background preloader

Unes du 8 janvier 2015 - Je suis Charlie

Related:  Le dessin de presse et la liberté d'expressionPistes pédagogiquesAprès l attentat contre Charlie Hebdo

[FADBEN] Au sein de la communauté éducative, beaucoup de professeurs documentalistes se sont identifiés à Charlie en exprimant leur solidarité. Ils l’ont manifesté dans le cadre de leur travail avec des kiosques médias en deuil, en exposant des dessins de presse créés après l’événement, ou en construisant, parfois dans l’instant, des séquences pédagogiques, avec des collègues d’autres domaines d’enseignement. Un travail pédagogique mené dans l’urgence donc, mais à partir de réflexions et de publications existantes sur ce sujet du dessin de presse et de la caricature, objet d’enseignement qui n’est pas nouveau pour les professeurs documentalistes, de même que ceux plus larges de la liberté d’expression et de la liberté de la presse. La FADBEN observe avec intérêt l’ouverture de réflexions et de discussions internes aux services centraux du Ministère de l’Éducation nationale, avec le CLEMI, la DGESCO ou la Direction du numérique par exemple. 1. 2.

CLEMI. Infodoc.Presse : veille sur l'actualité des médias 51 Unes de journaux du monde entier #JeSuisCharlie #CharlieHebdo Après l’attaque au siège de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo le mercredi 7 janvier 2015 à Paris, les journaux du monde entier sont en berne. Le Figaro et L’Humanité titrent “La liberté assassinée”. Les Echos, 20 Minutes ou encore L’Equipe mettent l’accent sur la barbarie de l’attentat. Côté régions, le quotidien Ouest France dénonce “un crime contre la liberté”. L’Aisne Nouvelle rappelle que “la liberté ne meurt jamais”. La Nouvelle République et Le Dauphiné Libéré ont mis comme Une “Nous sommes tous des Charlie”.

Expliquer aux élèves pourquoi des dessinateurs de presse ont été assassinés Ce mercredi 7 janvier est un jour noir pour la presse et la démocratie françaises. Deux hommes ont attaqué les locaux du journal satirique Charlie Hebdo avant de prendre la fuite. À l’heure où j’écris ces lignes le bilan est de 12 morts, une vingtaine de personnes sont blessées dont certaines très grièvement. Parmi les victimes de cette attaque terroriste, deux policiers, quatre dessinateurs (Charb, Cabu, Tignous et Wolinsky) et le journaliste Bernard Maris. Comprendre : quelques éléments d’explication Charlie Hebdo est un journal satirique où travaillent des caricaturistes. C’est quoi un journal satirique ? La presse satirique utilise la satire comme moyen d’expression et d’information. Que fait un caricaturiste ? Le but du dessinateur de presse est passionnant : avec un angle de vue et un trait d’humour, il faut commenter le plus simplement du monde une actualité parfois complexe. (source : Attentat contre Charlie Hebdo : huit ans de caricatures et de menaces, Le Point)

L'Actu : numéros spéciaux en PDF De la description à l'analyse des dessins de presse (lycée) effectif : demi-groupe (14) durée : 1 séance d'1h lieu : salle de classe Caricature : définition et enjeux (15 min) - Présentation de la séance et des objectifs- Demander quels types d'image peut-on trouver dans la presse écrite ? Dessin, photographie...- (diapo 2) Demander quels types de dessin peut-on trouver dans la presse écrite ? infographie, illustration esthétique, caricature/dessin de presse- Demander de définir caricature (diapo 3) : un mode de représentation (déformation visuelle volontaire), une tonalité (grotesque), une finalité (satire = dénoncer en se moquant)- Distinguer caricature et dessin de presse : + un sujet (l’actualité)- Demander des noms de dessinateurs (Plantu, Charb, Cabu...) et des noms de journaux caricaturistes (Charlie Hebdo, Le Canard enchaîné...) (diapo 4).- (diapo 5) : Demander quel est le sens des caricatures. De la description à l'analyse d'une caricature (15 min) Processus de création d'une caricature (15 min) Conclusion (5 min)

Charlie Hebdo : son histoire - Archives vidéo et radio Ina.fr Je suis Charlie. Hommage aux victimes du fanatisme et de la barbarie. Hommage aux défenseurs de l’humanisme | Paratge Après le terrible attentat contre Charlie Hebdo, je voulais rédiger un article sur l’intolérance et le fanatisme religieux, à partir d’exemples pris dans l’Histoire du Languedoc. J’ai finalement choisi de rédiger, plutôt qu’un article savant, un hommage aux victimes du fanatisme et de l’intolérance. Mais aussi un hommage à tous ceux qui défendent l’humanisme par leur crayon, leur plume, leurs actions. Il s’agit aussi de montrer que la barbarie et le fanatisme ne sont pas l’apanage d’une religion, d’une époque ou d’une région du monde. On trouvera dans le texte suivant des références à des évènements et des personnes bien connus, mais aussi des références à des évènements qui se sont déroulés dans le Midi et qui n’ont pas une notoriété nationale ou internationale. Je suis Charlie. Je suis Socrate, empoisonné pour impiété parce que ma philosophie dérange. Je suis Balaach, roi musulman de Carcassonne, décapité pour blasphème contre le Christ. Je suis celui qui préfère l’amour à la haine.

Actualités - Liberté de conscience, liberté d'expression : outils pédagogiques pour réfléchir et débattre avec les élèves Comment parler d'un drame de l'actualité aux élèves ? Quelques principes Moduler son attitude pédagogique selon l'âge des élèves : à l'école maternelle, du début à la fin de l'école élémentaire, au collège...Accueillir l'expression de l'émotion des élèves, sans sous-estimer, y compris chez les très jeunes enfants, leur capacité à saisir la gravité des situations ;Rassurer les élèves : l'école est un espace protégé ; l'évènement s'est déroulé dans un lieu et un temps circonscrit, même si les média en parlent et diffusent plusieurs fois les images ;Etre attentif au « niveau de connaissance » que les élèves ont de l'évènement : certains élèves peuvent n'en avoir aucune connaissance ; d'autres ne disposer que d'éléments partiels, voire erronés, provenant de sources variées. Pour aller plus loin : Aborder un événement collectif violent Quelques repères pour agir à l'école primaire Aujourd'hui, le périmètre touché est beaucoup plus important. Distinguer les situations S'appuyer sur le collectif

Attentat à "Charlie Hebdo" : que dire à vos enfants ? Par Bastien Hugues Mis à jour le , publié le Si vous avez des enfants, vous vous êtes sans doute posé la question : faut-il parler avec eux de l'attentat meurtrier perpétré au siège du journal Charlie Hebdo, mercredi 7 janvier à Paris ? Et, plus précisément, que leur dire ? Aborder le sujet avec eux "Avant de parler aux enfants, veillez à digérer vous-même l'information, conseille toutefois la psychologue Syrine Slim, sur le site Magic Maman. Ensuite, l'important est de ne pas éviter le sujet : accompagnez-les face à l'actualité. Puis questionnez vos enfants. Répondre à leurs questions et les rassurer Principal problème auquel sont confrontés les parents : résumer aux enfants ce qui s'est passé, dans des mots simples mais pas réducteurs. Il faut aussi se montrer rassurant. Leur parler de liberté et de respect de l'autre Dans un second temps, les spécialistes conseillent unanimement de poursuivre la discussion, en l'élargissant à des thèmes de société. Leur proposer des supports adaptés

CHARLIE HEBDO | Hebdo satirique, politique et social, sans pub, tous les mercredis. TV5 - Dessine-moi un Charlie Mercredi 7 janvier 2015, plusieurs hommes lourdement armés ont attaqué le journal satirique français Charlie Hebdo, faisant douze morts, dont cinq caricaturistes : Charb, Cabu, Wolinski, Tignous et Honoré. Le même jour, le dernier dessin de Charb, étrangement prémonitoire, était publié dans le numéro Charlie Hebdo de la semaine. Les deux jours suivants, d'autres attentats porteront le bilan des victimes à 17. En réaction à ces évènements tragiques, des centaines de dessins sont apparus dans le monde et sur les réseaux sociaux pour donner de la voix à la liberté d'expression. Enseigner le français avec TV5MONDE vous propose de revenir sur l'utilisation du dessin comme arme d'expression. Ressources TV5MONDE Discours de Manuel Valls Quel diagnostic le Premier ministre français, Manuel Valls, pose-t-il sur l’état de la société française après les attentats de janvier 2015 ? Géopolitis Liberté de la presse : le dessin comme arme absolue ? Hommages des dessinateurs Rob Tornoe, dessinateur américain.

Le CLEMI a ressemblé les Unes de la presse nationale, régionale et internationale du 8 janvier 2015. Les fichiers sont également en téléchargement PDF pour une exploitation pédagogique en classe. by cdicapeyron Jan 9

Related: