background preloader

Ne nous étonnons pas de ce que les profs entendent dans les écoles sur Charlie Hebdo

Ne nous étonnons pas de ce que les profs entendent dans les écoles sur Charlie Hebdo
Parler avec des enfants qui défendent des terroristes est une expérience très violente. Honnêtement, je ne sais pas comment je m’en sortirais. Vous non plus. Mais nous n'avons pas à y faire face quand nous ne sommes pas profs. En revanche, depuis mercredi matin, beaucoup d'enseignants témoignent de leurs difficultés face à des élèves qui ne partagent pas leur avis, leur profonde condamnation de l'attentat de mercredi 7 janvier, à Charlie Hebdo. Depuis ce matin, cavalcades dans les couloirs aux cris de "JE NE SUIS PAS CHARLIE." ... — Petit Prof (@Petit_Prof) 8 Janvier 2015 Tout ce que nous ne voyons pas forcément, là où nous sommes, avec les gens que nous côtoyons… les profs se le prennent en pleine face. «On ne va pas se laisser insulter par un dessin du prophète, c'est normal qu'on se venge. Sur France Inter vendredi 9 au matin, Marie-Claire, professeur de français à Reims confiait qu'en voyant une caricature, un élève dit que les musulmans sont traités de cons. Virer l'élève imaginaire

Fiche de lecture : Alain Ehrenberg : La fatigue d'être soi : dépression et société Individualisme et fragilisation des individus Le culte de la performance (1991), L'individu incertain (1995), La fatigue d'être soi (1998) : ces trois livres d'Alain Ehrenberg forment une suite, une vaste enquête sur l'individualisme contemporain, le changements des normes régissant vie publique et vie privée. 1) Résumé général L'individualisme est souvent analysé comme un repli généralisé sur la vie privée. À travers ces trois ouvrages et à propos de sujets très variés, Alain Ehrenberg démontre qu'il s'agit plutôt de la généralisation d'une norme d'autonomie. Cette norme impose un changement des rapports entre privé et public, car l'autonomie exigée dans le domaine public prend ses appuis dans le domaine privé. Le culte de la performance "Le culte de la performance prend son essor au cours des années 80 à travers trois déplacements. La fatigue d'être soi "La fatigue d'être soi" est d'abord l'histoire de la dépression. 2.2) "Alcool public, drogue privée" (dans L'individu incertain)

Près de la moitié des ados français en état de « souffrance psychologique », selon l'Unicef Pour la deuxième année d'affilée, le Fonds onusien a mené une consultation nationale auprès des 6-18 ans. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pascale Krémer Les adolescents connaissent, en France, un mal-être dont l’ampleur frappe l’Unicef. Pour la deuxième année consécutive, le Fonds des Nations unies pour l’enfance a mené partout en France, au printemps, une vaste étude auprès des 6-18 ans, qui fait l’objet d’un rapport remis au gouvernement, mardi 23 septembre. Parmi les personnes interrogées, quelque 7000 adolescents (12-18 ans) ont évoqué leur quotidien, mais aussi leurs peines, leurs idées suicidaires et conduites addictives, « d’une ampleur inquiétante », selon l’Unicef. 43% des jeunes de 15 ans et plus seraient ainsi en « situation de souffrance psychologique ». Le mal-être adolescent, miroir d’une société en crise, lit-on en filigrane dans ce rapport intitulé « Adolescents en France : le grand malaise ». En bref La consommation de drogue et d'alcool Les relations parents-enfants

La jeunesse actuelle a-t-elle envie de devenir adulte Personnages de la série « Skins » (source) « Notre génération ne sait plus quand s’arrêter de faire la fête » : cette phrase du Londonien Clive Martin, argumentée dans un long billet publié sur Vice (traduit en français), s’appuie sur son constat, un brin désabusé, d’un manque de volonté globale pour les vingtenaires (« de vingt à ving-neuf ans » dit le Larousse) à se conformer aux « grands principes qui régissent la vie d’adulte » et à reproduire le schéma de leurs parents. A savoir, selon lui : « fonder une famille et posséder un bien immobilier ». « Je n’ai pas encore trente ans, mais je n’en suis pas bien loin. Comme un écho à ce descriptif acerbe (« évident » et « pertinent » pour certains, ou seulement amusant par son exagération pour d’autres), le New York Times a ouvert, jeudi 25 décembre, ses colonnes à un débat de plusieurs spécialistes, qui tentent de déterminer si le concept d’âge adulte est « retardé » ou carrément « oublié » pour les jeunes générations actuelles.

Christophe Guilluy : «Cyniquement, nos dirigeants ont enterré les classes populaires» FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN - Dans un long entretien à FigaroVox, Christophe Guilluy revient sur le résultat des européennes et la réforme territoriale. Pour lui, la classse dirigeante n'a toujours pas pris la mesure de la crise économique, sociale et identitaire que traverse la France périphérique. Christophe Guilluy est géographe et consultant auprès de collectivités locales et d'organismes publics. En 2010, son livre connaissent un réel succès critique et plusieurs hommes politiques de droite comme de gauche affirment s'inspirer des analyses de ce dernier essai. Un documentaire intitulé La France en face, réalisé par Jean-Robert Viallet et Hugues Nancy, diffusé sur France 3 le 27 octobre 2013, est également très fortement inspiré de ce livre . FigaroVox: Votre travail de géographe a mis en lumière les fractures françaises. Après le résultat électoral du 25 mai, lancer un tel débat, c'est dire aux Français, «je ne vous ai pas compris et je ne vous comprendrai jamais!».

Jeffrey Sachs : « Les Etats puissants seront rattrapés par les souffrances qu’ils infligent» Jeffrey Sachs est directeur du Earth Institute à l’Université de Colombia et conseiller de Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations unies, sur les enjeux de développement. Il a notamment cosigné une lettre, avec quatre économistes de renom (dont Thomas Piketty), dans laquelle ils exhortaient Angela Merkel à «rectifier le tir» en renonçant aux politiques d’austérité et en consentant un «important» effacement de la dette grecque. Présent au sommet sur le financement du développement à Addis-Abeba, il revient, pour Libération, sur les conséquences de «l’accord» scellé lundi avec la Grèce. (Photo Ilya Savenok. Getty. AFP) Dans votre appel, vous écriviez que «le gouvernement grec est sommé de mettre un pistolet sur sa tempe et d’appuyer sur la gâchette. Dire qu’il y a eu soi-disant six mois de brainstorming pour trouver une issue qui satisfasse tout le monde… mais il n’y a eu aucun brainstorming ! La confiance doit aller dans les deux sens; elle doit être réciproque. Une catastrophe.

La stratégie de l'ignorance Mathias GirelMaître de conférence en philosophie à l’Ecole Normale Supérieure, Mathias Girel développe une réflexion sur le doute et la production de l’ignorance. Voici l'interview qu'il m'a accordé pour Libération, parue vendredi dernier. Vous préfacez Golden holocaust, le livre de Robert Proctor sur les manipulations des cigarettiers américains. Les industriels ont mobilisé tout un arsenal, décrit par Proctor. L’étude de ces manipulations s’est baptisée agnotologie. C’est Proctor qui a introduit ce mot pour renvoyer à l’étude de la «production culturelle de l’ignorance» (1). Au-delà du tabac, quels autres sujets justifient une telle approche ? Il existe un domaine où la ressemblance est plus que frappante. Les sciences humaines, souvent décriées comme futiles ou inutiles, montrent là leur utilité directe au service du public. Les acteurs de ces manipulations sont-ils uniquement des industriels, motivés par l’intérêt financier ? Avec une différence importante. Oui. (6) B. (7) B.

Universités Grandes écoles, le Déni français | Gilbert Béréziat Pendant la dernière guerre mondiale, deux grand penseurs des sciences humaines avaient appelé à modifier profondément la structure des institutions françaises. Marc Bloch écrivait, peu de temps avant d’être assassiné par les nazis : « Nous demandons la reconstitution de vraies universités, divisées désormais, non en rigides facultés qui se prennent pour des patries, mais en souples groupements de disciplines ; puis, concurremment avec cette grande réforme, l’abolition des écoles spéciales. À leur place, quelques instituts d’application technique permettant la préparation dernière à certaines carrières : après, toutefois, un passage obligatoire dans les universités »[1]. À la Libération, les élites auto-proclamées reprirent la main, retournèrent à leurs petites habitudes et compromissions et créèrent l’école nationale d’administration (ENA) soi-disant pour démocratiser l’accès à la haute administration française mais en réalité pour conforter la Noblesse d’état. Gilbert Béréziat

Aux Etats-Unis, une hausse inédite de la mortalité dans la population blanche la moins éduquée LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphane Lauer (New York, correspondant) Le taux de mortalité de la population blanche américaine la moins éduquée, âgée de 45 à 54 ans, a augmenté de façon inédite au cours de la dernière décennie, indique une étude publiée, lundi 2 novembre, par la National Academy of Sciences. La tendance est d’autant plus spectaculaire que, dans le même temps, ce taux continuait de baisser au sein des minorités noires et hispaniques. A l’origine du phénomène, une augmentation des suicides et des pathologies liées à la drogue et à l’alcool au sein de la population blanche. Les deux universitaires sont arrivés à ces conclusions par hasard, alors qu’ils étudiaient la corrélation potentielle entre le sentiment de bonheur d’une population donnée et le taux de suicide. Insécurité économique Même si la tendance s’est inversée pour la population blanche, le taux de mortalité (415 pour 100 000) reste encore inférieur à celui constaté dans la population noire (581).

200 millions de chômeurs dans le monde en 2016 Chaque année, à l’occasion de la sortie de son rapport sur l’emploi dans le monde, l’Organisation internationale du travail (OIT) alerte sur la gravité et la durée de la crise économique, et annonce de nouveaux chômeurs. En vain, la situation ne change guère. L’édition 2016, publiée mardi 19 janvier à Genève, prédit une augmentation d’environ 2,3 millions de sans-emploi en 2016, pour venir flirter à la fin de l’année avec le seuil des 200 millions de personnes (199,4 millions), soit 30 millions de plus qu’avant la crise en 2007. Dans ce nouveau rapport, l’organisation mondiale, qui regroupe les représentants des gouvernements, du patronat et des syndicats des 186 Etats membres, pointe un nouveau péril. Précarisation de l’emploi en hausse Alors que les pays émergents avaient été moins touchés que les économies développées par la crise économique mondiale des années 2007-2008, ils connaissent aujourd’hui un fléchissement de leur activité. « Bombe à retardement »

Tous aux abris face à la crise qui vient ? Pourquoi le "plus jamais ça" de l'après-désastre financier de 2008 s'est transformé en mini-réformes préventives Atlantico: Huit ans après l'éclatement de la crise financière, et quatre ans après la phrase de François Hollande, "mon ennemi c'est la finance", quel bilan peut être fait, en France et en Europe, de l'état de la régulation financière ? La tendance est-elle au moins satisfaisante ?Gaël Giraud : Malheureusement, force est de constater que trop peu a été fait pour remettre la sphère financière au service de l'économie réelle et de la société. Du côté de la régulation bancaire, certes, quelques efforts ont été exigés des banques en matière de fonds propres, par exemple, mais ces efforts sont insuffisants. Le mode de calcul des ratios inclut des pondérations des risques auxquels les banques sont exposées qui n'ont guère de sens. Sachant qu'un pays comme la Grèce, par exemple, ne pourra jamais rembourser sa dette publique, une telle convention est absurde et induit, parmi d'autres, des distorsions majeures dans l'appréciation des risques bancaires. Intéressé par cet auteur ? Je m'abonne

Related: