background preloader

«Charlie Hebdo», des unes en deuil

«Charlie Hebdo», des unes en deuil
Beaucoup de noir, des journaux qui se rebaptisent «Charlie» et le mot liberté qui revient souvent, les quotidiens français et internationaux, affichent tous ce jeudi des unes graves et dramatiques au lendemain de l'attentat qui a fait douze morts au siège de Charlie Hebdo. À lire aussi :Nous sommes tous Charlie, l'édition spéciale de Libération de ce jeudi. Pour le Figaro, «la liberté [a été] assassinée». Pour son édition de jeudi, le quotidien se drape de noir, en deuil des douze personnes mortes dans la fusillade contre Charlie Hebdo. Les quotidiens régionaux aussi ont bousculé leurs unes... Solidaires, Paris Normandie se renomme pour l'occasion Charlie Normandie, et Le Dauphiné empile les couverture de Charlie Hebdo. Les journaux pour enfants Mon petit quotidien, Mon Quotidien (auquel collaborait Charb) et L'Actu expliquent les attentats à leurs jeunes lecteurs. A l'étranger aussi, la presse titre sur l'attentat contre Charlie Hebdo. Au Royaume-Uni, The Independant crève la une. Related:  Autour de Charlie Hebdo et de la liberté de la presseLiberté de la presse

Les dessins de Tignous auxquels vous aviez échappé Dessin 5 >>> Vous pouvez aussi (re)découvrir les dessins inédits de Gros en cliquant ici, ceux de Louison en cliquant là et ceux de Lasserpe en cliquant ici. Dessinateurs et médias rendent hommage à « Charlie Hebdo » Peu après l'attaque terroriste des locaux du journal satirique Charlie Hebdo, mercredi 7 janvier, faisant au moins 12 morts, plusieurs dessinateurs se disaient sous le choc. Suivre la situation en direct « Je suis abasourdi, horrifié, a réagi Aurel, dessinateur au Monde. J'attends des nouvelles de copains et suis partagé entre le fait d'aller chercher moi-même des informations et d'attendre. On espère tous que ce genre d'événement n'arrive jamais. Quant à Plantu, dessinateur au Monde, il a publié un dessin, en soutien à Charlie Hebdo : De son côté, Pascal Gros, dessinateur à Marianne, s'est dit « par terre, comme quelqu'un qui connaît potentiellement des tas de gens qui ont été butés par des connards. Lire notre synthèse : « Charlie Hebdo » visé par une attaque terroriste, la rédaction décimée Parmi les douze victimes figurent les dessinateurs Charb, Cabu, Wolinski et Tignous. Lire aussi : Charb, Cabu et les autres, assassinés dans leur rédaction Le Chilien Fransisco J.

Salon du livre et de la presse jeunesse Suite aux attentats meurtriers commis à Charlie Hebdo, puis à Montrouge et Vincennes, le Salon du livre et de la presse jeunesse a ouvert ses pages aux réactions des auteurs et illustrateurs jeunesse qui ont souhaité témoigner, pour ne laisser s’installer ni le silence, ni les peurs, ni la haine. En hommage à Frédéric Boisseau / Philippe Braham / Franck Brinsolaro / Cabu / Elsa Cayat / Charb / Yohan Cohen / Yoav Hattab / Honoré / Clarissa Jean-Philippe / Bernard Maris / Ahmed Merabet / Mustapha Ourrad / Michel Renaud / François-Michel Saada / Tignous / Georges Wolinski. Tous les dessins sont réunis sur notre page facebook ici Lire tous les témoignages écrits Oui… nous sommes tous Charlie, alors vous n’êtes pas seuls, nous serons à vos côtés pour ne pas mourir avec Cabu et ses amis…. Bernadette GASPERMENT Merci de nous permettre de partager notre peine, notre colère, notre incompréhension… et de laisser encore et surtout toutes les expressions s’exprimer !!! Lionel Lafontaine Joselyne Rousseau

La liberté d’expression visée dans l’attentat contre « Charlie Hebdo » Mercredi 7 janvier, une attaque terroriste contre le journal satirique « Charlie Hebdo » a fait 12 morts et 11 blessés. « La République est et sera toujours aux côtés des défenseurs de la liberté d’information et d’expression », a réagit Fleur Pellerin. Douze personnes ont été tuées mercredi 7 janvier lors de l'attentat contre le journal satirique « Charlie Hebdo ». Il s’agit de huit journalistes, un employé du journal qui était à l'accueil, un invité, un policier affecté à la protection des personnalités et un policier qui patrouillait à l'extérieur. Il y a eu également, 11 blessés dont 4 graves, parmi lesquels le journaliste Philippe Lançon et deux policiers. « Je veux saluer le courage de ces combattants de la liberté, de toutes les femmes et de tous les hommes qui portent haut les valeurs de la liberté d’expression dans l'exercice quotidien de leur métier, l'un des plus beaux qui soient. La seule femme parmi les douze victimes des terroristes était psychanalyste.

Il faut à tout ce monde un grand coup de fouet. Mouvements sociaux et crise politique dans l’Europe médiévale Il faut à tout ce monde endurer un grand coup de fouet. Un tel tapage s’annonce que les impies se verront jetés à bas de leurs sièges, et les humbles s’élèveront. Thomas Müntzer, 1524. Certes, après ces siècles de luttes, il est clair que l’exploitation reste présente, que c’est surtout sa forme qui a changé : le sur-travail extrait par les maîtres d’aujourd’hui, ici et là, n’est peut-être pas dans un rapport inférieur au travail total que celui que retiraient ceux d’hier. Mais le changement des conditions de l’exploitation ne me semble pas négligeable […] L’important est le mouvement vers la libération […] Pierre Dockès, Libération médiévale, 1979, p. 7. Introduction Une histoire des femmes et de la reproduction au cours de la « transition vers le capitalisme » doit débuter par les luttes que le prolétariat de l’Europe médiévale (petits paysans, artisans, journaliers) mena contre le pouvoir féodal sous toutes ses formes. Le servage comme rapport de classe La lutte sur les communaux

lpq_charlie.pdf Fiche pédagogique sur Scoop En matinée mercredi 7 janvier, alors que la salle de rédaction était bondée, les bureaux du journal français Charlie Hebdo ont été investis par des hommes, possiblement 3, lourdement armés qui ont abattus dix personnes parmi le personnel, en plus d’en blesser sérieusement plusieurs autres. Deux policiers sont aussi tombés sous les balles. Mais que s'est-il passé? Qui en voulait à cette publication, et pourquoi? Voici quelques idées d’activités pour en parler avec les jeunes et les aider à mieux comprendre les enjeux. N’hésitez pas aussi à proposer d’autres idées d’activités ou ressources pertinentes à l’aide du formulaire de commentaire à la fin de cette fiche. Objectifs Suggestions d’activités ACTIVITÉ 1 : Que se passe-t-il? Introduisez les activités en commençant par une discussion avec les élèves. Voici quelques questions pour favoriser la discussion : - Que s’est-il passé? ACTIVITÉ 2 : Charlie Hebdo directement visé 1. En voici d'ailleurs un exemple, réalisé sur Canva.com.

Parler de la liberté de la presse à partir des Unes sur l'attentat à Charlie Hebdo La liberté d’expression été attaquée. Les journaux français et étrangers ont répondu par des Unes explicites, des hommages poignants et la réaffirmation de leur conviction dans la défense des principes de la démocratie. Ces documents constituent un excellent support pour aborder le drame du 7 janvier, aborder la liberté d’expression et au-delà engager une action d’éducation aux médias, à travers des comparaisons, des discussions, une réflexion. Il peut être intéressant de tenter de classer ces unes par type : symbolique, explicative, hommage, combattive, informative… Vous trouverez ci-dessous l’intégralité des unes des journaux de la PQR du 7 janvier : Parmi les supports pédagogiques disponibles, il est possible de se reporter à notre fiche sur les fonctions de l’illustration et celle consacrée à la comparaison des unes de quotidiens de la PQR . Le Huffingtonpost propose une sélection relativement complète de ces Unes (cliquer sur l’image pour accéder à la sélection).

Comment la presse a affirmé et protégé son rôle civique Ce détour par l’histoire permet de mieux saisir les missions de la presse d’information politique et générale : assurer le bon fonctionnement d’une société démocratique par l’information les citoyens. Comme le proclamait Georges Clemenceau lors des débats sur la loi de 1881, « La République vit de liberté »[+] NoteDébats parlementaires, séance du 1er février 1881, JORF, 2 février 1881, page 120. Le 18 juin 1881, le rapporteur du Sénat, Eugène Pelletan, explique : « La presse à bon marché est une promesse tacite de la République au suffrage universel. [9] La mission de la presse d’information politique et générale est bien de donner vie à l’agora, à la réunion des citoyens, sans laquelle la démocratie n’est qu’un mot creux. Cette mission se traduit de nos jours à travers les forces journalistiques des rédactions de la presse IPG. [11].

Le Petit Braquet, Nathalie Sergueiew Coup de chapeau à ... Nathalie SERGUEIEW Personnage trouble et fascinant à la vie tumultueuse, Nathalie Sergueiew, alias Lily Sergueiew, alias Treasure (trésor) est une aventurière au sens premier du mot. Une femme qui toujours aima les aventures extraordinaires, qui couru le monde sans véritable attache et qui s'engagea volontiers dans les entreprises hasardeuses. Française d’origine Russe, dans une vie qui pourtant fut brève, Nathalie Sergueiew a trouvé le temps de parcourir l’Europe à pied, le Moyen Orient à bicyclette, d’être journaliste, espionne et enfin, cerise sur le gâteau, agent double… Née en 1912 en Russie, Nathalie Sergueiew arrive à Paris en 1917, lorsque son père émigra pour fuir la révolution bolchévique. Issue d’une famille plutôt aisée, Nathalie Sergueiew semble avoir toujours eu le goût pour les voyages. A la fin de 1938, Nathalie Sergueiew décide d’entreprendre le périple Paris – Saigon à bicyclette, seule et sans assistance. « J’ai très faim car il est 10 heures.

actu_charlie.pdf Charlie Hebdo : pourquoi des dessinateurs de presse ont-ils été assassinés ? | La p@sserelle -Histoire Géographie- Emmanuel Grange Ce mercredi 7 janvier est un jour noir pour la presse et la démocratie françaises. Deux hommes ont attaqué les locaux du journal satirique Charlie Hebdo avant de prendre la fuite. À l’heure où j’écris ces lignes le bilan est de 12 morts, une vingtaine de personnes sont blessées dont certaines très grièvement. Parmi les victimes de cette attaque terroriste, deux policiers, quatre dessinateurs (Charb, Cabu, Tignous et Wolinsky) et le journaliste Bernard Maris. Même si cela est difficilement imaginable, des hommes sont morts pour des dessins en France. Comprendre : quelques éléments d’explication Charlie Hebdo est un journal satirique où travaillent des caricaturistes. C’est quoi un journal satirique ? La presse satirique utilise la satire comme moyen d’expression et d’information. Que fait un caricaturiste ? Le but du dessinateur de presse est passionnant : avec un angle de vue et un trait d’humour, il faut commenter le plus simplement du monde une actualité parfois complexe.

Allemand : « Ich bin Charlie » La presse allemande et notamment la ‘ZeitOnline’ retrace quasiment en temps réel l’émoi suscité par l’attentat perpétré contre les journalistes de Charlie Hebdo. Sur les réseaux sociaux, c’est sous le Hashtag #JeSuisCharlie que se manifeste un élan de solidarité international, notamment sur Twitter. Les commentaires reprennent fréquemment la citation du britannique Edward Bulwer-Lytton : « The pen ist mightier than the sword » ou en allemand : « Der Stift ist stärker als das Schwert », comme le décrit un article de la ‘Zeit’. Pour sa part, le ‘Spiegel Online’ se fait l’écho des principaux responsables politiques internationaux, notamment de la chancelière Angelika Merkel qui dénonce un « acte abominable ». La presse autrichienne se fait également l’écho de la tragédie. Sur Facebook , c’est l’ancien politicien Jürgen Todenhöfer qui vient de publier son livre ‘Du sollst nicht töten’ qui partage sur sa page FB une affiche contre le terrorisme et la xénophobie. Christophe Jaeglin

Related:  JE SUIS350.152- EMI-Presse