background preloader

L'Actu (PDF) 09/01/2015 (13-18 ans)

http://www.playbacpresse.fr/documents/charlie/actu_charlie.pdf

Related:  Attentats de janvier 2015 : publications des médias jeunesseLiberté de la presse

Michel Renaud, départ d’un grand voyageur Lundi 12 janvier 2015 à 15h55 par Nicolas Martelle Carnet de voyage, Charlie Hebdo Hommage de la carnettiste Stéphanie Ledoux à Michel Renaud, fondateur du Rendez-vous du carnet de voyage, victime de l’attentat à la rédaction de Charlie Hebdo (© Stéphanie Ledoux). Le fondateur du festival du carnet de voyage de Clermont-Ferrand fait partie des victimes de la fusillade dans les locaux de Charlie Hebdo. Les images “iconiques” du 11 janvier, un monument involontaire? Quoi de plus normal: à séquence historique, l’iconographie correspondante. Mais est-ce bien comme ça que ça se passe? Comment se construit l’historicité d’une image? Pour le vérifier, chercher la réponse dans les photos ne suffit pas. C’est en changeant légèrement d’angle, et en prenant le commentaire pour objet, que l’on peut apercevoir les mécanismes qui font de l’image un monument.

«Charlie Hebdo», des unes en deuil Beaucoup de noir, des journaux qui se rebaptisent «Charlie» et le mot liberté qui revient souvent, les quotidiens français et internationaux, affichent tous ce jeudi des unes graves et dramatiques au lendemain de l'attentat qui a fait douze morts au siège de Charlie Hebdo. À lire aussi :Nous sommes tous Charlie, l'édition spéciale de Libération de ce jeudi. Pour le Figaro, «la liberté [a été] assassinée». Parler de la liberté d'expression avec les enfants et les jeunes : outils pédagogiques Quelques supports pédagogiques pour accompagner les réactions et les réflexions suite aux évènements du 7 au 11 janvier 2015 : comment parler du drame avec les enfants et les jeunes, comment réfléchir sur les principes fondamentaux de la république, de la liberté... Après l’heure de la douleur, puis celle de la colère et du recueillement, vient celle du combat, du combat de longue haleine que nous avons à mener auprès des équipes, des enfants, des jeunes et de la population pour installer la liberté, le respect de l’autre dans les esprits et dans les pratiques. L’Ifac et ses partenaires mettent à votre disposition quelques supports pédagogiques pour accompagner les réactions et les réflexions suite aux évènements du 7 au 11 janvier 2015. Dans la presse jeunesse

3 infos sur l'attentat contre “Charlie Hebdo” Jeudi 8 janvier 2015 à 15h46 par La rédac Mercredi 7 janvier, des hommes armés se sont introduits dans les locaux de l'hebdomadaire “Charlie Hebdo”, à Paris. Ils ont tué 10 membres de la rédaction et 2 policiers. Que s'est-il vraiment passé ? Pourquoi cet attentat a eu lieu ? Charlie & la liberté de la presse Presentation : Le Bateau Livre : Bibliographies de littérature jeunesse & activités autour de la lecture, la recherche documentaire et l'éducation à l'image (collège-lycée)... Contact Auteur Mathilde Bernos Enseignante-documentaliste depuis 1998, j'exerce en collège dans l'Académie de Nice. J'ai animé des formations sur la littérature jeunesse, les carnets de voyage et les blogs dans l'Académie de Versailles.

Les dessins de Tignous auxquels vous aviez échappé Dessin 5 >>> Vous pouvez aussi (re)découvrir les dessins inédits de Gros en cliquant ici, ceux de Louison en cliquant là et ceux de Lasserpe en cliquant ici. Le Charlie des survivants sort en kiosque Depuis l’attentat qui a frappé Charlie hebdo, les membres de la rédaction qui ont survécu préparent leur journal, bien décidés à le publier. Le journal paraît aujourd’hui à 3 millions d’exemplaires ! Mercredi 14 Janvier, avant le lever du jour, des personnes font la queue pour acheter Charlie hebdo. © Geoffroy Van der Hasselt / Anadolu Agency / AFP.

Où est Charlie ? Comment interroger l’actualité avec distance et raisonnement Le massacre perpétré le mercredi 7 janvier au siège du journal satirique Charlie Hebdo continue à être largement médiatisé par l’ensemble des supports de communication qui irriguent et alimentent notre quotidienne représentation du monde : presse, télévision, Internet, réseaux sociaux. L’onde de choc produite par l’événement hante ainsi le mur d’images dont sont nourris une majorité d’élèves aujourd’hui. La force symbolique de la vue des drapeaux en berne, de la minute de silence établie en l’honneur des douze victimes de l’attentat, comme des différents rassemblements républicains très médiatisés, contribue à inscrire l’événement dans l’espace public.

Dessinateurs et médias rendent hommage à « Charlie Hebdo » Peu après l'attaque terroriste des locaux du journal satirique Charlie Hebdo, mercredi 7 janvier, faisant au moins 12 morts, plusieurs dessinateurs se disaient sous le choc. Suivre la situation en direct « Je suis abasourdi, horrifié, a réagi Aurel, dessinateur au Monde. J'attends des nouvelles de copains et suis partagé entre le fait d'aller chercher moi-même des informations et d'attendre. Attentat Jean-Pierre Dubois fraternité prison Jean-Pierre Dubois est un spécialiste des droits de l’homme. 1jour1actu l’a interviewé pour connaître sa réaction après les attentats des 7, 8 et 9 janvier derniers. Sur cette photo, tu peux voir des personnes manifester après les attentats des événements des 7 et 8 janvier. Elles montrent leur solidarité, mais aussi leur sens de la fraternité, nécessaire pour croire en un pays plus apaisé. © AFP PHOTO / THOMAS SAMSON

Actualités - Liberté de conscience, liberté d'expression : outils pédagogiques pour réfléchir et débattre avec les élèves Comment parler d'un drame de l'actualité aux élèves ? Quelques principes Moduler son attitude pédagogique selon l'âge des élèves : à l'école maternelle, du début à la fin de l'école élémentaire, au collège...Accueillir l'expression de l'émotion des élèves, sans sous-estimer, y compris chez les très jeunes enfants, leur capacité à saisir la gravité des situations ;Rassurer les élèves : l'école est un espace protégé ; l'évènement s'est déroulé dans un lieu et un temps circonscrit, même si les média en parlent et diffusent plusieurs fois les images ;Etre attentif au « niveau de connaissance » que les élèves ont de l'évènement : certains élèves peuvent n'en avoir aucune connaissance ; d'autres ne disposer que d'éléments partiels, voire erronés, provenant de sources variées.

Related:  Je suis Charlie