background preloader

D'autres réalisations de Le Corbusier

D'autres réalisations de Le Corbusier
Related:  L'HABITAT COLLECTIF / LE CORBUSIER

le corbusier:structure à tiroir Modulor Fondation Le corbusier Plan du site Maison La Roche Appartement-Atelier Villa Le Lac Maison Jeanneret Expositions Oeuvre Construit Autres Bourses Massilia Rencontres Architecture Réalisations Projets Arts Plastiques Peintures Dessins & Papiers collés Emaux Tapisseries Sculptures Estampes Couvent Sainte-Marie de La Tourette Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Historique[modifier | modifier le code] Grâce à deux mécènes, Spie Batignolles et Velux, le couvent ferme en 2006 pour des travaux de restauration concernant 3 des 4 ailes. Architecture[modifier | modifier le code] L'ensemble conventuel comporte une église, un cloître, une salle de chapitre, des salles de cours, une bibliothèque, un réfectoire, des parloirs, des cuisines et une centaine de cellules individuelles, tout en béton armé brut de décoffrage. On peut noter, devant les fenêtres du couvent, des "fleurs de pierre", c'est-à-dire des formations de béton dressées en face des grandes fenêtres des couloirs, comme pour en gâcher la vue. Le principe hors-sol de cette construction sur pilotis permet de conjuguer l'organisation horizontale des espaces intérieurs avec la forte déclivité du terrain (cependant que la terre ainsi « libérée » est devenue une friche de terre battue, sans aucune végétation). Site Internet[modifier | modifier le code]

LE CORBUSIER expose son plan d'urbanisme pour Paris, vidéo LE CORBUSIER expose son plan d'urbanisme pour Paris, vidéo Art et Culture Architecture - Archives vidéos Art et Culture Architecture A Poissy, Le Corbusier a révolutionné l'architecture avec la villa Savoye - Sortir Grand Paris Achevée en 1931, la villa Savoye est un symbole de l’avant-gardisme architectural du Corbusier. En 1963, elle est passée tout près de la destruction… La villa Savoye apparaît mystérieuse et vaguement inquiétante sous la lumière grise d’un après-midi de février. A l’intérieur, cloisons légères et plan libre. Très vite, malgré de nouveaux travaux, les ennuis s’accumulent ; le toit-terrasse et le jardin suspendu fuient abondamment et l’architecte reste sourd aux plaintes des propriétaires qui, dès 1936, désertent la maison. En contrebas de la villa, près de la Seine, on trouve en effet l’usine PSA. Robotisation et gain de productivité ont fait leur office. Y aller RER A, Transilien ligne J : arrêt Poissy.

Repères chronologiques pour l'architecture Ve - VIe s.Après la chute de Rome en 476, seul l'Empire romain d'Orient est en mesure d'élever des édifices monumentaux : Sainte-Sophie de Constantinople (532). VIIIe s.L’architecture religieuse carolingienne est au service d'une liturgie complexe : abbatiale de Saint-Denis (754-770), chapelle de Charlemagne à Aix-la-Chapelle (792-797). IXe – Xe s. Essor des grandes abbayes bénédictines et diffusion du « plan type » dit de Saint-Gall (830). XIe s.Recherches et expérimentations : changements liturgiques (primauté donnée à l'est du sanctuaire), innovations techniques (usage plus systématique de la voûte) et artistiques (essor du décor sculpté monumental) : Saint-Michel-de-Cuxa (début XIe s.), Saint-Philibert de Tournus (à partir de 1008), Sainte-Foy de Conques (1041), Vézelay (à partir de 1096), etc. L'architecture romane Années 1140 – 1180Premier art gothique : la voûte d’ogives permet de concilier une meilleure diffusion de la lumière dans l'église et l’allègement des structures.

Lumières sur Rhône-Alpes - Le couvent de la Tourette Le couvent a été commandé par Antoine-Marie Couturier au nom de l'ordre des Dominicains. Il en a confié la réalisation à Le Corbusier qui dessine les premières esquisses en 1953. Situé à Eveux près de L'Arbresle, au nord-ouest de Lyon, l'édifice inauguré en 1960 se compose de deux bâtiments différents : le couvent en U avec trois ailes autour d'une cour intérieure et l'église. Il est destiné à accueillir et à former les dominicains qui accordent un rôle central à l'éducation et à l'enseignement. Habité par une petite communauté et ouvert aux visiteurs de passage, le couvent de La Tourette est aussi un lieu d'exposition. L'édifice est situé sur une prairie entourée de bois et caractérisé par une forte déclivité. La géométrie stricte du lieu a été conçue par Yannis Xenakis. Le Couvent de La Tourette est une étape fondamentale dans le renouveau de l'Art sacré de la seconde moitié du XXe siècle. Laurent Baridon

uguration de la Cité radieuse à Marseille - Jalons pour l'histoire du temps présent La reconstruction de l'après-guerre fut propice à l'urbanisme et permit à quelques architectes de premier plan de mettre en pratique leur volonté d'ériger des constructions plus modernes et plus rationnelles (Auguste Perret au Havre, Le Corbusier à Marseille). Le Corbusier s'était fait connaître dans l'entre-deux-guerres en élaborant les principes d'un urbanisme fonctionnaliste et d'une architecture de masse (il fut notamment l'un des principaux rédacteurs de la Charte d'Athènes en 1934 codifiant les principes d'une architecture moderne). Ayant à plusieurs reprises sollicité les pouvoirs publics pour se voir confier des commandes de grands chantiers, il obtient finalement du gouvernement en 1946 la réalisation d'un ensemble d'habitations à Marseille, ce qui lui permettra de mettre en pratique ses idées d'organisation spatiale et sociale. Fabrice Grenard

La Cité radieuse de Marseille, icône de l’architecture du XXe siècle L’Unité d’habitation compte 337 appartements pour environ 1600 habitants. Le type le plus courant, appelé E2, a été retranscrit à échelle 1 dans la galerie d’architecture moderne et contemporaine. Ce duplex « traversant » s’étend sur toute la largeur du bâtiment, ouvert à la lumière de l’est et de l’ouest. Il se caractérise par une fluidité spatiale qui rompt avec la distribution traditionnelle des logements cloisonnés : salle à manger, salon et cuisine forment un ensemble unique. Dessinée par Charlotte Perriand, cette cuisine fonctionnelle conçue selon les principes du taylorisme domestique est alors considérée comme révolutionnaire. L’espace de vie principal, déjà amplifié avec sa double hauteur, se prolonge vers l’extérieur par une loggia qui préserve l’intimité du logis. L’immeuble de la Cité radieuse ou « maison des hommes » a été conçu par Le Corbusier pour permettre la vie en communauté, fondée sur la cellule familiale.

Haussmann Ce n'est pas d'aujourd'hui que Paris tente de s'imaginer un avenir. Retour sur 150 ans de prospectives en cinq mouvements majeurs (un par page), sous le regard d'Eric Lapierre, architecte et enseignant. La révolution HaussmannCe sont des travaux d'une gigantesque ampleur. Avant Haussmann, les gares constituent les portes de la ville. Haussmann va donc vouloir les relier entre elles par des percées qui permettent des voies de dégagement. De façon plus générale, Paris existait. Haussmann crée ainsi le boulevard Henri-IV, pour relier le Panthéon à la Colonne de Juillet de la Bastille. Le deuxième axe d'Haussmann, c'est la grande percée est/ouest qu'il réalise en prolongeant la rue de Rivoli (qui était déjà en partie construite) et en créant les boulevards Sébastopol et Saint-Michel. Haussmann annexe les communes périphériques et double la surface de Paris. Une percée relie toujours deux points. Il existe par ailleurs un deuxième type de percée, moins onéreux.

Le nombre d'or L' histoire ... Il y a 10 000 ans : Première manifestation humaine de la connaissance du nombre d'or (temple d'Andros découvert sous la mer des Bahamas). 2800 av JC : La pyramide de Khéops a des dimensions qui mettent en évidence l'importance que son architecte attachait au nombre d'or. Vè siècle avant J-C. (447-432 av.JC) : Le sculpteur grec Phidias utilise le nombre d'or pour décorer le Parthénon à Athènes, en particulier pour sculpter la statue d'Athéna Parthénos . IIIè siècle avant J-C. : Euclide évoque le partage d'un segment en "extrême et moyenne raison" dans le livre VI des Eléments. 1498 : Fra Luca Pacioli, un moine professeur de mathématiques, écrit De divina proportione ("La divine proportion"). Au XIXème siècle : Adolf Zeising (1810-1876), docteur en philosophie et professeur à Leipzig puis Munich, parle de "section d'or" (der goldene Schnitt) et s'y intéresse non plus à propos de géométrie mais en ce qui concerne l'esthétique et l'architecture.

Culture : Frank Gehry : «J'ai voulu créer une impression d'éphémère» INTERVIEW - La future Fondation Louis-Vuitton pour la création est le geste le plus magistral de ce monstre sacré. À 83 ans, l'architecte américano-canadien, crinière blanche, sourire généreux, est toujours aussi actif. Frank Gehry arrive de Pékin, où il est en compétition contre son vieil ami Jean Nouvel et Zaha Hadid, pour le futur National Art Museum of China (Namoc). Ce projet encore top secret, compte tenu des aléas politiques, doit abriter les collections d'art moderne et contemporain. Il sera érigé près du célèbre «nid d'oiseau», le stade olympique du duo bâlois Herzog et de Meuron. Ce lauréat en 1989 du prix Pritzker, qui a reçu le lion d'or, en 2008, pour l'ensemble de son œuvre par le jury de la XIe Biennale de Venise, a conçu pour Bernard Arnault un immense nuage de verre entourant ce que Gehry nomme l'«Iceberg». LE FIGARO.- Vous avez toujours dit que le succès d'un projet tenait à la personnalité de son commanditaire. Frank GEHRY. - Oh, j'ai presque oublié. Non.

Le nombre d’or dans la nature La Pomme de Pin La pomme de pin montre clairement les spirales de Fibonacci : 8 vertes dans un sens, 13 rouges dans l'autre sens. 8 et 13 sont deux termes consécutifs de la suite de Fibonacci : 1; 1; 2; 3; 5; 8; 13. Ses écailles sont alignées selon la spirale de Fibonacci : on représente les 4 coins des écailles de la pomme de pin par des points. Lorsqu'on relie ces points, on obtient des spirales qui tournent vers la droite, et d'autres vers la gauche. Ø le nombre de spirales vers la gauche et vers la droite sont deux nombres consécutifs de la suite de Fibonacci. Ø chaque point appartient à deux spirales. Ø Lorsque l'on rejoint tous les points par une seule spirale, l'angle entre deux points consécutifs est l'angle d’or Cet emplacement en spirale se retrouve fréquemment dans la nature, notamment avec les plantes spiralées, comme par exemple les graines de tournesol, l'écorce d'ananas ou le coeur d'une marguerite. b) - le règne animal et l’homme Expérience sur l’homme : Le coquillage Nautile

Related: