background preloader

Apprendre à apprendre avec le numérique ? Oui, mais …

Apprendre à apprendre avec le numérique ? Oui, mais …
Quand j’annonce à mes deux classes de 4ème l’échéance du contrôle après avoir terminé un gros chapitre de Géographie (Les espaces majeurs de production et d’échanges et Les échanges de marchandises), c’est la traditionnelle désolation : « madame, je ne sais jamais comment apprendre « , « j’apprends par cœur et après je me souviens de rien » etc etc. Ce coup-ci, je sors ma carte jocker : le prochain cours sera consacré aux révisions … et nous mettrons en ligne leur travail sur le blog et sur l’ENT Edmodo… Les élèves sortent de la classe quelque peu soulagés… Et je les retrouve le lendemain. Cinq ateliers sont proposés, les élèves s’y inscrivent librement, et peuvent faire deux ateliers dans l’heure. Ils peuvent travailler seuls ou en binôme. Leur production doit pouvoir être utile et accessible à tous les élèves de la classe. Une fiche de révision est distribuée pour guider les élèves à cibler ce qui doit être mémorisé. Les résultats sont excellents, la plus basse note est un 24/30.

http://www.lepetitjournaldesprofs.com/apprendre-a-apprendre/

Related:  Apprendre à apprendreEnseigner la géographieEvaluationautres documentsannie596373

Des techniques pour apprendre à apprendre: Des méthodes pour développer ses capacités d'apprentissage S'investir dans un processus d’acquisition de savoirs n'est pas toujours aisé. Parfois, selon son histoire personnelle, il peut persister des blocages à l'apprentissage (échecs scolaires par exemple). Optimiser ses études nécessite une forte motivation à apprendre, de développer des capacités d’appropriation de connaissances, de méthode et d’organisation. De toute manière, s'engager dans un cursus d’enseignement nécessite de se « remettre dans le bain ». D’autant plus, que très souvent, on n’a jamais vraiment appris à apprendre.

Le Géoclip : mettre en oeuvre un programme de géographie avec les Intelligences Multiples - Osons Innover Description Réalisation d’un clip vidéo présentant l’espace proche du Collège Albert Samain, en reliant plusieurs chapitres du programme de géographie avec une construction et évaluation progressive des connaissances et compétences. Points-clés du projet Projet pédagogique : Utiliser les Intelligences Multiples (IM) pour mettre en œuvre les programmes et réaliser des tâches finales reliées à la vie quotidienne des élèves, avec la fabrication d’un Géoclip.Objectifs pédagogiques : Rendre l’élève acteur de ses apprentissages et évaluer ses connaissances et compétences en géographieResponsable du projet : Lucas Gruez, professeur d’Histoire-Géographie, Coordonnateur pédagogiqueÉtablissement : Collège Albert Samain, RoubaixNiveau scolaire : 6èmeMatière : Histoire, Géographie, Education CiviqueRessources et outils : Tablettes pour la production du contenu multimédia, DailyMotion. Contexte et objectifs pédagogiques

Faire construire des compétences. - Compétences La posture adoptée par l’enseignant en classe, face aux élèves, peut infléchir aussi bien leurs représentations que leurs actions. En effet, la posture, ce n’est pas seulement ce que l’enseignant donne à voir (l’attitude corporelle) ou à entendre (la voix et la parole) ; elle possède une puissance qui crée une dynamique propre au sein de la classe. Par exemple, une plaisanterie peut détendre l’atmosphère, recadrer les finalités de la tâche donnée aux élèves et faire avancer la séance. Interactions entre enseignants et élèves :- Description des attitudes habituelles : Importance accordée à ce qui est visible (contrôle, performance). Discours fortement marqué par un intérêt pour les résultats (réussite/échec, énonciation impersonnelle : « c’est moyen, c’est bon... »). Discours de la répétition.

Apprentissage : à chacun son style La recherche sur les styles d’apprentissage, dont les origines remontent aux années 1930, connait depuis plusieurs années un renouveau sans doute lié à l’engouement pour la psychologie cognitive et les neurosciences. Ce qui émane de ces recherches, c’est une multitude de points de vue disparates et fragmentés qui contribue à accentuer le flou conceptuel. Marie Gaussel, de l’Institut français de l’éducation (IFE), nous éclaircit l’horizon. Qu’entendez-vous par « style d’apprentissage » ? Ce serait une démarche privilégiée par chaque individu pour appréhender l’acte d’apprendre. De la diversité des théories exposées depuis une quarantaine d’années, l’équipe de Coffield a reconnu cinq familles :

Comment apprendre à apprendre François Taddéi (Wikipédia, @francoistaddei) est biologiste de formation. Il est le cofondateur du Centre de recherche interdisciplinaire (CRI). Sur la scène des Entretiens du Nouveau Monde industriel, ce promoteur de l'interdisciplinarité est venu évoquer son obsession : comment innover dans l'éducation, comment apprendre à apprendre...

Apprendre à apprendre: les méthodes d'apprentissage, piliers de la réussite? "Si les élèves défavorisés avaient le même niveau de connaissance des stratégies efficaces d'apprentissage que les élèves favorisés, l'écart de performance entre ces deux groupes diminuerait de près de 20%" est-il estimé dans la note de juillet PISA à la loupe de l'OCDE. Cette affirmation se fonde sur une évaluation, reprise de l'enquête PISA 2009, sur les méthodes qu'utilisent les élèves pour rédiger un résumé de texte. Depuis plus d'un siècle -depuis bien plus longtemps que certains le croient, cf mon billet de mai- l'expression "apprendre à apprendre" s'est imposée dans le débat éducatif, mais davantage comme une position de principe (voire une pétition de principe) que comme le résultat dûment validé de variations opérationnelles empiriques. C'est dire l'intérêt des observations de cette dernière note de Pisa à la loupe. Les stratégies d'apprentissage en question 1) "Je vérifie soigneusement si les éléments les plus importants du texte figurent dans mon résumé"

LGV : Des Jeux sérieux pour la géographie, la SVT et l'éco-gestion Les travaux publics peuvent-ils avoir une influence bénéfique sur l’Ecole ? Avec le jeu sérieux LGV, réalisé par une de ces entreprises en partenariat avec l’Education nationale, la réponse est positive. Découvert au Salon Educatice, le jeux sérieux LGV a le grand avantage de convoquer plusieurs disciplines et de réunir des univers inattendus autour de vraies problématiques. On peut tirer parti du jeu LGV en géographie et SVT mais aussi en éco-gestion ou en sciences de l’ingénieur. Conçu pour tenir dans une tranche horaire il est bien adapté à l’univers de la classe.

Des lectures sur l'approche et l'évaluation par compétences- Compétences Annie Di Martino et Anne-Marie Sanchez Socle commun et compétences Pratiques pour le collège . ESF Editeur en partenariat avec Les Cahiers Pédagogiques, 09/2011 L’éditeur présente cet ouvrage comme un recueil d’outils efficaces pour s’approprier les items du socle à travers des situations d’apprentissage. Il propose également une réflexion quant à l’évaluation et la valorisation des acquis des élèves. Dominique Odry Pour comprendre l’évaluation . «Apprendre à apprendre» L'expression «apprendre à apprendre» remonte loin dans le temps, beaucoup plus loin qu'on ne le croit. C'est une bonne nouvelle, mais aussi une mauvaise. Cette expression est en effet de l’ordre de l’évidence pour les cadres de l’Ecole républicaine dès la fin du XIX° siècle. On peut en prendre pour exemple (parmi bien d’autres possibles) cet extrait banal d’un rapport annuel de l’inspecteur d’académie de la Somme adressé au Conseil général et au préfet, il y a 120 ans. : « Aucun de nos maîtres n’ignore que le but de l’enseignement primaire est double. On veut d’abord, dans nos écoles, donner aux enfants les connaissances nécessaires à la vie moderne ; on veut ensuite cultiver l’intelligence de l’enfant de façon à la rendre forte, souple, capable de réflexions et d’efforts, apte à se gouverner, à travailler, à produire d’elle-même. En deux mot : on veut apprendre, et apprendre à apprendre.

Apprendre avec créativité - Formations Louis LÉVY Apprendre à apprendre avec créativité Introduction La question qui se pose fréquemment à moi est : « comment puis-je apprendre des notions et des informations nouvelles ? » Je n’ai plus l’âge et même quand j’allais à l’école, je retenais mal mes leçons.L’idée est donc de tenter de trouver une méthode qui m’aide, sans me mettre en situation d’échec, à m’adapter à de nouvelles notions et à acquérir de nouveaux savoirs et savoir-faire utiles pour moi. Comprendre La première étape de l’apprentissage est non de me demander ce que je vais stocker dans ma mémoire mais bien d’abord ce qu’il y a à comprendre de l’ensemble des messages et des notions qui me sont proposées.

Donnez du sens à vos études » Comment s’exercer à apprendre ? Isabelle Le Brun est docteur en neurosciences et maître de conférence à l'Université Joseph Fourier de Grenoble. Elle a conçu et enseigne une UV portant sur les méthodes d'apprentissage, dans le cadre de laquelle elle s'appuie sur les dernières recherches validées dans son champ de recherche (mise en pratique de la diffusion et du développement des savoirs). Avec son collègue Pascal Lafourcade, ils ont eu l'idée d'écrire un livre pour partager ce qu'ils expérimentent avec leurs étudiants. Carte à la une : la carte mentale par le jeu pour comprendre l’espace vécu par des adolescents Jeu de reconstruction spatiale de Tania Cette carte mentale réalisée grâce à l’aide du jeu de reconstruction spatiale (JRS) représente l’espace fréquenté régulièrement par Tania [1], une adolescente placée dans un foyer du département du Rhône dans le cadre d’une enquête réalisée auprès de 45 adolescents [2]. Une méthode adaptée à l’analyse du rapport à l’espace d’adolescents en situation de placement Les Maisons d’Enfants à Caractère Social (MECS) appelés aussi « foyers » sont habilités par la Protection Judiciaire de la Jeunesse et/ou l’Aide Sociale à l’Enfance pour accueillir et accompagner des mineurs et jeunes majeurs dans le cadre d’une mesure de placement. Celle-ci introduit donc un nouvel espace de vie pour les adolescents concernés mais n’implique pas toujours une rupture totale avec le domicile familial et n'exclut pas la fréquentation d'autres lieux. Selon les situations, une ou plusieurs nuits peuvent être passées au domicile familial, à l’occasion du week-end par exemple.

Les tâches complexes : le plein de ressources ! Depuis la loi de 2005 instituant le socle commun, les enseignants ont été incités à recourir aux tâches complexes dans leurs classes. Si l’étiquette était nouvelle, cette pratique pédagogique était déjà présente dans la boîte à outils de certains enseignants. Élaborer une tâche complexe, c’est mettre les élèves en situation pour qu’ils analysent et résolvent un problème. Deux objectifs sont poursuivis :

La taxonomie de BLOOM La classification des objectifs en catégories est ce que l'on appelle la « Taxonomie des objectifs ». L'intérêt d’une taxonomie est qu'elle permet d'identifier la nature des capacités sollicitées par un objectif de formation et son degré de complexité. Cette information, parmi d’autres, permet d’adapter la méthode de formation. De ses travaux Benjamin Bloom , psychologue en éducation, a fait émerger une classification des niveaux de pensée importants dans le processus d'apprentissage.

Related: