background preloader

La plus belle chose au monde

La plus belle chose au monde
Fiou. Je vous poste quelques liens à ce propos : ChildfreeChildfree ou le choix de ne pas avoir d’enfants Toutes les femmes ne veulent pas forcément des enfants Femmes sans enfants, femmes suspectes. Et sinon… Vous aurez Peut-être remarqué que j’étais parmi les 30 sélectionnés de la Révélation Blog ! Si vous avez le temps ça me ferait vraiment extrêmement plaisir que vous votiez – juste aujourd’hui ou chaque jour jusqu’en janvier ! Related:  Naindejardinparlant❤️⭐️

Tout va mieux: Si j'aurais su... Pour lire l'article en question, c'est ICI. Hairy Legs Club Back home in Asia, having hair in your body is nothing of importance, really. You have hair or no hair, it doesn’t really matter, unless you were a celebrity or something and you had to conform to the Western ideal of beauty of being white and hairless. For normal people, it’s really not an issue, and some guys even absolutely like it if you are hairy because it expresses a sort of strength and masculinity over weakness. Your personality was not attached to your physical characteristics.

Les Moso, une des dernières sociétés matriarcales À l'ombre des contreforts de l'Himalaya, près du lac Lugu, à la frontière des provinces du Yunnan et du Sichuan, vit le peuple Moso. Ils forment une société matrilinéaire et matrilocale, l'une des dernières connues à ce jour. Les enfants sont rattachés au groupe parental maternel, qui les élève, leur transmet nom et traditions. Les femmes sont au centre de cette société complexe et ne quittent pas leur famille. Elles pratiquent une forme de "mariage libre" : les femmes choisissent leurs partenaires et en changent à leur guise. Cette ancienne société aux valeurs si "modernes" est exigeante. Au milieu de ces intérêts divers et omniprésents, il y a les femmes elles-mêmes. Comme pour beaucoup de communautés isolées de par le monde, l'appât du gain touristique a un coût. Les Moso les plus jeunes ont mieux intégré les codes culturels chinois. Les portraits de Klüppel donnent à voir des femmes fortes et dignes, et une autre forme de réalité.

Le sexe expliqué à nos grands-mères  |  blogue Originel Entre le Dico des filles et les conseils de Canoë pour séduire un homme, les filles et les femmes sont bombardées de lieux communs et de conseils sans base empirique sur la sexualité. Ce genre de bons conseils ne datent pas d’hier. Pour vous le prouver, je suis allée faire un petit tour aux archives de la Grande Bibliothèque où j’ai pu déterrer plusieurs charmants enseignements prodigués aux femmes entre 1875 et 1961 à propos de la sexualité. Leçon 1 – Les menstruations, c’est un sérieux handicap, qu’il ne faut pas prendre à la légère. Quand vous êtes menstruée, évitez tout effort physique et mental. À retenir aussi : il ne faut pas se mouiller les pieds quand on a ses règles. Le guide la femme, vers 1900 Et si vous avez des pertes blanches, c’est peut-être parce que vous vous surmenez intellectuellement. Leçon 2 – Méfiez-vous du paprika. Vous devriez éviter les aliments « susceptibles d’agir de façon spéciale sur votre cerveau et vos organes génitaux ». Lui… et toi jeune fille, 1961 - L.

10 femmes oubliées par les manuels scolaires qui ont pourtant révolutionné la science Ces 10 femmes d’exception ont eu une incidence significative sur diverses avancées scientifiques dans des domaines tels que la paléontologie, la médecine, la physique… et pourtant elles sont encore méconnues. le DGS vous offre donc une chance de découvrir ces femmes qui ont grandement participé à l’évolution scientifique au cours de l’Histoire. Lire aussi Ces batteries révolutionnaires pourraient fonctionner des milliers d’années sans être rechargées Elle n’avait que 12 ans lorsqu’elle et son petit frère ont découvert un squelette d’ichtyosaure près de leur ville natale en Angleterre, dès lors elle se passionne pour cette science qui étudie les fossiles. Le plus souvent elle attendait la fin d’une tempête pour partir fouiller espérant que le vent et l’eau aient ouvert l’accès à de nouveaux fossiles enfouis sous les couches calcaires. Lire aussi Des chercheurs parviennent à « déballer » des momies d’animaux en 3D

Si la photo de mes règles vous a mis mal à l'aise, demandez-vous pourquoi | Rupi Kaur C'était un projet scolaire pour un cours dans ma dernière année d'université. Un post Instagram visant à disséquer la manière dont les différentes formes de médias envisagent une information visuelle. Rien de bien grave, à priori. Pourtant quand Instagram supprime à répétition la photo d'une fille endormie avec le sang de ses règles sur son pyjama, ça devient plus qu'un projet scolaire. Ils finissent par écouter. Je viens juste de rentrer d'un petit dîner avec ma famille et mes amis. Cette photo était censée vous rendre ma à l'aise. "Je ne publierais pas d'image de mon sperme, alors ne publie pas d'image de tes règles." Cette tentative de mise en perspective est devenue la critique la plus entendue dans les jours qui ont suivi la publication. Depuis que la photo circule, je reçois une quantité astronomique d'amour et de réactions positives. Cet article, paru à l'origine sur le Huffington Post Canada, a été traduit de l'anglais par Matthieu Carlier. Close Alamy

Going Wild! | fun outside with kids Ton droit, ton choix (mais pas trop quand même) | Le blog d'une gentille Et sincèrement, quand on voit que l’accès à l’IVG est menacé dans des pays comme l’Espagne on se dit qu’il vaut mieux ne pas jouer avec le feu et s’informer dès maintenant au maximum. Et non, non et re-non ce n’est pas qu’un problème féminin, ce n’est pas « un sujet de fille ». Sur ce, les sources ! 1) Les articles de Rue 89 1 et 2 2) La contraception en France : nouveau contexte, nouvelles pratiques ? 4 ) Mais également : Choisir sa contraception 5 ) /! Ah oui, et le Vilain vous pouvez le retrouver ici Des bisous !

Bushcraft France materiel survie bushcraft equipement survie bushcraft tente bushcraft Beauty Is Broken — Matter I was 11 years old when I first recognized that men’s perception of beauty revolves around possession. I was walking home from school when a group of teenage boys started following me in their car. They were catcalling me, so I ran into a bank until they drove off. If that experience taught me anything, it was that beauty is about power: the pursuit of it and the consequence of it. Those boys might’ve thought I was cute, sure, but more enticing was the thought of control over someone else, someone obviously fragile: a pre-teen girl. Beauty, like monstrous ugliness, comes with a hunt. I wonder how perceptions of beauty color the world for men, if it seems as glittering and dark and fragile as it does to me, someone assumed to be a woman. For as long as there have been men and women on this earth, the answer has been no. Beauty was always used as a tool of critique for all genders. Beauty, to men, was something they didn’t trust or want, especially in women.

Les animaux nocturnes se repèrent-ils aux étoiles Il est vraisemblable que les amphibiens – qui sont nocturnes pour 80 % d’entre eux – se dirigent "aux étoiles". Mais l’influence des astres sur les animaux est difficile à mesurer, d’autant que les expériences menées sont plutôt rares. Les résultats obtenus sur certaines espèces laissent toutefois penser que le monde animal profite de la voûte céleste pour se déplacer et se nourrir. NOCTAMBULE. Ainsi de Scarabaeus satyrus, ou scarabée bousier, qui, en 2013, a suscité l’admiration du monde scientifique pour sa faculté à s’orienter de nuit. Des chercheurs de l’université de Lund (Suède) ont installé ce coléoptère sud-africain au centre d’une caisse remplie de sable. Un passereau sous les étoiles Ce n’est pas la première fois que des scientifiques intègrent un planétarium à leur dispositif expérimental. Et même dans l'eau... Et les espèces marines ?

These Guys Took Their Clothes Off To Talk About Body Positivity 5 manières de commencer un roman – parmi d'autres À l'assaut du livre - Shawn Roach, CC BY ND 2.0 Et si l’on plongeait dans les pensées du personnage... Oh, bien entendu, on peut immédiatement songer aux Rêveries de Jean-Jacques Rousseau, ou encore à ce morceau de Proust qui initie Swann. Mais voici comment Catherine Gucher débute Transcolorado : Tommy disait toujours : « Si Adam et Ève n’avaient pas croqué la pomme… » Tommy, c’est au bar du bout de la route que je l’ai rencontré. C’était au début du mois d’octobre, un jeudi je crois. ou bien Mathias Enard dans La perfection du tir : Le plus important, c’est le souffle. La respiration calme et lente, la patience du souffle ; il faut d’abord écouter son propre corps, écouter les battements de son cœur, le calme de son bras, de sa main. Avant même la cible, l’important c’est soi-même. Faisons donc un brin de causette : du dialogue... Agnès Martin Lugand entame en effet Les gens heureux lisent et boivent du café, avec un dialogue léger et enthousiaste : — Maman, s’il te plaît ? — Allez, Diane.

L’impuissance comme idéal de beauté des femmes – Introduction – Sexisme et Sciences humaines – Féminisme Cet article était à l’origine censé être une simple introduction à un article très long, faisant partie de la série sur l’objectivation sexuelle. J’ai décidé de le fragmenter pour une lecture plus aisée, et d’en faire une série d’articles sur l’impuissance comme idéal de beauté des femmes Comme nous l’avons vu dans la partie 1 sur l’objectivation sexuelle, plusieurs théoriciennes féministes ont discuté du fait que les femmes, dans les sociétés patriarcales, sont assimilées et réduites à leur corps. C’est ce qu’on appelle l’objectivation sexuelle. Comme les femmes sont identifiées à leur corps, elles sont essentiellement évaluées en fonction de leur apparence physique, au détriment de leur personnalité ou de leurs compétences. Susan Bordo Dans l’Antiquité grecque, on retrouve cette dichotomie homme/femme à travers celle de la beauté/laideur. A partir du XVIIème siècle, cette conception de la laideur féminine a changé. Naomi Wolf Sandra Bartky Le mythe de la beauté est un sujet très vaste.

Related: