background preloader

La philosophie à l’épreuve de la viande

La philosophie à l’épreuve de la viande
Dénonçant l’enfer des abattoirs, de nombreux penseurs s’emparent de cette question longtemps ignorée. LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Par Catherine Vincent Certes, la Journée internationale sans viande (Meat Out Day), fixée chaque année autour du 20 mars, suscite l’intérêt croissant du grand public et des médias. Certes, scientifiques et politiques sont chaque jour plus nombreux à dénoncer l’aberration pour l’environnement que représente la production mondiale de viande (302 millions de tonnes en 2012, soit cinq fois plus qu’en 1950), l’une des grandes causes de la déforestation, du réchauffement climatique et de la pollution de la planète. Certes, de grands chefs cuisiniers prennent position, tel le Français Alain Ducasse, qui a supprimé la viande de la carte du Plaza Athénée, son restaurant parisien. Certes, le nouveau livre du moine bouddhiste Matthieu Ricard, Plaidoyer pour les animaux, est un joli succès de librairie… Et après ? Après, rien. Depuis quand ?

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/12/24/la-philosophie-a-l-epreuve-de-la-viande_4545910_3224.html

Related:  Végétarisme et gourmandisescuisine végétarienneMIAMphilosophieDROITS des ANIMAUX - VG/VEGAN

Etre ou ne pas être végétarien ? L’élévation du niveau de vie des populations s’est jusqu’à présent toujours traduite par une augmentation de la consommation des produits animaux. Dans les pays occidentaux, celle-ci est devenue très élevée, si bien que près d’un tiers des calories ingérées par les consommateurs français est d’origine animale. Notons que même avec ce comportement carnivore aggravé par la place très importante prise par les produits laitiers, les humains sont largement végétariens. Au vu de leur prédilection pour les produits animaux, beaucoup semblent sceptiques sur leur capacité à devenir plus végétariens. Tout cela pourrait sembler anecdotique si la part respective des produits animaux et végétaux dans l’alimentation humaine ne revêtait à l’avenir une importance capitale pour assurer une disponibilité alimentaire suffisante à une humanité toujours plus nombreuse, pour optimiser les relations entre alimentation et santé, pour diminuer les empreintes écologiques de l’agriculture et de l’élevage.

Des légumes en bocaux faits maison, qui se conservent un an et plus, sans stérilisation, sans congélation, c'est possible ? Il faut ajouter aussi : qui ont encore plus de vitamines que les légumes frais... Oui, c'est possible et c'est même très bon. Oubliez tout ce que vous avez appris et redécouvrez ce procédé simple comme un jeu d'enfant, connu depuis au moins dix mille ans : la lacto-fermentation. “Cet engouement pour la cuisine a quelque chose de démesuré”, Bertrand Grébaut, du Septime - Sortir En 2014, la gastronomie ne se consomme plus uniquement dans les assiettes. “L'Amour food”, un documentaire sur Canal+ analyse le phénomène. Le cuisinier étoilé Bertrand Grébaut nous livre son sentiment.

Appareil à penser les pensées Conférence du 6 mai 1998 : DEVELOPPEMENT DES PROCESSUS DE PENSEE- approche psychanalytique- Catherine JEHAN, psychanalyste, Paris. STP, Maison des Sciences de l'Homme - Paris La pensée est un phénomène aussi familier et simple en apparence que complexe et méconnu. «Il faut réviser notre façon de traiter les animaux» Sandra n’a plus le droit d’être détenue par le zoo de Buenos Aires. Le 21 décembre, un tribunal argentin accordait le statut de «personne non-humaine» à cette orang-outan de 29 ans, et lui reconnaissait le droit à la liberté. L’animal ne retournera probablement pas à la vie sauvage car elle n’est plus capable de vivre dans son habitat naturel.

Gyozas végétariens maison (raviolis japonais) La liste des ingrédientsPour environ 20 gyozas Pour la pâte 200 g de farine12 cl d'eau Sel Pour la farce200 g de tofu frais ferme100 g de chou chinois1 carotte1/2 oignon jaune1 c.à.s. de sauce soja1 c.à.s. d'huile de sésame1 c.à.c. de sucre1 c.à.c. d'ail en poudrePoivreSel Pour la sauce1 c.à.s. de sauce soja1 c.à.s. d'huile de sésame1 c.à.s. de vinaigre de riz1 c.à.c. de sucre La préparation Commencez par la préparation de la pâte.

Comment fermenter les pickles de légumes entiers ou en morceaux Maintenant que vous savez faire la choucroute de chou ou de légumes-racine, lancez-vous dans les pickles. Ce mot anglais désigne toutes sortes de légumes fermentés en saumure. J'aurais pu vous citer aussi le mot japonais pour la même chose : tsukemono, ou le mot espagnol : encurtido, le mot roumain : muraturi. Mangez du pigeon La tendance est au recyclage. Intermarché a réussi à nous faire aimer les fruits et légumes moches ; aujourd’hui The Unwanted Animal Kitchen sert, dans des food-trucks dédiés, des plats conçus à partir des restes d'animaux dont personne ne veut. Ca vous tente de manger des croquettes faites à partir de volatiles tués à proximité de l'aéroport de Schiphol pour raisons de sécurité ? Une manière forte de pointer du doigt le gaspillage dans l’industrie alimentaire.

Savez-vous repérer ces 10 erreurs de raisonnement? En dialectique (l’art de raisonner par le dialogue), il arrive souvent que l’un ou l’autre des deux interlocuteurs essaie de prendre le dessus en utilisant une illusion logique. Le raisonnement semble correct, mais il est faux. Par exemple : “Il est borgne, donc c’est un bandit”. Manger des huîtres ne fait pas de mal (même pas aux huîtres) Pourquoi même les plus stricts végétaliens devraient sans sourciller manger des tonnes d'huîtres. L'été dernier, je me suis rendu chez un ami à San Francisco que je n'avais pas vu depuis longtemps. En général, dans ce genre de cas, je rappelle gentiment à mon hôte que je ne mange ni produits laitiers, ni œufs, mais mon ami m'a pour le coup bluffé: «Je me rappelle que tu es végétalien, m'a-t-il écrit, de ceux qui apprécient les huîtres fines.» Enfin quelqu'un qui me comprend. Le séjour s'est terminé sans un accroc –je me suis jeté sur de fantastiques bivalves Point Reyes pour agrémenter ma salade verte, et l'amitié et la courtoisie en sont sorties grandies. Puisque je mange des huîtres, je ne devrais pas me dire végétalien.

Végétalisme : l’expérience et les conseils d’Antigone XXI C’est en cherchant une alternative au shampooing que je suis tombée pour la première fois sur Antigone XXI, le blog d’Ophélie. J’étais alors encore loin de me douter combien les découvertes que j’y ferai m’inspireraient et m’aideraient dans mon cheminement vers un mode de vie plus sain, plus éthique et plus écologique… Envoutée par sa jolie plume, j’ai repris chacun de ses articles depuis le début et plus j’en lisais, plus je me retrouvais dans ses propos et plus ils confirmaient mon désir de cheminer vers le véganisme. Alors qu’auparavant ce mode de vie me semblait être hors de portée, j’ai réalisé grâce à toutes ses réflexions, ses astuces et ses recettes que je pourrais moi aussi peut-être y arriver un jour… Il faut dire que l’enthousiasme et la ferveur avec lesquels Ophélie partage ses idées et ses créations font non seulement réfléchir mais ils poussent aussi à (ré)agir ! Ophélie, te souviens-tu du jour où tu as décidé de devenir végétalienne et que tu l’as annoncé ? Ouiiiiiiii !!!

Related: