background preloader

Avec les Moocs, "La formation tout au long de la vie va exploser"

Avec les Moocs, "La formation tout au long de la vie va exploser"
La première étincelle de la révolution Mooc (massive open online courses, cours en ligne ouverts à tous) jaillit en 2012, en Californie, grâce à deux enseignants en intelligence artificielle de l'université Stanford, Andrew Ng et Daphne Koller. Deux ans plus tard, la plateforme de cours gratuits qu'ils ont créée, Coursera, a attiré plus de 10 millions d'étudiants et offre près de 900 cours réalisés par des enseignants de 116 des plus prestigieux établissements mondiaux. Daphne Koller est en France cette semaine, avec un agenda bien rempli : formalisation de nouveaux partenariats avec des écoles françaises (Essec et Sciences po), discours à la grand-messe geek Le Web, dîner-débat avec des responsables d'établissements d'enseignement supérieur autour du Salon des grandes écoles de L'Etudiant... Une occasion d'éclairer l'avenir qui concernera non seulement les étudiants, mais aussi chacun d'entre nous. Vous avez lancé Coursera en 2012. Qu'avez-vous appris? Qui sont-elles? Par exemple? Non.

http://www.lexpress.fr/emploi/formation/avec-les-moocs-la-formation-tout-au-long-de-la-vie-va-exploser_1631039.html

Related:  Présentation - model économiqueMOOC généralitésLes MOOC et la formation continue d'adultes en ligne

Que vaut réellement un MOOC sur votre CV Possibilité offerte à tous de suivre des cours d’universités prestigieuses gratuitement ou à moindre coût, universalisation d’une éducation de qualité, formation moins contraignante et bien plus, on ne compte plus les avantages des MOOCs. Mais au delà de l’idéalisation de cette pratique, beaucoup se demandent encore quelle est la valeur réelle d’un MOOC sur un CV ? Dit autrement, suivre un MOOC peut-il valoriser davantage votre CV ? Si oui, comment s’y prendre ? Qu’en est-t-il au juste de la reconnaissance des MOOCs dans le monde professionnel ? De l’image des MOOCs dans le monde professionnel

France Université Numérique Créé en 1967, Inria est l'institut public de recherche entièrement dédié aux sciences du numérique. A l’interface des sciences informatiques et des mathématiques, les 3400 chercheurs des équipes Inria inventent les technologies numériques de demain. Issus des plus grandes universités internationales, ils croisent avec créativité recherche fondamentale et recherche appliquée. Ils se consacrent à des problèmes concrets, collaborent avec les acteurs de la recherche publique et privée en France et à l’étranger, et transfèrent le fruit de leurs travaux vers les entreprises innovantes.

Réforme de la formation professionnelle : un succès qui réside dans la coresponsabilité Le 4 octobre, deux décrets sur la réforme de la formation professionnelle étaient publiés au Journal Officiel. À partir du 1er janvier 2015, chaque salarié verra la création de son Compte personnel de formation (CPF) remplacer son Droit individuel à la formation (Dif), avec pour objectif principal de rendre le salarié plus autonome. Pour autant certains détails restent opaques. Les MOOC professionnalisants d’OpenClassrooms C’est dans un contexte d’actualité dense et après son voyage présidentiel en Suisse, que Pierre Dubuc d’ OpenClassrooms me reçoit… Du partenariat avec Pôle emploi, de leur démarches pour faire évoluer la perception des MOOC dans le contexte de la formation professionnelle, et même d’une projection en 2020…. il nous dit tout ! Découvrons ensemble… De son lancement à sa rencontre avec un Président quelles sont les grandes étapes d’OpenClassrooms ?

L'apprenant rêvé des MOOCs Il se dit que 2013 est « l’année des MOOCs ». Les MOOCs ce sont les Massive Online Open Course – des cours en ligne ouverts à un très large public, la plupart du temps gratuits. En avril dernier, un MOOC de l’université californienne Caltech sur les « machines apprenantes » (Machine Learning) a réuni simultanément plus de 200 000 inscrits. Certains pensent qu’il s’agit potentiellement d’une vraie révolution, susceptible à terme d’impacter aussi bien l’enseignement supérieur initial que la formation continue des adultes. D’autres qu’il s’agit juste d’une « couverture marketing ». C’est sous l’angle des compétences demandées à l’apprenant que j’aborde cette question aujourd’hui, dans le prolongement du précédent billet d’Eric sur le sujet.

Réforme de la formation professionnelle : ce qui va changer en 2015 La réforme de la formation pro tourne autour de trois fondamentaux : - L’entretien professionnel - Le conseil en évolution professionnel - Le CPF L’entretien professionnel L’entretien professionnel comme il est prévu dans la nouvelle loi n’a rien à voir avec les fameux EAE (entretien annuel d’évaluation) organisé dans de nombreuses entreprises. MOOC : le savant mélange du gratuit et du payant Marco Bertolini, formateur et cofondateur de SPOC en Stock, est un fin observateur du monde des MOOCs. « La tendance lourde reste la gratuité, mais les certificats payants gagnent du terrain. Coursera, par exemple, propose des certifications entre 40 et 60 dollars. De plus en plus d'universités américaines proposent des MOOCs qui donnent des crédits universitaires », constate-t-il. Sur le modèle accès gratuit et certificat payant, il cite le succès du MOOC lancé par BNP Paribas sur le thème du Sepa, avec le concours pédagogique de Neodemia, une marque de Gutenberg Technologie, également éditrice de Lelivrescolaire.fr et un bel exemple d'EdTech française. Ce cursus, collaboration entre la startup française et le groupe Studialis à travers son école Iesa, vise les apprenants en reconversion dans toute la francophonie.

Formation : les COOC débarquent dans les entreprises françaises Version professionnelle du MOOC, le Corporate Open Online Course s'affranchit des frontières, des horaires et offre des coûts réduits. A l'heure de la réforme de la formation professionnelle, l'accent est plus que jamais mis sur des formations opérationnelles et certifiantes. Un avantage certain pour ce que l'on appelle les COOC. Formation continue : les MOOC font leur timide révolution Formidables outils de formation tout au long de la vie, les cours en ligne interactifs séduisent, mais peinent encore à s’imposer. LE MONDE DE L'EDUCATION | • Mis à jour le | Par Véronique Soulé Ce n’est pas une révolution, encore moins un tsunami.

Ce que la loi sur la formation professionnelle va changer pour l'entreprise - L'Express L'Entreprise Mission accomplie pour le ministre du Travail, Michel Sapin. La réforme de la formation professionnelle a été menée tambour-battant. Issue de l'accord national interprofessionnel (ANI) du 14 décembre 2013, le projet de loi sur la formation professionnelle, l'emploi et la démocratie sociale a été adopté par l'Assemblée nationale hier et le Sénat ce jeudi 27 février 2014 (188 voix pour, 133 voix contre). Principal point d'achoppement: la réforme de l'inspection du travail a été retirée du projet de loi. Elle n'est pour autant pas enterrée a souligné Michel Sapin, qui a annoncé qu'il présentera des propositions sous peu. Le projet de loi redessine les contours du paysage de la formation continue en France.

Pourquoi ceux qui parient sur la fin des MOOC se trompent lourdement Enseignements au «rabais», incapables de rivaliser avec de «vrais» cours universitaires, «taux de complétion faibles» : voici ce que l'on entend le plus souvent à l'égard des MOOCS. Cela revient pourtant à nier l'amplitude d'une révolution entamée depuis le milieu des années 2000 et désormais en passe de bouleverser le monde éducatif. Ainsi, depuis 2012, au moins dix millions de personnes ont déjà suivi un Mooc, tandis que des centaines de cours d'universités prestigieuses sont à présent accessibles gratuitement en quelques effleurements de doigts. Les entreprises ne sont pas en reste et s’intéressent de très près à ces dispositifs qui leur permettent d’accélérer leur transformation digitale en touchant avec efficacité des milliers de collaborateurs aux quatre coins du monde. Et pourtant, la presse regorge d'affirmation de chroniqueurs et analystes autoproclamés, annoncent la fin des Moocs, les limites des Moocs, l’hypocrisie des Moocs, l’absence de rentabilité des Moocs.

Comment produire des cours en ligne très performants Beaucoup de plates-formes de cours en ligne offrent maintenant leurs services dans le nuage et invitent les usagers à présenter leurs cours sans frais sur leur site. Ils se financeront à partir de vos revenus de cours ou encore en fonction du niveau de personnalisation et de service que vous souhaitez offrir. Si vous consultez les catalogues de ces cours offerts «gratuitement», l’indigence des productions est plutôt la norme que l’exception. Afin de rehausser la qualité des offres et par conséquent ses revenus potentiels, Talent LMS propose le manuel «Delivering highly effective eLearning courses». Un manuel réaliste, en 5 étapes

Avec les MOOCs, le social learning change d’échelle Les MOOCs accueillant des milliers ou dizaines de milliers de participants, chacun peut s’appuyer sur les autres pour soutenir sa motivation et approfondir les contenus. C’est sans doute ici que réside la plus grande valeur ajoutée des MOOCs, hormis leur gratuité : dans la présence de communautés apprenantes fournies, diversifiées, dans lesquelles on apprend autant sinon plus qu’en regardant les vidéos de cours.Il faut dire que ces cours en ligne gratuits sont tentants, pour qui a une quantité limitée de temps et d’argent à consacrer à sa formation professionnelle : accessibles depuis n’importe quel ordinateur connecté, bien séquencés, les cours ainsi offerts proviennent dans leur majorité d’universités réputées. Si l’on réussit les quiz et l’examen final, on obtient un certificat. Utile par les temps qui courent, pour témoigner de son effort de formation.

Related: