background preloader

Algèbre

Algèbre
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'algèbre est une branche des mathématiques qui permet d'exprimer les propriétés des opérations et le traitement des équations et aboutit à l'étude des structures algébriques. Ce nom vient d’un ouvrage du ixe siècle, Kitab al-jabr wa'l-muqabalah (« Abrégé du calcul par la restauration et la comparaison »), dû au mathématicien Al-Khwarizmi. Rédigé vers 825, l’ouvrage est dédié au calife Al-Ma’mūn et a des objectifs pratiques de calculs d’héritage. Dans une première approche, l'algèbre peut être ainsi définie comme une discipline systématisant les méthodes de résolution de problèmes mathématiques. Souvent associée au calcul sur des lettres, x, y, elle fournit aussi les bases du langage mathématique couramment utilisé dans différentes sciences. Histoire[modifier | modifier le code] Antiquité[modifier | modifier le code] Monde arabo-musulman[modifier | modifier le code] L'innovation majeure fut l'introduction du concept d'"équation". ou

Al-Khawarizmi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode. Timbre soviétique de 4 kopecks à l'effigie d'Al-Khwarizmi, émis le 6 septembre 1989 à l'occasion de son 1200e anniversaire (789-1989) Son nom est à l’origine du mot algorithme[5] (son nom a été latinisé en algoritmi[4]) et le titre de l'un de ses ouvrages à l'origine du mot algèbre. Son apport en mathématiques fut tel qu'il est également surnommé « le père de l'algèbre[6] », avec Diophante d'Alexandrie, dont il reprendra les travaux. Il ne faut pas confondre ce mathématicien Muhammad ibn Mūsā al-Khuwārizmī avec un autre mathématicien perse : Abu-'Abdollâh Mohammad Khuwârizmi qui, lui, est l'auteur de Mafâtih al-'Olum (ouvrage de mathématiques écrit vers 976). Apports[modifier | modifier le code] En mathématiques[modifier | modifier le code] A.

Algorithmique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'algorithmique est l’ensemble des règles et des techniques qui sont impliquées dans la définition et la conception d'algorithmes, c'est-à-dire de processus systématiques de résolution d'un problème permettant de décrire les étapes vers le résultat. En d'autres termes, un algorithme est une suite finie et non-ambiguë d’instructions permettant de donner la réponse à un problème. Si les instructions d'un algorithme s’exécutent les unes après les autres, l'algorithme est dit séquentiel, si elles s’exécutent en même temps, il est parallèle. Si l'algorithme exploite des tâches s’exécutant sur un réseau de processeurs on parle d’algorithme réparti, ou distribué. Le mot « algorithme » vient du nom du mathématicien Al Khuwarizmi (latinisé au Moyen Âge en Algoritmi), qui, au IXe siècle écrivit le premier ouvrage systématique sur la solution des équations linéaires et quadratiques. Histoire[modifier | modifier le code]

Programmation informatique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape importante du développement de logiciels (voire de matériel). Pour écrire le résultat de cette activité, on utilise un langage de programmation. La programmation représente usuellement le codage, c’est-à-dire la rédaction du code source d'un logiciel. On utilise plutôt le terme développement pour dénoter l'ensemble des activités liées à la création d'un logiciel. Un exemple simple de programme[modifier | modifier le code] L'immense majorité des programmes qui s'exécutent sur nos ordinateurs, téléphones et autres outils électroniques sont écrits dans des langages de programmation dits impératifs : les lignes du programme sont exécutées les unes après les autres. Une brève histoire de la programmation[modifier | modifier le code] Phases de création d'un programme[modifier | modifier le code] "Si" "Pour"

Langage de programmation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les langages de programmation permettent de décrire d'une part les structures des données qui seront manipulées par l'appareil informatique, et d'autre part d'indiquer comment sont effectuées les manipulations, selon quels algorithmes. Ils servent de moyens de communication par lesquels le programmeur communique avec l'ordinateur, mais aussi avec d'autres programmeurs; les programmes étant d'ordinaire écrits, lus, compris et modifiés par une communauté[3]. Les premiers langages de programmation ont été créés dans les années 1950. De nombreux concepts de l'informatique ont été lancés par un langage, avant d'être améliorés et étendus dans les langages suivants. Définition[modifier | modifier le code] Éléments du langage de programmation[modifier | modifier le code] Un langage de programmation est construit à partir d'une grammaire formelle, qui inclut des symboles et des règles syntaxiques, auxquels on associe des règles sémantiques. L’alphabet

Related: