background preloader

Les templiers - La fin des templiers

Les templiers - La fin des templiers
Jacques de Molay, avec ses grands prieurs, était toujours en prison. Ayant rétracté les aveux que leur avaient arraché les supplices, Jacques de Molay et le « Prince Dauphin » sont déclarés, par Philippe le Bel, relaps. Et le même jour, 11 mars 1314, ils montent sur un bûcher dressé dans l'île de la Cité, à l'endroit même où se trouve aujourd'hui sur le terre-plein du Pont Neuf, la statue de Henri IV. Il faut ajouter qu'une autre tradition veut que, dans la nuit qui suivit l'exécution du Grand Maître, sept Templiers déguisés en maçons, se glissèrent jusqu'au bûcher et recueillirent pieusement les cendres du supplicié. Mentionnons encore que de sombres récits coururent sur la fin tragique des deux chevaliers qui avaient dénoncé l'Ordre du Temple. Un grand mystère enveloppa, tant qu'ils vécurent, les Templiers, leur vrai caractère et leur vraie croyance... Related:  TempliersProcès

Interview radio Pour l'Ordre des Templiers, le commencement de la fin se situe en 1291, lorsque tombe le dernier des États latins d'Orient. Les explications du médiéviste Alain Demurger, spécialiste de l’histoire des croisades et des ordres religieux-militaires… Les autres programmes disponibles, sur le même sujet : (2/3) L'Ordre dissous, Jacques de Molay sur le bûcher En septembre 1307, Philippe le Bel prépare en secret un coup de force contre les Templiers. Le 13 octobre 1307, dans tout le royaume, les sénéchaux et baillis du roi procèdent à leur arrestation. 1312: le pape dissout l'Ordre. 1314: le dernier Grand Maître du Temple, Jacques de Molay, périt sur le bûcher, sur ordre du roi de France Philippe le Bel. Vous pouvez être le premier à commenter ce programme. Aucun programme pour l'instant dans votre panier de téléchargement...

Compilhistoire - Les Templiers. L'Ordre du Temple Le Templier : moine, bâtisseur et chevalier (dessin de Viollet-Leduc). A la Saint-Jean d’hiver de l’an 1118, Hugues de Payns et Godefroy de Saint-Omer fondent à Jérusalem une milice pour protéger les pèlerins affluant d'Occident depuis la reconquête de Jérusalem : la Milice des Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon, une communauté qui va pendant 3 siècles gérer une grande partie des richesses de l'Europe. C’est d’abord un groupe de 9 chevaliers ("miles Christi" = soldat du Christ), installé par Baudouin II (couronné roi de Jérusalem, à Noël, dans l’église de Bethléem) dans la partie méridionale du Temple de Salomon : Hugues de Payns (ou Payens) de la Maison des comtes de Champagne (chevalier du Saint-Sépulcre), Godefroy de Saint-Omer, André de Montbard (oncle de saint Bernard), Payen de Montdidier, Geoffroy Bissol, Archambault de Saint-Amand, Rolland, Gondemare et Roral. Le patron des Chevaliers du Temple est saint Georges. 1140 : les Templiers s’installent à Paris.

Jeanne d'Arc Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jeanne d'Arc, née vers 1412 à Domrémy (en Lorraine), village du duché de Bar dont une partie relevait du royaume de France pour le temporel et de l'évêché de Toul pour le spirituel et morte dans sa 19e année, sur le bûcher le 30 mai 1431 à Rouen, capitale du duché de Normandie alors possession du royaume d'Angleterre, est une héroïne de l'histoire de France, chef de guerre et sainte de l'Église catholique, connue depuis l'époque comme « la Pucelle d'Orléans », et depuis le XIXe siècle comme « mère de la nation française ». Elle est béatifiée le et canonisée le [2]. Jeanne d'Arc est devenue une des quatre saintes patronnes secondaires de la France, et dans le monde entier une personnalité mythique qui a inspiré une multitude d’œuvres littéraires, historiques, musicales, dramatiques et cinématographiques. Biographie Jeunesse Famille et enfance Statue de Jacques d'Arc à DomrémyStatue d'Isabelle Romée à Domrémy Jeanne, « la bonne Lorraine »

13 octobre 1307 - Arrestation des Templiers Au matin du vendredi 13 octobre 1307, tous les Templiers de France, soit plusieurs milliers au total, sont arrêtés sur ordre du roi Philippe IV le Bel (le petit-fils de Saint Louis). Cet acte de violence arbitraire met fin à un ordre original de moines-soldats, vieux de près de deux siècles, qui s'est illustré en Terre sainte et s'est acquis puissance et richesse, s'attirant ainsi la jalousie des féodaux et la convoitise des souverains. Richard Fremder raconte... les Templiers Richard Fremder raconte l'histoire d'un ordre religieux et guerrier, puissant, prestigieux et redouté, de son ascension à sa chute dramatique : Écouter (50 minutes) : Un ordre monastique prestigieux L'ordre du Temple est né en Terre sainte, en 1119, après la première croisade, à l'initiative du chevalier champenois Hugues de Payns qui voulait protéger les pèlerins se rendant à Jérusalem. La huitième et dernière croisade s'achève par la mort tragique du roi Saint Louis devant Tunis en 1270. Qu'à cela ne tienne.

Les Templiers : le début de la fin Une conjoncture défavorable Différents facteurs peuvent expliquer la chute des Templiers. C'est tout d'abord la fin des Croisades qui met en cause leur raison d'être. Le 16 juin 1291, Saint-Jean d'Acre, dernière place de la Chrétienté, tombe aux mains des Sarrasins, entraînant l'exode des derniers chrétiens, dont les Templiers et les Hospitaliers, vers l'Occident. L'entrée en scène de Jacques de Molay Jacques de Molay, nouveau Grand Maître nommé en 1293, est accusé d'avoir sacrifié la Terre sainte aux intérêts de l'Ordre.

Procès de l'ordre du Temple Les protagonistes[modifier | modifier le code] L'ordre du Temple[modifier | modifier le code] L'ordre du Temple est créé le [9] à l'occasion du concile de Troyes, à partir d'une milice appelée les "Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon". Les principaux protagonistes sont: Le royaume de France[modifier | modifier le code] Le royaume de France est, au début du XIVe siècle, dirigé par la dynastie des Capétiens. La papauté[modifier | modifier le code] L'histoire de la papauté est inséparable de l'évolution doctrinale de la christologie et de la baisse de puissance des empereurs romains d'Orient. La mort de Frédéric II consacre la victoire de la papauté. Contexte du procès[modifier | modifier le code] Contexte politique[modifier | modifier le code] Une querelle oppose le roi de France Philippe IV le Bel au pape Boniface VIII, ce dernier ayant affirmé la supériorité du pouvoir pontifical sur le pouvoir temporel des rois, en publiant une bulle pontificale en 1302, Unam Sanctam.

Les Templiers - Histoire du Monde TEMPLIERS (ordre des) sceau du temple L’ordre du Temple était un ordre religieux et militaire international issu de la chevalerie chrétienne du Moyen-Âge. Il fut créé le 13 janvier 1129 à partir d’une milice appelée les Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon. Il œuvra pendant les XIIe et XIIIe siècles à l’accompagnement et à la protection des pèlerins pour Jérusalem dans le contexte de la guerre sainte et des croisades. Après la perte de la Terre sainte, il fut victime de la lutte entre la papauté et la monarchie française et fut dissout par le pape le 22 mars 1312 lors d’un procès en hérésie. templiers Légendes autour de l’ordre du Temple Il est nécessaire de commencer par un avertissement aux lecteurs : les légendes diverses et variées nées autour de l’ordre du Temple sont apparues après sa dissolution et n’ont pas de rapport avec l’histoire de l’ordre, mais avec l’histoire des mythes (voir l’article sur les légendes au sujet des Templiers). La reconnaissance La croix rouge

Moyen Age, les châteaux, les rois et les reines en maternelle - Rois, reines, châteaux et Moyen Age Retour vers page d'ACCUEIL Les rois, les reines :* Activités "Moyen Age, châteaux et couronnes" (Webinstit)* Couronne de pierres précieuses (bricokids)* Fiches "la galette, les rois et reines" (editions raabe)* Fête des rois (Sylviane) * Les rois (minimat) * Fête des rois (maternellecolor) * Fête des rois (ecolepratique) * Les rois et la galette (materncat) * Des fiches de maths pour GS/CP (tizours)* Albums : --> "La princesse au petit pois" d'Andersen . Exploitations : évaluation lecture, production d'écrits ... --> "Flocon d'argent, la princesse moderne" de Corinne Pourtau (exploitation : maikresse ; 1ère et 4ème de couverture Réunion ;) --> "La reine des bisous" de (exploitation : materalbum ; maternelle Paul Doumer ; tapuscrit et questions fin CP sur zoutils ; orpheecole ; )--> "Princes et princesses" de Michel Ocelot (film) (exploitation : Montpellier) * Arts visuels (petitsbricoleurs) Retour vers page d'ACCUEIL

Archives nationales (France) - Base de données Archim < Portail internet des Archives nationales < Accueil Archim Procès des Templiers ; les archives du Trésor des chartes > > consulter la base de données L'affaire des templiers : les archives du Trésor des chartes (J 413 à 417) S'il est une affaire qui a excité les imaginations et fait couler beaucoup d'encre, c'est à coup sûr l'arrestation des templiers et la suppression de l'ordre du Temple. Tout bien considéré, il reste peu de traces du suivi du dossier par le gouvernement et l'administration royale. Les Archives nationales en donnent ici une reproduction de qualité, qui permet de retrouver facilement les interrogatoires de chacun des templiers questionnés par l'Inquisition, qu'il s'agisse des dignitaires, de frères sergents ou d'un simple berger. Edition du procès-verbal d'interrogatoire de Paris (J 413, n° 18) : Jules Michelet, Le procès des templiers , Paris, tome 2, 1851.

TEMPLUM: Le Procés des Templiers C'est à Maubuisson, le 14 septembre 1307, que Philippe le Bel, au cours d'un conseil dramatique, avait résolu l'arrestation de tous les templiers de France. Le jour choisi : le 13 octobre. Aussitôt, des plis scelles étaient adresses aux baillis et sénéchaux de province. Frère Geoffrey: On m’apporta une croix où il y avait l’image de Jésus Christ ; le frère Amaury me dit de ne pas croire en celui dont l ’image était là peinte car c’était un faux prophète ; ce n’était pas Dieu il me fit renier Jésus Christ trois fois. Frère Geoffroy: Je n’en ai pas mémoire.... Frère Geoffroy: J’embrasais sur le nombril celui qui me recevait. Hugues de Pairaud, visiteur de France, avoua tout ce qu’on voulut : que le reniement, le crachement sur la croix faisaient partie des statuts et qu’il avait lui même conseillé la sodomie. L’inquisiteur : Quand vous avez fait vœu de chasteté, vous fut-il dit après de vous unir charnellement avec les autres frères ?

L'ORDRE DU TEMPLE: les 10 années clés Nous l'avons vu dans la présentation générale, l'ordre du Temple est officiellement né en Terre Sainte en 1118. Néanmoins, nous allons constater que la reconnaissance officielle de l'Ordre en 1118 n'est que le prolongement d'une "mission" ou d'une "enquête" commencée près de 10 ans plus tôt... Il a été démontré et accepté par tous les historiens que Hugues de Payns a effectué au moins deux voyages en Orient au lendemain de la première Croisade, en 1104-1105 et en 1114-1115, les deux fois en compagnie du Comte Hugues de Champagne. Il convient de s'arrêter un instant sur le personnage du Comte de Champagne. Les liens sont si étroits qu'Etienne Harding fait venir à Citeaux un moine de l'Abbaye de la Chaise-Dieu, spécialiste des textes hébraïques en 1115. La même année, le même Comte de Champagne prend sous sa protection directe un jeune Moine de Citeaux, Bernard, en lui offrant une terre située sur les territoires qu'il contrôle, à Clairvaux. Récapitulons brièvement la chronologie:

Alphabet au moyen-âge •Écriture mérovingienne, 7 ème siècle. •Écriture mérovingienne pour chartes et documents officiels, moitié du 8 ème siècle. •Écriture mérovingienne transitoire, 8 ème siècle. •Écriture wisigothique, 10 ème siècle. •Semi-onciale irlandaise, 8 ème siècle. •Semi-onciale irlandaise, 10 ème siècle. •Semi-onciale anglo-saxonne, 8 ème siècle. En France, la cursive romaine donne naissance, au 7ème siècle à l'écriture mérovingienne et, plus tard, à l'écriture carolingienne du 8ème siècle.

L'ordre des Templiers : histoire et procès Intrigues, batailles et pouvoir, l'ordre des Templiers fascine autant qu'il dérange. Placée entre l'Église et la royauté, cette troisième puissance bouleverse les codes établis. Formation de l'ordre des Templiers Les Templiers forment un ordre religieux et militaire qui a été fondé en 1118, à Jérusalem, par le chevalier Hugues de Payns. Les moines-soldats logent les premiers temps dans une aile de la mosquée d'Al-Aqsa (ancien temple des Hébreux, aujourd'hui connu sous le nom de Temple de Jérusalem, d'où le nom de l'ordre). Les Templiers avaient pour but de défendre les croyants en pèlerinage vers la Terre sainte, des assauts des Sarrasins. Richesse et patrimoine des Templiers Peu de temps après, des commanderies s'érigèrent un peu partout en Europe (on en compte près de 9.000 lors de l'arrestation des chevaliers, dont 1.700 en France). Arrestation des Templiers Procès des Templiers Le 14 avril 1307, le pape s'installe à Poitiers.

Related: