background preloader

Décryptage des «Recommandations pour une diffusion du livre numérique en bibliothèque publique»

Décryptage des «Recommandations pour une diffusion du livre numérique en bibliothèque publique»
Pas de prise de parole, pas de mines réjouies, à peine une photo… Force est de constater que les associations de bibliothécaires territoriaux n’ont approuvé que du bout des lèvres le texte qu’elles ont pourtant cosigné le 8 décembre, en clôture des Assise des bibliothèques, avec la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, les représentants des écrivains, des éditeurs, des libraires, des diffuseurs de loisirs culturels et la Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (1). Intitulé « Douze recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques », ce document a été salué par Fleur Pellerin comme un « acte fondateur ». Un qualificatif, que les professionnels de la lecture publique sont loin de partager, même si leurs associations ont réussi à « faire bouger les lignes » lors des négociations des derniers mois. Gain de cause – Les bibliothécaires ont manifestement obtenu gain de cause sur plusieurs points : Focus

http://www.lagazettedescommunes.com/305151/decryptage-des-recommandations-pour-une-diffusion-du-livre-numerique-en-bibliotheque-publique/

Related:  Livre numérique & PNBNum et bibemelinegaspard

Livre numérique en bibliothèque : une démission de la politique de lecture publique Lundi dernier en conclusion des Assises des bibliothèques organisées à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, la Ministre de la Culture Fleur Pellerin a annoncé la signature d’un protocole d’accord entre l’État, les bibliothèques, les éditeurs, les auteurs, les libraires et les élus culturels concernant la « diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques« . Ce texte qui prend la forme de 12 recommandations a été publié le lendemain sur le site de l’ABF, accompagné d’un communiqué où l’association annonce qu’elle a accepté de le signer, mais en prenant assez nettement ses distances. L’ABF déplore notamment que seule la voie contractuelle soit ouverte aux bibliothèque, les pouvoirs publics ayant renoncé à adapter le cadre législatif en vigueur. Fleur Pellerin dans son discours de clôture des Assises avait pourtant affirmé que cet accord constituait « l’acte fondateur du prêt numérique en bibliothèque » et le « fruit d’une démarche pionnière en Europe ».

Les meilleures applications sur tablettes pour les enfants Les meilleures applications sur tablettes pour les enfants Les bibliothécaires jeunesse de la Ville de Paris ont sélectionné des applications de littérature numérique variées, ludiques et originales pour différentes tranches d’âge. Alors confortablement installés ? "Doit-on considérer que l'expérimentation de PNB est aujourd'hui terminée ?" Les Assises du Livre numérique, organisées par le Syndicat National de l'édition, se sont une nouvelle fois intéressées au projet Prêt Numérique en Bibliothèque, PNB. Mais faut-il encore considérer que ce système comme une expérimentation ? Patrick Gambache, responsable du système PNB pour le SNE, s'interroge lui-même : après 14 mois d'opérations, l'heure d'un premier bilan est venue.

[Communiqué] Recommandations du ministère de la culture pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques mise à jour le 22 mai 2015 Annoncé lors du congrès de l'ABF qui se tenait à Lyon, le ministère de la Culture et de la Communication, a constitué en 2013 un groupe de travail, réunissant l’Etat, les éditeurs, les libraires, les auteurs, les bibliothécaires et les élus de la culture afin de proposer des recommandations pour faciliter la diffusion du livre numérique dans les bibliothèques publiques. L'ABF a répondu favorablement à l'invitation du Service du Livre et de la Lecture qu'elle remercie de l'avoir associée à ce travail et a activement participé aux réunions et aux discussions qui ont permis d'aboutir à ce texte de recommandations. L’ABF a décidé d’apposer sa signature sur ce document aux côtés de celles de l’ADBGV, de l'ADBDP et de CAREL. Comme il est indiqué dans le préambule de ce texte, en droit européen, le prêt de livres numériques par les bibliothèques relève, à ce jour, du droit exclusif de l’auteur. Les ayants droits ont également apporté leur signature.

Acheter des livres numériques dans une BU : un schéma pour y voir plus clair - J’aime bien ce schéma trouvé dans un document diffusé sur le site de Couperin parce qu’il est pragmatique. Concrètement aujourd’hui, que peut-on faire dans une Bibliothèque Universitaire pour construire une offre de ebooks ? Voilà une proposition (cliquez sur l’image pour agrandir) :

Le livre numérique en bibliothèque : état des lieux et perspectives Laurent Soual connaît bien les bibliothèques. Autrefois conservateur des bibliothèques, aujourd’hui consultant en système d'information documentaire, il publie en 2015 aux Éd. du Cercle de la Librairie un ouvrage sur le livre numérique en bibliothèque et son avenir sous la forme d’un bilan. Procédant à une radiographie exhaustive des enjeux pour les bibliothèques publiques et universitaires, l’auteur propose un panorama salutaire dans un contexte mouvant et instable, tant au niveau technologique que juridique et économique. Plus d’une décennie après l’émergence du livre numérique sur le marché de l’édition, aucun modèle réellement stable, reconnu par l’ensemble des acteurs de la chaîne du livre numérique, ne s’est encore imposé 1. Le retard français Un bref détour par les baromètres annuels 2 sur le marché du livre numérique suffit à nous convaincre du retard français 3.

Le rapport Reda expliqué Télécharger le rapport Les dispositions de la directive InfoSoc de 2001 n’ont pas permis l’adaptation nécessaire à l’augmentation des échanges culturels transfrontaliers facilités par Internet. Le régime actuel du droit d’auteur et de droits voisins freine les échanges de savoir et de culture transfrontières. Jeux vidéo : aspects et enjeux des échanges communautaires virtuels Introduction I. Typologie des communautés virtuelles de jeux vidéo I.1. France : la TVA sur le livre numérique reste réduite en 2016 Dans la lettre d'informations destinée à ses adhérents, le Syndicat national de l'édition se réjouit du maintien d'un taux de TVA réduit sur le livre numérique « au moins pour l'année 2016 ». La France s'était fait tirer les oreilles par la Commission européenne, puis par la Cour de Justice de l'Union européenne, pour avoir choisi d'appliquer ce taux pour les livres numériques, considérés comme des services, pour lesquels la Commission impose une TVA forte... (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) La Commission européenne le répétait à la France depuis des années : appliquer un taux de TVA réduit aux livres numériques était une infraction aux règles communautaires. Le 1er janvier 2012, la France décidait d'appliquer un taux réduit de TVA sur le livre numérique, de 7 % à l'époque, abaissé un an plus tard à 5,5 %, au même niveau que la TVA appliquée sur le livre papier.

choisir, acheter une liseuse (bis) note du 17 octobre 2012 NOTA : cet article reste très consulté, preuve d’un grand intérêt pour les matériels, maintenant qu’on peut s’équiper à pas trop cher, enfin, de liseuses et tablettes de bonne qualité... donc aller plutôt voir mon billet plus récent : liseuses, tablettes, acheter quoi, choisir comment, c’est celui-ci que j’actualise en continu. Bienvenue sur mon site, en tout cas, et merci aussi de votre intéreêt pour publie.net et publie.papier. note du 18 décembre 2011 Cette page vient de passer les 10 000 visiteurs (décompte à plus d’une minute de présence sur la page), c’est bien le signe de l’intérêt massif désormais pour les liseuses. Lire donc – même rubrique – test de la petite Kobo/Fnac, je l’ai depuis 15 jours, et je lui découvre toujours des qualités, rapidité, simplicité, ajout de polices, qui compensent largement les manques (gestion des livres, passer par Calibre).

10 sites pour créer une infographie Les infographies permettent de visualiser plus facilement un ensemble de données parfois complexe. Une image est parfois plus parlante qu’un long discours ! Elles permettent de comprendre en un coup d’œil les principaux enseignements d’une étude quantitative par exemple. Certains utilisent également ce type de visualisation pour présenter leurs compétences au sein d’un CV original. PNB : le point de vue de RéseauCarel Quelle est la position de RéseauCarel sur le PNB ? Sur les points à améliorer, les négociations se poursuivent avec les éditeurs, très ouverts à la discussion. Ils ont déjà marqué par exemple leur volonté de prendre à bras le corps la problématique des livres de la longue traîne. Sur la question des tarifs, l’analyse nuancée de RéseauCarel a été malheureusement instrumentalisée par certains.

Related: