés un peu partout en France, en hommage aux 17 victimes tuées en trois jours dans les attentats. 700 000 personnes ont déjà défilé hier, samedi, à travers la France. • A Paris, les dirigeants d’une soixantaine de pays, d’Angela Merkel à David Cameron en passant par Benyamin Nétanyahou, Mahmoud Abbas ou le roi de Jordanie, participeront à cette marche républicaine, qui réunira aussi la quasi-totalité des responsables politiques français. • Pour tout savoir sur la manifestation : Parcours, sécurité, personnalités présentes...

Rassemblements « Charlie » dans le monde : déjà un millier de photos sur Wikipédia Traité par Wikipédia avec une vitesse et une exhaustivité impressionnantes, l’attentat contre Charlie Hebdo fait l’objet d’articles en 56 langues, français compris. Après les assassinats perpétrés du 7 au 9 janvier, les manifestations massives qui ont suivi en France ont fait à leur tour l’objet d’un article dans l’encyclopédie libre (en six langues, outre le français). Des rassemblements d’hommage ont eu lieu aussi dans le monde. L'histoire du "crayon guidant le peuple", la photo symbole de la marche républicaine Par Mathieu Dehlinger Mis à jour le , publié le Il ne s'appelle pas Charlie, mais Charles. Ce comédien de 22 ans est le héros malgré lui d'un cliché de la marche républicaine organisée à Paris, dimanche 11 janvier, en hommage aux victimes des attentats.

Penser, un métier dangereux Comme vous le savez, notre réactivité est limitée par notre périodicité. Aussi, au moment où nous écrivons ces lignes, nous sommes, comme tous, sous le choc de ce terrible événement qui a touché Charlie hebdo et de ses suites meurtrières qui ont encore ajouté à l’horreur du massacre. Cette violence a été condamnée par tous ; en faisant l’unanimité contre elle, elle a permis au peuple de France de faire la démonstration de sa solidarité et de son unité dans les moments les plus difficiles. A Beaubourg, une banderole hommage On l’a vue en une du Times, qui titrait “United we stand”. Et du Monde qui, plus sobre, optait pour “C’était le 11 janvier”. Cette photographie, c’est celle du Nantais Stéphane Mahé, reporter de l’agence Reuters, vite rebaptisée “le crayon guidant le peuple”. Prise place de la Nation lors de la marche républicaine du 11 janvier dernier, on y voit un jeune homme brandir un crayon géant, juché sur la statue Le Triomphe de la République.

Pourquoi la non-violence est la force la plus puissante dont dispose l'humanité? - Zango Media Articles Publié le 11 janvier 2015 | par Thibault G. Depuis quelque temps déjà, on peut entendre ici et là que « l’action non-violente ne fonctionne plus », qu’elle « ne suffit plus » face à la violence subtile des gouvernants, verbale de certain médias ou physique de la part des forces de l’ordre ou de certains ignorants. De telles remarques me forcent à croire que se développe une méconnaissance ou une connaissance erronée de ce qu’est la non-violence.

"Charlie Hebdo" : "Le crayon guidant le peuple", décryptage d'une photo culte- 14 janvier 2015 "Le Triomphe de la République." C'est le nom de la statue qui domine la place de la Nation, à Paris. C'est aussi le titre qu'on est tenté de donner, par métonymie, à cette photo prise à la fin de la Marche républicaine du 11 janvier par Martin Argyroglo, jeune photographe indépendant dont l'image fait le tour du monde... et la couverture de "l'Obs", en kiosque ce mercredi. Cette scène visuellement grandiose, certains internautes l'appellent "Le crayon guidant le peuple", parce que l'image – avec d'autres – évoque irrésistiblement Delacroix. Le photographe, lui, se garde de l'emphase et des élans patriotiques : il a intitulé son cliché "Nation", simplement "puisque c'est là qu'il a été réalisé."

#JeSuisCharlie : un hommage mondial sur Twitter et sur Facebook Depuis l’assassinat de 12 personnes à la rédaction de Charlie Hebdo ce mercredi, sur la toile comme dans les médias on ne parle plus que de ce triste événement. Lorsque Joachim Roncin, directeur Artistique et journaliste musique à Stylist magazine, a publié une image reprenant la typo du magazine, accompagnée du Hashtag #JeSuisCharlie, il ne se doutait pas qu’il venait de lancer un phénomène mondial : Plus de 5 millions de Twitt #JeSuisCharlie en 3 jours En quelques jours, c’est plus de 5 millions de twitts qui ont été diffusés avec le hashtag #JeSuisCharlie avec des pics à plus de 6000 twitts par minute : Un phénomène de soutien mondial aux victimes de l’attentat à Charlie Hebdo Si au départ les twitts #JeSuisCharlie sont partis de France, ce terrible attentat qui visait la liberté d’expression a touché le monde entier.

Ces morts que nous n’allons pas pleurer Une sensation circule depuis l’attentat perpétré contre la rédaction de Charlie Hebdo : nous sommes en train de vivre un « 11 septembre français ». Si on laisse de côté la question du volume (environ trois mille morts d’un côté, une douzaine de l’autre), le parallélisme entre les deux événements saute en effet aux yeux. Dans les deux cas, les attentats ont été perpétrés par des personnes se réclamant de l’Islam. Ils ciblent par ailleurs des personnes civiles et des symboles de la modernité occidentale (la presse ici, le capitalisme là-bas). Enfin, ils mettent en œuvre une stratégie « terroriste » au sens où il s’agit de provoquer une émotion de peur dans le pays touché. Cette idée selon laquelle nous aurions affaire à un « 11 septembre français » a donc fleuri dans les rédactions.

Related: