background preloader

La pollution met en danger le cerveau

La pollution met en danger le cerveau
Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart Des enfants exposés in utero à des niveaux élevés de deux phtalates présentent en moyenne un quotient intellectuel (QI) inférieur de plus de six points à celui d’enfants moins exposés. Cette conclusion préoccupante est le fruit d’une étude au long cours, conduite par des chercheurs de l’université Columbia (New York), et publiée mercredi 10 décembre dans la revue PLoS One. Les phtalates sont des plastifiants présents dans de nombreux produits courants – objets en PVC, textiles imperméables, cuirs synthétiques, mais aussi rouges à lèvres et à ongles, bombes de laque ou certains shampooings. Ils sont interdits dans les jouets, en Europe comme aux Etats-Unis, mais rien n’est fait pour éviter l’exposition des femmes enceintes. L’étude a porté sur 328 New Yorkaises, dont l’urine a été analysée au cours du troisième trimestre de grossesse pour y mesurer la concentration en quatre phtalates. « Ampleur troublante » La thyroïde en cause

De Fukushima aux côtes nord-américaines, une radioactivité très diluée Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir Les concentrations de césium radioactif dispersé dans l'océan Pacifique par la catastrophe de Fukushima devraient atteindre leur maximum en 2015-2016 sur les côtes nord-américaines, mais à des niveaux sans danger pour la santé et l'environnement. C'est ce que conclut une étude – la plus complète à ce jour selon ses auteurs – conduite par une équipe canado-américaine d'océanographes et publiée, lundi 29 décembre, dans les Comptes rendus de l'Académie des sciences américaine (PNAS). Les explosions qui ont éventré les réacteurs de la centrale nucléaire japonaise, dans les jours qui ont suivi le séisme et le tsunami du 11 mars 2011, ont relâché dans l'atmosphère, parmi d'autres radioéléments, de très grandes quantités de césium 134 et 137. A ces rejets aériens, dont une partie s'est ensuite déposée à la surface de la mer, se sont ajoutés les rejets liquides provenant du site accidenté. La suite ? Faut-il s'inquiéter de cette contamination ?

269 000 tonnes de déchets plastique flottent sur les océans Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir Les océans, qui couvrent 70 % de la surface de la planète, sont un immense dépotoir à ciel ouvert, où s'accumulent les déchets plastique de l'humanité. C'est le sombre tableau que brosse, dans la revue PLOS ONE (Public Library of Science) du 10 décembre, une vaste étude internationale (Etats-Unis, Nouvelle-Zélande, Chili, France, Afrique du Sud et Australie). Elle livre, pour la première fois, une évaluation globale de la pollution de la surface de l'ensemble des mers par ces détritus. L'amoncellement dans le milieu océanique de débris plastique flottants – fragments de sacs, bouteilles, bidons et autres emballages, mais aussi granulés industriels —, acheminés des terres par les vents et les rivières, ou rejetés en mer par les navires, est connu depuis la fin des années 1990. Voir la carte des déchets plastiques Ils ont pu ainsi quantifier la pollution au plastique, qui touche « toutes les zones océaniques, y compris les plus éloignées ».

chat melomane piano Découverte aux Etats-Unis d’un nouveau virus mortel LE MONDE | • Mis à jour le | Par Paul Benkimoun Jusque-là inconnu, un nouveau virus, transmis par une morsure de tique, a entraîné le décès d’un patient quinquagénaire aux Etats-Unis. Identifié par les Centres de contrôle et de prévention des maladies américains (CDC), ce cas a fait l’objet d’une publication en ligne, vendredi 20 février, avant sa parution en mai dans la revue Emerging Infectious Diseases des CDC. Le nouveau virus a été baptisé « Bourbon », car l’homme, âgé d’un peu plus de 50 ans, qui en a été victime habitait dans le comté de Bourbon (Kentucky). Fausse piste de la maladie de Lyme Le médecin généraliste consulté le troisième jour pense naturellement à une infection transmise par les tiques et prescrit le traitement donné pour la maladie de Lyme, qui tire son nom de la ville de Lyme (Connecticut) où elle a été identifiée pour la première fois avant de connaître une importante extension géographique.

Les feux de cheminées sont-ils si polluants ? Les feux de cheminée resteront finalement autorisés en Ile-de-France. Pourtant, les arguments de ceux qui voulaient les interdire restent pertinents. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Enora Ollivier Ségolène Royal l'avait promis, la préfecture de Paris l'a fait : l'arrêté préfectoral qui prévoyait d'interdire les feux de cheminée à foyer ouvert à Paris et en Ile-de-France a été abrogé avant même son entrée en vigueur, prévue au 1er janvier 2015. Lire nos explications : Pourquoi Royal veut revenir sur l'interdiction des feux de cheminée Que prévoyait l'arrêté annulé ? L'arrêté « relatif à la mise en œuvre du plan de protection de l'atmosphère révisé », datant de mars 2013 et signé par toutes les préfectures d'Ile-de-France durcissait des règles en vigueur depuis 2007. Le chauffage au bois, gros émetteur de particules fines Que dit Ségolène Royal ? « J'ai été moi-même très surprise, surtout des chiffres qui ont été utilisés. Pourquoi elle a plutôt tort Une diversité d'appareils de chauffage

299976 1 L'acidification des océans, responsable de la plus grande extinction d'espèces L'acidification des océans causée par la forte augmentation de dioxyde de carbone après d'énormes éruptions volcaniques, a provoqué la plus grande extinction d'espèces de l'histoire de la Terre il y a 252 millions d'années, ont déterminé des chercheurs. Plus de 90% des espèces animales marines et plus des deux-tiers des espèces terrestres ont disparu. En absorbant le dioxyde de carbone (CO2) de l'atmosphère, la composition chimique des océans s'est modifiée pour devenir plus acide, ce qui a eu des conséquences catastrophiques sur la faune et la flore, ont expliqué ces scientifiques, dont l'étude est publiée jeudi dans la revue américaine Science. "Les scientifiques suspectaient depuis longtemps qu'une acidification des océans s'est produite pendant la plus grande extinction de tous les temps mais on ne disposait pas jusqu'alors de preuves", a relevé Matthew Clarkson, un géo-scientifique de l'université d'Edimbourg (Royaume-Uni) qui a coordonné ces travaux.

Une industrie de la viande faisandée LE MONDE | • Mis à jour le | Par Audrey Garric C’est un scandale qu’il juge plus grave que celui des lasagnes de cheval. Près de deux ans après l’« affaire Spanghero », qui a secoué la France et l’Europe début 2013, Pierre Hinard raconte, dans Omerta sur la viande. L’auteur, ingénieur agronome, fut directeur de la qualité de l’abattoir entre mai 2006 et décembre 2008. Au titre des petits et grands « arrangements avec l’hygiène et les règlements sanitaires », il y a tout d’abord la vente du fameux « minerai de viande » que le grand public a découvert avec l’affaire Spanghero. Dans cette entreprise au sein de laquelle le directeur commercial affirme « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », reprenant à son compte la célèbre formule de Lavoisier, une pratique courante est celle de la « remballe », c’est-à-dire le recyclage de viandes invendues, impropres à la consommation, qui sont remises sur le marché avec de fausses étiquettes. Un « lanceur d’alerte »

Related: