background preloader

Le Goût des Plantes - Liste des plantes sauvages à cuisiner

Le Goût des Plantes - Liste des plantes sauvages à cuisiner
Liste des plantes sauvages à cuisiner Voici une sélection de plantes sauvages qui par leur goût, leur odeur, leur texture, vous ouvriront un monde de possibilités culinaires. Avant de vous lancer, n'oubliez pas de respecter quelques conseils de cueillette. N'oubliez pas d'aller également jeter un œil sur la page des légumes oubliés

https://www.legoutdesplantes.be/cuisine-sauvage/plantes/

Related:  Plantes sauvages comestiblesplantes comestiblesles plantes comestibles2Jardin

LISTE DE FLEURS COMESTIBLES k Depuis une vingtaine d'années, je m'intéresse plus particulièrement aux fines herbes et aux fleurs comestibles. J'ai, sur le sujet, une bibliothèque assez garnie. Mais mon livre de référence sur les fleurs comestibles est sans contredit un livre intitulé Flowers in the Kitchen, de Susan Belsinger, qui contient des recettes originales et savoureuses. Il contient aussi un tableau détaillé de 50 fleurs comestibles. Pour ceux et celles d'entre vous qui êtes tout autant intéressés par les fleurs comestibles, je reproduis des images (de mon jardin et du jardin dans Internet, pour la plupart de Wikipedia) de fleurs comestibles, leur nom en français et en latin, et un avant-goût de la saveur qu'elles ajoutent à un plat.

Blog cuisine bio : en mai je cuisine les fleurs C’est dans le cadre de partages que nous faisons entre écoinformateurs que j’ai choisis de vous parler de la cuisine des fleurs. Notre thème pour ce mois si « en mai fait ce qu’il te plait » et en moi ce qui me plait c’est invité les fleurs à table ! Les fleurs ont quelque chose de magique je trouve, elle nous inspire des émotions. On les offre, on les contemple, on en plante dans son jardin ou son balcon en fonction de ses goûts. Elles ont inspiré le Docteur Bach, vous devez connaitre les fleurs de bach non ? Plantes sauvages comestibles en alimentation vivante Jeune pousse de chénopode blanc (chou gras) Les herbes sauvages comestibles, ces “mauvaises” herbes qu’on piétine, qu’on arrache du potager pour faire place aux semis, ces mal aimées sont de petits trésors nutritionnels et gustatifs pour plusieurs d’entre nous! Pourquoi découvrir les plantes sauvages comestibles? elles sont remplies de vitamines et minérauxleur saveur est incomparable!elles sont parfaitement fraîcheselles ajoutent de la variété à nos verdures habituelleselles sont locales, bio, de saison, équitables…elles sont gratuites!

Cuisinez les plantes sauvages comestibles, récolte, cueillette et recettes. Les plantes sauvages comestibles : La nature nous offre des merveilles, des plantes poussées librement, et qui peuvent être utilisées en cuisine, pour leur saveur agréable ou pour leurs vertus thérapeutiques, en tisanes, infusions, décoctions, en onguents, en crème, en macérats... Certaines sont intéressantes par la totalité de la plante, d'autres par leurs feuilles, leurs bourgeons, leurs fleurs, leurs fruits, leurs écorces... Purin d'ortie : recette et utilisation Grâce au purin d’orties, créez votre solution d’engrais et de répulsif contre les parasites 100% bio ! Découvrez le purin d’orties, excellent engrais pour le potager et les plantes du jardin et très bon anti-nuisibles pour la plupart des parasites comme les pucerons. Cela évitera d’utiliser les produits chimiques nuisibles à l’environnement tout en gardant une grande efficacité ! De plus en plus utilisé, on le trouve désormais vendu dans les magasins spécialisés mais il est aussi tout à fait possible de le faire soi-même.

1 / Cueillette des herbes sauvages comestibles « mois après mois » - . Teneur moyenne en protéines de quelques végétaux sauvages en g/100g Ortie 8 et 40 sechée / faînes 22 / chénopode et bourse à pasteur 4.2 Teneur en glucide. Les plantes sauvages comestibles Si l’on imagine le mode de vie de nos ancêtres avant le début de l’agriculture, on se représente le plus souvent l’image d’un chasseur/cueilleur. Arpentant alors son environnement qu’il connait à la perfection, à la recherche de gibier, et sachant utiliser également les différentes plantes qui l’entourent pour son alimentation, ou encore pour soigner différents maux. Aujourd’hui, si l’on se promène en pleine nature, que ce soit à la campagne, en montagne, au bord de la mer ou même en ville, on peut observer ici et là de nombreuses plantes qui sont le plus souvent méprisées ou ignorées et qui ont pourtant beaucoup à nous apporter. Que ce soit en ce qui concerne notre alimentation, mais aussi pour nous aider à rester en bonne santé. Précautions particulières:

Recette du velouté de cosses de fèves Le 12 avril j’ai posté sur le blog un article consacré à la Culture de fèves d’automne au jardin. Je récolte depuis fin mai et les rendements sont excellents cette année. Lorsque j’ai cuisiné les premières fèves, il y a 10 jours, je me suis rendu compte, une nouvelle fois, que la quantité de cosses était plus importante que la quantité de grains. Conformément à mon habitude je me suis mis à la recherche d’utilisations alternatives de ces cosses. Je sais que ces cosses sont comestibles et qu’elles contiennent beaucoup de protéines. Je viens de trouver dans un récent numéro de la revue : les 4 saisons du jardin bio une recette de velouté de cosses de fèves que j’ai essayée.

Liste fiches fiches (il y a souvent de nouvelles fiches rajoutées - Dernière mise à jour le 30 avril 2007) Alliaire Consoude Frêne Fumeterre

Related: