background preloader

Dossier : Les usages sociaux du numérique – Mondes Sociaux

Dossier : Les usages sociaux du numérique – Mondes Sociaux
Internet, Web 2.0, Web mobile, réseaux sociaux, médias sociaux… Ces mots que l’on imagine volontiers interconnectés mais qui ne désignent pas les mêmes dispositifs socio-techniques font désormais partie du vocabulaire courant non seulement des individus et des groupes, mais aussi des sciences humaines et sociales. Ces dernières ont très rapidement et très massivement traité leurs multiples dimensions – socio-technique, économique, politique, culturelle, communicationnelle –, de sorte qu’il est aujourd’hui impossible de porter un regard panoramique synthétique sur l’ensemble des recherches, même si on se limite à un seul pays. C’est la raison pour laquelle ce dossier proposé par Mondes Sociaux n’est consacré qu’aux seuls usages des dispositifs socio-numériques. Mais au fait, à quoi fait-on référence quand on parle des « usages sociaux » ? CC Patrick Mignard pour Mondes Sociaux Internet : ressources démocratiques et menaces Nathalie Paton …………………………………………………………………………… Michel Grossetti

http://sms.hypotheses.org/3340

Related:  pédagogie nuériqueRéseaux sociaux-numérique

Le modèle de co-construction de savoirs : un enjeu d'innovation pour les bibliothèques ? (1/3) Par Pascal Desfarges Pascal Desfarges, spécialiste des territoires et de la médiation numérique est le fondateur de l'agence Retiss qui accompagne les organisations culturelles et les collectivités territoriales dans une démarche résolument innovante, réticulaire et collaborative autour des enjeux et usages liés au développement des technologies et des cultures numériques. Il intervient régulièrement auprès des bibliothèques pour décrypter les nouveaux moyens d'innover dont elles disposent pour hacker, détourner, remixer, partager, participer et inventer la bibliothèque de demain. Le point de départ de cet article est de questionner le croisement de deux identités en mouvance : l’une qui doit repenser ses modèles et l’autre qui en invente de nouveaux : la bibliothèque et le tiers-lieu de fabrication (FabLab, Hackerspace, Makerspace). Les bibliothèques en mutation et les tiers-lieux, dont les modèles sont pluriels et en devenir ont ils à voir ensemble ? Du design vers la bibliothèque spéculative

Épisodes Vous voulez connaître les habitudes des usagers de téléphonie mobile ? Big Data. Vous voulez rejoindre une clientèle ciblée sur le Web? Big Data. Quand poster sur les réseaux sociaux ? La réponse a cette question est simple : « ça dépend ». Le mieux reste évidemment de faire des tests, régulièrement, et d’analyser ses résultats. C’est l’avantage des réseaux sociaux, et plus globalement du web : réaliser ce type de test est peu coûteux, les données accessibles sont nombreuses et permettent d’optimiser nos pratiques dans le temps. La médiation numérique pour les nuls Cette couverture est fausse, c’est juste pour illustrer le billet ! Voici un billet que je prends un plaisir tout particulier à publier. Qu’est-ce que la médiation numérique dans les bibliothèques ?

la liberté d’expression sur les réseaux sociaux Suite et fin du chapitre sur les libertés. La deuxième partie concerne les conflits entre les libertés. L’étude a porté sur la liberté d’expression sur les réseaux sociaux avec comme exemple Facebook. Réseaux sociaux : une nouvelle forme d’éducation ? Christine Greenhow de la Michigan State University, considérée comme le meilleur professeur de réseaux sociaux d’Amérique, a mené plusieurs études pour analyser l’impact positif des réseaux sociaux sur l’apprentissage. Le réseautage social, bientôt une matière ? Les réseaux sociaux attiseraient-ils chez les étudiants une curiosité d’apprendre que l’école d’aujourd’hui arrive moins à inculquer ? En effet, ces plateformes se transformeraient peu à peu en une nouvelle forme d’éducation, complémentaire aux cours présentiels. En effet, Christine Greenhow a remarqué que les étudiants qui tweetent à propos de leurs cours sont davantage impliqués dans leur scolarité et ont de meilleurs résultats.

Ordre et désordre dans l'enseignement et l'apprentissage avec le numérique Apprendre, apprendre à « apprendre » et … apprendre à « apprendre à apprendre » Plusieurs d’entre vous le savent : je suis physicien de formation initiale issu du domaine des particules élémentaires (ce que ne sont pas nos étudiants, n’est-ce pas ?), devenu technopédagogue par déformation, réformation … successives. Ceci peut expliquer en partie l’utilisation que je fais de certains concepts pédagogiques et scientifiques, dans un amalgame salutaire entre sciences exactes et sciences humaines.

TaCo Facbook : Facebook : la vie privée menacée ? - Rostand C116 Document 2 : les ados et Facebook. 93 % des 15-17 ans et 81 % des 13-15 ans disposent d'un compte sur le réseau social Facebook. Les deux tiers des 11-13 ans détiennent un "profil", en dépit d'un âge minimum officiellement fixé à 13 ans par l'opérateur. Et encore l'enquête ne se penche-t-elle pas sur les élèves de l'élémentaire... "Cela commence en CM1 et, l'année suivante, un tiers des élèves a déjà son profil", observe Jacques Henno, auteur et conférencier spécialiste des nouvelles technologies. A l'entrée en sixième, être initié à Facebook devient aussi incontournable à la survie sociale que l'abandon du cartable à roulettes.

[Infographie] Comment rédiger le tweet parfait ? Pas facile d’être lu sur Twitter quand on sait que 500 millions de tweets sont publiés chaque jour. Et avec 115 millions d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde, on serait tenté de penser qu’il y a peu de chances pour que son contenu soit vu. Comment faire en sorte que vos messages émergent de la masse ? Beaucoup de méthodes existent pour cela. Mais la plus efficace est peut-être la plus simple : soigner la rédaction de ses tweets.

La pensée informatique: des programmeurs jusqu'aux élèves - Contact Lorsque j’étais étudiante à l’université, je me suis inscrite à Eurodyssée, un programme d’échange offrant des stages dans n’importe quel pays francophone ou anglophone d’Europe, sans savoir à quel point cette expérience allait changer ma vie. Le stage en France finalement obtenu, j’ai pu saisir un concept qui a complètement changé ma façon d’analyser le monde qui m’entoure et qui fait aujourd’hui sa place dans nos écoles: la pensée informatique. Je suis arrivée dans une petite ville de la campagne française, Vesoul. En l’an 2000, on y trouvait encore plus de vaches que d’ordinateurs, mais y habitait aussi une femme d’exception, Michèle Guerrin, qui avait décidé de lancer une jeune entreprise de formation informatique et de formation à distance. C’est là que je suis tombée en amour avec Adobe Flash… et avec un Français! J’ai tout laissé tomber à Barcelone pour rester en France à faire du multimédia avec mon chum.

Related: