background preloader

Jean-Pierre Petit

Jean-Pierre Petit
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Petit. Jean-Pierre Petit Jean-Pierre Petit, né le , est un scientifique français spécialiste en mécanique des fluides, physique des plasmas, magnétohydrodynamique et en physique théorique ; il a été directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique et astrophysicien à l'observatoire de Marseille. Il est surtout connu pour ses ouvrages de vulgarisation scientifique, par ses livres — surtout la série des bandes dessinées Anselme Lanturlu présentant ses travaux scientifiques —, ainsi que son implication dans le domaine de l'ufologie, en particulier sa participation à l’affaire Ummo dont il a été le principal vulgarisateur au travers de ses ouvrages, et pour son soutien aux théories du complot à propos des attentats du 11 septembre 2001. Biographie[modifier | modifier le code] Parcours professionnel[modifier | modifier le code] Il est retraité du CNRS depuis avril 2003. Related:  Jean-Pierre Petit (astrophysicien)

Antigravité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’antigravité correspond à l'idée de la création d'un espace ou d'un objet libéré de la gravité. Il ne s'agit pas de contrer la force de gravitation par une force opposée d'une nature différente, tel que le fait un ballon gonflé à l'hélium ; l'anti-gravité exige plutôt soit la disparition ou l'inhibition, soit l'inversion, soit la diminution des causes fondamentales de la force de gravitation vis-à-vis de l'espace ou de l'objet visé, par un moyen technologique quelconque. L'anti-gravité est un concept récurrent en science-fiction, particulièrement dans le domaine de la propulsion des engins spatiaux. Dans la première description précise de la gravitation, sur des bases mathématiques, la gravité de Newton était une force externe transmise par des moyens inconnus. L'antigravité en science-fiction[modifier | modifier le code] On retrouve le thème de l’antigravité dans les œuvres de science-fiction. Masse négative[modifier | modifier le code]

Jacques Vallée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jacques Fabrice Vallée, né à Pontoise (Val d'Oise) le , est un informaticien, astronome, ufologue, et romancier français. Il vit dans la région de San Francisco. Biographie[modifier | modifier le code] Fils d'un magistrat, Jacques Vallée obtient une licence de mathématique à la Sorbonne et une maitrise d'astrophysique à l'Université de Lille. Lors de ses études d'astrophysique, il observe d'autres OVNI, qu'il ne peut pas expliquer. C'est en 1961 que son premier roman de science-fiction, Le Sub-espace, est publié par Georges H. En 1976, il fonde InfoMedia, première entreprise spécialisée dans la téléconférence et le groupware[1]. Il découvre l'intelligence artificielle et rejoint le projet Blue Book. Il est choisi par Steven Spielberg comme modèle pour le personnage de Lacombe, le savant français interprété par François Truffaut dans son film Rencontres du troisième type. Publications[modifier | modifier le code] Préfaces Postfaces

Fusion non-polluante avec la machine Focus Fusion non-polluante, une autre filière possible ? La manip FOCUS Les résultats obtenus à ce jour n'ont pas le même niveau de fiabilité que ceux de la Z-machine de Sandia mais il nous paru intéressant d'évoquer ces expériences pour montrer la gamme très large que permet la MHD, s'agissant d'accroître la densité et la température d'un plasma. Principe de fonctionnement 1° juin 2006 FOCUS est une expérience dont pas mal de gens parlent depuis le début des années 2000. La fusion, pour tout un chacun, évoque aussitôt deux uniques filières. - La fusion dans les Tokamaks, correspondant à la coûteuse manip ITER, qui va être implantée à Cadarache, au nord d'Aix-en-Provence - La fusion par lasers, confers cette autre "cathédrale pour ingénieurs" qu'est le projet Megajoule, situé au Barp, près de Bordeaux. Par fusion on entend également exclusivement celle du deutérium et du tritium, qui est celle qui se produit à la plus basse températre. Energétiquement Vôtre

Système de classification de Vallée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le système de classification de Vallée est un système de classification des observations d'OVNI et, plus généralement, de phénomènes inconnus proposé par l'ufologue français Jacques Vallée. Il dérive et complète le Système de Classification de Hynek qui lui est antérieur. Premier Système (1966)[modifier | modifier le code] Publié dans Phénomènes insolites de espace en 1966 : Type - I (a, b,c, d)- Observation d'un objet inhabituel, de forme sphérique, en disque, ou d'une autre géométrie, situé près du sol (à la hauteur des arbres ou plus bas), auquel on peut associer des traces, ou des effets thermiques, lumineux ou mécaniques. a - Au sol ou près du solb - Près d'un point d'eauc - Les occupants de l'OVNI marquent un intérêt pour le(s) témoin(s) en faisant des gestes ou des signes lumineuxd - l'OVNI semble inspecter un véhicule terrestre Type IV (a, b,c, d) - Observation d'un objet inhabituel en vol continu. Annexes[modifier | modifier le code]

La MHD russe des années ciquante, et aujourd'hui Communiqué du Los Angelès Times, 15 juin 2006 7 h 55 : Rival U.S. Labs in Arms Race to Build Safer Nuclear Bomb Des laboratoires rivaux se lancent dans une course pour construire des bombes nucléaires plus sûres ( ..) The new warhead could help reduce the nation's stockpile, but some fear global repercussions. De nouvelles têtes nucléaires pourraient réduire le stock de la nation, mais certains craignent des répercussions globales. In the Cold War arms race, scientists rushed to build thousands of warheads to counter the Soviet Union. Durant la Guerre Froide les scientifiques se hâtèrent de produire des milliers de têtes nucléaires pour contrer l'Union Soviétique. Scientists at Los Alamos National Laboratory in New Mexico are locked in an intense competition with rivals at Lawrence Livermore National Laboratory in the Bay Area to design the nation's first new nuclear bomb in two decades. Inside the labs, however, emotions and enthusiasm for the new designs are running high. Linton F.

Josef Allen Hynek Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Josef Allen Hynek (1910-1986) était un astronome, professeur et ufologue américain. Il est célèbre pour avoir été conseiller scientifique du projet Blue Book entre 1951 et 1969. J. Allen Hynek (à gauche) et Jacques Vallée Vie et carrière[modifier | modifier le code] Hynek est né le 1er mai 1910 à Chicago, dans l’État du Michigan, aux États-Unis. Durant la Seconde Guerre mondiale, il intègre le Johns Hopkins Applied Science Laboratory, où il travaille sur les radars. Projets Sign, Grudge et Blue Book[modifier | modifier le code] En réponse aux très nombreuses observations d'OVNI à la fin des années 1940, l'US Air Force crée en 1948 le projet Sign, pour étudier ces cas, qui devient projet Grudge l'année suivante et enfin projet Blue Book en 1951. Au début, Hynek était sceptique quant à l'existence réelle des OVNI. Dans une interview donnée en 1985, quand on lui demanda ce qui lui avait fait changer d'opinion, il répondit : « Deux choses, en fait.

LA PRODUCTION D'ENERGIE ILLIMITEE NON POLUANTE Un système de production d'une énergie renouvelable et non polluante existe depuis 60 ans. Il y a de nombreux inventeurs qui découvrirent un moyen de produire de l'énergie renouvelable, sans le besoin d'être alimenté en permanence en combustible (comme les centrales nucléaires ou bien encore des centrales électriques fonctionnant encore au charbon ou au gaz). Un des inventeurs qui vît ses travaux couronné de succès, et fonctionnant parfaitement, fût entre autres John Searl. John Roy Robert Searl naquit le 2 mai 1932 dans une famille Anglaise très pauvre. Une production d'énergie illimitée, combinant force antigravitationnelle et mouvement perpétuel. A quatorze ans, avec un recoupement et une analyse de ses "messages" reçus, il construisit ce qu'il appela le "SEG", "Space Energy Generator", "générateur d'énergie à partir du vide", (mais on l'appel aussi le "Searl Effect Generator"). L'invention d'un modèle révolutionnaire de dynamo. La dynamo, avec le système SEG en fonctionnement: Moray B.

Système de classification de Hynek Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La classification de Hynek est une méthode de classification des observations d'OVNI. Elle a été proposée en 1972 par l'astronome américain J. Allen Hynek, dans son livre L'Expérience des OVNI : Une Étude Scientifique (Anglais: The UFO Experience: A Scientific Study). Échelle originelle[modifier | modifier le code] Le système est le suivant, du cas le plus banal au plus exceptionnel : Lumières Nocturnes (NL) : le ou les témoins voient juste une ou plusieurs lumières dans le ciel nocturne à plus de 150 mètres de distance, qui leur paraissent anormales.Disques Diurnes (DD) : le ou les témoins voient un OVNI lointain. Apports ultérieurs[modifier | modifier le code] D'autres ufologues ont par la suite ajouté d'autres types : Rencontre Rapprochée du 4e type (RR4) : le ou les témoins prétendent avoir été enlevés par les occupants d'un OVNI. Voir aussi[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code]

LES ENGINS A ANTIGRAVITE: PRINCIPES ET REALISATIONS Les différents principes, d'après les théories de la Physique et les réalisations concrètes d'engins à antigravitation. Il y eu de nombreux inventeurs indépendants qui au cours de l'histoire, s'intéressèrent à la possibilité de pouvoir faire léviter des objets. Avec l'arrivée de l'aviation, dès le début du XXème siècle, plusieurs voulurent fabriquer des engins volants, utilisant comme technologie la propulsion "à antigravité". Mais voyons tout d'abord, au niveau de "la Physique", l'historique des différentes théories. Lesquelles ont inspirées et permirent la réussite, de la réalisation de ce mode de propulsion révolutionnaire. Les différentes théories liées à "l'antigravitation". La première de ces théories, qui remonte à l'Antiquité Grecque, est celle des monocordes. La troisième théorie (publiée en 1903) nous vient du mathématicien Britannique Whittaker et pour l'expérimentation, du physicien Nicola Tesla. Les premiers modèles, "à tornades d'eau", de Viktor Schauberger. L'argent.

Gildas Bourdais Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Bourdais. Gildas Bourdais (né le à Nantes) est un ancien cadre de l'édition, peintre, et un écrivain ufologue français, partisan de « l'hypothèse extraterrestre » (HET). Ses recherches ont porté notamment sur l'incident de Roswell. Bibliographie[modifier | modifier le code] 1990 : Les modernes et les autres; Cent ans d'art moderne dans le monde, Livre Total SA, Lausanne (Suisse), 367 p. Traducteur 2004 : Roger K. Liens externes[modifier | modifier le code] Portail de la vie extraterrestre et de l’ufologie

Related: