background preloader

OwnCloud

OwnCloud

https://cloud.openmailbox.org/public.php?service=gallery&t=c5ac4a6b6dfa87735e8e8972d37a21d8

Related:  Charlie/ Charlie Hebdo

Où est Charlie ? Au collège et au lycée, comment interroger l’actualité avec distance et raisonnement Le massacre perpétré le mercredi 7 janvier au siège du journal satirique Charlie Hebdo continue à être largement médiatisé par l’ensemble des supports de communication qui irriguent et alimentent notre quotidienne représentation du monde : presse, télévision, Internet, réseaux sociaux. L’onde de choc produite par l’événement hante ainsi le mur d’images dont sont nourris une majorité d’élèves aujourd’hui. La force symbolique de la vue des drapeaux en berne, de la minute de silence établie en l’honneur des douze victimes de l’attentat, comme des différents rassemblements républicains très médiatisés, contribue à inscrire l’événement dans l’espace public. Les nombreux hommages rendus aux victimes par les anonymes du monde entier, comme par les personnalités politiques, culturelles ou médiatiques en général, accentuent encore cette présence de l’événement.

#JeSuisCharlie : comment en parler aux enfants Avant hier, je faisais le vœu que nous n'écoutions pas trop nos peurs, pour ne pas en encombrer nos enfants.... Et voilà qu’hier, la peur nous submerge et que nous plongeons dans l’horreur avec l’assassinat de douze personnes au magazine Charlie Hebdo. Stupeur, sidération, les enfants nous ont vus décomposés et muets devant l’énormité de l'événement. Mais il faut bien sortir du silence, qui les angoisse plus que tout et leur parler, avec les mots les plus adaptés en fonction de leur âge, de leur maturité, de leur propre questionnement.

Fini de rire "Si vous voulez un baromètre de la liberté d’expression et comprendre les tabous dans un pays, il faut aller voir les dessinateurs de presse." Ce conseil de Plantu, Olivier Malvoisin l'a suivi à la lettre : Fini de rire revient sur les événements qui ont jalonné le début de ce XXIe siècle à travers les dessins et les témoignages de dessinateurs de presse des quatre coins du monde : de Plantu à Avi Katz (Israël), en passant par Danziger (États-Unis), Kroll (Belgique), Rainer Hachfeld (Allemagne), Khalil (Palestine)... Au fil du récit, le film trace les contours des tabous contemporains et pose la question suivante : où en est la liberté d’expression aujourd’hui ?

Classe média : les caricatures Dans le cadre de la classe média, on ne pouvait pas passer à côté des événements tragiques de mercredi dernier. D’autant plus que dans le collège, nous avons eu certaines réactions très particulières, de type « bien fait pour eux » (pour rester soft). Toutes les classes ont bien entendu eu un moment d’explication et de recueillement jeudi, mais des incompréhensions demeures. Les élèves font des confusions, s’en tiennent à des brides d’informations. Bref, il reste du boulot. Cette illustration n'est pas de Banksy mais d'une artiste française Hier, un dessin diffusé soi-disant par Banksy a été aimé plus de 140000 fois sur Instagram. Il évoque, d’une manière très simple et avec beaucoup de symbolique, l’attentat contre le siège de Charlie Hebdo ce mercredi 7 janvier. On y voit trois crayons en phase avec trois étapes temporelles. Si la signature de cet Instagram est d’un “Banksy”, il s’agit en réalité d’une Française qui a réalisé les traits : l’illustratrice Lucille Clerc, basée dans l’est de Londres. Elle avait diffusé le dessin sur son compte Instagram personnel il y a près de 24 heures, cumulant quelque de 8000 “likes”. Sur son site, vous pourrez retrouver à la fois son actualité comme son travail.

Parler de la liberté de la presse à partir des Unes sur l'attentat à Charlie Hebdo La liberté d’expression été attaquée. Les journaux français et étrangers ont répondu par des Unes explicites, des hommages poignants et la réaffirmation de leur conviction dans la défense des principes de la démocratie. Ces documents constituent un excellent support pour aborder le drame du 7 janvier, aborder la liberté d’expression et au-delà engager une action d’éducation aux médias, à travers des comparaisons, des discussions, une réflexion. Il peut être intéressant de tenter de classer ces unes par type : symbolique, explicative, hommage, combattive, informative… Vous trouverez ci-dessous l’intégralité des unes des journaux de la PQR du 7 janvier :

L’hommage des journalistes iraniens aux victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo Si une partie des journaux iraniens ont, ce jeudi 8 janvier, condamné timidement l'attaque terroriste contre l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, d'autres ont rejeté la responsabilité de ce crime sur la France, qui "a durant ces dernières années largement soutenu les groupuscules terroristes". Or, sur les réseaux sociaux, certains dessinateurs iraniens ont d'ores et déjà fait part de leur solidarité avec les victimes de cet attentat. Certains vivent en Iran et, de ce fait, ils peuvent risquer des représailles pour soutenir un titre qui par le passé avait publié des caricatures du prophète Mahomet. Ces dessins "blasphématoires" avaient suscité une grande vague d'indignation et des manifestations de colère en Iran. En voici quelques œuvres : "Ceux qui portent des armes cassent les stylos", écrit le dessinateur iranien, Bozorgmehr Hosseinpour, qui vit et travaille en Iran.

Charlie hebdo : comment parler d'une actualité violente à un enfant... La passerelle, blog d'Emmanuel Grange, enseignant d'histoire-géographie. Charlie Hebdo : pourquoi des dessinateurs de presse ont-ils été assassinés ? Ce mercredi 7 janvier est un jour noir pour la presse et la démocratie françaises. Deux hommes ont attaqué les locaux du journal satirique Charlie Hebdo avant de prendre la fuite (...) Lire la suite Le 7 janvier 2015, la ville de Paris est secouée par un attentat contre le journal Charlie Hebdo, qui a notamment fait 10 morts dans l’équipe de rédaction. «Charlie Hebdo», des unes en deuil Beaucoup de noir, des journaux qui se rebaptisent «Charlie» et le mot liberté qui revient souvent, les quotidiens français et internationaux, affichent tous ce jeudi des unes graves et dramatiques au lendemain de l'attentat qui a fait douze morts au siège de Charlie Hebdo. À lire aussi :Nous sommes tous Charlie, l'édition spéciale de Libération de ce jeudi. Pour le Figaro, «la liberté [a été] assassinée». Pour son édition de jeudi, le quotidien se drape de noir, en deuil des douze personnes mortes dans la fusillade contre Charlie Hebdo.

L'art de la caricature Le site pédagogique gratuit et interactif Enseigner le français avec TV5MONDE met à disposition de nombreux scénarii pédagogiques et des propositions de déroulés de cours qui s'appuient sur des ressources multi-supports : reportages, clips musicaux, extraits de courts métrages, magazines, films d’animation... Le site revient notamment en ce mois de janvier 2015 sur l'utilisation du dessin de presse comme «arme d'expression». Les ressources, de nature variée, sont rassemblées dans un espace baptisé Dessine-moi un Charlie : florilège de dessins en France et dans le monde, les caricatures des dessinatrices de presse, portraits de Charb, Cabu, Wolinski et Tignous, hommage à Cabu, le rôle du dessinateur de presse à travers le thème de la condition féminine dans le monde.

Related: