background preloader

#JeSuisCharlie : comment en parler aux enfants

#JeSuisCharlie : comment en parler aux enfants
Avant hier, je faisais le vœu que nous n'écoutions pas trop nos peurs, pour ne pas en encombrer nos enfants.... Et voilà qu’hier, la peur nous submerge et que nous plongeons dans l’horreur avec l’assassinat de douze personnes au magazine Charlie Hebdo. Stupeur, sidération, les enfants nous ont vus décomposés et muets devant l’énormité de l'événement. Mais il faut bien sortir du silence, qui les angoisse plus que tout et leur parler, avec les mots les plus adaptés en fonction de leur âge, de leur maturité, de leur propre questionnement. Car si les plus petits n’ont pas bien compris, ils ont ressenti à coup sûr les émotions de leurs proches, la peur, la tristesse, le dégoût. Certains ont vu des images sur les écrans qui les ont fascinés : voiture de police, Samu, et ces hommes cagoulés en noir brandissant des mitraillettes. Car ces événements les renvoient à la notion capitale de tolérance, qui, à leur échelle, est souvent bien bafouée. Béatrice Copper-Royer

http://famille.blog.lemonde.fr/2015/01/08/jesuischarlie-comment-en-parler-aux-enfants/

Related:  Les faits expliqués aux enfants et aux adolescentsDes mots pour le dire : conseils aux parents

Attentat Charlie Hebdo : comment en parler aux enfants 10 janvier 2015 L'attentat du 7 janvier nous a tous touchés et a provoqué beaucoup d’émotion dans le pays et au-delà. Les enfants, petits et grands, qu’ils aient été confrontés à l’information directement ou pas, ressentent cette atmosphère et nos sentiments très vifs. La première chose à faire, quel que soit l’âge de vos enfants, est de les informer directement. Il faut leur expliquer ce qui s’est passé : un attentat, des morts, des gens qui ne veulent pas qu'on exprime librement ses idées.

Charlie Hebdo : comment parler d'un tel drame aux enfants ? Mettre des mots sur l'horreur. L'indicible. Se rassembler, parler avec d'autres pour combler l'angoisse et résister au sentiment d'impuissance. Alors que les images et les informations affluent sur les réseaux sociaux notamment, comment aborder un tel évènement traumatique avec les enfants ? Ne pas minimiser les faits Claude Halmos, psychanalyste, est claire : pas besoin de chercher les bons mots, car il n'y en pas. Attentat à "Charlie Hebdo" : que dire à vos enfants ? Par Bastien Hugues Mis à jour le , publié le Si vous avez des enfants, vous vous êtes sans doute posé la question : faut-il parler avec eux de l'attentat meurtrier perpétré au siège du journal Charlie Hebdo, mercredi 7 janvier à Paris ? Et, plus précisément, que leur dire ? Que répondre à leurs questions ? Les spécialistes, interrogés par différents médias jeudi, sont unanimes : parler de ce qui s'est passé est capital.

Attentas à Charlie hebdo attentats et à la porte de Vincennes La passerelle, blog d'Emmanuel Grange, enseignant d'histoire-géographie. Charlie Hebdo : pourquoi des dessinateurs de presse ont-ils été assassinés ? Ce mercredi 7 janvier est un jour noir pour la presse et la démocratie françaises. Deux hommes ont attaqué les locaux du journal satirique Charlie Hebdo avant de prendre la fuite (...) Lire la suite Le 7 janvier 2015, la ville de Paris est secouée par un attentat contre le journal Charlie Hebdo, qui a notamment fait 10 morts dans l’équipe de rédaction.

Comment parler des attentats à ses enfants ? Vous avez le droit d'être tristes, et même de pleurer. A la suite des attentats du 7 janvier, la journaliste Nadia Daam racontait comment elle avait parlé des événements à sa fille. Comment d'autres pouvaient en parler à leurs enfants. Nous le republions à l'issue des attentats du 13 novembre. Ce soir là, je suis rentrée. Sasha, ma fille, était embêtée parce qu'elle avait perdu son «permis piéton» glané lors d'un cours de sensibilisation routière.

Charlie hebdo : comment parler d'une actualité violente à un enfant... La passerelle, blog d'Emmanuel Grange, enseignant d'histoire-géographie. Charlie Hebdo : pourquoi des dessinateurs de presse ont-ils été assassinés ? Ce mercredi 7 janvier est un jour noir pour la presse et la démocratie françaises. Deux hommes ont attaqué les locaux du journal satirique Charlie Hebdo avant de prendre la fuite (...) Lire la suite Le 7 janvier 2015, la ville de Paris est secouée par un attentat contre le journal Charlie Hebdo, qui a notamment fait 10 morts dans l’équipe de rédaction. Charlie Hebdo : pourquoi des dessinateurs de presse ont-ils été assassinés ? Ce mercredi 7 janvier est un jour noir pour la presse et la démocratie françaises. Deux hommes ont attaqué les locaux du journal satirique Charlie Hebdo avant de prendre la fuite. À l’heure où j’écris ces lignes le bilan est de 12 morts, une vingtaine de personnes sont blessées dont certaines très grièvement. Parmi les victimes de cette attaque terroriste, deux policiers, quatre dessinateurs (Charb, Cabu, Tignous et Wolinsky) et le journaliste Bernard Maris. Même si cela est difficilement imaginable, des hommes sont morts pour des dessins en France. Comprendre : quelques éléments d’explication

Charlie Hebdo : comment parler de l'attentat avec les plus jeunes Accueil > Actualités > Charlie Hebdo : comment parler de l'attentat avec les plus jeunes ? Par la rédaction d'Allodocteurs.fr rédigé le 8 janvier 2015, mis à jour le 8 janvier 2015 Charlie Hebdo : comment parler de l'attentat avec les plus jeunes ? Charlie Hebdo : comment parler de l'attentat avec les plus jeunes ? Quelles seront les questions des enfants ? Celles des adolescents ?

"Charlie Hebdo" : il ne faut pas cacher aux enfants la gravité du drame. Mais l'expliquer Un homme dépose des fleurs devant les locaux de "Charlie Hebdo" à Paris, le 8 janvier 2015 (AFP). La fusillade qui a lieu mercredi est d’une très grande violence. De nombreuses images ont abondamment circulé depuis, il est donc très probable qu’un grand nombre d’enfants les ait vues. Ces images sont bien évidemment de nature à faire naître de multiples angoisses, de l’incompréhension et de la peur.

"Charlie Hebdo" et les caricatures de Mahomet : l'histoire d'une incompréhension mutuelle Marche républicaine à Nîmes ce dimanche 11 janvier (F. LODI/SIPA). C'est très intéressant ce que dit Boris Cyrulnik lors d'une émission sur TV7. Il dit entre autres que les hommes politiques ont abandonné culturellement les enfants des cités et les ont soumis à des manipulateurs. Attentat Charlie Hebdo : comment en parler aux enfants 10 janvier 2015 L'attentat du 7 janvier nous a tous touchés et a provoqué beaucoup d’émotion dans le pays et au-delà. Les enfants, petits et grands, qu’ils aient été confrontés à l’information directement ou pas, ressentent cette atmosphère et nos sentiments très vifs. La première chose à faire, quel que soit l’âge de vos enfants, est de les informer directement. Il faut leur expliquer ce qui s’est passé : un attentat, des morts, des gens qui ne veulent pas qu'on exprime librement ses idées.

Related: