background preloader

269 000 tonnes de déchets plastiques flottent sur les océans

269 000 tonnes de déchets plastiques flottent sur les océans
Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir Les océans, qui couvrent 70 % de la surface de la planète, sont un immense dépotoir à ciel ouvert, où s'accumulent les déchets plastique de l'humanité. C'est le sombre tableau que brosse, dans la revue PLOS ONE (Public Library of Science) du 10 décembre, une vaste étude internationale (Etats-Unis, Nouvelle-Zélande, Chili, France, Afrique du Sud et Australie). Elle livre, pour la première fois, une évaluation globale de la pollution de la surface de l'ensemble des mers par ces détritus. Les chiffres sont vertigineux : 269 000 tonnes constituées de plus de 5 mille milliards de particules de toutes tailles. Encore les auteurs soulignent-ils que leurs estimations sont « très prudentes » et peuvent être considérées comme un « minimum ». Voir la carte des déchets plastiques Ils ont pu ainsi quantifier la pollution au plastique, qui touche « toutes les zones océaniques, y compris les plus éloignées ». Reste un mystère.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/12/10/269-000-tonnes-de-dechets-plastiques-flottent-sur-les-oceans_4538100_3244.html

Related:  Pollution de l'eau et des solscontinent de plastiquedéchets plastiquesLe plastique dans les océans, le 7ème continent.Déchets plastiques

Eau et Agriculture Al'heure actuelle, environ 3 600 km3 d'eau douce sont prélevés pour la consommation humaine, soit l'équivalent de 580 m3 par habitant et par an. Le graphique à bandes ci-contre montre que l'agriculture est de loin le plus grand consommateur d'eau dans toutes les régions du monde sauf l'Europe et l'Amérique du Nord, puisque 69 pour cent des prélèvements mondiaux lui sont imputables, la consommation des collectivités urbaines (municipalités) totalisant environ 10 pour cent et l'industrie 21 pour cent. Il est important de faire la distinction entre l'eau prélevée et l'eau réellement consommée.

EM - Le CNES embarque pour le septieme continent Nous sommes aujourd'hui familiarisés avec le concept de réchauffement climatique et ses effets : fonte de la banquise, élévation du niveau de la mer… Mais peu de personnes ont entendu parler des « îles plastiques », ces déchets de toute sorte rassemblés par les courants océaniques dans certaines zones des océans du globe plus ou moins définies. Charles Moore et Patrick Deixonne, 2 navigateurs soucieux de la planète. Crédits : P. Deixonne. Le CNES s’implique dans l’expédition « 7ème continent » par le biais du projet Argonautica. L'aventure, dont le départ est prévu le 20 mai prochain amènera Patrick Deixonne et ses co-équipiers à la rencontre de la « soupe plastique », ou Great Pacific Garbage Patch comme on l’appelle, au Nord-Est de l’océan Pacifique.

Les plastiques, des déchets néfastes pour les écosystèmes Les polymères portent de nombreux torts à la biodiversité : étouffement ou famine pour les animaux qui les ont ingérés, pollution du milieu marin, prolifération d'espèces invasives... Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric Les milliards de fragments de déchets qui s'agglomèrent, pour des centaines d'années, dans les gyres au centre des océans, portent de nombreuses atteintes à la faune et à la flore marines. L'exemple le plus – tristement – emblématique est celui des tortues qui s'étouffent avec des sacs plastiques qu'elles prennent pour des méduses. "Ce sont les espèces les plus sensibles aux déchets, explique François Galgani, océanographe et chercheur spécialiste des déchets à l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer.

Les déchets plastiques en mer : un 7ème continent ? RoselyneMessal Journaliste Un 7ème continent, formé de déchets plastiques : réalité alarmante ou exagération de langage ? Dévoilés dès les années 1990, ces amas de déchets, aussi appelés « îles flottantes », ont fait récemment la une des médias. Le 7ème continent de plastique, également au fond des oécans.

Trajet des plastiques dans les Océans - Onglet Pédagogique 7e ContinentOnglet Pédagogique 7e Continent L’augmentation de la consommation des plastiques s’est accompagnée d’une pollution environnementale importante et croissante depuis les années 1950. Même si la gestion des déchets est une préoccupation actuelle, des millions de tonnes de déchets sont encore rejetés chaque année dans l’environnement. Acheminés principalement par les cours d’eau, les déchets plastiques finissent par arriver dans les océans. La grande majorité (80%) des plastiques observés dans les océans provient ainsi des continents, l’autre partie provient des activités en mer. En fonction de leur densité, les déchets vont soit couler vers les fonds marins (comme les PVC de densité supérieure à celle de l’eau de mer), soit flotter et être entraînés par les courants marins (exemple du polyéthylène PE, de densité inférieure à celle de l’eau de mer).

Consommation-eau Statistiques mondiales temps réel sur la consommation d'eau 97%97% de l’eau douce se trouve dans des nappes souterraines continentales. 151 Chaque année un Français consomme 151 litres d'eau minérale (contre 39,9 en 1970) - Insee Les Etats-Unis sont les plus gros consommateurs d’eau en bouteille. L’Inde et la Chine, ont triplé et doublé leur consommation entre 2000 et 2005. Un gigantesque "continent" de déchets se forme dans le Pacifique Nord 562 042 lectures / 242 commentaires14 décembre 2007 ; révision : 30 mai 2014, 16 h 44 Déchets récupérés en septembre 2007© Oceanographic Research Vessel Alguita Dans le Nord-est du pacifique, entre la Californie et Hawaï, les déchets produits par les activités humaines et déversés dans les océans sont acheminés par les courants marins vers un nouveau "continent"[1] boulimique dont la taille atteint près de 3,5 millions de km² ! En 1997, le capitaine Charles Moore a été le premier à découvrir cette zone improbable de l'océan Pacifique où les déchets plastiques flottants s'accumulent.

L'invasion de plastique est loin de se ralentir Réagissez : Partagez : Notre insatiable appétit pour le plastique sous toutes ses formes est si grand que les efforts de recyclage seront loin de suffire à préserver l’environnement de ses atteintes. Le plastique, c’est fantastique …ment dangereux pour la nature (dont nous et les animaux). Il y aurait 269.000 tonnes de déchets plastiques dans les océans Ces méduses sont en plastique et peuvent être ingérées par des animaux qui font la confusion entre les deux, comme nous le rappelait l’association Surf Rider avec cette image. La vitesse de fragmentation et le destin océanique de cette matière plastique restent encore très mal connu. © Surfrider Il y aurait 269.000 tonnes de déchets plastiques dans les océans - 2 Photos Publiée dans la revue scientifique Plos One, cette étude internationale (Afrique du Sud, Australie, Chili, États-Unis, France et Nouvelle-Zélande) donne pour la première fois une estimation globale des morceaux de matière plastique flottant dans l’océan mondial. Le travail repose sur les mesures réalisées dans tous les océans (en 1.571 endroits), comme vient de le faire l’expédition Tara en Méditerranée, et sur les modèles de courants océaniques.

Curage des déchets plastiques dans l'océan Extraction Accastillage diffusion, M1623, (prix d'un radar pour bateau) Agri Affaires, Vis Mayrath, Février 2014, (prix d'une vis sans fin) Bunker Index, Bunker Index MDO, (coût du carburant pour bateau) Centre d'information sur l'eau - Eau et eau du robinet Un espace dédié aux enfants, aux enseignants mais aussi à tous les curieux qui veulent apprendre autour de l'eau. L’importance de l’eau est illustrée grâce à un ensemble de documents pédagogiques et d’expériences pour la classe. Réalisés par des professionnels de l’éducation nationale, ces supports constituent un complément intéressant pour la formation des enseignants.

Un étudiant de 19 ans a trouvé une solution pour «nettoyer» les océans Recevez nos newsletters : Pour intercepter et extraire les objets en plastique qui polluent les océans, ce jeune Hollandais propose la conception d’un «entonnoir géant». Son projet, qui a gagné plusieurs prix, nécessite de trouver 2 millions de dollars. Certains s’en plaignent lorsqu’ils se baignent durant les vacances d’été, d’autres décident de prendre les choses en main. C’est le cas de ce jeune étudiant hollandais de 19 ans.

VIDEO. Pollution : l'expédition en route vers le «continent de plastique» - Environnement Ils sont en route. Lundi, les explorateurs des mers sont partis pour une nouvelle expédition à l'assaut du «continent de plastique», le surnom de gigantesques zones où s'accumulent les déchets au milieu de l'océan. Destination : l'Atlantique Nord. Objectif : «Un volet scientifique bien plus élaboré», assure Patrick Deixonne, 49 ans. Aux Maldives, une île composée de déchets toxiques surgit de la mer Chaque année, environ un million de touristes visitent la nation insulaire des Maldives pour son climat chaud et ensoleillé et son impressionnante beauté naturelle. Mais les déchets que ces visiteurs génèrent (combinés à ceux des 395 000 résidents) sont un casse-tête pour le petit pays. Pour régler le problème, le gouvernement a décidé en décembre 1991 d’utiliser une île à part comme destination finale de l’énorme quantité de déchets produits par l’industrie du tourisme. Thilafushi, surnommée « Rubbish Island » (l’île poubelle), était à l’origine une lagune appelée Thilafalhu d’une longueur de 7 km et d’une largeur de 200 m dans les régions les moins profondes. D’énormes fosses ont été creusées, et les déchets ont été déposés au milieu de la fosse, qui a été remplie d’une couche de débris de construction et ensuite uniformément nivelée avec du sable blanc. 330 tonnes de déchets chaque jour

Related: