background preloader

Quels sont les moyens de l'antiterrorisme en France ?

Quels sont les moyens de l'antiterrorisme en France ?
Related:  QI

Pour la France, un impossible tournant stratégique La France va-t-elle changer de stratégie en Afrique et au Moyen-Orient face à la menace djihadiste ? Va-t-on assister, comme l’ont fait les Etats-Unis après le 11-Septembre, à un engagement tous azimuts dans la « guerre contre le terrorisme » ou, au contraire, à un retrait destiné à préserver la France de représailles ? Ce sont ses dernières opérations militaires au Sahel puis en Irak qui ont fait de la France une cible prioritaire de la galaxie djihadiste terroriste. Or, au lendemain des attentats qui ont tué 17 personnes à Paris, c’est un renforcement de ces deux engagements extérieurs qui est d’actualité. L’effort actuel – déjà conséquent – pour combattre le djihadisme en Afrique ou au Moyen-Orient ne faiblira pas, a confirmé Laurent Fabius, dimanche 11 janvier, sur Europe 1. « Certains pourraient être tentés de dire : “On va se replier sur nous-mêmes, on ne va s’occuper de rien du tout et, comme ça, on sera protégés.” « On sait où est notre ennemi »

A 17 heures, vendredi, les trois preneurs d’otages sont tués LE MONDE | • Mis à jour le | Par Franck Johannès (avec nos envoyés spéciaux) Ils s’étaient partagé « les opérations » : eux, les frères Kouachi, s’occupaient de Charlie Hebdo, lui, Amedy Coulibaly, « des policiers », selon ses propres termes. Et des juifs. Il a finalement tué quatre personnes, vendredi 9 janvier, dans « l’Hyper cacher » de la Porte de Vincennes, à Paris. « Aujourd’hui, dans ce magasin casher, c’est bien un acte antisémite effroyable qui a été commis », a souligné solennellement dans la soirée François Hollande. Les trois hommes ont tué au total dix-sept personnes et en ont blessé une dizaine d’autres, avant d’être abattus par les forces de l’ordre. Vingt morts en trois jours. Saïd et Chérif Kouachi ont d’abord, on le sait, provoqué un carnage dans les locaux de Charlie Hebdo, mercredi 7 janvier. Le même jour, à 7 h 10, un petit accident de voiture avenue Pierre-Brossolette à Montrouge, dans les Hauts-de-Seine, tourne au drame. Le siège de Dammartin C’est Coulibaly.

Paris, Bruxelles, Toulouse… la radicalisation des terroristes n'a pas eu lieu sur le Web Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Damien Leloup Pour Manuel Valls, le premier ministre, les priorités sont claires, au lendemain de la marche qui a rassemblé plus de quatre millions de Français en hommage aux attentats de la semaine dernière et pour la défense de la liberté d'expression : « Comme le prévoit la loi antiterrorisme votée récemment, la priorité, c'est de travailler sur Internet, c'est là qu'une partie de la radicalisation se forme », a-t-il déclaré sur BFM-TV, mentionnant également un « travail sur les prisons ». « La sécurité des Français ne peut pas se discuter. » Lire : Le gouvernement annonce vouloir encadrer davantage les réseaux sociaux Mais si un certain nombre de messages haineux ou soutenant les terroristes ont bien été publiés sur le Web ces derniers jours, les auteurs des principaux attentats ayant touché la France et la Belgique depuis deux ans ne s'étaient pas du tout « radicalisés sur Internet ». Les frères Kouachi Amedy Coulibably Mehdi Nemmouche Mohammed Merah

Coup de filet massif dans les milieux du jeu et de la pornographie en Chine Les autorités chinoises ont placé plus de 30 000 personnes en détention en deux mois dans le cadre d'une vaste opération de lutte contre la pornographie et les paris clandestins, a rapporté lundi 22 décembre l'agence Chine nouvelle. Lors de la dernière vague d'interpellations, la police de la province du Guangdong, dans le sud de la Chine, a appréhendé 3 014 personnes et en a placé plus de 8 000 en détention pénale, selon le département régional de la sécurité publique. Dans la ville de Huizhou, la police a démantelé le 24 novembre un réseau de paris en ligne brassant 30 millions de yuans (3,95 millions d'euros). La Chine interdit les paris depuis 1949 même s'il existe une loterie officielle. Les autorités ont lancé en avril une campagne de lutte contre la pornographie dans le cadre de leurs efforts pour « nettoyer » Internet.

La Palestine essuie un revers aux Nations unies LE MONDE | • Mis à jour le | Par Piotr Smolar (Jérusalem, correspondant) L’échec était écrit, mais la forme est plus humiliante que prévu. L’Autorité palestinienne a obtenu un vote au Conseil de sécurité des Nations unies, mardi 30 décembre 2014, sur une résolution exigeant la fin de l’occupation israélienne en Cisjordanie d’ici à fin 2017. Le texte, qui prévoyait des négociations sur le statut final de la Palestine dans les douze prochains mois, a recueilli seulement huit voix sur quinze, alors qu’il en fallait neuf pour qu’il soit adopté. Cette défaite cuisante pour l’Autorité palestinienne ne représente pas vraiment une victoire pour Israël, plus isolé que jamais. Seuls deux pays, les Etats-Unis, son protecteur traditionnel, et l’Australie, ont voté contre la résolution. Le texte n’avait aucune chance de passer, en raison du veto programmé des Etats-Unis, opposés à tout calendrier contraignant pour Israël.

Cinq questions sur le procès de l'affaire du Carlton où va comparaitre DSK Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Madjid Zerrouky et Les Décodeurs 2015 signe décidément le grand retour des affaires politico-judiciaires qu'on croyait enterrées. Après l'ouverture du procès Bettencourt, lundi 26 janvier, c'est au tour de l'affaire du Carlton de Lille de revenir dans les prétoires, lundi 2 février. Treize prévenus, dont l'ancien directeur du Fonds monétaire international (FMI) Dominique Strauss-Kahn, sont convoqués pour répondre de « proxénétisme aggravé en réunion » et un quatorzième pour « complicités d'escroqueries et d'abus de biens sociaux ». Ils seront jugés pendant trois semaines dans une affaire présumée de proxénétisme aux multiples ramifications. 1. Il s'agit d'établir les responsabilités d'un réseau qui a organisé des parties fines à Paris et Washington mais aussi à Vienne et Madrid, avec des prostituées rémunérées par le patron d'une filiale du groupe de construction Eiffage et le dirigeant d'une société de matériel médical. 2. 4. Dominique Strauss-Kahn 5.

Pourquoi l'Autorité palestinienne veut rejoindre la Cour pénale internationale Les Palestiniens ont formellement présenté à l'Organisation de nations unies (ONU) leur lettre d'accession à la Cour pénale internationale (CPI), vendredi 2 janvier. Cette demande doit maintenant être examinée par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, qui doit avertir les Etats-membres de la CPI de la demande palestinienne dans les soixante jours. Au terme d'une année qui a vu l'éclatement d'un nouveau conflit à Gaza, un regain de violences à Jérusalem et de plus en plus de pays demander la reconnaissance d'un Etat palestinien, M. En ratifiant, aux dernières heures de l'année 2014, le statut de Rome, qui régit les règles de la Cour, ainsi que vingt autres conventions internationales, Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité palestinienne, a sans doute ouvert une nouvelle page du conflit qui l'oppose à Israël. Pourquoi l'Autorité palestinienne veut-elle rejoindre la CPI ? Lire : La Cour pénale internationale, entre influence et impuissance Plus largement, M. Le 1er janvier, M.

Dominique Strauss-Kahn et sa circonscription secrète LE MONDE | • Mis à jour le | Par Emeline Cazi et Ariane Chemin Béthune. Boulogne-sur-Mer. Et s'il fallait réécrire toute l'histoire de Dominique Strauss-Kahn ? Le Hizbollah syrien prend un caractère officiel Le site d'information en ligne All4Syria a mis en ligne ce jour, de source propre, un article inquiétant sur la création en Syrie d'un Hizbollah syrien, dont on trouvera ci-dessous un résumé des principaux éléments. Drapeau du Hizbollah, "résistance islamique en Syrie" Alors que la décision en Syrie est désormais à tous les niveaux entre les mains de l'Iran, la République islamique a effectivement créé dans ce pays un "Hizbollah syrien". Conçue comme un bras armé et une force militaire iranienne en Syrie, cette organisation échappe totalement à l'autorité politique et militaire du régime en place à Damas. Elle est structurée autour de quelques centaines de combattants iraniens du corps des Pasdaran. Ils sont assistés ou renforcés par des combattants syriens, membres de la communauté chiite et parfois alaouites, et par d'autres chiites en provenance de pays comme l'Irak, le Yémen ou l'Afghanistan. Les chefs de ce Hizbollah syrien sont Iraniens et Libanais.

Le Monde.fr - Actualité à la Une La jeune Pakistanaise Malala Yousafzai, devenue célèbre après avoir échappé en 2012 à une tentative d'assassinat des talibans, s'est rendue, lundi 14 juillet au Nigeria, pour demander au président, Goodluck Jonathan, de rencontrer les parents des 219 jeunes filles enlevées il y a trois mois par les islamistes de Boko Haram. En visite express dans la capitale nigérianne, Abuja, au jour de son dix-septième anniversaire, Malala Yousafzai a réclamé publiquement la libération de ses « sœurs » : « Mon voeu d'anniversaire, cette année (…) est de voir [les lycéennes] rentrer chez elles ». Lire le récit : Au Nigeria, l'impossible libération des captives de Boko Haram Après avoir rencontré certaines des lycéennes ayant réussi à échapper aux islamistes, la lauréate 2013 du prix Sakharov pour les droits de l'homme s'est entretenue avec le président nigérian pour tenter de l'impliquer davantage dans ce dossier. M. Lire le décryptage : Qui se cache derrière Boko Haram ?

La Russie craint l'expansion de l'OTAN Vendredi 26 décembre 2014 8h55 Photo : ? RIA Novosti / Reuters Le président russe Vladimir Poutine a rafraîchi la doctrine militaire de son pays en pointant directement l'OTAN comme une « menace à la sécurité nationale ». Cette nouvelle version du document a été entérinée au lendemain de Noël, comme l'a annoncé le Kremlin. Autrement dit, Moscou semble s'alarmer des plans de l'OTAN et se prémunit, sur papier du moins, contre ce qu'elle considère comme des menaces. La chaîne russe RT rapporte de plus l'intention de Moscou de protéger ses intérêts dans l'Arctique. Le document identifie aussi la menace que les pays voisins de la Russie puissent être déstabilisés. Une économie chancelante Ce durcissement de ton au plan militaire survient alors que l'économie russe connaît de très sérieuses difficultés. Il s'agirait de la première contraction que subirait l'économie russe depuis 2009. Une coopérante de Québec se souvient des ravages du tsunami

Related: