background preloader

Les « 3 cerveaux » et l’Intuition

Les « 3 cerveaux » et l’Intuition
Related:  ² docs dérivés B

La théorie du cerveau triunique source Le cerveau reptilien : c’est notre cerveau archaïque, mature dès la naissance, il gère des automatismes, les réflexes de survie, l'instinct, celui qui nous maintien en vie. il est là pour dire : c’est dangereux et déclenche le signal du stress. Il est le siège des grandes fonctions vitales, déclencheur de la fuite du plaisir et de la peur. S’il identifie un danger il déclenche l’alarme en libérant de l’adrénaline et en provoquant donc le fameux « stress ». Le cerveau limbique : siège de nos expériences et de nos émotions, la partie limbique stock tous nos apprentissages, tous nos ressentis ; cette partie n’est mature que vers 25 ans. - Il perçoit nos émotions, - Il exprime ces émotions, - Il perçoit les émotions des autres, (empathie) - Il prend en compte ces émotions (compassion). Le néocortex : Ce cerveau est dit de l’intelligence supérieure. Quand on rêve, l'animal représente notre part instinctive. Notre système médical occidental moderne cloisonne les disciplines.

MBTI et ses 16 personnalités Ce test, mis au point par une Américaine (Isabelle Briggs-Myers) à partir des travaux du célèbre psychiatre Carl Gustav Jung, est à la fois très sérieux et très simple. Il suffit de repérer ce qui est pour vous le plus spontané au cours de 4 "processus mentaux" suivants : Où puisez-vous votre énergie : dans votre univers intérieur (introversion "I"), ou à partir de l’environnement extérieur (extraversion "E") ? Comment recueillez-vous l’information : par vos 5 sens (la sensation "S"), ou en vous confiant à votre "6ème sens" (l'intuition "N") ? Qu’est-ce qui entraîne votre décision : le raisonnement logique (la pensée / think ou "T"), ou vos valeurs (sentiment/ feel ou "F") ? 1/ Où puisez-vous votre énergie : introversion ou extraversion ? L’introverti (I) n’est pas une personne "coincée" ! 2 / Comment recueillez-vous l’information : sensation ou intuition ? Le sensitif (S) croit ce qu’il voit. 3/ Qu’est-ce qui entraîne votre décision : pensée ou sentiment ?

Le modele MBTI Page précédente Page suivante La théorie des types psychologiques a été initiée dans les années 1910 par Carl Gustav Jung (1875-1961), psychiatre suisse disciple de Freud. Il l'a formalisée dans son livre Types psychologiques en 1921. Ses travaux ont ensuite été poursuivis aux États-Unis pendant plus de 40 ans par Isabel Briggs Myers (1897-1979) et sa mère, Katherine Cook Briggs ; ils ont alors abouti au Myers Briggs Type Indicator ou MBTI. Apports de Carl Gustav Jung Carl Gustav Jung, un moment dauphin de Freud avant de s'en éloigner (ne partageant pas sa vision centrale de la sexualité), a été le créateur de concepts psychologiques majeurs, comme les Archétypes psychologiques, l'Inconscient collectif, la Persona, l'Animus et l'Anima. Les grandes lignes de sa vision consistent en une vision globale de l'individu, avec un apport de l'inconscient vu comme positif, car source du potentiel créatif. Pour revenir au MBTI, il est aussi à l'origine de la découverte des types psychologiques.

Comment vendre au cerveau reptilien Vous voulez booster vos ventes? Convaincre jusqu’au plus sceptique de vos clients? Facile. Adressez-vous à la partie reptilienne de leurs cerveaux (le cerveau reptilien) et ils achèteront instantanément. Adressez-vous au cerveau reptilien C’est une question d’instinct Si vous entendez un bruit violent derrière vous, vous vous retournerez. Ce sont des réactions instinctives. Ces réactions font partie de votre instinct de survie et sont stockées dans la partie la plus primitive de votre cerveau que l’on nomme : le cerveau reptilien. Qu’est-ce que le cerveau reptilien? Vous avez certainement déjà entendu que nous possédons deux cerveaux. Nous savons aujourd’hui, grâce aux neurosciences, que le cerveau se divise en trois parties distinctes, formant le cerveau triunique. Chacune d’elles fonctionne de façon complètement indépendante et possède une structure cellulaire et des fonctions différentes. Nous distinguons : Comment s’adresser au cerveau reptilien? Google+

Signification des couleurs Les couleurs et leur signification De plus, selon les pays, les cultures et les époques, les couleurs revêtent des significations différentes parfois aux antipodes de celles des cultures voisines ; comme le blanc associé en Occident à la pureté, alors qu'il est lié au deuil dans la plupart des pays asiatiques. Porteuse d'un sens et d'une symbolique, la couleur ne peut donc être choisie à la légère, d'autant plus sur une page web qui va être vu par des milliers de personnes venues de tous horizons. Vous devrez tenir compte de l'ambiance que vous désirez créer, de l'information qui accompagne la couleur, du profil des visiteurs, etc. Ensuite vient la question subjective du bon goût et de l'harmonie, car si tout le monde s'accorde pour dire que bleu marine et noir ne font pas des merveilles, qu'en est-il pour le rose et le rouge ? Une chose est certaine, outre un site qui désire fortement se démarquer, nous éviterons les harmonies trop osées de couleurs. Couleurs principales

Chromothérapie: Symbolique de la couleur Rouge Symbolique de la couleur Rouge: La première chose qui frappe le regard quand on contemple le rouge qui est quelquefois appelé rouge de cadmium, rouge sang, rouge feu ou encore fraise écrasée, c’est qu’il s’en dégage une indéniable sensation de chaleur. Étant la couleur la plus chaude du spectre, il est naturel qu’on lui associe la symbolique du feu et de tout ce qui s’y rapporte comme la température, l’ignition et la combustion. Par association symbolique, le rouge est affilié à la vie, car la chaleur des tissus est la garantie du vivant.. Tempérament: Chaud, brûlant, vivant Dynamique, travailleur Actif, sportif Sanguin, énergique Courageux, volontaire Le rouge représente en termes de besoins essentiels : le besoin de chaleur, le besoin de survivre et de se maintenir en vie, mais aussi le besoin de se reproduire et celui de s’activer et de travailler. Propriétés: Stimulant physique Tonifiant, fortifiant Énergétique, dynamisant Revitalisant, défatiguant Inducteur thermique

Comment équilibrer ma personnalité ? Introverti ou extraverti ? Puisez-vous votre énergie plutôt en vous, ou à l'extérieur ? Le questionnaire MBTI sur les types de personnalité vous donne la réponse : vous êtes soit introverti (I), soit extraverti (E). Or, les introvertis peuvent trouver les extravertis excessifs, distraits et irréfléchis ; ces derniers, eux, ont tendance à accuser les introvertis d’être inexpressifs et distants. Pour travailler ce qui pourrait être un défaut : Si vous êtes "introverti" : • Sortez de votre tour d’ivoire. Allez vers les autres, prenez des rendez-vous, proposez des sorties, posez des questions, participez à la vie de votre réseau social, amical et familial, partagez vos découvertes, inscrivez-vous dans une association ou une chorale,… • Soyez plus présent. Sensitif ou intuitif ? Intuitif ? Les sensitifs (F) s'appuient beaucoup sur l'observation, les intuitifs (N) davantage sur l'intuition. Pensée ou sentiment ? Vous êtes un ''penseur'' logique : et si vous écoutiez aussi votre coeur?

L'échelle des comportements Comment analyser le comportement de votre entourage ? Dans cet article, j’aimerai partager avec vous un outil qui vous sera très utile pour gérer efficacement vos relations avec les autres, que ce soit dans un cadre professionnel ou dans votre vie personnelle. Il s’agit de l’échelle des comportements. L’échelle des comportements vous sera particulièrement utile si vous managez une équipe ou coordonnez différentes personnes dans le cadre d’un projet. A quoi sert cet outil et comment fonctionne-t-il ? L’idée est extrêmement simple. Pour aller du négatif vers le positif, il faut passer certaines étapes « obligatoires » et l’échelle des comportements permet d’identifier ces étapes et de montrer le chemin à parcourir pour aller vers un changement positif. Pour dire les choses autrement, si vous souhaitez accompagner un membre de votre équipe ou un proche vers un changement positif, vous devez d’abord savoir d’où vous partez et où vous voulez arriver. 1 – Ignorer 2 – Nier 3 – Accuser 5 – Assumer

Test d'empathie de Baron-Cohen Il a été montré que les personnes atteintes de certaines pathologies comme l’autisme ou le syndrome d’Asperger ne développaient aucun sens de l’empathie. Si vous ne savez pas ce qu’est l’empathie, je vous invite à lire cet article que j’ai écrit récemment sur le sujet. Le professeur Baron-Cohen, spécialiste mondialement reconnu de l’autisme, a mis au point un test permettant de caractériser votre capacité d’empathie. A ce test, le score normal oscille entre 22 et 30. Un autiste termine le test avec un score médiocre allant de 0 à 15. Le test est simple : vous devez déceler l’émotion de chacun des 36 regards qui vous sont présentés. Regard n°1 : Enjoué Réconfortant Irrité Agacé Réponse : enjoué________ Regard n°2 : Terrifié Bouleversé Arrogant Contrarié Réponse : Bouleversé________ Regard n°3 : Plaisantin Agité Désirant Convaincu Réponse : Désirant________ Regard n°4 : Plaisantin Insistant Amusé Relaxé Réponse : Insistant________ Regard n°5 : Regard n°6 : Regard n°7 : Regard n°8 : Regard n°9 :

Related: