background preloader

Le constructivisme structuraliste

Le constructivisme structuraliste

Atelier littéaire : Définition du champ Il n'est pas aisé de donner une définition du champ ; comme l'écrit Bernard Lahire, « si la tâche est facilitée par Pierre Bourdieu lui-même qui est revenu déjà à plusieurs reprises sur un concept occupant désormais [1999] une place centrale dans sa sociologie, elle est aussi rendue difficile par les minuscules et quasi imperceptibles inflexions qu'il subit à l'occasion de chaque utilisation particulière » (Bernard Lahire (éd), Le Travail sociologique de Pierre Bourdieu. Dettes et critiques (1999), « La Découverte / Poche », 2001, p. 24). -inclusion et réfraction Un champ est un microcosme inclus dans l'espace social global ; ce qui le définit par rapport à cet espace est sa (toujours relative) autonomie, c'est-à-dire le fait qu'il s'est historiquement constitué autour d'une loi qui lui est propre et le rend relativement indépendant des logiques externes -et tout particulièrement des logiques économiques. Page associée: Champ. Vincent Debaene

Constructivisme Le constructivisme en sciences sociales[1] désigne tout courant politique de droite ou de gauche qui proclame que les choix publics doivent être guidés par la volonté de construire un certain type de société. Cette idéologie s'oppose à l'individualisme qui, selon Friedrich Hayek dans La Route de la servitude, consiste à « reconnaître l'individu comme juge en dernier ressort de ses propres fins, [à] croire que dans la mesure du possible ses propres opinions doivent gouverner ses actes. »[2] Le constructivisme se rapproche à l'inverse de la vision défendue par Karl Marx dans ses Thèses sur Feuerbach : « Les philosophes n'ont fait qu'interpréter le monde de différentes manières, ce qui importe c'est de le transformer. »[3] Les penseurs libéraux ont souligné le danger de cette attitude qui est à l'origine du totalitarisme, quelle que soit la nature que ce totalitarisme puisse prendre. Théoriciens Pascal Salin reprend ce vocabulaire de Hayek dans son ouvrage Libéralisme et écrit ainsi :

Pierre Bourdieu Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vous lisez un « bon article ». Pour les articles homonymes, voir Bourdieu. Pierre Bourdieu Pierre Bourdieu (1930-2002) est l'un des sociologues français les plus importants de la deuxième moitié du XXe siècle et qui, à la fin de sa vie, devint, par son engagement public, l’un des acteurs principaux de la vie intellectuelle française. Son œuvre sociologique est dominée par une analyse des mécanismes de reproduction des hiérarchies sociales. L’œuvre de Bourdieu est ainsi ordonnée autour de quelques concepts recteurs : habitus comme principe d’action des agents, champ comme espace de compétition sociale fondamental et violence symbolique comme mécanisme premier d’imposition des rapports de domination. Biographie[modifier | modifier le code] Il est le père du réalisateur Emmanuel Bourdieu. Études[modifier | modifier le code] Début de carrière[modifier | modifier le code] Il fait d'abord partie d'une petite section qui garde un dépôt d'essence.

Le constructivisme en communication : une évidence à revisiter 1 À propos du reproche d’« absence d’unité scientifique » ou du « déficit d’homogénéité » des Science (...) 1D’emblée, indiquons que la discussion à venir concernant la thèse soutenue par Gilles Gauthier dans sa note de recherche « Critique du constructivisme en communication », parue dans le numéro 3 de la revue Questions de communication (2003 : 185-198), ne consistera pas tant à tenter de contester point par point l’argumentation déployée par l’auteur, que de proposer, modestement, une vision différente ou alternative du constructivisme tel qu’il y est compris et exposé. Vision qui, selon nous, révèle l’utilité de cette position (ou de cette « posture ») constructiviste, particulièrement en matière de recherches en communication. Car, dans notre conception, adopter une telle perspective ne revient pas à « brouiller une juste connaissance de la construction [en matière d’information] » ou « surseoir à la compréhension juste [de ses] mécanismes ». A-3 Effet de « sens » : 9 Voir Cl.

l'Habitus : essai de définition Aujourd'hui, je vous propose de revenir sur la notion d'habitus théorisée par Pierre Bourdieu. Concept central de son oeuvre, l'habitus est au coeur même de l'analyse de la reproduction sociale et de la socialisation chez l'auteur. le billet suivant tente de revenir sur ce concept et de le définir afin de mieux en saisir les enjeux, les aspects pertinents mais également les limites. Le concept d'habitus apparaît pour la première fois chez Durkheim. Mais c'est surtout Bourdieu qui va utiliser ce concept dans son analyse sur la reproduction sociale. Parfois, il arrive que l'habitus secondaire soit en contradiction avec l'habitus primaire. Pour Bourdieu, si ces deux habitus sont complémentaires, il n'en reste pas moins que c'est l'habitus primaire qui domine et qui est le plus important. Mais, si cette inégalité ne sonne pas le tocsin de la révolte sociale, c'est parce que les individus développent des comportements, des désirs, des choix, conformes à cet environnement.

Humanisme et constructivisme - Liberpédia From Liberpédia L'humanisme consiste à considérer les être humains comme des êtres humains : des individus qui ont tous les mêmes droits, sont responsables de leurs actes et ont leurs propres raisons d'agir. Le constructivisme, au contraire, consiste à nier la rationalité, la responsabilité et les droits d'autrui, et donc à traiter les êtres humains non comme des êtres humains, mais comme des objets. Nous avons souligné dès le début qu'il existait deux visions de la société, une vision mécaniciste et une vision humaniste. Pascal Salin, Libéralisme ( La supériorité du capitalisme sur le communisme c'est qu'il n'a pas été nécessaire de l'inventer. Coluche The curious task of economics is to demonstrate to men how little they really know about what they imagine they can design. Friedrich Hayek, The Fatal Conceit : The Errors of Socialism (1988), p. 76 Humanisme et égalité Humanisme et libéralisme Humanisme et responsabilité Constructivisme et égalité

« Connaissance par corps » et « notions communes » 1Longtemps j’ai cru que je faisais de la philosophie (au sens où les philosophes l’entendent) et je me suis figuré, comme beaucoup d’historiens de la philosophie, que l’étude des œuvres (celle de la scolastique bouddhique tibétaine, pour ce qui me concerne) n’était que prétexte à « penser ». Qu’était-ce alors pour moi que penser ? C’était aspirer à des vérités qui se soutiendraient d’elles-mêmes, universelles et éternelles ; c’eût été envisager « la chose même » telle qu’elle est partout et toujours, en-dehors de toute contingence. 2Et en même temps il y avait l’histoire — celle des grandes œuvres, miroirs supposés de cette vérité sans attaches. 4Bourdieu n’a évidemment pas tort, mais, à n’en pas douter il aurait désavoué l’usage qu’un sociologue incompétent en philosophie (par exemple) pourrait faire de ce texte pour autoriser un coup de force visant à l’habiliter par principe à parler de l’histoire de la philosophie mieux que les philosophes ne le font.

LE CONSTRUCTIVISME Le constructivisme a pris son essor en réaction au behaviorisme qui limitait trop l'apprentissage à l'association stimulus-réponse. L'approche constructiviste de l'apprentissage met l'accent sur l'activité du sujet pour appréhender les phénomènes. La compréhension s'élabore à partir des représentations que le sujet a déjà. Voir Lasnier (2000) : p.9 Piaget (1896-1980), en réaction aux associationnistes, a développé une théorie du développement de l'intelligence où il a placé le sujet au coeur du processus; il en a fait l'acteur principal. En outre, Piaget (1974) suppose différents niveaux de prise de conscience de la démarche cognitive que le sujet-apprenant mène ou a menée. Piaget a également parlé d'abstraction réfléchissante. Voir Dubé (1990) pp.203-210, Goupil et Lusignan : pp.50-52 Vygotsky (1896-1934) privilégie une approche historico-culturelle de l'apprentissage. Voir Goupil et Lusignan (1993) pp.52-54 Minier (2000)

Bourdieu et la reproduction des inégalités Aujourd'hui, je reviendrai sur le concept de reproduction sociale tel que Bourdieu l'a mis à jour dans le cadre du système d'enseignement, dans un de ses ouvrages phares, écrit avec J.-C. Passeron, à savoir : La reproduction, Eléments pour une théorie du système d'enseignement[1], publié dans les années 60. Si l'ouvrage commence à dater un peu, les analyses et les conclusions restent toujours aussi pertinentes, à quelques variantes près (aujourd'hui l'Université s'est ouverte à tous les milieux sociaux et aussi bien aux femmes qu'aux hommes. Néanmoins, les inégalités se sont reportées ailleurs, plus qu'elles ne se sont effacées avec l'accès généralisé aux études supérieures). 1. Pierre Bourdieu reproche dans un premier temps les analyses sociologiques qui font intervenir une méthodologie statique de l'étude de la population étudiante. 3. En effet, les chiffres montrent que les enfants les plus « doués » pour les études sont aussi les enfants issus des milieux sociaux les plus favorisés.

Constructivisme Le terme de constructivisme désigne une posture philosophique pour laquelle toute réalité n’est connaissable qu’à travers des catégories préalables. Notre monde serait toujours pré-construit par des filtres, des grilles de lecture, des systèmes de représentation ou des façons d’agir qui configurent notre inscription en son sein et nos interactions avec lui.Le constructivisme est devenu depuis deux décennies une sorte de porte-étendard pour de nombreux praticiens des sciences sociales. À ce titre, il désigne à la fois le refus d’une réalité sociale naturalisée en un état de chose immuable - et partant non révisable - par un discours officiel (religieux, étatique, bourgeois, scientifique...) et une volonté de rupture avec des épistémologies antérieures des sciences humaines (le fonctionnalisme et le structuralisme, conçus de façon réductrice comme des avatars du positivisme). Peut-on au final parler d’un basculement de la communauté des géographes du réalisme au constructivisme ?

Bourdieu et la domination masculine Dans son dernier livre, La domination masculine, P. Bourdieu reprend la matière d’un long article qu’il avait publié en 1990. [1] Cette édition, sans apporter d’éléments nouveaux à ses travaux précédents, permet, et l’on doit s’en réjouir, de relancer le débat sur l’analyse de la domination masculine et les moyens de la combattre. Pour ce sociologue, on ne peut expliquer la perpétuation des rapports de domination sans analyser les effets de la violence symbolique. La vision et les réactions des individu(e)s sont façonnées de manière insidieuse par les divisions sociales (hommes/femmes, ouvriers/patrons, homo/hétéros, etc.) inscrites dans les structures sociales et les représentations qui y sont associées. Sans le savoir, ni le vouloir, les dominé(e)s incorporent la vision du monde des dominants et se font les complices involontaires de l’ordre social existant dont ils et elles sont les victimes. De la violence symbolique Lecture critique De la servitude involontaire à la contestation

Concept du socio-constructivisme - Rp70110 CONSTRUCTIVISME ou SOCIO-CONSTRUCTIVISME ? Depuis 1978, les recherches sur la notion de conceptions préalables ou représentations initiales permettent aujourd'hui de distinguer trois grandes positions en éducation: Cette pédagogie, appelée "magistrale" ou "frontale" s'inspire des travaux de John Locke. La connaissance transmise par l'enseignant viendrait s'imprimer dans la tête de l'élève comme dans de la cire molle. Cette théorie, appelée béhaviotrisme, prend appui sur les travaux de Thorndike, Pavlov, Skinner et Watson. L'apprentissage résulte d'une suite de conditionnements "stimulus-réponse". Le constructivisme Le nouveau savoir n'est effectif que s'il est reconstruit pour s'intégrer au réseau conceptuel de l'apprenant. C'est l'élève qui apprend et personne ne peut le faire à sa place. Le socio-constructivisme La construction d'un savoir bien que personnelle s'effectue dans un cadre social. Interdépendance de l'apprentissage et de son contexte Le conflit sociocognitif La métacognition

Les pages Bourdieu. Des ressources sur l'animal ! LA LISTE CHAMPS est une liste de discussion et un espace d'échanges d'informations autour de la pensée critique, incarnée notamment par Pierre Bourdieu. Cet espace est ouvert à toutes les compétences, des profanes aux familiers des œuvres; il se veut à la fois espace d'"éducation populaire" et espace de "libre discussion". LEXIQUE : la liste a travaillé en 2002 à un Lexique Bourdieu, disponible sur ce site (version intertextuelle et fichier .pdf). DERNIÈRE MISE À JOUR : - L'opinion publique n'existe pas. Exposé fait à Noroit (Arras) en janvier 1972 et paru dans Les temps modernes, 318, janvier 1973, pp. 1292-1309.

Calenda - Le constructivisme métaéthique et ses critiques Depuis les années 80, le constructivisme métaéthique est progressivement devenu l'une des positions avec lesquelles on doit compter dès lors qu'est posée la question de savoir comment rendre compte de la spécificité du phénomène moral. Introduit relativement tardivement (John Rawls, 1980), le constructivisme métaéthique peut être conçu comme une troisième voie, capable d'éviter les écueils du réalisme sans sombrer dans le relativisme ou le scepticisme. La métaphore de la construction, qui s'oppose en premier lieu à celle de la découverte, suggère d'abord que les normes et les valeurs morales ne sont pas des réalités indépendantes de nous et évite ce faisant les défis ontologiques auxquels le réalisme s'affronte. Se plaçant en second lieu à distance de la métaphore de la création, le constructivisme peut également affirmer que le processus de construction n'est pas dénué de toute contrainte et éviter ainsi le relativisme et le scepticisme.

Related: