background preloader

Réseaux sociaux : comment partager ses photos, ses vidéos, ses coups de coeur ?

Réseaux sociaux : comment partager ses photos, ses vidéos, ses coups de coeur ?
Snapchat® C’est une application pour appareils mobiles (ordiphones et tablettes, IOS et Android), de partage éphémère de photos et/ou de vidéos appelées "snaps". Le temps de visualisation des snaps partagés est défini par l’émetteur (1 à 10 secondes). Ils sont envoyés à des contacts choisis. Le jeu, chez les ados, consiste à réaliser une capture d’écran du snap pendant la durée du partage. Ces captures sont ensuite mises sur une page Facebook® pour y être commentées. Depuis une mise à jour de décembre 2013, Snapchat® possède une fonction "replay" qui permet de faire réapparaître chaque jour un message qui s’était auto-détruit. Vine® C’est un réseau social de partage de vidéos d’une durée maximale de 6 secondes tournant en boucle et qui appartient à Twitter®. À titre d’exemple, le site vinebox propose un florilèges de vidéos tournées avec Vine®. Ask.fm® Ask.fm®, est un réseau social letton, classé 3e au niveau du temps passé derrière Facebook® et Twitter®. Tumblr® Instagram® Spotted® Vine

http://www.education-aux-medias.ac-versailles.fr/instagram-r-snapchat-r-vine-r-ou-comment-partager-ses

Related:  InternetRéseaux sociauxRessources CLEMI/clemibordeaux/Identité numérique et gestion de donnéesréseaux sociaux

Comment accompagner votre enfant pour un usage d’internet plus sûr Ces situations où votre enfant communique ses données personnelles en ligne : Pour continuer son jeu, Sabrina doit créer un compte personnel. Le formulaire collecte ses données personnelles : nom, prénom, adresse électronique, adresse, numéro de téléphone … Le site indique que ces données peuvent être revendues à des tiers.Matéo installe une nouvelle application sur son smartphone. Cette application lui demande d’accéder à une liste d’informations : géolocalisation, liste d’amis, identifiant publicitaire. Publier sur un média social Cet article à été initialement diffusé dans le numéro de février du journal Epicure ([version collège] en page 10->] et version lycée en page 14) Tous producteurs d’information Promouvoir, contester une idée via des commentaires sur un article de journal ou des statuts sur Facebook©, montrer ses talents ou ceux de son groupe en partageant une vidéo sur Youtube©, faire le « buzz » avec des photos artistiques sur Instagram©, c’est désormais très simple. En 3 clics, c’est fait... Depuis un « smartphone », une tablette ou un ordinateur. Média social ?

Communiquer sur Internet; ide numérique etc... ressources S'exprimer en ligne : la netiquetteLa nétiquette est un « ensemble des conventions de bienséance régissant le comportement des internautes, notamment lors des échanges dans les forums, par courrier électronique ou sur les réseaux sociaux. Nétiquette est la contraction de NET (pour Network) et étIQUETTE. Les principaux points à respecter lors des échanges sur Internet, proposé par l'Université de Montréal, École de bibliothéconomie et des sciences de l'information. La version la plus complète, recommandée par l'AFA (Association des Fournisseurs d'Accès). Une version "allégée" (lien à actualiser) disponible sur le site Internet Sans Crainte (Programme national de sensibilisation des jeunesaux bons usages de l'internet). Un outil à utiliser avec vos élèves : un diaporama assorti d'un quizz sur le site CToutNet du CRDP de Versailles

Big Brother. Tout ce que Google sait de vous Comment faire prendre conscience aux jeunes qu’Internet est à la fois un formidable outil pour la connaissance et la communication et un endroit où il faut aussi veiller en permanence à préserver la confidentialité de ce que l’on y fait. Les géants d’Internet sont de vrais aspirateurs à données. Google est un excellent exemple. Le géant de la recherche sur le Web offre de formidables services à tous les internautes.

Enfants et adolescents : les citoyens d’une société de flux « C’est une vraie question, celle de voir si Google pourrait devenir le censeur du monde », a-t-il posé dans le débat. Le croisement de données auquel peuvent se livrer Google, Amazon ou autre géant type Facebook est quelque chose de tout à fait nouveau, de démesuré et d’absolument invisible. « Cette opacité est très préjudiciable à l’individu. L’éducation est fondamentale pour “lever le voile“ ». Il déclare ensuite dans notre interview que penser que le monde puisse être dominé par des entreprises est quelque chose d’assez « malsain pour la citoyenneté ». La citoyenneté : une notion essentielle au coeur du débat sur la société de flux

Loi Renseignement : la boîte à outils pour apprendre à protéger votre vie privée en chiffrant vos données et communications Nous sommes le soir du mardi 5 mai, et c’est un jour funeste pour la démocratie. La France s’était autoproclamée « pays des Lumières » parce qu’il y a 250 ans notre pays éclairait l’Europe et le monde grâce aux travaux philosophiques et politiques de Montesquieu, qui prônait la séparation des pouvoirs, et de Voltaire et Rousseau. À dater d'aujourd’hui, jour du vote en première lecture du projet de loi sur le renseignement, à cause d'une classe politicienne d’une grande médiocrité, s'enclenche un processus au terme duquel le peuple français va probablement devoir subir une loi dangereuse, qui pourrait s’avérer extrêmement liberticide si elle tombait entre de mauvaises mains, par exemple celles de l’extrême droite.

S'informer avec les médias sociaux Cet article à été initialement diffusé dans le numéro de mars du journal Epicure (version collège en page 18 et version lycée en page 17) Presse écrite, radio, télévision d’un côté ; blog, médias sociaux de l’autre. Nous avons désormais le choix pour nous informer. Mais dans cette jungle informationnelle, qui parfois se contredit, qui croire ? Quelle stratégie adopter pour s’informer et ne pas être manipulé. Médias traditionnels versus réseaux sociaux Fiches pratiques; écriture web Livre, journal d’information, radio, site web, réseau social… chaque support de communication a ses propres codes d’écriture. On ne rédige pas de la même façon pour un livre ou un site web et ceci pour une raison simple : le lecteur ne lit pas de la même façon.L’auteur doit donc s’adapter aux spécificités de la lecture et sur le Net, elles sont nombreuses.Quelles sont les contraintes à prendre compte pour écrire sur Internet ? Quelles règles respecter ? Quels pièges éviter ?

Aborder la question de la gestion des données personnelles avec des élèves Le dossier ci-dessous est le fruit d’une intervention dans le cadre des journées ForMITIC 2016 à Tramelan en Suisse. 1- Introduction 2- Définitions 3- Les ressources espace Jeunes de la CNIL 4- Ressources (infographie, vidéos, interviews, fiches outils, …) 5- Revue de Presse

Related: