background preloader

Comment choisir une technique de méditation ?

Comment choisir une technique de méditation ?
Le choix d’une technique de méditation s’effectue parfois à tâtons. Dans ce qui se révèle être une véritable jungle de choix, d’options, de détails, choisir une technique de méditation est compliqué. On cherche bien souvent des méthodes simples pour trouver la technique qui nous convient. Malheureusement, aucune solution ne permet de choisir en quelques claquement de doigts une technique pour méditer. Il est par contre possible de s’orienter vers de grandes familles, pour expérimenter ensuite au sein de chacune et trouver tout naturellement la technique qui nous convient. Avant tout, soyez l’artisan de votre choix Si vous attendez qu’on choisisse la technique de méditation qui vous convient à votre place, vous risquez d’aller au devant de sévères déconvenues. Comment mal choisir sa technique de méditation Vouloir changer du tout au tout Miser sur l’économie Suivre les modes Régulièrement, de nouvelles modes de méditation émergent. Comment choisir une technique de méditation ? Related:  médecine douceMéditerMéditation - A Classer

La maladie, LE MAL A DIT... Relation entre les émotions et les maladies Academy for mindful teaching | Academy for mindful teaching Comment se détendre rapidement ? Se détendre rapidement grâce un exercice pratique Article invité rédigé par Laurence Brossard du blog Bonjour bien-être. Il existe de nombreuses techniques de développement personnel, bien-être, … et j’ai le sentiment que pour la plupart elles se recoupent… Partagez-vous également ce sentiment ? Pour ma part, je suis sophrologue et la sophrologie n’est parfois pas loin de la méditation, de la relaxation, de la pleine conscience, etc. Je vous laisse seul juge en vous proposant de suivre ci-après les ingrédients principaux d’une visualisation. Cet exercice est à réaliser les yeux fermés ou en regardant un point au sol (pour se centrer sur soi) Respirez amplement avec le ventre Installez-vous aussi confortablement que possiblePrenez conscience de vos points d’appui (dos, mains, cuisses, pieds, …)Portez attention à votre respiration. Relâchez / détendez chaque partie du corps Laissez venir à vous une image agréable et faites le plein de sensations positives Revenez tranquillement à votre rythme

Toutes les bases pour apprendre à méditer dès maintenant Votre méditation guidée pour vous reconnecter à votre profondeur intérieure : Vous n’avez qu’à suivre ma voix pour pratiquer cette méditation Quelques conseils pratiques pour méditer, je réponds à ces questions : - Combien de temps pratiquer par jour ? - Quel est le moment idéal dans la journée pour méditer ? - Quel est le l’endroit idéal pour pratiquer ? Quelques repères pour comprendre la méditation, je réponds à toutes ces questions : - Est-ce qu’il faut éviter de penser lorsqu’on médite ? - Qu’est ce qu’une méditation réussit ? - À quoi méditer sert-il ? - Comment mesurer ses progrès ? - Quelle est la différence entre méditer et réfléchir ? - Comment savoir que vous ne vous trompez pas dans votre pratique ? - Est-ce que méditer consiste à faire le vide ? - Pourquoi est-ce que la méditation est associée au « lâcher-prise » ? - Pourquoi méditer est-il à la fois si facile et si difficile ? Retrouvez-moi sur Google+

Penser positif: les recettes des gagnants Chacun a les moyens de se forger une mentalité de vainqueur. Les sportifs de haut niveau en sont la preuve. La recette: savoir acquérir des gestes, gérer ses relations aux autres, maîtriser son énergie, réguler ses émotions, développer la confiance en soi et exploiter sa motivation. P pour Plaisir Le trac surgit ? Attention, une seule séquence plaisir ne suffit pas à retrouver des nerfs d'acier, il en faut plusieurs dans la semaine. R pour Raison d'être Submergé par le stress et l'urgence, l'individu perd le sens de ce qu'il fait. E pour Exigence A chaque besogne, il s'agit de mettre la barre un peu plus haut. F pour Forme Entretenir son physique permet de gagner en sérénité, en puissance et en bien-être. E pour Echange Eviter le syndrome de Robinson Crusoé, isolé sur son île. R pour Réussite Etre indulgent avec ses échecs reste fondamental pour fortifier son mental. A pour Amour de soi Gare à ces petites phrases négatives qui minent : "je suis nul, je ne suis pas à la hauteur !".

Comment la méditation mandala peut vous aider à trouver votre place ? méditation mandala - Lotus central du mandala Shingon de la matrice, le Garbhadhatu, représentant Mahavairochana, entouré de quatre Adibuddhas (dorés) et de quatre Bodhisattvas (blancs). Utiliser un mandala comme objet de méditation permet tout d’abord de fixer ses pensées. C’est, toutefois, un outil très puissant qui vous permettra beaucoup plus que cela. Cercles, carrés, formes longues ou courtes, ouvertes et fermées y trouvent leur place de manière très harmonieuse. Le mandala est une représentation de l’univers, de ses composants. Trouver une harmonie au milieu d’un apparent enchevêtrement Si vous observez le plus complexe des mandalas en gardant le nez collé contre le support, vous ne verrez que confusion, formes inachevées, croisements disgracieux, couleurs brusquement interrompues et étonnamment disposées. méditation mandala - Kalachakra, la roue du temps Il en va de même pour l’univers. Trouver sa place dans un ensemble Avez-vous déjà méditer à l’aide d’un mandala ?

12 séances guidées de méditation avec Fabrice Midal « Méditer, c’est comme rentrer à la maison. Et nous en avons tous besoin. » Ces mots, aussi simples que profonds, sont révélateurs du ton des 12 séances guidées de méditation que livre Fabrice Midal dans son nouveau livre audio. © Csaba Attila Kontár Donner à chacun les clés d’authentiques retrouvailles avec sa propre humanité, tel est le beau projet que s’est fixé Fabrice Midal dans cet audiolib Méditations. Le philosophe spécialiste du bouddhisme vous aide à trouver ce chemin à travers 12 séances guidées de méditation en se refusant à tout folklore mystificateur, et au travers d’un apprentissage adapté aux Occidentaux. Philosophe reconnu par ses pairs, Fabrice Midal enseigne la méditation depuis plus de quinze ans. > Méditation, 12 Méditations guidées pour s’ouvrir à soi et aux autres, deux CD accompagnés d’un livret chez Audiolib. D'autres ont aimé... Sur le même thème...

Pourquoi se lever tôt le matin pour méditer et comment le faire Article invité rédigé par Moutassem Hammour du blog Pratiquer la Méditation, dans le cadre de l’évènement le « Cham des invités ». Tout le monde est encore endormi. La maisonnée est au pays des rêves et la rue enveloppée de la nuit reste silencieuse. La qualité du silence à 4h30 du matin est particulière. Commencer la journée de la sorte est un véritable bonheur. Tout a commencé lors d’un week-end que j’ai passé à Malaga en Espagne. Mon contact auprès de CJ m’inspira à essayer de me lever bien plus tôt qu’à mon habitude. Voilà quelques obstacles (et comment les contourner) qui je devinais risqueraient de me faire éteindre l’alarme pour me rendormir. – Avoir trop sommeil car je n’aurais pas dormi suffisamment d’heures. A cela, j’ai décidé d’allouer 45 minutes durant la journée pour faire une sieste si nécessaire. – Me réveiller avec un rhume (c’était le début de l’hiver). – Avoir un ou plusieurs invités à la maison. Il suffisait de les prévenir de mes habitudes matinales.

Angoisses Les points d'acupression qui peuvent vous aider à calmer vos crises d'angoisses : Pressez le point qui se trouve du côté droit de la poitrine, sous la clavicule, à 4 travers de doigt au dessus du mamelon. Pincez votre pouce jusqu’à ce que vous sentiez battre votre pouls. Faites également un massage circulaire de l’estomac, dans les deux sens. En cas d’angoisses fréquentes, pensez à bien respirer et adonnez-vous à une discipline douce comme le Yoga, le Taï Chi ou le Qi Gong. Une pratique régulière vous aidera à vous détendre et à contrôler vos angoisses. L'article de Murielle Toussaint est paru dans Belle-Santé n° 125 (épuisé). Comment réussir la posture birmane ? La méditation assise accessible La position birmane, assis en tailleur avec les mollets et les chevilles appuyés sur le sol Le but d’une posture de méditation est d’offrir au corps et à l’esprit une stabilité suffisante pour leur permettre de se porter vers d’autres dimensions de leur existence, trop souvent délaissées, méconnues. La posture birmane représente idéalement cette recherche de stabilité puisqu’elle offre deux assises sûres grâce aux mollets. S’installer en posture birmane est relativement simple. Les apports de la posture birmane La posture birmane manifeste ses premiers avantages au niveau de son accessibilité. Vous disposez, avec la posture birmane, d’une posture accessible, simple, et pourtant déjà très intéressante en elle-même ou comme premier pas vers le lotus. Vous pourriez également apprécier :

Un aperçu de la Méditation Vipassana La méditation vipassana est une forme plus avancée de méditation enseignée par S.N. Goenka, développée par les bouddhistes pour permettre d'accéder à l'état d'illumination. La méditation vipassana consiste en l'observation de l'esprit durant l'état de méditation. Elle est généralement couplée avec une méditation plus classique afin de commencer par calmer le corps et l'esprit, pour permettre cette observation. Les objectifs de la méditation vipassana Si vous êtes intéressé par la méditation vipassana, vous devrez probablement en apprendre plus au sujet du bouddhisme et autres religions similaires. Grâce à l'observation de soi-même, le méditant parvient à comprendre les règles qui régissent son esprit et en résulte une plus grande lucidité. La méditation vipassana peut prendre toute une vie pour la maitriser complètement, étant donné que la méditation samatha doit être maitrisée en premier. Comment apprendre la méditation vipassana La méditation vipassana est-elle faite pour moi? Auteur

Le déroulement d'une séance de visualisation et imagerie mentale Il n'existe sans doute pas de limites aux situations dans lesquelles la visualisation ou l’imagerie mentale peuvent jouer un certain rôle. Mais dans beaucoup de cas, l'effet ne peut être évalué que de manière subjective. Mentionnons aussi que ces approches sont souvent utilisées de concert avec d’autres techniques similaires, l’autohypnose et la relaxation, par exemple. Il est donc parfois difficile de départager l’action spécifique de chacune d’elles. La visualisation est une pratique sans danger, pourvu qu'on ne la choisisse pas au détriment d'un traitement susceptible d'avoir une plus grande efficacité. Il n'y a donc pas de risque à l'essayer dans toutes sortes de situations. Réduire et prévenir le stress et l’anxiété, et améliorer le bien-être. Réduire les effets indésirables de la chimiothérapie. Réduire la douleur. Améliorer les fonctions motrices. Réduire l’anxiété préopératoire ainsi que la douleur et les complications postopératoires. Soutenir la créativité.

La méditation Pour échapper au stress et se recentrer, de nombreuses personnes se tournent vers la méditation. Une expérience individuelle qui s’inscrit désormais dans la sphère sociale. Pris dans une course contre la montre, saturés d’informations, la plupart d’entre nous avons perdu le contact avec notre intériorité. Bouffée d’oxygène dans un monde sous tension, la pratique de la méditation propose une parenthèse salutaire. Des bénéfices tangibles sur la santé Augmentation du système immunitaire et du niveau d’énergie, atténuation des états dépressifs et de l’anxiété, diminution des risques de maladies cardio-vasculaires, les bienfaits de la méditation sont réels et scientifiquement prouvés. « La méditation mobilise le système autonome parasympathique, source de calme, à l’opposé du système sympathique qui actionne le stress », explique le psychiatre Frédéric Rosenfeld (1). La méditation s’invite à l’école et dans les prisons Une voie pour la liberté ? Nathalie Ferron

Shambhala Buddhism The term Shambhala Buddhism was introduced by Sakyong Mipham in the year 2000 to describe his presentation of the Shambhala teachings originally conceived by Chögyam Trungpa as secular practices for achieving enlightened society, in concert with the Kagyu and Nyingma schools of Tibetan Buddhism.[1] The Shambhala Buddhist sangha considers Sakyong Mipham to be its head and the second in a lineage of Sakyongs, with his father, Chögyam Trungpa, being the first. Distinguishing characteristics[edit] Shambhala Buddhism partly derives from the teachings of Shambhala, as originally proclaimed by Chögyam Trungpa, which state that "there is a natural source of radiance and brilliance in the world, which is the innate wakefulness of human beings. The Shambhala Buddhist sangha expresses this vision largely within Tibetan Buddhist concepts, terms, and practices, continuing its ties to contemporary Kagyu and Nyingma lineage holders, among them the Karmapa (Ogyen Trinley Dorje),[3] Penor Rinpoche (d.

Related: