background preloader

Les différents façons d'enseigner

Related:  RECURSOS

Penser par soi-même - Sommaire et Introduction Bien sûr, vous pensez depuis votre naissance et vous n'avez pas eu besoin de moi pour ça. Vous croyez penser déjà par vous-même, et ceci ne fait aucun doute. Mais, quand vous dites « je » pense ceci, ou « je » pense cela, êtes-vous véritablement sûr que ce soit vous qui pensiez ? Des sociétés entières vivaient autrefois sans se soumettre au culte que nous vouons actuellement à l'individualité. Le culte de l'individualité proposé par la société actuelle est-il véritablement satisfaisant ? Quoi qu'il en soit, n'en reste pas moins que je pense, ou que ça pense en moi.

Prodageo Septembre 2010: Service de soutien à la formation Accès rapides UdeS en bref Direction Les études Recherche International Facultés Services Urgence 811 Bottin Nous joindre Plan des campus Plan du site monPortail Tout le site Cette section Accueil » Service de soutien à la formation Partager Imprimer Connexion Accueil Babillard Événements À propos du SSF Mission et mandat Historique Soutien-conseil en pédagogie Soutien-conseil technologique Soutien-conseil en formation continue Création ou modification d'activités ou de programmes Appui aux études supérieures Antiplagiat Visioconférence Audiovisuel Salles et équipement Organiser un événement Concours et fonds d'appui Formations Calendrier des formations Catalogue des formations Formation du personnel enseignant Formation des gestionnaires de programmes Coaching pour les directions de faculté Formations à l'encadrement aux études supérieures Documentation Articles et nouvelles Archives du Mois de la pédagogie universitaire Archives d'événements du SSF Capsules techniques Guides d’initiation vidéo et audionumérique Dossiers de veille

Revue sticef.org Les environnements personnels d’apprentissage. Entre description et modélisation : quelles approches, quels modèles ? Editeurs du numéro spécial Daniel Peraya (TECFA, Unige, daniel.peraya@unige.ch) Bernadette Charlier (Didactique universitaire, Unifr, bernadette.charlier@unifr.ch) France Henri (LICEF, Télé-université du Québec, France.henri@teluq.ca) Monique Grandbastien (LORIA, Université de Lorraine monique.grandbastien@loria.fr) Soumission Les textes destinés à la revue, doivent faire entre 7000 et 9000 mots (maximum 30 pages), ils peuvent avoir la forme d'un article scientifique, d'une rubrique ou d'une note de synthèse. Si vous souhaitez contribuer, envoyez une intention de soumettre avec résumé à D. Les auteurs trouveront sur le site de la revue des précisions sur le format des soumissions et sur la politique éditoriale de la revue. Thème Les objectifs de ce numéro spécial sont de : 1. 2. 3. Contributions attendues Calendrier indicatif :

scénario pédagogique Bonjour, Le site foad-spirit.net explique les trois courants pédagogiques (courant béhavioriste, courant constructiviste, courant socio-constructiviste) ainsi que les cinq méthodes ou scénarios pédagogiques : - méthode démonstrative- méthode analogique - méthode magistrale ou expositive- méthode interrogative- méthode découverte Le site epi.asso.fr a établi un tableau des trois courants pédagogiques ainsi que leurs applications ou les scénarios / activités pédagogiques qui en découlent, dans le domaine des TIC : Empirisme Béhaviorisme Définition de l'apprentissage : Changement dans les comportements observables. Définition de l'apprenant : Apprentissage réactif, écoute, regarde, réagit et tente de reproduire. Rôle de l'enseignant : Transmetteur d'information, de connaissances. Statut des connaissances / compétences : Réalité externe objective que l'apprenant doit acquérir-assimiler et reproduire. Rationalisme Cognitivisme Humanisme Constructivisme

Réussir sa vie en dix leçons - Jean-François Dortier, article Philosophie « Deviens ce que tu es », « carpe diem », « connais-toi toi-même », « accepte ce que tu ne peux changer et change ce qui peut l’être »… Les leçons de sagesse délivrées par les philosophes antiques ou les manuels de développement personnel se résument en un petit nombre de principes – toujours les mêmes – censés améliorer l’existence. Loin de converger vers un modèle unique d’existence, ces préceptes peuvent parler à tous et chacun peut en retirer un message. C’est l’une des raisons de leur succès universel. Petit tour d’horizon en dix leçons. 1. Il y a trois bonnes raisons de vivre (plus quelques autres) Quand j’ai demandé à Franck (42 ans, célibataire) ce que voulait dire pour lui l’« art de vivre », il m’a répondu qu’il ne croyait pas au bonheur. Quand j’ai demandé à Sarah, 23 ans, ce qu’elle pensait du bonheur, elle m’a répondu que son rêve était de trouver un emploi ou elle pourrait s’épanouir, gagner un bon salaire et partir vivre à l’étranger : c’est son « rêve américain ». 2. 3.

Allan's Blog Powered by Traduttore When I received the invitation from the new Lee Kong Chian School of Medicine at the Nanyang Technological University in Singapore, I decided to completely upgrade two seminar workshops. Dr Ian Green from the School of Education here at Adelaide and I have used Padagogy101 (introduction to iPad in HE) and Padagogy201 (more advanced use for L&T) to train over 600 faculty from universities in Australia. For Singapore, Ian wasn’t going to be with me and I was solo, as well I needed a better way to leave resources in place for people to revisit. It was a huge amount of work to meet the Singapore deadlines and involved quite a bit of lost sleep. with the action verbs. I have added 62 iPad apps to the wheel and put them where they could serve the pedagogy. When I first posted this blog entry I had the files and resources for the presentations in my Public folder of my dropbox. Think outside the box and consider the possibilities!

U-Paris 1 teachweb2 - home Théories de l apprentissage. Pourquoi les connaître? 1 Théories de l apprentissage Pourquoi les connaître? 2 La psychologie au service des pratiques pédagogiques La psychologie, une discipline ressource qui fournit des outils, des concepts, des modèles Pour quoi? Pour mieux gérer la pratique professionnelle Comment? En prenant conscience de la manière d apprendre des élèves 4 Enseignant : INGENIEUR INGENIEUR Il élabore des projets, de plans d action, prépare minutieusement les séquences, pense à l avance le déroulement des activités, organise des progressions, propose aux élèves des stratégies de contournement des difficultés. 5 Enseignant : ARTISAN et BRICOLEUR Il se débrouille avec les moyens du bord en saisissant les opportunités du moment. 6 Pourquoi avoir référence aux théories de l apprentissage? 7 Apprendre c est quoi? 8 Un texte qui rappelle des «vieilleries éducatives» Apprendre, oui mais comment? 9 Apprendre c est quoi? 10 LE TRIANGLE PEDAGOGIQUE de HOUSSAYE : 11 LE TETRAEDRE PEDAGOGIQUE de FAERBER : 12 Enseigner c est quoi?

Métacognition et réussite des élèves Suffit-il de mettre les élèves en activités en classe pour qu’ils s’approprient les savoirs, savoirs faire sur lesquels est construite la séance qui leur est proposée ? L’analyse ergonomique des situations d’apprentissage scolaire amène à être très réservé dans la réponse. En effet, quels que soient les modalités pédagogiques, les supports didactiques prévus, un constat s’impose : les enseignants n’arrivent pas toujours à atteindre les objectifs visés.Eviter qu’il y ait autant d’élèves en difficultés d’apprentissage, d’élèves en décrochage scolaire voire en refus scolaire, d’élèves en souffrance, d’élèves en danger, c’est bien l’ambition de tous ceux qui oeuvrent dans ce monde complexe de l’Éducation.Que faire devant cette réalité ? Les enseignants tentent de les aider à retrouver le chemin des apprentissages scolaires afin qu’il apprennent les savoirs scolaires que l’Ecole s’engage à leur donner et définissent sur cette base la plupart des activités qu’ils leur proposent. Gagné P.

Développer un syllabus de cours 28 septembre 2010 par Amaury Daele Étymologiquement, un syllabus est une "table des matières" (Altman & Cashin, 1992). Dans l’enseignement supérieur, on s’accorde en général à dire qu’un syllabus est une présentation générale d’un cours qui reprend toutes les informations à savoir par les étudiant-e-s à son sujet: table des matières, objectifs, planification des activités, modes d’évaluation, informations pratiques, etc. L’objectif d’un syllabus est surtout descriptif. Il n’y a pas vraiment de règle générale concernant les informations que devrait contenir un syllabus. Voici une liste de contenus possibles d’un syllabus, basée sur le texte d’Altman et Cashin (1992). Informations de base: le nom du cours, le nombre de crédits, les horaires et la localisation de la salle. Par rapport à la constitution d’un syllabus de cours, certain-e-s enseignant-e-s expriment parfois quelques réticences. J’ai rassemblé d’autres ressources sur la construction de syllabus de cours à cette adresse.

Une collaboration avec l'IFE : les styles d'apprentissage - Sydo Le 16 avril 2013 En tant qu’agence de conseil en pédagogie, Sydo s’intéresse tout particulièrement à la façon dont apprennent les individus. Cette problématique est relativement complexe puisque chacun met en place une stratégie spécifique et apprend différemment. Sydo souhaite néanmoins identifier et déterminer le style d’apprentissage préférentiel d’un groupe, pour pouvoir lui proposer des modules de formations adaptés à sa stratégie d’apprentissage. Ainsi, Sydo a décidé de travailler en partenariat avec l’Institut Français de l’Education (IFE) pour étudier de plus près ces stratégies d’apprentissage et répondre à ces deux objectifs précis : Construire un questionnaire sur les styles d’apprentissage.Proposer le module de formation et l’outil le plus adapté aux styles d’apprentissage du groupe concerné. Sydo contribue ainsi à augmenter l’efficacité de ses formations, de ses outils et de ses conseils. La naissance du concept « Styles d’apprentissage »

Le diaporama bride vos présentations ? Passez à la carte mentale Le diaporama en formation, voilà un sujet largement débattu, dont nous nous sommes souvent fait l'écho sur Thot Cursus et qui continue d'être alimenté par de nombreux conseillers Tice et autres spécialistes de la communication orale. Globalement, on s'accorde aujourd'hui à dire que le diaporama n'est pas un livre debout, que les diapos doivent être regardées plutôt que lues, soutenir l'attention de l'apprenant plutôt que de la détourner de l'essentiel du message, porté par la parole du formateur. Fort bien. Mais en dépit de toutes ces améliorations, le diaporama conserve une limite indépassable : sa linéarité. Un diaporama comprend un début, un milieu et une fin, strictement ordonnés le long d'une ligne de temps. Toutes les diapos sont de taille égale, ce qui nuit au travail mental de hiérarchisation de l'information opéré par les participants. La carte mentale, une structure non-linéaire Quels rôles pour l'enseignant dans les dispositifs hybrides de formation ? Des expériences multiples

Related: