background preloader

La marque : un élément essentiel de la stratégie commerciale - APCE, agence pour la création d'entreprises, création d'entreprise, créer sa société,l'auto-entrepreneur, autoentrepreneur, auto-entrepreneur, auto entrepreneur, lautoentrepreneur, reprendre u

http://www.apce.com/cid43451/la-marque-un-element-essentiel-de-la-strategie-commerciale.html?cid=43451&cid=43451&cid=43451&cid=43451&cid=43451&cid=43451&pid=326

Related:  3. La marqueTerm MercaQG3 L'ENTREPRISE VEND ELLE UN PRODUIT OU UNE IMAGE?marque

Jean-Noël Kapferer, ou la passion de la marque - Les origines du marketing Mercredi 24 avril 2015 à PARIS Big Data, Social CRM, programmes relationnels : Les nouveaux leviers pour une fidélisation performante En présence de : Accor, Air France, Call Expert, Carglass, Dimelo, Iadvize, PSA Peugeot Citroën, Salomon, Services CRM / Voyages SNCF ... Inscrivez-vous vite ! Comment on invente un nom de marque - La grande saga des marques - Histoire éco - Enquêtes Trouver un nom sympa et porteur de sens dans toutes les langues, c’est le premier souci quand on lance ou qu’on rebaptise une marque. Rencontre avec le leader mondial de la spécialité. Attendez un instant… Ineo, Ineo… Damned, pas moyen de me souvenir de ce que c’est !»

Le cycle de vie d'un produit Chaque produit suit un cycle de vie qui lui est propre, caractérisé par quatre phases : le lancement, la croissance, la maturité, le déclin. Connaître ces étapes est primordial pour bien adapter sa stratégie marketing. Administrateur NetPME , mise à jour le Le cycle de vie d’un produit est une notion très courante chez les professionnels du marketing. Nous vous apportons ici un éclairage sur les lignes directrices de chaque stratégie en lien avec les phase du cycle de vie d'un produit.

Image de marque d'une entreprise L’image de marque d’une entreprise peut s’expliquer par la perception que le public en a, à travers une multitude d’éléments physiques et immatériels. Cette perception que le public a de l’entreprise, de l’institution ou de la personnalité, soit l’ensemble de représentations mentales, personnelles subjectives, stables, sélectives et simplificatrices relatives à un signe distinctif, un mot ou groupe de mots qu’il s’en fait, peut donc être totalement fausse. Elle peut donc entrainer un ‘’risque de réputation’’ si l’entreprise commet des erreurs de gestion qui affectent certains éléments de la société. Dans la stratégie marketing, l’image de marque est donc une des piliers car créatrice de valeur pour le client si elle : L’image de marque, en tant que représentation mentale du public peut être : spontanée ou latente, personnelle ou subjective, toujours stable ou sélective et simplificatrice. La complexité dynamique de l’identité d’une marque est illustrée par une représentation sphérique.

LA MARQUE, ACTEUR ET MIROIR DE SON TEMPS - MARKETING [R]EVOLUTION - Flash-back Le Club Med, créé en 1950, accompagne l'entrée dans l'ère du tourisme de masse avec un concept révolutionnaire de club de vacances (campagne Synergie, 1986). © Istockphoto - DR Jean Watin-Augouard, rédacteur en chef de La revue des Marques. Tout choix est arbitraire.

Comment éviter de déposer une marque qui pourrait être annulée par les tribunaux - Vanessa Bouchara, spécialiste en droit de la propriété intellectuelle - CABINET BOUCHARA & Avocats - , Juridique, Stratégie de marque Lorsqu'une société dépose une marque à l'INPI et reçoit, quelques mois plus tard, un certificat d'enregistrement " officiel ", elle pense tout naturellement détenir un monopole sur la marque enregistrée et être la seule à pouvoir dorénavant exploiter une telle marque. Or, cela n'est pas forcément vrai. Outre la question d’éventuelles antériorités qui n’auraient pas été détectées, une question essentielle est celle de savoir si la marque déposée est – et restera - en mesure de remplir sa fonction de marque et de distinguer les produits et services d’une entreprise de ceux de ses concurrents.

Palmarès de l'innovation : prime aux produits économiques et écologiques Les lauréats de ce mois sont assez caractéristiques de cette tendance. La machine à laver de Candy permet de laver à 20° avec une efficacité équivalente à 40 °c. Quant aux pastilles pour lave glace, elles permettent de faire une économie de 50 %. Ces résultats sont en phase avec une étude menée par Ipsos qui révèle que 85 % des Français estiment que leur pouvoir d’achat s’est dégradé depuis quelques années.

Choisir son nom de marque : les 5 pièges à éviter - Conseils - E-commerce - E-consommation C'est le nombre de marques déposées auprès de l’INPI en 2010. Avant de se lancer dans la il faut savoir que la plupart des noms sont réservés par de grands groupes internationaux, dont plus de la moitié ont un portefeuille supérieur au millier d'enregistrements. Cet insight montre que la création d’un bon naming est une démarche complexe qui nécessite une réflexion stratégique pour se démarquer au milieu des milliers de marques existantes. Avec l’ère de la communication 2.0, les règles fondamentales du naming n’ont pas changé, mais de se sont greffées . Les nouvelles stratégies des marques - Xavier de la Vega Économistes et experts du management découvrent l’impact économique de l’identité. Lorsque les salariés s’identifient à leur firme, ne sont-ils pas les meilleurs ambassadeurs auprès de ses clients ? Plus facile à dire qu’à faire… Cindy Carpenter a une double casquette. Elle dirige non seulement le marketing, mais aussi les ressources humaines au sein de Corrs Chambers Westgarth. Dans ce gros cabinet juridique australien qui ne compte pas moins de 1 000 salariés, ce cumul des fonctions ne doit rien au hasard.

Le cloud branding, une approche qui dépoussière les marques Le concours « un livre, une chronique » que les Editions Dunod ont offert à la Marketing Community a majoritairement séduit les étudiants ou de jeunes diplômés auxquels il était destiné. Nous avions toutefois sélectionne quelques profils plus « expert » afin de recueillir leur version. Vincent Pereira en fait partie. Produits premium : la prime à la classe 09 juin 2011 - Le consommateur inquiet pour son avenir et son pouvoir d’achat, se montre soucieux d’arbitrer ses dépenses. Il affiche aussi son besoin de compenser, de rompre l’ordinaire. Les marques réinventent leurs magasins, version 2.0 - 5 Le navire amiral de la marque Burberry sur Regent Street, à Londres, a été inauguré en septembre dernier © DR De plus en plus présents dans les points de vente, écrans tactiles et mobilier intelligent offrent déjà des services susceptibles de faire la différence face au e-commerce. La distinction entre commerce physique, e-commerce et commerce mobile ne sera bientôt plus qu’un souvenir. Aujourd’hui, les spécialistes de la distribution n’ont qu’un mot à la bouche : le «cross-canal». «Il s’agit de supprimer la notion de canal de distribution unique, explique Denis Kraus, directeur général digital du groupe de prêt-à-porter Beaumanoir (Morgan, Bonobo Jeans, La City…). Désormais, un consommateur peut découvrir une chemise sur Internet, l’essayer en boutique, la commander sur son smartphone et venir la chercher en magasin.»Le numérique ne serait donc plus l’ennemi des points de vente.

Les recettes des marques qui ont su trouver un second souffle Certains grands noms, sur le point de disparaître, ont pourtant réussi à renaître de leurs cendres. Souvent grâce à un patron visionnaire capable de leur redonner du lustre. A la fin des années 1990, Apple était au plus mal. Et c’est Microsoft qui avait mis la main à la poche pour sauver la firme de Cupertino de la faillite. Les 3 flops marketing du mois d’avril : Kellog’s, Heinz et Camel Retrouvez chaque mois sur le blog Marketing Community 3 exemples de stratégie marketing de grandes marques qui n’ont pas marché ! Ce mois-ci, découvrez les erreurs stratégiques des marques : Kellog’s, Heinz et Camel. Kellogg’s a rencontré quelques problèmes avec le lancement de ses céréales Mates.

Related:  MARQUEla marque