background preloader

Comics et propagande

Comics et propagande

http://www.youtube.com/watch?v=HBG4aEIAVic

Related:  HDA Captain AmericaArts Plastiques

Art Ludique - Le Musée - EXPOSITION MARVEL Les Avengers, Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, Les X-Men, Les 4 Fantastiques, Spider-Man, Le Surfer d’Argent… leurs noms résonnent comme des icônes. Leurs costumes et leurs emblèmes sont universellement reconnus, leur place dans notre imaginaire et dans la culture de notre époque est incontournable. Cette exposition exceptionnelle présentera un panorama de l’univers Marvel, depuis les planches historiques des bandes dessinées d’origine jusqu’aux dessins de concepts et illustrations réalisés pour les toutes dernières productions au cinéma.

L'influence de la société sur les super-héros de comics Les super-héros américains sont nés entre la grande dépression , le krach boursier de 1929, qui a engendré une crise et donc beaucoup de pauvreté, et la seconde guerre mondiale. Avec leurs pouvoirs surnaturels les super-héros constituent un grand univers fictionnel qui permet de s’évader (surtout en période de crises) et symbolisent les valeurs de l’Amérique. Durant la deuxième guerre mondiale, ils deviennent les gendarmes du monde : Capitan America combat le nazisme , Superman lutte contre les tensions internationales de son temps. Première de couverture, Superman 1938 Voici, une première de couverture montrant une scène de guerre, où l’on observe Superman détruire un bombardier d’un coup de poing. Avec l’entrée dans le conflit des Etats-Unis en 1941, des dizaines de héros participent à l’effort de guerre.

L'influence de la société sur les super-héros de comics Capitaine America a des origines mythologiques. En effet sur son casque il possède des ailes qui sont une allusion au Dieu Hermès. Celui ci symbolise la rapidité , c’est le messager des dieux de l’Olympe. Il est également inspiré de l’Oncle Sam qui est une figure de propagande pour l’armée américaine ,ce personnage porte les couleurs du drapeau américain tout comme Capitaine América qui les portes sur son costume de super-héros. L'influence de la société sur les super-héros de comics Les super-héros américains sont nés entre la grande dépression , le krach boursier de 1929, qui a engendré une crise et donc beaucoup de pauvreté, et la seconde guerre mondiale. Avec leurs pouvoirs surnaturels les super-héros constituent un grand univers fictionnel qui permet de s’évader (surtout en période de crises) et symbolisent les valeurs de l’Amérique. Durant la deuxième guerre mondiale, ils deviennent les gendarmes du monde : Capitan America combat le nazisme , Superman lutte contre les tensions internationales de son temps. Première de couverture, Superman 1938 Voici, une première de couverture montrant une scène de guerre, où l’on observe Superman détruire un bombardier d’un coup de poing.

Au fait, qui est Captain America ?   Un bouclier rond, un costume aux couleurs de l’Amérique et le corps d’un super-soldat dopé grâce au sérum S.S.S : Steve Rogers, alias Captain America, n’a qu’une obsession, celle à l’origine de sa création : combattre le nazisme. Pour honorer cette mission, ce personnage de comics est servi par des capacités physiques et intellectuelles hors-norme. Comme Batman, Superman ou encore Hulk... sauf que Captain America n'a jamais réussi à avoir leur popularité en France.

Expo : le côté obscur des super-héros Lorsque l’on pense aux super-héros, on les imagine sauvant le monde, l’air sûrs d’eux et conquérants. Et pourtant l’exposition “La Super Expo ! ou le côté obscur des super-héros” organisée par la galerie Sakura à Paris montre une facette inédite de ces personnages. En les mettant en scène dans la vie quotidienne, ils se retrouvent loin de l’héroïsme auquel ils nous ont habitué. Jean-Baptiste Simon le fondateur de la Galerie Sakura, explique à Fluctuat :

Captain America : des origines mouvementées #1 Le personnage de Captain America a été créé par Joe Simon et Jack Kirby pour l'éditeur Timely Comics (qui deviendra par la suite Marvel) en mars 1941. Dès le premier numéro, Captain America Comics dépasse le million d'exemplaires vendus, égalant ainsi le succès des autres héros phares de la nouvelle industrie, comme Superman et Batman. Cette réussite spectaculaire s'explique sans aucun doute par le talent des deux créateurs qui, dès le premier numéro, imposent leur marque au nouveau personnage : action rapidité, mouvement, autant de caractéristiques qui transparaissent à la vue de la couverture du premier numéro où l'on voit le héros au bouclier frapper et mettre à terre l'homme le craint de la planète, Adolf Hitler.

L'influence de la société sur les super-héros de comics Capitaine America a des origines mythologiques. En effet sur son casque il possède des ailes qui sont une allusion au Dieu Hermès. Celui ci symbolise la rapidité , c’est le messager des dieux de l’Olympe. Captain America : des origines mouvementées #2 L'extraordinaire succès de Captain America crée par Jack Kirby et Joe Simon dans le contexte de la lutte contre le nazisme (voir notre précédent article) connait après-guerre un long reflux, tout comme l'ensemble des autres super-héros. Captain America Comics cesse ainsi d'être publié en 1950 avant d'être relancé très brièvement en 1954 pour trois numéros, en pleine fièvre maccarthyste. De leur côté, Simon et Kirby, passés fin 1941 chez DC Comics, tentent au même moment de recréer un personnage similaire, Fighting American, qu'ils opposent non plus à des nazis, mais à des communistes.

Des bandes dessinées gratuites et « libres de droits » Accueil > Formations et ressources > Liste des répertoires > Des bandes dessinées gratuites et « libres de droits » Recommander cette page à un(e) ami(e) Digital Comic Museum (DCM) est un site web dédié aux Comics tombés dans le domaine public et publiés au cours de l'âge d'or (« Golden Age ») de la bande dessinée américaine (1938-1945). L'objectif de DCM est d'offrir un accès gratuit à des centaines de bandes dessinées publiées avant 1959, numérisées et téléversées sur la plateforme par les utilisateurs. Bien évidemment, les modérateurs et administrateurs du site veillent tout particulièrement à éviter la mise en ligne de bandes dessinées protégées par le droit d'auteur (copyright).

Lug : quand les super-héros affrontaient la censure en France Spécialisé dans les « petits formats », l’ancien éditeur lyonnais fut le premier à publier des récits produits par Marvel Comics à la fin des années 1960. Au festival Lyon BD (4-5 juin), une exposition revient sur son âge d’or et sur ses démêlés avec la commission chargée de censurer les publications pour la jeunesse. Les nostalgiques de la bande dessinée « petit format », également appelée « BD de gare » ou « BD du pauvre », ont rendez-vous ce week-end à Lyon. Une exposition consacrée à l’ancienne maison d’édition Lug y est présentée, à l’occasion du festival Lyon BD. Ces trois petites lettres – contraction de Lugdunum, le nom gallo-romain de la ville – sont synonymes d’un épisode marquant de l’histoire de la bande dessinée dans son expression la plus populaire.

"La fille de la photo" sort du cliché M le magazine du Monde | • Mis à jour le | Par Annick Cojean A QUOI TIENT LA FORCE D'UNE PHOTO ? A sa grâce, son magnétisme, son pouvoir d'interpellation ? D'où vient que, dans un déluge d'images, il en est une qui accroche le regard, imprime l'imaginaire et marque à jamais les mémoires ? Et comment expliquer qu'après avoir fait irruption dans nos vies son personnage central continue de nous hanter, qu'il devient familier et qu'on se l'approprie, qu'on se montre exigeant, qu'on souhaite entendre sa voix, donner à la photo une suite, une histoire, un destin ?

Comics libres de droits

Related: