background preloader

France culture-Transports maritimes: la grande traversée (1/4) - Le navire-cargo, fleuron de la mondialisation

France culture-Transports maritimes: la grande traversée (1/4) - Le navire-cargo, fleuron de la mondialisation
Cette semaine, CulturesMonde met le cap sur les mers et océans. Lundi, nous embarquons à bord d'un navire-cargo, ces monstres des mers qui sillonnent le globe avec à bord des marchandises de toutes sortes: des vêtements aux légumes en passant par le matériel informatique jusqu'aux déchets... Emblèmes de la mondialisation, ils ont mis le "monde en boîtes" et rapproché - au moins commercialement, mais aussi métaphoriquement - les continents. lundi: Le navire-cargo, fleuron de la mondialisation mardi: Panama, Suez, Arctique: la bataille des passages mercredi: Vie & mort d'un porte-conteneur jeudi: Pièges en haute-mer Porte-conteneur de la flotte de Maersk (Danemark), photo prise à Copenhague en 2003 Stan Shebs © Wikimedia Commons Le transport maritime assure aujourd’hui près de 90% des échanges mondiaux… et les gigantesques navires constituent les vecteurs incontournables de la mondialisation ... Nous parlerons de la conteneurisation du transport maritime… La mer en quelques notes de musique...!

http://www.franceculture.fr/emission-culturesmonde-transports-maritimes-la-grande-traversee-14-le-navire-cargo-fleuron-de-la-mon

Related:  ccout

RFI- Mers et océans : quelle place dans la géostratégie des puissances ? (2014) Géopolitique parcourt les grandes régions du monde auxquelles sont associés des enjeux majeurs. Marie-France Chatin invite au débat chercheurs et experts, afin que soient expliqués et mis en lumière les différents mécanismes qui régissent les rapports entre les sociétés et leur environnement. Les invités de Géopolitique confrontent leurs regards sur un sujet d’actualité internationale.

Epistémologie - « Les géographes et la connaissance scientifique de la mer », FIG 2009, Le titre de mon propos retenu par les organisateurs de ce festival a une signification chronologique évidente. Il désigne une période assez récente qui prend son origine au milieu du XIX s., quand on a commencé à avoir une connaissance scientifique de l’océan, un peu avant la naissance de l’océanographie que l’on fait coïncider, par commodité, avec la grande expédition britannique du autour du monde de 1872 à 1876. Le milieu du XIXe s. est aussi la naissance de la géographie moderne, en tant que discipline autonome, dégagée de l’astronomie et de la cartographie auxquelles elle était assimilée depuis l’antiquité.

France Culture"Le monde des océans : enjeux méconnus"-31/1/16 Le rythme de la mondialisation s'accélère sur l'eau et sous l'eau, l'océan couvrant près des 3/4 de la surface du globe. C'est là que s'inscrivent plusieurs des grands enjeux contemporains, des migrations aux ressources naturelles, des transports aux communications et à l'espionnage. Autour de Christine Ockrent : Cyrille Coutansais, Directeur de recherches du Centre d'Études Stratégiques de la Marine (CESM). Il a notamment publié La Terre est bleue___ (Les Arènes) et L'empire des mers : atlas historique de la France maritime (CNRS) Benoît Le Goaziou, avocat, spécialisé dans les questions maritimes

SUÉTONE – Vie de Jules César-AUDIO gratuit Donneuse de voix : Laetitia | Durée : 2h 5min | Genre : Biographies Tirée des Vies des douze Césars, cette biographie, rédigée par l’historien latin Suétone, passe en revue la vie d’un des plus célèbres hommes de l’antiquité. Comment, en utilisant à la fois les lois, la corruption et la violence, ce dernier a-t-il fait tomber la République ? Traduction par M.

La Réunion : remous autour du hub de CMA CGM CMA CGM projette d'implanter à La Réunion une plate-forme régionale de transbordement lui permettant de décharger ses navires en provenance d'Asie ou d’Europe pour ensuite réacheminer les marchandises vers l’Afrique de l’est, notamment. Le chiffre avancé atteint les 100 000 conteneurs par an à l’horizon 2018. Mais le groupe français, seul à ne pas encore avoir de hub dans l'océan Indien, à la différence de MSC ou Maersk, souhaite avoir la main sur le terminal portuaire. Un terminal aujourd'hui tenu par trois aconiers de la place (Somacom, SGM et SAMR). La CGTR Ports et docks a tenu le jeudi 23 octobre une assemblée générale pour dénoncer « les manœuvres » des aconiers installés. « Ils veulent faire peur aux dockers, leur disant que CMA CGM va venir avec ses propres employés. »

France Culture-Mers et océans: à la recherche de la puissance (1/4). Mars 2016 Comment l'Europe sécurise-t-elle son espace maritime ? Quels sont les dangers qui pèsent sur les mers européennes ? Quelle stratégie de défense commune ? Le salut de l’Europe de la défense est-il maritime? Une fois n’est pas coutume, CulturesMonde vous embarque sur les flots : « Mers et Océans : à la recherche de la puissance » c’est notre série jusqu’à jeudi. Nous parlerons de commerce maritime, de différends régionaux autour de la mer de Chine, et enfin, nous partirons en quête de trésors sous-marins & discuterons du cadre législatif pour les protéger.

PROGRAMMES collège histoire-géo et EMC > Le Bulletin officiel > 2008 > spécial n° 6 du 28 août 2008 Programme d'enseignement d'histoire-géographie-éducation civique pour les classes de sixième, de cinquième, de quatrième et de troisième du collège NOR : MENE0817481ARLR : RLR : 525-3 ; 525-2dArrêté du 15-7-2008 - J.O. du 5-8-2008MEN - DESCO A1-4 Vu code de l'éducation ; D. n° 96-465 du 29-5-1996 ; A. du 14-1-2002 ; A. du 2-7-2004 ; avis du CSE du 3-7-2008 Fait à Paris, le 15 juillet 2008 L’acidification des océans aura d’importantes conséquences pour la biodiversité Si les émissions de CO2 se poursuivent au rythme actuel, l’acidité des mers devrait augmenter de 170 % d’ici à 2100, selon un rapport. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart Le fait est encore relativement méconnu du grand public : le changement climatique n’est pas la seule conséquence des émissions humaines de dioxyde de carbone (CO2). Celles-ci sont aussi responsables de l’acidification des océans, phénomène qui aura des conséquences importantes sur la biodiversité marine d’ici à la fin du siècle.

Droits maritimes, un enjeu géopolitique, par Didier Cormorand (Le Monde diplomatique, juin 2016) Adoptée à Montego Bay (Jamaïque) en 1982, la convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) a, comme son nom l’indique, défini le droit international pour la mer. Elle a introduit le concept de zone économique exclusive (ZEE) ; reconnu le droit des États à étendre leur plateau continental bien au-delà de cette limite ; créé des institutions importantes, telles que l’Autorité internationale des fonds marins (AIFM) (1), pour gérer les ressources de la zone déclarée patrimoine commun de l’humanité (appelée « la Zone »), ainsi que la Commission des limites du plateau continental (CLPC) (2). À ce jour, 166 États ont ratifié cette convention. Parmi les autres, on trouve les pays privés de littoral, mais aussi les États-Unis (le gouvernement a signé, mais le Sénat n’a pas ratifié), Israël, le Venezuela et la Turquie. Cette codification du droit international répondait à la nécessité de préciser certaines normes, telle la largeur maximale autorisée de la mer territoriale.

Outils et ressources cartographiques Retour à la page d'accueil de la veille Logiciels de cartographie Outils de création cartographique en ligne Ressources cartographiques Cartes et atlas thématiques La cartothèque de Sciences Po Evo Morales rêve (toujours) de la mer Candidat à un troisième mandat présidentiel en octobre, Evo Morales souffle sur les braises d'un conflit historique avec le Chili voisin sur un accès de la Bolivie à la mer en distribuant à tout-va dans le pays un ouvrage sur le sujet. Le président de la Bolivie Evo Morales est en campagne pour un nouveau et troisième mandat lors de l'élection du 12 octobre, et ses perspectives de réélection semblent confortables. Toutefois, le président a souhaité marquer un grand coup pour montrer à l'opinion publique son implication et "diffuser la cause de la Bolivie auprès de la communauté internationale", écrit le quotidien chilien La Tercera. Le 21 septembre, il a fait distribuer avec les éditions des principaux journaux et dans une dizaine de villes du pays 100 000 exemplaires gratuits d'un livre intitulé Libro del Mar ("Livre de la mer").

Article - Transport maritime en mer Baltique : un processus de régionalisation à l’heure de la mondialisation, par Arnaud Serry - P@ges Europe Transport maritime en mer Baltique : un processus de régionalisation à l’heure de la mondialisation Arnaud Serry* Héritière d’une configuration spécifique au regard de l’économie maritime mondiale, la mer Baltique reste aujourd’hui à l’écart des grandes routes maritimes qui desservent les ports ouest-européens.

PicoVico. Creer des videos a partir de vos photos PicoVico est un outil multimédia en ligne qui permet de créer une magnifique vidéo à partir d’une série de photos. PicoVico est particulièrement facile à utiliser et permet aux enseignants comme aux élèves de réaliser des vidéos mixant textes et vidéos en quelques minutes. Le résultat particulièrement réussi mettra en valeur simplement le travail réalisé. Une fois inscrit sur le service, vous allez pouvoir commencer à créer votre première vidéo.Il suffit pour cela de lui donner un titre. PicoVico vous propose ensuite de choisir un modèle de vidéo.

Eolien en mer : GDF Suez remporte deux appels d'offres importants Le consortium emmené par le groupe GDF Suez a remporté l'appel d'offres pour la construction et l'exploitation d'éoliennes au large du Tréport (Seine-Maritime) et de Noirmoutier (Vendée), a annoncé mercredi 7 mai, la ministre de l'écologie et de l'énergie, Ségolène Royal. Il contruira des dizaines d'éoliennes pour une capacité totale de 1 000 mégawatts (MW) – équivalant à la puissance d'un réacteur nucléaire. GDF Suez, en partenariat avec le portugais EDP Renewables et le français Neoen Marine, avait annoncé proposer une nouvelle turbine de 8 MW développée par Areva. Pour ce deuxième appel d'offres lancé en France pour des éoliennes en mer, ce consortium était face à un autre emmené par EDF. EDF Energies nouvelles, en partenariat avec l'allemand WDP offshore, avait annoncé proposer une turbine Haliade 150 développée par le français Alstom, d'une puissance de 6 MW.

Related: