background preloader

De la névrose à la quête intérieure

De la névrose à la quête intérieure
Related:  gypsyacerveau - psychiatriececilelcselscDéveloppement Personnel

Troubles bipolaires : une alternance entre excitation et dépression Egalement connus sous le nom de « maladie maniaco-dépressive », les troubles bipolaires se caractérisent par des fluctuations extrêmes de l'humeur, avec une alternance de périodes d'excitation et de dépression, entrecoupées de périodes normales. Les conséquences d'une telle oscillation peuvent être particulièrement graves dans tous les domaines : financier, social, professionnel, familial, etc. Troubles bipolaires : alternance d’excitation et de dépression Il nous est tous arrivé de passer de l'euphorie à la colère, c'est-à-dire d'une humeur extrême à une autre. Cette maladie touche 1% de la population et se déclare en général entre 15 et 24 ans, autant chez les hommes que chez les femmes. Les sujets qui souffrent de cette maladie psychique oscillent perpétuellement entre trois états plus ou moins fréquemment et plus ou moins intensément : 1. 2. 3. Des conséquences dramatiques En plus de la souffrance personnelle et du risque de suicide (qui peut aussi survenir durant l'état maniaque),

Les ravages des faux souvenirs – ou la mémoire manipulée – en thérapie - Compte rendu de la conférence de Brigitte Axelrad à Montpellier par Christine Mourlevat-Brunschwig La conférence de ce vendredi 17 mai 2013 fut une intervention de haut niveau, riche et pointue. Le sujet est difficile et peu « public ». Les TMR prennent leurs sources dans le concept de refoulement, en vogue chez de très nombreux psychiatres et psychothérapeutes. Elles s’appuient sur différents mythes qui ne sont pas validés par la science, par exemple l’émotion d’une victime rendrait crédible son témoignage ou la mémoire fonctionnerait comme une caméra vidéo. Les explications de Brigitte Axelrad s’appuient essentiellement sur les avancées scientifiques dans le domaine de la mémoire et sur la façon dont les souvenirs peuvent être inventés, manipulés ou transformés. En effet, les images mentales ne sont pas des copies fidèles de la réalité. La conviction de certains thérapeutes utilisant différentes méthodes comme les associations libres, l’interprétation des rêves ou la suggestion hypnotique peut aboutir à une grande distorsion des souvenirs.

15 biais cognitifs qui contrarient la pensée rationnelle © Inconnu Les biais cognitifs sont des formes de pensée qui dévient de la pensée logique ou rationnelle et qui ont tendance à être systématiquement utilisés dans diverses situations. Le concept a été introduit au début des années 1970 par les psychologues Daniel Kahneman (prix Nobel en économie en 2002) et Amos Tversky pour expliquer certaines tendances vers des décisions irrationnelles dans le domaine économique. Depuis, une multitude de biais intervenant dans plusieurs domaines ont été identifiés par la recherche en psychologie cognitive et en psychologie sociale. Certains biais s'expliquent par les ressources cognitives limitées. Lorsque ces dernières (temps, informations, intérêt, capacités cognitives) sont insuffisantes pour réaliser l'analyse nécessaire à un jugement rationnel, des raccourcis cognitifs (appelés heuristiques) permettent de porter un jugement rapide. Voici une liste de 15 biais cognitifs fréquents : 1. Le biais de confirmation 2. biais de croyance 3. 4. 5. effet de halo

Comment lâcher prise: quelques moyens - Retenir équivaut à croire qu’il y a seulement un passé; lâcher prise, c’est savoir qu’il y a un avenir. Daphne Rose Kingma Lâcher prise peut s’expliquer et s’appliquer de bien des façons. Mais une manière très simple de l’apprivoiser consiste à l’opposer à son contraire: le contrôle. Lorsque nous réalisons que nous ne pouvons changer ni les événements ni les autres et que nous pouvons seulement changer notre façon de les percevoir, nous sommes dans le lâcher prise. De la même façon, lorsque nous modifions notre action pour arriver à un résultat, nous faisons preuve de flexibilité et de notre habileté à décrocher d’une conduite stérile. Le lâcher-prise et nos objectifs Est-ce à dire que lâcher prise implique de renoncer à nos buts, à nos objectifs ? Penser de façon obsessionnelle à un problème est la plupart du temps complètement inefficace et ne le règle surtout pas. Lâcher prise: un acte de confiance Pourquoi trouvons-nous si difficile de laisser aller notre besoin de contrôle?

Psychopathologie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il ne doit pas être confondu avec le terme de psychopathie, un sous-type du trouble de la personnalité antisociale. Jean-Martin Charcot peut-être considéré comme le précurseur de la psychopathologie. Psychiatrie[modifier | modifier le code] Minkovski[modifier | modifier le code] À propos de la différence entre une sémiologie étroite, c'est-à-dire simplement rivée aux symptômes et une réflexion approfondie qui fonde la psychopathologie, Eugène Minkovski écrivait en 1929 : « Certes, quand il s'agit de rédiger un certificat d'internement ou d'enseigner les éléments de la psychiatrie au médecin praticien, les hallucinations, les idées délirantes, les impulsions, les réactions anti-sociales, l'agitation, la dépression, suffisent amplement. La question de la norme[modifier | modifier le code] Georges Canguilhem propose de substituer la notion de normativité à celle de norme et la notion d’ordre à celle de valeur. Dorey[modifier | modifier le code]

Le trouble de la personnalité limite Le trouble de personnalité limite est de plus en plus fréquent dans la population en général et il est souvent mal identifié, ce qui a un impact important chez les gens qui en sont affectés. La détresse émotionnelle et les difficultés comportementales associées à ce trouble ont, de plus, des répercussions importantes sur les proches et les amènent à vivre une variété d’émotions souvent intenses : découragement, impuissance, colère, angoisse, peur, etc. Qu’est-ce que le trouble de personnalité limite?Critères diagnostiques du DSM-IV-TR (Diagnostic and Statistical Manuel of Mental Disorders, publié par the American Psychiatric Association) Une instabilité omniprésente dans les relations interpersonnelles, l’image de soi et les affects, ainsi qu’une impulsivité marquée qui apparaît au début de l’âge adulte dans divers contextes, tels qu’ils se présentent dans au moins cinq critères parmi les suivants : Peur de l’abandon. Notre compréhension du trouble lui-même subit des bouleversements.

Les scientifiques peuvent désormais évaluer votre intelligence en scannant votre cerveau Et si, dans le futur, au lieu de passer un examen, un entretien d’embauche, ou d’autres types de tests, vous vous faisiez juste examiner le cerveau ? Un petit scan, et la machine déterminerait si vous êtes assez intelligent pour réussir votre diplôme ou le travail auquel vous postulez. Cette solution de facilité quelque peu effrayante, sera peut-être bientôt une réalité grâce à une étude de chercheurs américains. Dans la très réputée revue Nature Neuroscience, une équipe de chercheurs américains démontre qu’avec une IRM du cerveau et la bonne lecture, on peut à présent déterminer à quel point une personne peut être intelligente. Pour prouver cela, les chercheurs ont utilisé 126 sujets qu’ils ont branchés sur différentes machines, puis leur ont fait passer plusieurs tests concernant les capacités motrices, la mémoire, l’intelligence, y compris un modèle à compléter. Certains chercheurs s’inquiètent alors de ce que ce type d’examen pourrait entraîner.

Centre de Recherche en Psychologie de la Connaissance, du Langage et de l’Émotion (Centre PsyCLÉ) Le guide de l'impro Ce texte est extrait du site www.theatrons.com Les exercices d'improvisation occupent une place à part dans les stages de formation au théâtre. Ils offrent un champ d'expérimentation extrêmement ludique tout en permettant la mise en pratique de la plupart des techniques enseignées pour le théâtre "classique". Il sont l'occasion : De créer un petit atelier d'écriture : l'enseignant peut proposer aux participants d'élaborer un scénario lors d'un cours ou à la maison. Cet exercice permet à chacun de s'intéresser et d'expérimenter les règles de bases de l'écriture théâtrale. Comment créer une bonne histoire en improvisation L’histoire est l’un des éléments les plus importants d’une improvisation réussie. Ce site comporte une page de conseils concernant la création d'histoires. Depuis l'origine des contes, du théâtre et de toutes les formes de récits, on peut constater que le "squelette" d'une histoire captivante comprend trois éléments de base : Le "tempo" est également très important.

Névrose Le terme névrose désigne en psychiatrie des troubles psychiques dans lesquels le sujet est conscient de sa souffrance psychique et s'en plaint[1]. En cela il s'oppose aux psychoses qui se caractérisent par le fait que le sujet n'est pas conscient de l'altération de sa perception ou de son jugement (délire ou hallucinations), ni même le plus souvent d'être malade ce qui le fait s'opposer à une prise en charge thérapeutique. À partir de la quatrième révision du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV), le terme névrose a été abandonné par l'APA pour promouvoir une description en grandes catégories de « syndromes » plus généraux qui pourront correspondre à des familles de médicaments: les troubles obsessionnels et compulsifs, troubles anxieux et phobiques, somatoformes et de stress post-traumatique, etc., mais en conservant des « Troubles névrotiques, troubles liés à des facteurs de stress et troubles somatoformes ». Genèse[modifier | modifier le code]

Related: