background preloader

Parler de Charlie Hebdo à l’école : « Ils sont intelligents, mes élèves » - Rue89 - L'Obs

Parler de Charlie Hebdo à l’école : « Ils sont intelligents, mes élèves » - Rue89 - L'Obs
Dans les classes, une interrogation : comment parler aux élèves de l’attentat de Charlie Hebdo ? Des profs racontent. « Je les attends. Mais je ne suis pas prête », tweetait ce jeudi matin @lonnyJ, prof en primaire. Au lendemain de l’attentat à Charlie Hebdo, qui a fait douze morts, la ministre de l’Education nationale avait appelé à respecter une minute de silence dans les établissements. Beaucoup de profs se questionnaient : comment réagir ? « La tolérance, c’est un combat éthique, politique, culturel » Jean-Pierre Haddad, prof de philo au lycée Elisa-Lemmonnier (Paris XIIe) « Je suis arrivé à 11 heures au lycée. Un mot d’élève affiché au lycée Elisa-Lemmonnier (Jean-Pierre Haddad) Montages : mots et dessins d’élève affichés au lycée Elisa-Lemmonnier (Jean-Pierre Haddad) « Il y a des écrans partout dans le lycée : à la bibliothèque, en salle des profs, dans le hall, avec le même message “Nous sommes Charlie”. « Je les sens très inquiets » « J’ai choisi de ne pas laisser la parole libre »

http://rue89.nouvelobs.com/2015/01/08/parler-charlie-hebdo-a-lecole-ils-sont-intelligents-eleves-256966

Related:  zigueJe suis charlieTémoignages d'enseignant-e-sDébattre après l'attentat contre Charlie Hebdo en classe#jesuischarlie

TOUS les PATRONS et tutos GRATUITS Ce blog est un bazar !!.J'ai donc essayé de classer les patrons et tutos, voici donc la liste par catégorie (cliquer sur la catégorie pour tout voir )et la liste par modèle avec les liens qui correspondent aux modèles pour lesquels j'ai mis en ligne des explications et/ou des liens vers des fichiers. Ces modèles ne représentent qu'une petite partie de ce qui se trouve sur ce blog, pour tout voir en photo: allez sur les albums photos (pas encore fini de ranger non plus !! ..). Je ne mets pas de patrons ou tutos à chaque création: j'ai pas le temps, j'ai la flemme, je taille direct sans patron, j'ai pas pris de photos,....etc.. et des fois c'est tout ça à la fois, bref c'est comme ça !

Classe média : les caricatures Dans le cadre de la classe média, on ne pouvait pas passer à côté des événements tragiques de mercredi dernier. D’autant plus que dans le collège, nous avons eu certaines réactions très particulières, de type « bien fait pour eux » (pour rester soft). Toutes les classes ont bien entendu eu un moment d’explication et de recueillement jeudi, mais des incompréhensions demeures. Les élèves font des confusions, s’en tiennent à des brides d’informations. Bref, il reste du boulot. Comment parler de Charlie Hebdo à l'école ? Une prof témoigne "Ce fut ma plus dure journée de prof" CHARLIE HEBDO - Sur l'horreur, il a fallu mettre des mots. Après avoir passé des heures sur Internet, navigant entre d'obscurs blogs et des réseaux sociaux déchaînés, les élèves avaient besoin d'entendre une parole apaisée. Alice*, 27 ans, en est convaincue. Cette professeur d'un collège sensible parisien contactée par Le HuffPost est ressortie lessivée de sa journée de cours. "Une journée nécessaire, enrichissante", dit-elle d'emblée, "mais aussi très fatigante, plus que d'habitude". Dans son collège, où il y a une forte communauté musulmane, les esprits devaient être rassurés.

Où est Charlie ? Au collège et au lycée, comment interroger l’actualité avec distance et raisonnement Le massacre perpétré le mercredi 7 janvier au siège du journal satirique Charlie Hebdo continue à être largement médiatisé par l’ensemble des supports de communication qui irriguent et alimentent notre quotidienne représentation du monde : presse, télévision, Internet, réseaux sociaux. L’onde de choc produite par l’événement hante ainsi le mur d’images dont sont nourris une majorité d’élèves aujourd’hui. La force symbolique de la vue des drapeaux en berne, de la minute de silence établie en l’honneur des douze victimes de l’attentat, comme des différents rassemblements républicains très médiatisés, contribue à inscrire l’événement dans l’espace public. Les nombreux hommages rendus aux victimes par les anonymes du monde entier, comme par les personnalités politiques, culturelles ou médiatiques en général, accentuent encore cette présence de l’événement.

« Même pas peur ! », le documentaire d’urgence post-Charlie Au lendemain des évènements tragiques de janvier, la documentariste Ana Dumitrescu a ressenti la nécessité, l'urgence de prendre sa caméra pour faire un film qui interroge. "Même pas peur !", en cours de réalisation, cherche surtout des réponses concrètes. Extrait du documentaire "Même pas peur", d'Ana Dumitrescu, 2015 © Radio France - 2015 Ana Dumitrescu, préparait la suite de son précédent documentaire, Khaos, les visages humains de la crise grecque, pour souligner la politique d’austérité, vue de France cette fois-ci. Tous les points au crochet avec leurs schémas gratuits ! Mailles en l'air et mailles serrées Voici pour vous aider , dans vos avancements , vos ouvrages , pour déchiffrer une grille , tous les points au crochet , trouvés sur le site de " Liveinternet.ru/3995880 " , avec des schémas bien détaillés ! Brides et demi-brides Double- brides Triple-brides

Charlie hebdo : comment parler d'une actualité violente à un enfant... La passerelle, blog d'Emmanuel Grange, enseignant d'histoire-géographie. Charlie Hebdo : pourquoi des dessinateurs de presse ont-ils été assassinés ? Ce mercredi 7 janvier est un jour noir pour la presse et la démocratie françaises. Deux hommes ont attaqué les locaux du journal satirique Charlie Hebdo avant de prendre la fuite (...) Lire la suite Le 7 janvier 2015, la ville de Paris est secouée par un attentat contre le journal Charlie Hebdo, qui a notamment fait 10 morts dans l’équipe de rédaction. Pour mes élèves de Seine Saint-Denis Lorsque j’ai appris l’attaque de Charlie Hebdo, je rentrais de l’école. Un message, puis deux, sur mon téléphone. Puis je suis restée bloquée sur les chaînes d’information pendant un long moment sans pouvoir rien faire d’autre. Je me suis mise au travail, car c’était un mercredi après-midi et que j’avais des copies à corriger.

Related:  Education