background preloader

Ce que prévoit (ou pas) la future loi Macron

Ce que prévoit (ou pas) la future loi Macron
Le gouvernement devrait user de l'article 49-3 pour faire passer cette loi fourre-tout, refusée par une partie de sa majorité. Résumé des 300 articles de ce texte polémique. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent Dernière étape et deuxième « 49-3 » pour la loi Macron. Ce texte fourre-tout doit régler, selon Emmanuel Macron, les « trois maladies » de la France : « défiance », « complexité » et « corporatisme ». Du « pouvoir d'achat » à « l'activité » Ironiquement, la loi Macron « pour la croissance et l'activité » fut d'abord appelée « loi sur la croissance et le pouvoir d'achat », à l'époque où elle était défendue par le ministre de l'économie précédent, Arnaud Montebourg. Arnaud Montebourg proposait d'utiliser les économies réalisées sur les dépenses publiques selon la règle des trois tiers : « Un tiers serait affecté à la réduction du déficit public, garantissant notre sérieux budgétaire et la poursuite de l'assainissement des comptes publics. Ce qui sera dans la loi 1. 2. 3. Related:  RC2.2 - Quelles politiques pour l'emploi ?

Être au chômage peut modifier la personnalité Que le chômage entraîne une altération du niveau de vie et de bien-être n'est guère surprenant, mais on sait moins que perdre son travail modifie certains traits de la personnalité. Dans son éventail d'effets néfastes, l'inactivité de longue durée aurait celui de rendre les individus désagréables et introvertis, selon les conclusions d'une étude anglaise publiée dans le Journal of Applied Psychology début février. Place au désespoir Des chercheurs de l'université de Stirling en Angleterre, désireux d'étudier l'impact de l'inactivité professionnelle sur le comportement des gens, ont soumis 6769 adultes allemands à des tests de personnalité réguliers sur une période de quatre ans. Après avoir analysé avec attention les réponses aux questionnaires, l'équipe de scientifiques a constaté que les femmes étaient de moins en moins agréables au fur et à mesure que les années de chômage se succédaient. «Un cercle vicieux» Des risques sérieux Car il n'est pas rare que «le pire» se produise.

Ce que contient (désormais) la loi Macron Pas le courage de vous plonger dans ce texte de 308 articles, dont 23 ont été partiellement ou totalement censurés ? On vous résume l’essentiel. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs La loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, dite « loi Macron », a été promulguée et publiée au Journal officiel vendredi 7 août. Le texte ne contient bien sûr pas les quelques articles censurés par le Conseil constitutionnel mercredi soir, qui devront être présentés à nouveau devant le Parlement pour être validés – ou non. L’itinéraire législatif de la loi a notamment été marqué par deux votes en bloc à l’Assemblée nationale, au cours desquels le gouvernement a engagé sa responsabilité en raison de l’utilisation de l’article 49, alinéa 3 de la Constitution. Le texte fourre-tout de 308 articles vise, selon Emmanuel Macron, à guérir les « trois maladies » de la France : « défiance », « complexité » et « corporatisme ». 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10.

Certains licenciés économiques moins bien indemnisés par Pôle emploi CSP Contrat de sécurisation professionnelle - L'Express Votre Argent Les chiffres du chômage pour le mois de janvier viennent de tomber et, sans surprise, ils sont en trompe l'oeil. Sous l'apparente embellie (-0,5% pour les chômeurs de la catégorie A), le nombre de demandeurs d'emploi toutes catégories confondues a augmenté de 0,3%. Ce qui ne fait pas l'affaire de l'Unedic, l'organisme gestionnaire de l'assurance-chômage, qui anticipe un trou de 4,4 milliards d'euros dans ses comptes en 2015. Pourtant, la traque aux économies a déjà commencé : les nouvelles règles d'indemnisation des chômeurs, en vigueur depuis juillet dernier, devraient permettre à l'Unedic de grappiller 400 millions d'euros cette année. Les licenciés à compter du 1er février concernés En 2015, 144.000 salariés licenciés pour motif économique devraient opter pour un CSP selon les prévisions du gouvernement. Les salariés ont le droit de refuser le CSP. Mais en début d'année, la renégociation de l'accord sur le CSP entre patronat et syndicats a donné lieu à une refonte du système. 1. 2.

Loi pour la croissance, l'activité, et l'égalité des chances ... - Wikipédia Origine[modifier | modifier le code] Après la nomination d'Emmanuel Macron au poste de ministre de l'économie le 26 août 2014, le projet de loi est renommé « projet de loi pour la croissance et l'activité ». Le texte vise selon le gouvernement à « libérer » l'activité économique dans un grand nombre de secteurs économiques, ce qui l'a parfois fait qualifier de « fourre-tout »[3]. Examen du projet de loi[modifier | modifier le code] Cependant, la décision unilatérale du gouvernement d'introduire dans le projet de loi un plafonnement des indemnités prud'homales versées en cas de licenciement « sans cause réelle et sérieuse » déçoit à gauche et au PS, et suscite l'opposition feutrée des rapporteurs du texte[10]. Adoption de la loi[modifier | modifier le code] Le projet de loi est adopté en deuxième lecture à l'Assemblée nationale le 18 juin 2015[16] puis définitivement le 11 juillet 2015[17], dans les deux cas au moyen de l'article 49-3 de la Constitution. Mesures[modifier | modifier le code]

Chômage : mais où sont passées les 4.300 personnes qui ont disparu des statistiques ? Tous les mois, "l'Obs" actualise pour vous la courbe des chiffres du chômage. Généralement, l'exercice se déroule plutôt bien. Et puis, patatras, avec les chiffres de janvier, nous tombons sur un os. Addition, soustraction, incompréhension. 3.496.400 chômeurs inscrits à Pôle emploi en décembre moins 3.481.600 en janvier, cela donne 14.800 alors que Pôle emploi annonce 19.100 chômeurs en moins. L'explication présentée par un conseiller du ministère du Travail se révèle fort technique mais finalement bien simple. Des estimations statistiques La Dares précise que "la correction des effets des variations saisonnières et des jours ouvrables repose sur des estimations statistiques et est, à ce titre, affectée par une marge d'incertitude." On vous le disait, c'est technique mais... presque simple. A partir de janvier, on passe donc du coefficient brut au coefficient de correction des variations saisonnières appliqué sur toute la série passée. * Pour décembre, l'écart est limité à +0,1%.

Loi Macron: ce qui change Loi Macron, loi Rebsamen: où sont les décrets? Certaines mesures phares des lois "Croissance et activité" et "Dialogue social" ne peuvent être mises en oeuvre, faute de décrets d'application. Ce 29 octobre, le ministre de l'Économie a assuré que ce serait fait dans les mois à venir. Précisions. Prud'hommes: comment ça marche (depuis la loi Macron)? INFOGRAPHIE. Loi Macron: le calendrier des mesures phares INFOGRAPHIE. Epargne salariale: ce que la loi Macron change Le projet de loi sur la croissance et l'activité, définitivement adopté, modifie certaines règles relatives à l'épargne salariale. Les experts-comptables préparent la "loi Macron 2" L'Ordre des experts comptables a remis au ministre de l'Economie une série de cinq propositions pour favoriser la croissance des PME. Loi Macron: le Sénat simplifie le compte pénibilité La chambre haute n'aura pas suivi le gouvernement. Cession d'entreprise: le Sénat limite la loi Hamon Le crédit d'impôt famille bientôt pour les indépendants ?

Quand le moral des patrons redécolle Le fameux "alignement des planètes" -euro, pétrole et crédit pas cher- commence à faire son effet sur la conjoncture économique et le moral des dirigeants d’entreprises. Ils sont désormais 28% à être optimistes sur l’évolution de l’économie française pour les 6 mois à venir, du jamais vu depuis le début du quinquennat de François Hollande. La montée des inquiétudes, selon l’enquête, est plus liée à la situation internationale qu’à des problèmes "domestiques". En moyenne, les dirigeants d’entreprise anticipent une évolution de 2,5% de leur chiffre d’affaires sur l’exercice par rapport à l’année précédente. A noter que la montée en puissance du dispositif de Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) est plutôt appréciée : 62% du panel de l’Observatoire de la performance des PME-ETI Banque Palatine-Challenges-Opinonway l’a utilisé, ce qui a permis de reconstituer les marges et les trésoreries.

La loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques Une loi pour créer et développer l'activité en France La loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques vise à libérer l'activité partout en France et dans tous les secteurs. Manuel Valls et Emmanuel Macron ont présenté le projet de loi le 10 décembre 2014. Le texte, définitivement adopté le 9 juillet 2015, au terme de plus de 400 heures de débats à l'Assemblée et au Sénat, a été complété par les mesures annoncées en faveur des TPE et PME. "Les juges constitutionnels ont donné leur accord à la quasi-totalité de la loi," a de son côté noté le Premier ministre. "12 des 17 dispositions censurées – sur 308 articles que compte la loi – ont été invalidées non pas sur le fond mais pour des raisons de procédure," a-t-il ajouté. Le mouvement de réformes pour lever les blocages, libérer les initiatives et amplifier la reprise de la croissance continue. Manuel Valls Le 6 août 2015 de la loi appliquée au 14 juin 2016 libérer La loi ambitionne de lever les freins à l’activité.

Emploi : un nouveau plan pour les chômeurs de longue durée Catherine Gasté | 08 Févr. 2015, 16h16 | MAJ : 08 Févr. 2015, 16h33 Décrétés « cause nationale » par François Hollande en juillet 2014, ils viennent d'être érigés « priorité des priorités » 2015 par le président. .. Ils, ce sont les chômeurs de longue durée, qui cumulent au moins douze mois sans travail sur deux ans. Symptôme de la dureté de la crise, ils sont près de 2,5 millions (si l'on inclut ceux ayant une petite activité) à être tombés dans cette trappe. François Rebsamen le sait bien : les recettes miracles n'existent pas. Plus de 400 000 chômeurs bénéficieront d'un suivi renforcé. Des aides pour les gardes d'enfants ou l'accès au logement. Des immersions en entreprises. Des formations mieux ciblées. > Restez informés !

Quand le chômage de longue durée modifie jusqu’à la personnalité des demandeu... Atlantico : Une étude de l'American Psychological Association souligne que le chômage de longue durée peut avoir des conséquences profondes sur la personnalité. Elle met en évidence que cinq grands traits de personnalité peuvent être altérés après un plus d'un an sans emploi. Le chômeur risque-t-il, comme le laisse entendre cette édtude, d'être moins scrupuleux, moins sympathique, moins ouvert et extraverti et plus nerveux après une longue période sans travailler ? Xavier Camby : Cette étude est très intéressante en ce qu'elle met en exergue une altération ou une détérioration progressive du caractère des personnes testées, à mesure que dure leur temps de chômage. Que l'épreuve cesse et la personnalité profonde de la personne reprendra le dessus. Cela peut-il conduire à s'auto-exclure du marché du travail ? L'inactivité forcée et la cessation d'activité constituent le plus souvent une grande souffrance intime, profonde et inconsciente ! atlantico sur facebook notre compte twitter

Les salaires continuent d’augmenter en France L’économie française a beau peiner à repartir, le taux de chômage a beau rester à des niveaux élevés, les destructions d’emplois ont beau rester fortes, les salaires, eux, malgré tout, restent dynamiques. Le salaire mensuel de base (SMB) – qui correspond grosso modo à la première ligne de la feuille de paye – a ainsi progressé de 1,4 % sur un an en 2014 dans les entreprises de dix salariés ou plus (hors agriculture et emplois publics), selon les chiffres publiés, vendredi 20 mars, par la Dares, le service des statistiques du ministère du travail. Comme l’inflation a été nulle (0 %) entre décembre 2013 et décembre 2014, la progression du pouvoir d’achat est donc de 1,4 %. Lire aussi : Inflation en France : « une situation presque inédite en soixante ans » En 2013, le salaire de base avait progressé de 1,6 % (avec une inflation à + 0,6 %) après + 2,1 % en 2012 (avec un indice des prix en hausse de 1,2 %) et + 2,3 % en 2011 (pour un coût de la vie à + 2,4 %).

Le chômage nuit gravement à la santé 24 Mars 2015, 10h11 | MAJ : 24 Mars 2015, 10h11 Entre 2008 et 2010, 584 suicides pourraient être attribués à la hausse du chômage, selon une étude de l'Institut français pour la santé et la recherche médicale (Inserm). Mais au-delà de ces actes exceptionnels, la réalité est encore plus glaçante. Entre 1995 et 2007, le scientifique a suivi 6.000 volontaires âgés de 35 à 64 ans pour observer les effets du chômage sur la santé cardiovasculaire et la mortalité globale. L'étude met en évidence une "surmortalité très importante" chez les chômeurs, presque trois fois supérieure à celle des non-chômeurs. "Ces effets sont bien liés à la condition de chômeur, parce que les retraités ou les personnes volontairement inactives ne sont pas touchées", précise le professeur Meneton. Les chômeurs ont des "comportements à risque", explique-t-il. Mais ces résultats sont probablement "une sous-estimation de la réalité", de l'aveu même de son auteur. - 'Leur santé n'intéresse personne' -

Related: