background preloader

Guide avancé d'écriture des scripts Bash

Guide avancé d'écriture des scripts Bash
Related:  Ubuntu

tutoriel:script_shell Un script shell permet d'automatiser une série d'opérations. Il se présente sous la forme d'un fichier contenant une ou plusieurs commandes qui seront exécutées de manière séquentielle. Si vous voulez écrire un script, vous avez deux possibilités : soit vous tapez dans un shell toutes les commandes ou alors vous rassemblez toutes les instructions copiées, À titre d'exemple, saisissez ces quelques lignes dans votre éditeur préféré : #! Le résultat de ce script est d'écrire à l'écran « Mon premier script », puis en dessous « Liste des fichiers : », et enfin la liste des fichiers avec la commande `ls -la`. Comme vous l'avez compris, la commande echo sert à écrire quelque chose à l'écran. Cependant il vous faudra faire extrêmement attention à tous ces morceaux de code. il faut le rendre éxécutable : Méthode graphique Votre script est un simple fichier texte, par défaut il s'ouvre donc avec l'éditeur de texte défini par défaut (ex : Gedit dans une session Unity ou Gnome). Problème connu . Le chemin #!

[Chapter 2] Unix Commands This chapter presents the Unix commands of interest to users and programmers. Most of these commands appear in the "Commands" section of the User's Reference Manual and Programmer's Reference Manual for Unix System V Release 4 (SVR4). This chapter describes additional commands from the compatibility packages; these commands are prefixed with /usr/ucb, the name of the directory in which they reside. Also included here are commands specific to Solaris 7, such as those for using Java and the occasional absolutely essential program available from the Internet. Particularly on Solaris, useful commands are spread across a number of different "bin" directories, such as /usr/ccs/bin, /usr/dt/bin, /usr/java/bin, and /usr/openwin/bin, and not just /usr/bin and /usr/ucb. In such cases, this book provides the full pathname, e.g., /usr/ccs/bin/make. Each entry is labeled with the command name on the outer edge of the page. Some options can be invoked only by a user with special system privileges.

Shell Scripts - Learn Linux LINUX CLASSES - PROGRAMMING So how do you run this little wonder of technology? In DOS, all you have to do is name a file with a .bat extension and it'll be recognized as an executable file--but not so with Linux. Since Linux attaches no meaning to file extensions, you have to mark the file as executable by using the chmod command, like this: $ chmod +x deltemp The x marks the file as executable; if you list the permissions for the deltemp file afterward, you will see the x in position four, confirming this: $ ls -l deltemp -rwx------ 1 hermie other 55 Feb 19 14:02 deltemp If you want other users to be able to run this script, give them both read and execute permission, like so: $ chmod ugo+rx deltemp $ ls -l deltemp -rwxr-xr-x 1 hermie other 55 Feb 19 14:04 deltemp Now the permissions show that any user can view or execute the deltemp script, but only you can modify it. $ . Note: If the current directory is in the PATH environment variable, you can omit the ./ before the name. . setvar

Shell par Jean-Christophe, complété par Marc et Anne Le shell, un environnement écrit au temps ou les hommes étaient des hommes :-) Introduction Qu'est-ce que shell me direz vous ? Certains diront que c'est ça le vrai Linux. il n'y a pas que du faux là-dedans, puisque étymologiquement parlant, "Linux" est juste le nom du noyau du système d'exploitation, et qu'on a tendance par abus de langage à utiliser "Linux" pour désigner l'ensemble de Linux, du serveur X et des nombreuses applications. Bref, le shell c'est le bon vieux mode texte, mon copain le prompt, qui sous Linux revêt une importance capitale. Comme Linux prône le règne de la liberté, vous n'avez pas qu'un seul shell disponible. Le shell n'est pas seulement le prompt vous permettant de taper vos commandes, c'est aussi un puissant langage de commande, vous permettant d'automatiser des tâches, etc. via l'écriture de scripts shell. Commandes pour débuter Répertoires spéciaux : . Fichiers cachés : Jokers : ? Les caractères ? La commande ls Tab

fr : News installer un .tar.gz (Page 1) / Installation de logiciels et changements de version Premierement, cherche toujours dans ton gestionnaire de paquet si il existe un paquet pour ce que tu cherches. Si c'est le cas, benco (bingo), l'install est automatique et le prog est deja compilé et qualifié pour ta distribution de Linux. Si tu telecharge une archive tar(.gz), souvent, il s'agit de la source du prog, donc il faut le recompiler : La plupart du temps l'enchainement suivant suffira :cd [dossier ou tu as decompressé l'archive]. Ton prog est alors compilé pour ta distrib et est pret à tourner Dans le cas ou tu as des fichiers "deb", il faut utiliser la commande : sudo dpkg -i [fichier.deb] Dans ton cas dis nous : As tu trouvés code blocks dans Synaptics ? J'ai essayé les deux méthodes mais je ne parviens pas installer ce paquet peux tu détailler les lignes de commandes dans la cas où on décompresse l'archive dans un dossier. ( voilà son contenu). Merci d'avance et à bientôt. Celui qui pose une question est bête 5min alors que celui qui n'en pose jamais le reste toute sa vie.

7 – Unix. Pour aller plus loin avec la ligne de commande Acheter sur EVL (€ 25,00) « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Unix sans jamais oser le demander »… Nous sommes désormais des habitués de la formule de Vincent Lozano qui, après son excellent ouvrage sur l’usage de LaTeX, récidive ici avec un manuel sur le système Unix (et – donc – GNU/Linux). Lors de la création d’Unix, au début des années 70, un de ses concepteurs établit trois règles pour concevoir les composants de la « boîte à outils » qui permit à Unix de s’étendre : Écrivez des programmes qui font une chose et le font bien;Écrivez des programmes qui peuvent communiquer entre eux;Écrivez des programmes qui traitent des flux de texte car c’est l’interface universelle. Aujourd’hui, Vincent Lozano vous propose à la fois de découvrir ces outils, situés « sous le capot » de votre distribution Unix (GNU/Linux en est une) mais aussi de concevoir les vôtres. Une page au hasard Couverture grand format Auteurs : Vincent Lozano Titre : Unix.

Bourne-Again shell Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bash, acronyme de Bourne-again shell, est le shell du projet GNU. Son nom est un jeu de mots sur le nom du shell historique d'Unix, le Bourne shell. Littéralement, Bourne again signifie « Bourne encore », mais se prononce également presque comme born again, signifiant « né de nouveau » ou encore « réincarné ». Également, to bash signifie « frapper violemment » en anglais. Histoire[modifier | modifier le code] Brian Fox, en 1988, a publié la première implémentation de Bash pour le compte de la Free Software Foundation. Le Bourne shell originel, dont s'inspire Bash, fut écrit par Stephen Bourne en 1977. Usage[modifier | modifier le code] Comme tous les interpréteurs en ligne de commande de type script, Bash exécute quatre opérations fondamentales : Il fournit une liste de commandes permettant d'opérer sur l'ordinateur (lancement de programmes, copie de fichiers, etc.) Les scripts sont de courts programmes généralement faciles à construire.

Guide d'utilisation du Shell pour débutant Introduction Appel aux membres CCM J'invite les membres contributeurs CCM, à faire les corrections nécessaires ainsi que de modifier ou ajouter des trucs utiles pour un débutant en ligne de commande (en évitant quand même les choses trop compliquées, ce n'est pas le but de ce tuto :-)). J'invite aussi les membres non contributeurs CCM, à me faire part d'éventuelles erreurs et de leurs suggestions par le biais de "Messages Privés". Merci Le but de ce tuto est de permettre à un débutant de la ligne de commande de s'en sortir de façon honorable. Je vais essayer d'être assez court au niveau de chaque chapitre (des explications concises et claires), en revanche ce tuto risque d'être assez long, d'où l'idée de créer plusieurs chapitres. Il n'est pas nécessaire de parcourir le tuto du début à la fin. II. Pour avoir une réponse plus exacte je vous recommande de visiter ce site SHELL Le shell c'est un programme qui se trouve dans le répertoire /bin. On distingue plusieurs shells III. IV. V. Exemple:

md5sum - Vérifier l'intégrité des téléchargements Introduction Un petit tutoriel pour le programme "md5" ou "md5sum" communément appelé "checksum". L'utilitaire md5sum permet de calculer ce qu'on appelle l'empreinte d'un fichier. Un checksum MD5 n'a pas pour but de garantir la provenance d'un fichier ou d'un groupe de fichiers. En gros, en comparant le MD5 du fichier que vous venez de récupérer au MD5 que le site de téléchargement vous donne, vous pouvez être sûr que le site et vous ayez le même fichier. Windows Pour les puristes de la ligne de commande (sous "Dos") Commencez par télécharger la version ".zip" pour Windows à cette adresse : Télécharger MD5 Note :Vous pouvez depuis le site fourmilab télécharger .tar.gz la version pour Linux. Décompressez l'archive dans un dossier à la racine de 'C:'. Ouvrez une console MSDos. Démarrer > Exécuter > Tapez cmd (sous W2K ou XP) ou command (sous Win98) puis tapez sur [Entrée] de votre clavier. Placez vous dans le répertoire contenant le fichier "md5.exe" en ligne de commande. C:\> cd md5sum [Entrée]

Related: