background preloader

Estime de soi et climat scolaire - Site de l'Association Départementale du Tarn-et-Garonne

Estime de soi et climat scolaire - Site de l'Association Départementale du Tarn-et-Garonne
Comment, en travaillant avec les élèves sur l’estime de soi et des autres, peut-on apporter une partie de réponse pour construire un climat d’école plus serein ? Comment ce travail impacte-t-il le mieux vivre l’école" ? L’estime de soi, c’est "l’appréciation que j’ai de moi", c’est un rapport positif à soi qui se construit avec l’histoire de vie de chaque individu. Pour Christian Staquet, formateur de formateurs et auteur de nombreux ouvrages sur ce thème : " c’est un ensemble de regards et de jugements que je porte sur moi", " ce que je pense de moi, comment je me sens avec mes pensées, ce que je fais de ma vie avec tout ça". Mais l’individu ne vit pas seul et l’estime de lui -même va dépendre aussi des regards et des jugements que lui renvoie le regard des autres. L’estime de soi n’a de sens que dans le cadre des relations sociales. Pour vous aider :

http://www.occe.coop/~ad82/spip.php?rubrique103

Related:  Les émotions : travail en classeestime de soi/compétences psycho socialesDe l'estime de soi, respect des autres

Dix conseils pour…Développer une bienveillance scolaire globale Par Gilbert Longhi Le déficit de considération au détriment des élèves résulte souvent d’une kyrielle d’usages ne paraissant pas prêter à conséquence. Voici des exemples extraits des travaux de l’Observatoire déontologique de l’enseignement (1). Lycée Emile Flamand …Les demi-pensionnaires patientent pour entrer au réfectoire tandis que les profs empruntent un raccourci qui les dispense de la longue file d’attente dans le froid, le vent et la pluie. Parfois lorsqu’un des enseignants passe devant tous les élèves quelques uns goguenards manifestent leur désapprobation.

Etre fier de son travail J’ai récemment demandé à des étudiants « pourquoi êtes-vous fiers du travail que vous avez fourni ? ». Les réponses ont été riches et variées mêlant fierté et satisfaction. L’analyse des réponses tend à montrer qu’ils sont sensibles à leurs réussites, à l’aide qu’ils peuvent apporter aux autres et au fruit de leur implication.

L'estime de soi L'estime de soi Pas facile d'avoir un bon rapport avec soi-même ! On peut se sous-estimer, se surestimer, ne pas s'accepter, rechercher à tout prix la perfection... Souvent, l'estime de soi, cela ne va pas de soi ! Mais elle peut se travailler, se construire, se réparer. Jean Mermoz - Lycée Professionnel Le projet ESTIME DE SOI, initié par l'équipe médico-sociale (B.Dupré et A.Rousselot assistées par Anne Sophie Nicolas) est monté dans le but de lutter contre le phénomène d'absentéisme et d'entretenir la motivation des élèves. Il concerne nos 5 classes de 1ère BacPro (filières tertiaires et électrotechniques). La première étape de ce projet vient de s'achever : bien dans son corps, bien dans sa tête grâce à un bon petit-déjeuner équilibré. Après une présentation pédagogique au sein des classes, redonnant les bases nutritionnelles et rappelant l'intérêt physiologique, la phase de travaux pratiques a ravi les élèves autour d'un petit-déjeuner convivial servi à la cantine et offert par le lycée. La deuxième étape de ce projet est en cours avec l'association Olympio qui rencontre chaque classe pour une animation intéractive « Pas si Nul » basée sur le photolangage.

Programme " Manger mieux, Bouger plus en Aquitaine ", alimentation et activité physique pour la santé et la qualité de vie L'alimentation et l'activité physique sont des déterminants clés du bien-être et de certaines pathologies répandues (maladies cardio-vasculaires, hypertension, obésité, diabète, et certains cancers). De multiples actions en la matière sont menées sur le territoire aquitain, impliquant une grande diversité d'acteurs. L'ARS a donc souhaité, au travers du programme régional " Manger mieux, Bouger plus en Aquitaine " (MMBPA), renforcer les synergies des acteurs impliqués et étoffer les actions.

Un projet sur l'estime de soi dans un contexte professionnel - Lycée des Métiers VIRGINIA HENDERSON Arnouville Pour ce projet nous avons demandé et obtenu un co-financement du Conseil Régional d’Ile de France dans le cadre des projets "Réussite pour Tous" Public concerné Une division de baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION. La classe concernée est la 1ère GA1 Le nombre d’élèves concernés par l’action 30 élèves Réussite scolaire et estime de soi - Benoît Galand, article Éducation Comment développer, cultiver et même restaurer la confiance en soi, facteur-clé de la réussite scolaire ? Il existe pour cela de nombreuses petites techniques pédagogiques ou relationnelles, peu coûteuses, dont l’efficacité est attestée par de nombreuses expériences en psychologie sociale. Peut-on voir dans les échecs scolaires le reflet d’une faible estime de soi ? Spontanément, la plupart des gens répondront par l’affirmative à cette question.

Un outil pédagogique pour encourager l’estime de soi et le respect des autres Il est généralement reconnu que l’estime de soi éloigne le besoin de recourir à la violence pour s’affirmer ainsi que le danger d’en être victime. Les mallettes pédagogiques de la Fédération nationale Couples et familles, présentées ici, proposent aux élèves des classes maternelles, primaires et secondaires un grand nombre d’exercices destinés à développer tant l’estime de soi que le respect des autres. Raisons d’être Nul ne peut être heureux s’il ne jouit de sa propre estime - J.-J.Rousseau

Empathie à l'école. Transformer l'idéal en réalité Créativité, attitudes entrepreneuriales, sensibilité aux enjeux sociaux, résolution de problèmes. L’importance de ces compétences pour demain est régulièrement rappelée, en particulier dans les travaux de l’OECD, qui a rédigé récemment un rapport sur l’impact des compétences socio-affectives en termes de progrès social. Sans surprise, les compétences socio-affectives comme l’estime de soi ou l’extraversion se répercutent sur la réussite scolaire, l’accès à l’enseignement supérieur (et une rémunération plus élevée), et jouent aussi un rôle de réduction de risques sociaux (addictions diverses comme le tabagisme, l’alcoolisme etc.), comme le montre une étude longitudinale menée en Nouvelle Zélande, « Competent children, competent learners » sur un groupe d’apprenants suivis pendant 25 ans. Au-delà de l'affirmation de valeur «Eduquer pour résoudre les problèmes mondiaux.», des initiatives pratiques montrent que l'idéal peut devenir réalité. L’empathie à l’école

Related: