background preloader

5 conseils pour vos tableaux de bord - Analyse

5 conseils pour vos tableaux de bord - Analyse
Les tableaux de bords sont primordiaux pour piloter une activité au quotidien. Voici 5 conseils pour comprendre la façon d’aborder les tableaux de bord. 1) les tableaux de bord doivent être actionnables Vous disposez de tonnes d’informations. Ce n’est pas parce que vos tableaux sembleront compliqués que vous passerez pour quelqu’un de plus intelligent. Le but d’un tableau de bord est avant tout de vous aider à prendre des décisions. Pour être actionnables, il faut que vos tableaux de bord puissent prendre en compte des écarts avec le plan. N’hésitez pas à abuser de la mise en forme conditionnelle: le code couleur doit guider vos yeux immédiatement vers les principaux écarts. 2) les tableaux de bord n’expliquent pas tout. Ce qu’il y a de beau mais de frustrant avec les tableaux de bord d’activité c’est que les chiffres ne disent pas tout. Tout bon contrôleur de gestion vous le dira: les chiffres et les tableaux prennent sens quand on les confronte à la réalité opérationnelle. Related:  CLASSE Bts CG2 - Processus 5 suiteGRCF

Les experts-comptables doivent se saisir de la comptabilité environnementale L'Ordre des experts-comptables a organisé, le 17 décembre 2015, une conférence sur la comptabilité environnementale, conférence labellisée COP21. La Banque de France développe un outil d'analyse de développement durable. La securities of exchange commission (SEC), l'équivalent de l'Autorité des marchés financiers aux Etats-Unis, réfléchi à un système de normes. Ces deux exemples démontrent que la responsabilité sociétale des entreprises est plus que jamais d'actualité. Les experts-comptables français ont donc fort à faire dans ce domaine et la commission développement durable, se réunit plusieurs fois par mois. Les informations extra-financières ont de fortes chances de prendre de plus en plus d'importance. Le rôle de l'expert-comptable dans la RSE L'expert-comptable enregistre tous les jours des unités monétaires. Son savoir faire peut se transposer et lui permettre de sortir des états qui permettent de mesurer la comptabilité matière (carbone, gaz à effets de serre...)

Qu'est-ce que le reporting et quels outils lui sont associés ? Le reporting est un système d’information, en continu, entre les filiales d’une entreprise, et au sein d’une filiale entre les équipes. Le reporting existe dans tous les domaines : La gestion. Les finances. Le marketing. Le reporting est le fruit d’un contexte dans lequel il faut absolument être réactif. Le reporting permet, en permanence, de mesurer et agir. Le reporting est, en général, mensuel ou bimensuel. Chaque équipe doit, en fait, tenir toutes les autres au courant de ses projets, de ses actes et de ses résultats. Ce n’est pas parce que ces informations sont brèves qu’elles doivent être superficielles, au contraire. Elles doivent apprendre quelque chose de nouveau. Leurs fondements sont solides, mais elles sont exposées brièvement parce que déjà traitées.

Tableau de bord qualité Piloter la performance des actions d'amélioration qualité Pour assurer au mieux sa délicate charge, le responsable qualité ne peut se passer de l'assistance d'un tableau de bord de pilotage bien conçu. Ainsi il pourra ajuster au mieux son propre progrès continu. Le qualiticien est un spécialiste de la mesure de la performance. Il est donc hautement recommandé de bien intégrer les principes et concepts de cet instrument essentiel en période troublée et hyper concurrentielle. Conception et réalisation Le tableau de bord qualité ne se conçoit pas sans méthode. Les 5 points essentiels de la conception Identification des axes de progrès Exprimer les finalités, les voies pour les atteindre et les moyens nécessaires en accord avec la politique qualité choisie. Définition des indicateurs de performance KPI (Key Performance Indicators). Les deux livres à lire pour mieux comprendre Partagez cet article... (total partages cumulés > 105) Commentaires lecteurs...

Tableau de bord de gestion. Quels sont les bons indicateurs à suivre ? Un tableau de bord pour suivre le budget et les plans d’actions Une fois qu’un dirigeant d’entreprise a défini avec ses équipes sa stratégie, ses plans d’actions et les prévisions financières qui les accompagnent, se pose nécessairement la question du suivi de ces différents plans et projections financières. C’est le rôle du tableau de bord de gestion. Où en sommes-nous par rapport au budget initial ? Sommes-nous en phase avec les prévisions de ventes et de marge brute ? Les charges externes sont-elles conformes à ce qui était prévu ? Le dirigeant et les membres du conseil d’administration et/ou du comité stratégique ont souvent les yeux rivés sur une série d’indicateurs financiers mensuels, trimestriels, semestriels et annuels… mais le suivi d’une activité ne se réduit pas à ces quelques données comptables. Les indicateurs universels et sur-mesure Il existe en effet une multitude d’indicateurs qui permettent d’appréhender la situation économique et financière d’une entreprise.

Analyse : Comment faire pour que vos reportings soient lus, utilisés… et aimés Créer un reporting n’est pas une chose aisée mais le faire adopter et le transformer en levier d’action l’est encore moins. Il existe cependant quelques règles de simples qui feront que vos tableaux seront attendus par votre direction. Soignez le brief Faire un reporting, c’est bien, mais toucher le point exact, c’est mieux. Cela demande de bien connaître votre activité et les points critiques à analyser compte tenu du contexte présent de votre société et de son management. Les besoins exprimés rapidement par mail ou au détour d’un café sont dans 80% des cas incomplets : le besoin et l’objectif réel ne sont pas souvent exprimés. La mise en forme, le support à utiliser et l’échelle de temps peuvent être très différents suivant ce que l’opérationnel cherche à savoir. Evitez les envois automatiques de vos rapports L’envoi automatique de rapports est intéressant mais pour que le document soit vraiment efficace, encore faut-il qu’il soit lu. Pourquoi ? Soignez la présentation de vos dashboards

3.3.2- tableau de bord, 3.3.2- concevoir un TXD, 3.3.1- fonctionnalités du traitement de l'info Au cours des 2 premiers cours de l'année, vous travaillerez essentiellement sur les applications ci dessous, à télécharger en cliquant sur les mots soulignés. F3- Tableau de bord => situation + Support sur ExcelF3- Utiliser les fonctionnalités du traitement de l'info => situation Cette situation couvre plusieurs compétences : concevoir une feuille de calcul, Utiliser les méthode de simulation. F3- tableau croisé dynamique => Situation + support sur Excel Pour chaque situation, vous trouverez un tutoriel qui vous permettra plus ou moins facilement de les réaliser. Ces situations vous permettront de valider au moins -6 compétences.A très bientôt pour la suite ! Commentaires sur LI - Applications F3-3.3.2- tableau de bord, 3.3.2- concevoir un TXD, 3.3.1- fonctionnalités du traitement de l'info

Etablir ses comptes prévisionnels L’établissement des comptes prévisionnels se décompose en 2 étapes majeures. Il faut commencer par lister et chiffrer l’ensemble des dépenses et des recettes prévisionnelles, en prenant soin de tout prévoir. Ensuite, une fois ces données obtenues, il faut bâtir les tableaux prévisionnels. Les charges prévisionnelles Voici quelques exemples de dépenses prévisionnelles : Les biens durables (immobilisations) Il existe également des dépenses à caractère plus « exceptionnel » dont le traitement diffèrera de celles énumérées ci-dessus : Fonds de commerce (rachat d’une clientèle existante)Logiciels Ces biens sont appelés « immobilisations incorporels ». Terrain et construction (ensemble immobilier lorsque le créateur est propriétaire des murs)Installations et agencements (rénovation d’immeuble, réaménagement)Matériel de transport (Véhicules)Matériel informatique (ordinateurs, imprimantes, réseaux)Matériel industriel (machines, outillages…) Ces biens sont appelés « immobilisations corporelles ».

Analyse : Définition et méthode pour un reporting commercial sous excel Vous êtes à la recherche de comment réaliser un tableau de reporting commercial, je vais vous donner les points clés qui vont vous y aider. Établir un reporting commercial passe par 2 étapes: Où en suis-je avec le marché ? (les résultats sont bons ou mauvais en fonction des autres…)Je vais vous apprendre le concept des vues de synthèse et de détail pour le reporting même. Pourquoi cette analyse en 2 parties? Personnellement je préfère un commercial qui vend moins mais qui réussi à dégager une belle marge sur ses ventes. Mesurer les PDM et l’évolution du secteur Cette première partie est souvent dévolue au marketing, donc n’hésitez pas à passer au second point si vous n’avez pas accès à ces données. Il s’agit d’un des premiers éléments à mesurer. La différence entre les deux concepts? La part de marché valeur est souvent la plus utilisée car étant exprimée dans une devise, elle permet facilement d’établir des comparaisons entre différents marchés, secteurs, produits…

Responsabilité sociétale des entreprises Emission du lundi 19/10/2015 Responsabilité sociétale des entreprises La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est apparue dans les années 1960, mais ne s’est développé qu’à partir de 1990. Elle repose sur un constat. L’activité des entreprises a un impact sur la société et sur l’environnement. En France, les entreprises de plus de 500 salariés doivent fournir des informations spécifiques. Retour de la marque Arthur Andersen Arthur Andersen était l’un des cinq plus grands cabinets d’audit internationaux. Deux associés tentent de faire renaître la marque Arthur Andersen, toujours présente dans les esprits. Clés du crowdfunding Le Crowdfunding ou financement par la foule est un mode de financement alternatif. Mais pour obtenir les fonds, l’entreprise doit susciter l’envie. Les clefs du crowdfunding

Related: