background preloader

Cyberdépendance: «Le véritable danger, c'est l'isolement»

Cyberdépendance: «Le véritable danger, c'est l'isolement»
INTERVIEW Elisabeth Rossé est psychologue au centre médical Marmottan, où elle prend en charge des cyberaddicts... Propos recueillis par Julien Ménielle Publié le Mis à jour le La cyberdépendance est-elle la nouvelle menace venue du Web? C'est ce que semble indiquer un rapport parlementaire rendu public ce mercredi. Elisabeth Rossé est psychologue au centre médical Marmottan, où elle prend en charge des cyberaddicts. Qui sont les cyberdépendants? Comment sait-on qu'on est cyberdépendant? Quels sont les risques? Comment les adolescents deviennent-ils accros aux MMORPG? Certains sont-ils plus vulnérables que les autres? Que faut-il faire? Le mot de la fin? Mots-clés :

http://www.20minutes.fr/france/273718-20081119-cyberdependance-le-veritable-danger-isolement

Related:  Article sur la cyberdépendanceAddiction numériqueL'addiction numérique ou la cyberdépendancePEARLTREESContenu de référence

Yann Leroux : “Il n’y a pas d’addiction aux jeux vidéo” Le Monde | • Mis à jour le | Propos recueillis par propos recuillis par Hubert Guillaud On ne présente plus vraiment Yann Leroux sur internet, parce qu’il est l’un des rares psychanalystes à twitter et à avoir un blog. Membre de l’Observatoire des mondes numériques en sciences humaines, joueur invétéré, Yann Leroux s’intéresse au virtuel depuis qu’il est tombé dedans. C’est assurément son expérience de joueur qui l’a amené à porter un autre regard sur le jeu. A son exemple, des psychanalystes, et non des moindres, comme Serge Tisseron, sont de plus en plus nombreux à dénoncer l’utilisation de la notion d’addiction appliquée aux jeux vidéos. Peur de louper quelque chose sur Facebook ou Twitter ? La Fomo, une pathologie bien réelle Une femme utilise une tablette électronique dans son lit. Image d'illustration (Sprayable Sleep/REX/REX/SIPA) La fomo n’est pas une pathologie officiellement reconnue. L’outil de classification psychiatrique, le DSM 5, ne répertorie pas la "peur de manquer quelque chose" sur les réseaux sociaux, ni, d'ailleurs, l’addiction virtuelle de manière générale. Le portable devient le prolongement du bras Pourtant, avec des outils comme Twitter ou Facebook, beaucoup d'internautes vivent dans l’angoisse de louper la soirée de l’année, l’information du siècle ou le message le plus important de leur vie.

Dépendance à Internet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet (également nommée cyberdépendance cyberaddiction Stress numérique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le stress numérique est la conséquence de l’amplification des mécanismes de stress par un environnement numérique omniprésent : en France le nombre de cartes mobiles (ou cartes SIM) actives (80 millions) [1] dépasse le nombre de français (66 millions) et au moins trois réseaux sont simultanément disponibles pour plus de 99% de la population. Cette dénomination, intègre le nouveau paradigme numérique (Cf. section 1), auquel est associé le caractère addictif du numérique[1]. Du stress au burnout ou syndrome d'épuisement professionnel (état d’une personne soumise à des facteurs de stress organisationnels permanents et répétitifs qui altèrent son bien-être et épuisent ses ressources)[2] et d'usages libres aux dépendances numériques (voire à l'association des deux), les enjeux sont multiples.

Internet et cyberdépendance - Développement personnel - Psychologie Aujourd'hui environ 27 millions de Français se connectent à Internet. Le web a fait naître des addictions d'un nouveau genre, de plus en plus fréquentes. Comment prévenir ces dépendances numériques ? La réponse avec le psychologue Jean-Charles Nayebi, auteur de « La cyberdépendance en 60 questions ». Doctissimo : Qu'appelle-t-on cyberdépendance et quel est le profil des individus qui en souffrent ? Cyberdépendants : quand Internet rend accro Par Gilles Trichard. Photo Reuters ____________________________________Rivés à leurs écrans, ils passent des nuits blanches, tournent le dos à la vraie vie pour des aventures virtuelles, sont en manque dès qu¹ils s¹éloignent de leurs ordinateurs. Ce sont des « drogués » du Net qui sont passés d¹un usage normal à l¹excès puis à la dépendance.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. La cyberdépendance, ennemie du sommeil ? Chaque soir, Fabrice, 34 ans, s’adonne à ce qui est devenu un rituel : il se connecte fébrilement, répond à ses courriels, en adresse d’autres, surfe sur ses réseaux sociaux, visite ses nombreux sites préférés. Ses yeux sautent d’une image à l’autre des heures durant. Et comme à chaque connexion, le temps semble s’être arrêté.

Certes, il faut laisser les gens vivre avec leur temps, surtout lorsqu'il s'agit des adolescents et des jeux vidéo. En effet, pouvoir partager avec ses pairs est également une façon d'asseoir les liens sociaux et pas forcement de les détruire. Ce qui reste toutefois essentiel, c'est d'encourager les ados à avoir une vie sociale non virtuelle, à travers les sports collectifs et autre activités "réelles". Marta by sporysz_groupe2_psy Apr 10

Cet article finit sur un point positif ( ce n'est pas négligable!!), c'est que cette dépendance est encore bien contrôlé et facilement réversible... Ouf by gaquere_groupe4_psy Apr 2

Related:  Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique