background preloader

« Vous allez payer car vous avez insulté le Prophète »

« Vous allez payer car vous avez insulté le Prophète »
LE MONDE | • Mis à jour le | Par Soren Seelow Ils étaient tous là, ou presque. Comme tous les mercredis. La conférence de rédaction débute généralement à 10 h 30 et s’anime rapidement à la faveur de quelques blagues grivoises. La réunion se finit quand elle finit, c’est-à-dire quand il est l’heure d’aller casser la croûte aux Petites Canailles, un bistrot de la rue Amelot, dans le 11e arrondissement de Paris. Ce mercredi 7 janvier, personne n’est allé déjeuner aux Petites Canailles. Lire les portraits des victimes : Charb, Cabu, Wolinski et les autres, assassinés dans leur rédaction Voeux prémonitoires Sept rédacteurs et dessinateurs sont morts en quelques secondes : Cabu, Charb, Tignous, Wolinski, Bernard Maris, Honoré et Elsa Cayat, une femme pourtant, psychanalyste et chroniqueuse. Dans leur folie meurtrière, les agresseurs avaient abattu quelques minutes plus tôt un des agents d’entretien de l’immeuble au rez-de-chaussée, Frédéric Boisseau, 42 ans. « Carnage indescriptible » Related:  terrorismeSurfing

Robert Badinter : «Les terroristes nous tendent un piège politique» Robert Badinter, ancien ministre socialiste de la Justice, réagit à l’attaque contre «Charlie Hebdo». «Devant un tel crime, préparé et exécuté de sang-froid, c’est d’abord aux victimes que pense chacun d’entre nous. Policiers assumant le risque quotidien auquel les expose leur devoir, journalistes réunis pour accomplir leur mission d’information, sans laquelle la démocratie serait étouffée. Ces journalistes-là sont morts pour nous, pour nos libertés qu’ils ont toujours défendues. Sachons nous en souvenir. L’émotion nous saisit aussi à la pensée de leurs familles, de leurs proches, que le crime frappe au cœur par ricochet et qui vivront désormais comme des invalides, amputés de l’être humain qui était une part d’eux-mêmes. «Au-delà du chagrin et de la pitié s’inscrit le devoir de justice. «Enfin, pensons aussi en cette heure d’épreuve au piège politique que nous tendent les terroristes. Laure Bretton

Ouvrir la version en cache d’une page web via Google » INFOTUTO | INFOTUTO Lorsque vous surfez sur Internet, votre navigateur ouvre les pages dans leur version la plus récente possible, mais il est possible via Google, d’accéder à une version dite « en cache » de la même page web, il s’agit d’une version antérieure de même page web. Et pour ouvrir cette page en cache, la manipulation est d’une simplicité déconcertante. Il vous suffit en effet de taper ceci avant l’adresse de la page que vous souhaitez consulter : Et de supprimer le début de l’adresse de la page souhaitée, très exactement cette partie : www. Par exemple si vous souhaitez afficher la version en cache de Infotuto, voici la démarche à suivre. Ce qui vous donne donc : Sachez aussi qu’il n’est pas possible d’afficher de version en cache pour certains sites web, tout dépend de la volonté du webmaster du site en question et en l’occurence s’il authorise ou non la mise en cache de son site par google.

Grenier aux emplois Conseiller(ère) Principal(e) en acquisition de talent Mosaic | Montréal 20 septembre 2017 Producteur(trice) principal(e) télé / vidéos multiplateformes Pelmorex Corp Inc. / MétéoMédia | Oakville Ont. Ça faisait longtemps que Charlie Hebdo ne faisait plus rire, aujourd’hui il fait pleurer. Il est minuit moins le quart dans le siècle. Nous sommes à un point de bascule historique sur l’islamophobie et le déchaînement du racisme en France et plus largement en Europe. La lecture simplifiée à l’extrême par les médias de cette journée du 7 janviers 2015 va se résumer et s’imprimer dans de nombreux cerveaux « par l’attaque meurtrière contre un journal « de Gauche » par des Musulmans. Cela va déstabiliser et retourner des positionnements politiques. Au-delà des paramètres d’opportunité militaire qui ont pu justifier le choix de ce journal par ce commando cette attaque correspond à une logique et à une vision politique des tak-taks : précipiter l’affrontement et la radicalisation de fractions importantes de la population. Ne soyons pas hypocrites, Charlie Hebdo n’est pas un ami politique. Sur cet acte, complotisme et islamophobie vont prospérer. Les seuls gagnants de cette attaque sont les réactionnaires de tous bords, islamophobes en tête. J'aime : J'aime chargement…

Téléchargeur Vimeo- solution pratique et avancée Sign In Microsoft account What's this? someone@example.com Password Can't access your account? Sign in with a single-use code Don't have a Microsoft account? Farhad Khosrokhavar : « On entre dans une forme de féminisme du djihadisme » LE MONDE | • Mis à jour le | Propos recueillis par Jérémie Lamothe Lors d’un entretien donné au Monde, vendredi 2 septembre, le procureur de la République François Molins avait prévenu : « Sur les derniers mois, nous observons une accélération des dossiers de jeunes filles mineures, avec des profils très inquiétants, des personnalités très dures. Elles sont parfois à l’origine de projets terroristes qui, sur le plan intellectuel, commencent à être aboutis. » Lire aussi : Le procureur de Paris François Molins : « Le risque d’attentat est renforcé » Cette crainte s’est concrétisée dans la soirée de jeudi 8 septembre par l’arrestation de trois femmes à Boussy-Saint-Antoine (Essonne) dans le cadre de l’enquête sur la voiture contenant des bonbonnes de gaz retrouvées le week-end dernier à Paris. Lire aussi : Essonne : trois femmes interpellées soupçonnées de projeter un attentat Est-ce que cette affaire, qui implique plusieurs femmes, vous surprend ? Lire aussi : Femmes de djihadistes

Bientôt, la fin des commentaires ? Où est passé le journalisme participatif ? » titrait Pascal Galinier, médiateur du Monde, l’année dernière. Le Social Media Club fait le point sur le journalisme participatif avec Rue89, le Plus (Nouvel Obs), L’Express et Le Figaro réunis lors d’un workshop de la Commission Social Content coordonnée par Maxime Drouet (Burson Marsteller i&e). Le participatif, parent pauvre du journalisme Le participatif devrait avoir atteint l’âge de raison. Pourtant, encore innovant il y a quelques années, il semble aujourd’hui en proie à la standardisation. "Encadrer" le participatif pour qu'il soit vendable ? « Le participatif est invendable aux annonceurs qui restent insensibles à la valeur du commentaire » : les choses sont claires pour Eric Mettout (L’Express). L’art de la titraille ou le marketing journalistique Pour Aude Baron (Le Plus), un pure player ne saurait vivre sans les réseaux sociaux, tant ceux-ci sont générateurs de trafic. Les commentaires, du matériel édito brut

Petit lexique à l’intention des community managers | Nostromo Personne aujourd’hui ne peut véritablement faire l’économie d’une présence active sur internet. Et à l’heure du web 2.0, cela veut dire qu’il faut s’occuper de ses clients et de ses fans – c’est le rôle du Community Manager, un métier qui ne s’improvise pas, contrairement à ce que beaucoup pourrait penser. Voici une liste de termes qui vous seront nécessaires pour arriver à dialoguer avec ce membre essentiel de votre stratégie de communication. A-List Blogger : les bloggeurs les plus influents.Astrosurfing : utiliser les commentaires des internautes pour promouvoir une marque ou un produit.Bad buzz : tendance virale négative propagée par les internautes.Billet : article, généralement rédigé sur un blog. Pour ceux qui voudraient pouvoir jeter un œil sur le travail de leur community manager, il est nécessaire de connaître un certain nombre d’acronymes, dont les internautes sont friands. En voici une petite sélection. Vous trouverez une liste beaucoup plus complète sur ce site.

Gabriel Martinez-Gros «La violence de Daech se nourrit de notre désarmement» Regarder la violence jihadiste sous un autre angle. C’est ce que propose Gabriel Martinez-Gros, professeur d’histoire de l’islam médiéval à l’université de Nanterre. Dans Fascination du jihad - fureurs islamiste et défaite de la paix qui vient de sortir aux PUF, c’est à la lumière du désarmement des sociétés occidentales qu’il examine le phénomène. Et souligne qu’il est dangereux d’ignorer le poids de la religion dans la radicalisation. Pourquoi le jihad exerce-t-il une si grande fascination sur les jeunes ? La violence du jihad ne fascine que parce que nos sociétés occidentales, qui avaient l’habitude depuis les révolutions française et américaine, de proposer ou d’imposer les valeurs fondamentales du monde, n’en sont plus capables aujourd’hui. Cette opposition entre majorité pacifique et minorités violentes s’appuie sur la théorie des empires de Ibn Khaldoun, penseur du XIVe siècle. Si l’on suit la théorie d’Ibn Khaldoun, les jihadistes pourraient prendre le pouvoir ?

Related: