background preloader

Pourquoi l’avenir sera open(data) » Article » OWNI, Digital Journalism

Pourquoi l’avenir sera open(data) » Article » OWNI, Digital Journalism
A partir de quand les données publiques le sont-elles vraiment ? LiberTIC présente le panorama des villes en pointes sur l'ouverture et la libération de leurs données. En novembre dernier, GREEN SI publiait un article traitant du sujet de l’ouverture des données publiques par les collectivités locales. Un paragraphe mentionnait: « Les collectivités locales [en France] seront donc certainement plus dynamiques que l’Etat, mais je pense que seules les grandes villes auront les moyens matériels et financiers pour s’engouffrer dans cette voie. Le postulat pour l’horizon 2015 est donc : L’opendata ne sera appliqué que par une quinzaine d’acteursL’opendata ne concernera que les grandes villesL’opendata c’est cher L’opendata, 15 villes en 2015 ? Aujourd’hui, la ville de Rennes reste la seule ville en France à posséder une plateforme de données publiques. On sait également que les villes de Bordeaux, Montpellier, Marseille, Toulon avancent sur le sujet. L’opendata, une histoire de villes ? Related:  Les Data Center , informations diverses.OPEN DATA

L?OpenData, c?est bien plus que de la communication politique ! ? Regards Citoyens Né de projets « grassroots » structurés autour d’organisations citoyennes comme la Sunlight Foundation, MySociety ou l’Open Knowledge Foundation, l’OpenData investit pas à pas le champ institutionnel : San Francisco, Toronto, New York, projets data.gov américain, anglais ou encore piémontais, … Cette émergence institutionnelle ouvre une opportunité politique aux pays, comme la France, qui n’ont pas encore rejoint le mouvement. Encore faut-il pour cela ne pas réduire cette démarche à de simples gadgets politiques. Au delà des pures positions de principe, l’OpenData doit respecter certaines règles pour être réellement source d’innovation sociale, politique et économique. Pour faire émerger des usages innovants, la question des licences libres est un point clé. Des initiatives françaises sous influence commerciale Ainsi en France, une administration nationale, l’APIE, est chargée d’organiser le recensement des données publiques. L’Open Data parisien risque le contresens historique

Open Data : la Commission Européenne ouvre son portail en bêta La Commission européenne a discrètement ouvert son portail dédié à l'open data, qui référence déjà quelque 5 800 jeux de données émanant des administrations publiques du Vieux continent. L'open data, moteur de croissance ? Un an après avoir annoncé ses ambitions en la matière, la Commission européenne a discrètement ouvert, le 24 décembre dernier, son portail dédié aux données publiques. Accessible à l'adresse open-data.europa.eu, celui-ci référence aujourd'hui quelque 5 800 jeux de données, émanant pour l'essentiel d'Eurostat, la direction générale de la Commission européenne chargée de l'information statistique à l'échelle communautaire. Cet important répertoire contient des données dont le téléchargement est libre, avec la possibilité de les réutiliser, dans un cadre commercial ou non commercial, du moment que leur provenance est clairement indiquée. « Le portail de données de la Commission européenne offre un accès aux données publiques ouvertes de la Commission européenne.

Open data : les élus du transport demandent une taxe d'usage Après la musique et la presse, les transports. Tous grincent des dents contre les géants du web comme Google qui monétisent leurs informations ou leurs produits sans rémunérer leurs auteurs. La RATP, la SNCF mais aussi d'autres réseaux de transport public ouvrent leurs données utilisées ensuite pour des appli mobiles d'informations voyageurs. Gratuitement. Le Gart soulève un lièvre : dans un communiqué, l'association qui regroupe les élus du transport réclame une redevance liée à l’usage des données des transports publics mises à disposition (open data). Alors que le gouvernement et le Parlement mènent une réflexion sur la fiscalité numérique, le Gart préconise une taxe liée à l’usage de ces données de service public en accès libre . Nathalie Arensonas Vous souhaitez apporter un complément, rectifier une information ?

Nantes se lance dans l’opendata ! « Fireworks #1 cc by nc sa Par Camera Slayer Le Jeudi 3 février 2011, Jean-Marc Ayrault, Député-Maire de Nantes et Président de Nantes Métropole a annoncé à l’occasion de l’inauguration de la Cantine Numérique nantaise que Nantes se lancait dans l’opendata ! Cette déclaration met fin à 9 mois de mobilisation de l’association libertic pour obtenir cet engagement et répond aux 200 signataires de la pétition en faveur de l’ouverture des données publiques sur Nantes. Le lendemain, un communiqué de presse précisait les points suivants : Ce sont bien les données à la fois de la ville et de la métropole qui vont être ouvertesLa thématique des données qui seraient libérées: mobilité et environnement dans le cadre de Nantes Capitale Verte 2013Objectif temps annoncé: les applications pour fin 2011 Exemple des données qui pourraient être disponibles: calcul de l’emprunte CO2, infotrafic en temps réel, qualité de l’air. Il est bien précisé que cette liste n’est ni arrêtée ni exhaustive. Like this:

Datalift Un catalyseur pour le web de données Datalift porte les données brutes structurées venant de plusieurs formats (bases de données, CSV, XML,GML, shapefile, ...) vers des données sémantiques interconnectées sur le Web de données. Le projet de recherche expérimentale Datalift a été supporté par l'agence nationale de la recherche. Aujourd'hui, le but du projet est atteint : développer une plateforme pour publier et interconnecter des jeux de données sur le web de données. Datalift à la fois publie des jeux de données provenant d'un réseau de partenaires et propose un ensemble d'outils facilitant le processus de publication de jeux de données. Lancement de l'Association DataLift Beaucoup d'entre vous ont fait part de l’intérêt qu'ils portaient à l’Association DataLift dont la création a été annoncée lors de cette journée de clôture du projet. Ce site va rapidement se transformer pour devenir celui de l'association. En route vers le paradis des données

Open Data Commons France : Google Transit arrive en ville Catégories : France, Inside Un nouveau service d’itinéraires en transports en commun Google débarque dans les rues et les transports en commun des villes françaises. Disponible sur Internet et sur mobile, le nouveau service de Google permet aux utilisateurs de calculer un itinéraire en transports en commun, à l’aide du logiciel de cartographie Google Maps. Google Transit et l’open data dans le transport en France Cette première version de Google Transit en France sera sans doute améliorée dans les prochains mois avec l’intégration des informations en temps réel, comme les retards ou les travaux sur les réseaux de transport français.

Extrait de veille Open Data Octobre 2011 "By luck, I stumbled upon your site, and of course I wanted to try it out. I went on to deposit $500 on OneTwoTrade, then opened 5 positions and won 4. Took out the $500 and still have the profit of $288 to trade with. This is a great system you got there Sir, I definitely owe you one." Shelly Green - New York "I began with $200 on OneTwoTrade and I went down to $100 the first day. John Bates - Los Angeles "I didn't know what to think about this system at first, as I have always looked at trading as too complicated and only for professionals... obviously I was wrong. Julia Moore - Chicago "Just started trading binary options a month ago. Scott Parker - Miami

REGARDS SUR LE NUMERIQUE: Blog - Bernard Stiegler : l'open data est « un événement d’une ampleur comparable à l’apparition de l’alphabet » RSLNmag est édité par Microsoft et se consacre à l’analyse et au décryptage du monde numérique.. RSLN : Que représente le développement de l’open data dans la grande aventure du numérique ? Bernard Stiegler : C’est l’aboutissement d’une rupture majeure déjà largement entamée, et qui n’a rien à voir avec les précédentes. Toutes les technologies monopolisées par l’industrie de la culture, au sens large du terme, pendant un siècle, sont en train de passer entre les mains des citoyens. C’est un événement d’une ampleur comparable à l’apparition de l’alphabet qui, comme technique de publication, c’est à dire de rendu public, est au fondement de la res publica, tout comme à ce qui s’est déroulé après Gutenberg et la Réforme, généralisant l’accès à l’écriture imprimée et au savoir. À présent, toutes les activités industrielles, culturelles et scientifiques laissent désormais une trace numérique que chacun peut exploiter grâce à des outils de plus en plus accessibles. RSLN : L’Open data n’est qu’un maillon de cette révolution… Des idéologies différentes Bernard Stiegler : C’est vrai.

Top 20 Government Cloud Service Providers -- InformationWeek Nearly a dozen teams of technology vendors have been approved to provide IT infrastructure as a service to government agencies through Apps.gov, the General Services Administration's cloud computing portal. The new blanket service agreement makes it possible for federal, state and local government agencies to order on-demand virtual servers, cloud storage and web hosting as needed from GSA-approved service providers. Cloud vendors must satisfy FISMA's "moderate impact" data security level to par 1 of 11 Defense contractor General Dynamics is partnering with Carpathia Hosting to provide cloud services through Apps.gov. The pairing combines an established industry veteran (General Dynamics Information Technology has been in business for 50 years and employs 17,000) with a newer, smaller company (Carpathia was founded in 2003). The federal government's standards organization plans to develop a roadmap for cloud computing standards and guidance. Tech Teams Vie For Federal Cloud Business

Related: