background preloader

L'hommage des dessinateurs à «Charlie»

L'hommage des dessinateurs à «Charlie»
Charlie Hebdo était, est, un journal de dessinateurs. C’est en dessins que de très nombreux dessinateurs, connus ou moins connus, français et étrangers, rendent hommage aux membres de la rédaction assassinés mercredi. Comme le dit Xavier Gorce, l'illustrateur des Indégivrables du Monde, «amis dessinateurs, après les mouchoirs, il va falloir sortir le stylo-bazooka !» Le Français Gwen Keraval Le Cubain Arès Dessin d'Arès (Cuba) pour Cartooning for Peace #JeSuisCharlie pic.twitter.com/Cnq4uYZgsN — ツBG (@j_bg) 8 Janvier 2015 Le Français Fred Sochard Le néerlandais Hajo de Reijger Le Québécois Garnotte Chaunu Ce dessin terrible de Chaunu, qui rappelle toutes les luttes contre tous les systèmes totalitaires #19h30 pic.twitter.com/6QRUbdFEQo — Darius Rochebin (@DariusRochebin) 8 Janvier 2015 La Française Sylvie Serprix La Française Catel Muller Xavier Gorce Bravo @XavierGorce @lemondefr pic.twitter.com/6kmN6FJs0F — LozeRER (@LozeRER) 8 Janvier 2015 Le Français Frédéric Deligne Le Français Etienne Gendrin .

http://www.liberation.fr/societe/2015/01/07/l-hommage-des-dessinateurs-a-charlie_1175567

Related:  zigue#jesuischarlieDessinshommage : je suis charlieCharlie and co

Le Mandala, pour se recentrer et développer sa créativité Qu’est-ce qu’un Mandala ? “Le Mandala est une forme organisée autour d’un centre, présente dans la nature, dans la plupart des traditions spirituelles et dans l’expression artistique de toutes les cultures humaines (rosaces, roues, formes rayonnantes). A l’image de la cellule, il porte « l’information » de l’unité au coeur de la diversité. Monde de merde Paris – Interrogée sur une possible réaction face à l’attentat lâche et dramatique contre leur confrère Charlie-Hebdo, la rédaction du Gorafi a longuement réfléchi. Elle a souhaité poser tous les éléments nécessaires à une réflexion saine, sans céder à la peur, à la menace d’où qu’elle vienne, sans céder aux accusations. Après une mûre réflexion, la rédaction a convenu que la dénomination exacte, singulière et courte pour qualifier ce moment tragique était simplement « Monde de merde ».

Crayons contre kalachs, les hommages en dessins à Charlie Hebdo Publié le 08/01/2015 à 12H53 100 000 personnes dans les rues de France et des dizaines de milliers d'autres ailleurs dans le monde, c'est aussi sous forme de dessins, l'arme de ceux qui ont été assassinés, que des caricaturistes, peintres, illustrateurs, mais aussi des anonymes, ont exprimé douleur et révolte. En voici quelques uns, parmi les milliers publiés sur les réseaux sociaux, dans la presse, dans la rue, depuis hier.

La presse mondiale à l’unisson avec "Charlie Hebdo" Unes, éditos, hommages : les quotidiens du monde entier soulignent ce jeudi 8 janvier leur solidarité avec l’hebdomadaire satirique victime du terrible attentat de la veille à Paris qui a coûté la vie à 12 personnes parmi lesquelles plusieurs dessinateurs de renom du titre. "Un assaut contre la démocratie" La presse britannique rend notamment un vibrant hommage à "Charlie Hebdo" en consacrant la quasi-totalité de ses Unes au journal : Dénonçant "un assaut contre la démocratie" - pour le "Guardian" - ou soulignant que cet attentat est un acte de "guerre" contre la liberté - selon le "Daily Mail" - les médias britanniques, à l’instar de "The Independant" n’hésitent pas à mettre en valeur des dessins de presse : Roy Greenslade, dans le "Guardian" a, dès mercredi, mis en ligne un article appelant à ne pas "laisser la liberté d’expression silencieuse face à l’attaque contre Charlie".

Dessinateurs du monde entier, tous « Charlie » S’ils pensaient réduire au silence les dessinateurs de presse du monde entier, les auteurs de la tuerie perpétrée mercredi 7 janvier au siège du journal satirique Charlie Hebdo, qui a fait douze morts, parmi lesquels Cabu, Georges Wolinski, Charb, Tignous et Honoré, se sont trompés dans les grandes largeurs. Un flot continu de dessins, de caricatures et d’hommages graphiques n’en finit pas, depuis, d’alimenter les journaux et les sites Internet d’information aux quatre coins du monde. De très nombreux quotidiens ont d’ailleurs décidé de confier leur « une » à des dessinateurs, comme s’il fallait démontrer, à chaud, que ce genre fondateur de l’histoire de la presse qu’est l’illustration au sens large était capable de se relever immédiatement de la tragédie qui la touche aujourd’hui en plein cœur. Sollicités par Le Monde, certains auteurs – proches ou non des victimes – ont parfois mis du temps à réagir tant l’émotion était grande.

Mandalas pour les grands - 1 Mandalas 1, 2, 7 dessinés par Christian Pilastre pour la collection Marie Pré (n° Rythmes & Nature) Mandalas 3, 4, 5, 6, 8, 9, 10 dessinés par Marie Pré (extraits de divers albums) Marie Pré : e-mail : marie-pre@wanadoo.fr Chemin des Eridolles 17580-BOIS-PLAGE en RE - FRANCE imprimés et diffusés par l'atelier artisanal des Carmélites de Saint-Sever-Calvados Index A la recherche des mandalas / A la découverte des mandalas / Mandalas à travers les siècles / Mandalas pour grands / Mandalas pour petits / Galerie / Symboles présents dans les mandalas / Symboles des couleurs / Symboles des formes / Suggestions / Liens / Livres / Forum / Contactez-moi !

Charlie Hebdo: Et maintenant alors? On se dit au revoir? Putain, mais moi, les mecs, j’ai pas envie de vous dire au revoir. C’est un cauchemar. Et pourtant, on continue notre vie quotidienne. Il faut bien faire manger les enfants, répondre aux messages, bosser. Et quand on repasse devant une télé, qu’on rallume son téléphone, c’est l’horreur qui reprend, qui n’en finit pas, qui au contraire recommence sans cesse.

#JeSuisCharlie : artistes et caricaturistes rendent hommage à Charlie Hebdo Ils dessinaient pour nous faire rire. Nous interpeller sur des sujets graves. Nous bousculer dans nos certitudes. Ils dessinaient parce qu'ils en avaient la liberté. En images : le monde du street-art rend hommage à Charlie Hebdo Le street-art rend hommage à Charlie Hebdo. Partout en France et à l’étranger, les messages fleurissent sur les murs. Cabu par Pierre Amoudry au Grand-Bornand (Haute-Savoie) Déclarations, dessins, articles, unes de journaux… Les hommages pour les victimes de l’attentat perpétré au siège de Charlie Hebdo ne cessent de fleurir dans le paysage médiatique. Dans la rue, il suffit d’ouvrir l’œil pour comprendre que les street-artists aussi militent, à leur façon. Partout en France et à l’étranger, là même où l’on s’y attend le moins comme le montre le compte Flickr de Street Press, les murs des villes se font les témoins de la fusillade terrible qui a eu raison de 12 personnes mercredi 7 janvier, et les porte-paroles d’une indignation générale.

Related:  cdivilar