background preloader

La forme dominante de l'intelligence dans le cosmos est-elle artificielle ?

La forme dominante de l'intelligence dans le cosmos est-elle artificielle ?
Ci-dessus, quelques-unes des 42 antennes du Allen Telescope Array, un dispositif utilisé par l'institut américain Search for Extra-Terrestrial Intelligence (SETI), dont l'objectif est de détecter d'éventuels signaux émis par une intelligence extraterrestre. Crédits : SETI S'il existe une forme de vie extraterrestre, alors il y a une forte probabilité pour qu'il s'agisse non pas d'une forme de vie biologique, mais artificielle. Telle est la théorie d'un chercheur américain, s'appuyant sur des réflexions similaires récemment formulées par des scientifiques de la NASA. "Si nous rencontrons un jour des extraterrestres, ils ne ressembleront probablement pas à de petits hommes verts ou à des insectes géants. Il est probable qu'il ne s'agira pas du tout de créatures biologiques, mais plutôt des robots très avancés dépassant notre intelligence à un point que nous ne pouvons même pas concevoir". L'article de Susan Schneiders est accessible ici (en anglais) : "Alien minds".

http://www.journaldelascience.fr/espace/articles/forme-dominante-lintelligence-cosmos-est-elle-artificielle-4386

Related:  Étonnant non ?A Classer 9

Un mystère vieux de 350 ans enfin résolu Bon nombre de scientifiques ont tenté de lever le voile sur cette affaire. Plus de trois siècles après les faits, il semblerait qu’une explication plausible ait enfin été trouvée. Jeudi, des chercheurs de l’université de Lisbonne ont en effet publié dans la revue Nature une théorie permettant de comprendre la synchronisation automatique de deux horloges. À lire aussi - Secrets historiques, phénomènes inexpliqués... Découvrez les 10 plus grands mystères de France Le physicien hollandais Christiaan Huygens aurait observé pour la première fois l’étrange mouvement synchrone des pendules.

La mystérieuse énergie noire La découverte imprévue de l’expansion accélérée de l’univers en 1998 a nécessité de reconsidérer une vieille énigme de la physique et de la cosmologie remontant aux travaux d’Einstein : celle de la constante cosmologique. Elle a ainsi fait naître le concept d'énergie noire ou énergie sombre (dark energy en anglais). Étroitement liée à la notion d’énergie du vide quantique, l'accélération de l'expansion de l'univers impliquerait que plus de 70 % du contenu de l'univers se trouve sous forme d’une énergie inconnue, appelée énergie noire. Face à cette énergie inconnue, celle équivalente à la masse de la matière composant les étoiles et les cellules de notre corps apparaît comme une quantité presque négligeable. Jean-Pierre Luminet nous en dit un peu plus sur l'énergie noire au cours de cette interview. © Futura-Sciences

Un pas de plus vers l’immortalité : des scientifiques ont inversé le vieillissement de cellules humaines Et s’il était désormais possible de rajeunir nos cellules et d’inverser le processus de vieillissement ? Le fantasme de la fontaine de jouvence obsède les scientifiques du monde entier, et il semblerait que ce soit une équipe au Japon qui ait fait un pas de géant dans le domaine. Cette équipe a en effet réussi à « rajeunir » une cellule de 97 ans lors d’une récente expérience.

Carte du ciel - étoiles, constellations et planètes La carte du ciel Avertissement : les éphémérides et les cartes de l'Atlas de Ciel des Hommes sont fournis à titre indicatifs. Ils ne sauraient être utilisés pour des opérations nécessitant une grande précision (observation avec une précision de l'ordre de la seconde, réglage d'un télescope spatial, téléguidage d'une sonde interplanétaire, prise de rendez-vous extraterrestre, etc.)

20minutes.fr Spinolestes xenarthrosus. Cela vaut pas mal de points au Scrabble, et c'est le nom d'une nouvelle espèce de mammifère qui vivait il y a 125 millions d'années, au temps des dinosaures : doté de poils mais aussi d'épines, il avait la taille d'un rat et des pattes fouisseuses comme celles des tatous. Le fossile étudié était aussi affligé de la teigne, une mycose qui affecte le pelage et existe aujourd'hui encore, ont constaté les scientifiques. Parfaitement conservé, il a été trouvé en 2011 à Las Hoyas, un gisement du Crétacé inférieur (-127 millions d'années) situé en Espagne près de la ville de Cuenca. Pas un ancêtre du hérisson Cette « boule de poils » vient d'être décrite par une équipe internationale de paléontologues, dans une étude parue mercredi dans la revue britannique Nature.

Notre Univers est-il fini et chiffonné ? Jean-Pierre Luminet. Crédit : OBSPM Notre Univers est-il fini et chiffonné ? - 9 Photos Déjà en 2003, les résultats fournis par WMap sur le spectre de puissance des fluctuations dans le rayonnement fossile pouvaient être interprétés comme une indication d’une taille finie de notre Univers. Bougeant au contact de la chaleur ou de la lumière, ce papier en graphène pourrait révolutionner la robotique Des scientifiques chinois ont élaboré un papier à base de graphène capable de bouger seul. Cette innovation impressionnante pourrait servir, à terme, à confectionner des muscles artificiels pour les robots. SooCurious vous en dit plus sur ce papier révolutionnaire.

La Matière noire non baryonique Comme nous l’évoquions précédemment, l’autre grande famille des candidats potentiels de la matière noire, est la matière non-baryonique. Elle est l’exact opposé de la la matière baryonique. Dans cette partie, nous allons aborder les différentes théories impliquant les particules constituant cette famille et leur rapport avec la matière noire. A-t-on découvert une nouvelle espèce humaine ? La grotte Desinova, qui a livré de nombreux artefacts moustériens mais aussi, peut-être, la trace d'une nouvelle espèce humaine. © Bence Viola Le petit doigt a parlé... Ce modeste ossement a été découvert en 2008 par une équipe russe dans la région montagneuse de l'Altaï, au sud de la Sibérie, aux frontières de la Mongolie. Les paléontologues poursuivaient l'étude de la grotte Desinova, connue depuis longtemps et qui a livré des restes d'une longue occupation humaine. Jusque-là, seuls des outils avaient été trouvés et correspondaient à l'industrie dite du Moustérien, attribuée à l'homme de Néandertal. Un fragment de phalange de petit doigt a alors été trouvé au même niveau que différents objets datés entre -48.000 et -30.000 ans, dont des pierres taillées et un bracelet de pierres vertes.

ORIGINE DE L'UNIVERS Origine de l'Univers Jean-Pierre Luminet Article paru dans Sciences et Vie numéro972, septembre 1998, pp. 160-163 Retour

Related: