background preloader

Le Temple - Histoire des Templiers

Le Temple - Histoire des Templiers
Related:  image de chevalierGénéralités

L'Ordre de… Capétiens : Les Templiers Origine de l'Ordre du Temple L'ordre du Temple est un ordre religieux et militaire fondé en 1119 en Terre Sainte après la 1ère Croisade, à l'initiative du chevalier champenois Hugues de Payns aidé de quelques preux chevaliers. Le roi de Jérusalem Baudoin II leur octroie pour installer leur siège la mosquée Al-Aqsa, où était anciennement situé le temple de Salomon, d'où leur nom. La mission initiale de l'Ordre du Temple est de défendre la chrétienté en Orient : L'ordre est officialisé par le Pape Honorius II lors du concile de Troyes en 1128 : il bénéficie d'une indépendance totale, morale et financière par rapport aux rois : les Templiers ont ainsi le privilège de dépendre directement du Pape ! L'Eglise justifie la possibilité de concilier "guerre et prière" de la manière suivante : faire la guerre pour des motifs matériels est illicite, mais la faire pour la gloire du Christ devient licite. Développement de l'ordre Les Templiers développent une dualité complémentaire : De plus : Le procès :

Memento finis : Pense à ta fin, en chrétien… et Pense à ton but en soldat. Oeuvre de Fiction Le 10 juin 1179, les troupes de Salah-ad-Din remportent une victoire éclatante contre les Frères du Temple au Marj’ Ayun. Au cours de cette bataille, Eudes de Saint-Amand est fait prisonnier. L’histoire dit qu’il pérît quelques temps plus tard dans les geôles damasquines. Vos frères vont sans aucun doute en apprendre un peu plus… 16 JUIN 1179, jour de la St Cyr, une bien triste nouvelle arrive à la Commanderie de Jérusalem où se trouvent les Frères. Les Frères sont tous réunis dans la Chapelle afin d’écouter la messe de Prime. Les quelques survivants présents sont immédiatement assaillis de questions de la part des Frères de la commanderie jusqu’à ce que Hélinand de Saint Omer exige le silence. Au cours de la journée, le Temple plongera dans la morosité la plus sombre. Où les Frères s’engagent vers la mission la plus noble qui soit… Un silence de mort règne dans la salle à peine éclairée par quelques torches. Immédiatement un murmure s’élève parmi les Frères.

Les templiers, ces batisseurs L’ordre des Templiers, avant tout un ordre bâtisseur... Le 15 juillet 1099, Jérusalem brûle. Les croisés ont enfin pris la cité Sainte. Bien des années plus tard, en 1118, Baudoin II, roi de Jérusalem propose à Hugues de Payns, un chevalier champenois, à Geoffroy de Saint-Omer et à sept autres nobles, une place dans l’antique temple du roi Salomon. L’ordre des Templiers est né. La relation entre l’Ordre et l’apparition du gothique est alors indéniable. Les bâtisseurs de Dieu, dans la foulée de Cluny Fondé sous l’impulsion de saint Bernard de Clairvaux, l’ordre des Templiers a versé son sang sur les champs de bataille des croisades et protégé les bâtisseurs de cathédrales, auxquels il a confié de nouveaux savoirs. Richissime, l’ordre du Temple avait réussi à poser les fondements d’une nouvelle civilisation. Parfaitement organisés, les Templiers avaient assuré le nécessaire vital, le blé, l’outil, l’argent. Des bâtisseurs de jadis ont laissé leurs signatures, sur des poutres ou des pierres.

L'Ordre des Chevaliers du Temple de Jerusalem - Les Chevaliers du Temple Tout commence dans les années qui suivent la première croisade en Terre Sainte (1096-1099). Malgré la prise de Jérusalem par les croisés (le 15 Juillet 1099), la sécurité des pèlerins n'est pas assurée. Entre les brigands locaux et les croisés aux buts peu louables, les pèlerinages deviennent parfois tragiques. Hugues de Payns (Hugues de Payens, de la Maison des comtes de Champagne) et Geoffroy de Saint-Omer vivant sous la Règle des chanoines de saint-Augustin choisissent d'assurer la garde du défilé d'Athlit, le chemin d'accès le plus dangereux pour les pèlerins. Ce dernier deviendra plus tard le Château-pèlerin. Et c'est en 1118 que l'Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ voit le jour ... Revenant près des Lieux Saints, Baudoin II, roi de Jérusalem, leur octroie une partie de son palais, à l'emplacement du Temple de Salomon. C'est au concile de Troyes (14 Janvier 1128), à la demande de Saint-Bernard (Bernard de Clairvaux) que l'Ordre est véritablement créé.

SPECIAL ETE / L'histoire des templiers de l'Aube dans un musée de poche Publié le mercredi 30 juillet 2008 - Vu 29 fois Payns, à douze kilomètres de Troyes, petit village tranquille et pittoresque avec ses maisons et… son musée. Car en ce lieu naquit en 1070 Hugues de Payns, premier maître de l’ordre des pauvres chevaliers du Christ, les Templiers. Ouvert en 1998 à la suite des trouvailles extraordinaires (708 pièces de monnaie d’époque et les vestiges de la commanderie édifiée par le chevalier aux environs de la commune), le musée n‘a pas cessé d’être médiatisé depuis. Minuscule, il rassemble dans une seule pièce au plafond de poutres toute l’histoire des Templiers et de celui qui fonda l’ordre. Considéré à l’époque comme un personnage d’envergure politique internationale, capable de négocier avec les hautes autorités ecclésiastiques, il appartenait probablement à la famille des Comtes de Champagne. Des moines-soldats puissants Musée Hugues de Payns, 10 voie Riot à Payns. L'Est Eclair

Très bon site Ordre du Temple Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article traite des Templiers d'un point de vue strictement historique. Pour plus de détails sur les légendes et les théories aujourd'hui non validées sur l'ordre du Temple voir l'article Légendes au sujet des Templiers L'ordre du Temple était un ordre religieux et militaire issu de la chevalerie chrétienne du Moyen Âge, dont les membres étaient appelés les Templiers. Naissance de l'ordre du Temple[modifier | modifier le code] Le contexte religieux et politico-militaire[modifier | modifier le code] Au XIe et XIIe siècle, le renouveau du monachisme chrétien vit la fondation de nombreux ordres religieux avec notamment les convers qui privilégiaient le travail manuel, et la rénovation de la vie canoniale qui adopta la Règle de saint Augustin, les chanoines s'engageant à la différence des moines dans des activités hospitalières (Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem) ou dans la vie paroissiale.

Histoire des croisades (12) : Templiers et ordres militaires Les croisades étaient des pèlerinages guerriers, et c’est dans cette logique qu’apparaît le concept de « chevalier du Christ ». Mais plus encore que les chevaliers se croisant afin de combattre pour Dieu, c’est bien l’apparition des ordres religieux militaires qui marque l’originalité de la Croisade, en devenant l’un des symboles. Les origines Dès le XIè siècle, avant même la Première croisade, des hospices sont créés pour accueillir les pèlerins qui tentent de rejoindre Jérusalem, et qui font face à des dangers de plus en plus grands. Quels ordres ? Il ne s’agit pas ici de détailler l’histoire de chaque ordre, tous très connus, mais d’en faire un rapide aperçu : le premier chronologiquement est donc l’ordre des Hospitaliers, dont la naissance est située entre 1048 et 1063, avant la Première croisade. La défense de la Terre Sainte Un rôle politique Peut-être plus encore que le militaire, c’est dans le domaine politique que les ordres, et en particulier les Templiers, s’illustrent. - M.

L’hérédité de l’adoubement L’hérédité de l’adoubement et l’anoblissement Fondé, vers 1119, pour la défense des colonies de Terre Sainte, l’Ordre du Temple groupait deux catégories de combattants, distinctes par le costume, les armes et le rang : en haut, les « chevaliers » ; en bas, les simples « sergents » — manteaux blancs contre manteaux bruns. Nul doute que, dès le principe, l’opposition ne répondît à une différence d’origine sociale, parmi les recrues. Dans les pays où la tradition législative ne s’était point perdue ou avait repris vie, des textes réglementaires avaient précisé le droit nouveau. Sans doute, lorsqu’ils élevaient expressément cette barrière, souverains et tribunaux avaient‑ils à peine le sentiment d’une innovation. Au XIIe siècle, une nouvelle puissance était née : celle du patriciat urbain. Gardons‑nous, toutefois, d’imaginer un obstacle, par principe, infranchissable. On l’a déjà vu, telle était, dès Saint Louis, la jurisprudence de la cour royale française. Marc Bloch

Ordre du Temple Après la prise de Jérusalem le 15 Juillet 1099 et l’installation des Francs en Terre Sainte, les pèlerins se mirent à affluer vers le tombeau du Christ. Mais, les routes menant à Jérusalem depuis les ports de débarquement restaient toutefois fort dangereuses. En 1118, neufs chevaliers croisés, ayant à leur tête Hugues de Payns, fondèrent l’ " Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ " : ils firent alors vœu de défendre les pèlerins et de protéger les chemins menant en Terre Sainte. . . . . . . . . . . . . Retour à la Liste

Related: