background preloader

Des conditions de travail optimales - Google Carrières

Des conditions de travail optimales - Google Carrières
Notre approche est systématiquement axée sur les données, y compris pour choisir la couleur des murs d'une salle de conférence ou le menu d'un déjeuner. Laszlo Bock, Senior Vice President, People Operations, et David Radcliffe, Vice President, Real Estate and Workplace Services, expliquent comment cette approche centrée sur les données contribue à créer des conditions de travail idéales, ayant un impact positif sur l'espérance de vie, la santé et la productivité des employés. Regarder le bulletin d'informations de CBS News (en anglais) Créer un bureau qui joint l'utile à l'agréable Si vous voulez que vos employés fassent preuve de créativité et repoussent les limites du possible… Plus d'informations Écolo pour de bon Nous voulons que les internautes aient la conscience tranquille lorsqu'ils utilisent nos produits. Plus d'informations Liberté des employés et travail de qualité Nous offrons toutes sortes d'avantages à nos employés pour assurer leur bien-être, mais… Plus d'informations

https://www.google.fr/about/careers/lifeatgoogle/proof-in-the-perks.html

Related:  Dossier Bac SDGcengiz74francisodmaximeDocuments selectionnésfreehugs

Google est élue meilleure compagnie pour y travailler Le magazine Fortune vient d’annoncer sa liste des 100 meilleures compagnies américaines où il fait bon travailler. Google a été élu numéro 1. Les avantages sociaux et matériels sont impressionnants, y travailler relève plus d’un style de vie et d’une communauté utopique. Pourquoi Google pose les mêmes questions à tous ses candidats? Google fait partie des entreprises les plus attractives de la planète. Au quotidien, le monde entier utilise son moteur de recherche et les différents services qui gravitent autour. Alors forcément, quand on est recruteur au sein d’une entreprise asi attrayante aux yeux des candidats, on doit mettre en place des techniques de recrutement très pointues afin de sélectionner les meilleurs talents. Voici comment les grandes entreprises motivent leurs salariés Travailler chez Google, Microsoft ou Facebook, ça en fait rêver plus d’un. Dans la majorité des classements sur les entreprises où il fait bon travailler, ces multinationales caracolent généralement en tête de liste. Question d’image, de moyens financiers mis à disposition, de fidélisation des employés et d’attraction des meilleurs talents de ce monde.

Google veut scruter la productivité de ses salariés... pendant un siècle Google est capable de mener des études étude sur la consommation de M&Ms au bureau... alors pourquoi pas étudier la productivité de ses salariés pendant cent ans! La société américaine a très sérieusement lancé "gDNA", une étude prévue pour durer un siècle. A condition bien sûr que la compagnie elle-même survive aussi longtemps... L'objectif : trouver la recette magique du management qui rendra les travailleurs heureux. Car des employés comblés par leur travail sont, a priori, au zénith de leur productivité - il appartiendra à l'étude de confirmer le lien entre bonheur et performance professionnelle. Les salariés de Google sous la loupe des scientifiques pendant un siècle

Les conditions de travail au sein de Google ! - Il faut tout d’abord maîtriser au minimum 3 langues couramment. Les 400 employés cadres chargés du recrutement n’opèrent en tout qu’une dizaine d’entretiens d’embauche, une vingtaine s’il s’agit d’un poste plus important Suite aux 3500 CV reçus quotidiennement par l’entreprise en 2006, Google a décidé de créer et de développer un logiciel entièrement consacré à la gestion des CV ! On compte aujourd’hui 54 604 employés chez Google et 3 des 10 directeurs du conseil d’administration font partie de l’entreprise (Sergey Brin, Eric Schmidt et Larry Page). Depuis que Google a rejoint le monde de la bourse, 1200 de ses employés sont devenus millionnaires. 500 d’entre eux ont plusieurs dizaines de millions et 80 d’entre eux ont quelques centaines de millions de dollars par an ! Ca donne envie, non ? Sachant qu’ un programmeur travaillant pour Google gagne la modique somme de 85 000 dollars par an, soit environ 7 083 dollars par mois.

Travailler chez Google, ce n'est pas que du bonheur Une cantine gratuite, des salaires alléchants (88.000 euros par an en moyenne pour un ingénieur), des fauteuils massants ou encore 20% de temps libre pour développer ses projets personnels… A priori, Google paraît l'endroit rêvé pour tout salarié. Ce n'est d'ailleurs pas par hasard que le groupe américain figure régulièrement parmi les premières places des palmarès consacrant les employeurs préférés des jeunes diplômés. Si travailler chez le géant de la Silicon Valley est une expérience très enrichissante, cela peut bizarrement avoir de mauvais côtés. C'est en tout cas le point de vue de certains anciens employés de la firme de Mountain View, qui échangent leurs critiques sur un fil de discussion du site de questions-réponses Quora, repéré par Business Insider.

Pour motiver ses salariés, Google mise sur l'interaction et l'autonomisation Chez la firme de Mountain View, motiver ses collaborateurs passe par deux choses : la possibilité de prendre du temps pour travailler sur un projet personnel, et la gratification des personnes qui aident leurs pairs. Pour favoriser l'engagement de ses salariés, Google a décidé de leur laisser plus de temps libre, tout en les incitant à communiquer entre eux. Les managers de la firme de Mountain View sont partis du principe suivant: au cours de la réalisation de leur travail, ingénieurs comme développeurs acquièrent de nombreuses compétences, qu'ils peuvent souhaiter mettre en œuvre dans un cadre plus personnel. C'est pourquoi ils ont lancé en 2006 une initiative permettant aux employés de diviser leur temps de travail en deux parties. Soit un temps de travail effectif (80%) et un considéré comme du temps libre (20%).

C'est prouvé, être heureux au travail améliore la productivité VIE DE BUREAU - Plus un employé est heureux, plus il est efficace dans son travail. Ce n'est pas une surprise, mais c'est ce que démontre une nouvelle étude menée par le département d’économie de l'Université de Warwick, au Royaume-Uni. En réalisant un certain nombre d'expériences, dont les résultats vont être publiés dans le Journal of Labor Economics, l'équipe de chercheur a déterminé que le fait d'être heureux augmentait la productivité de près de 12%.

Amazon à nouveau critiqué pour ses conditions de travail La firme américaine est cette fois accusée d'exploiter les travailleurs de l'un de ses entrepôts en Ecosse, obligés à dormir dans des tentes pour économiser de l'argent. Une précédente enquête évoquait le sort des livreurs, forcés, eux, de faire leurs besoins dans leurs camions pour tenir le rythme. C'est une campagne de publicité dont Amazon se serait bien passé en plein rush de Noël. Le géant américain du e-commerce est à nouveau mis en cause par la presse britannique qui dénonce les conditions de travail dans ses entrepôts.

Le Recrutement chez Google Part. 2 Lorsqu’un recruteur effectue une mission de sourcing, il dispose d’un certain nombre d’outils classiques : Agence Pôle Emploi, cabinets de recrutement, sites spécialisés & contacts avec les écoles. Google utilise ces réseaux mais, en analysant la stratégie de recrutement, on se rend qu’elle utilise des méthodes aussi insolites qu’efficaces. Recruter par une publicité codée Le “billboard myster” est une équation mathématique affichée sur un panneau publicitaire, sans logo, ni signe distinctif.

Tous les chiffres clés sur Google : société, résultats financiers, employés, produits et services Par Olivier Duffez, le 27 septembre 2016 Google est devenu gigantesque ! Voici toute une série de chiffres qui permettent de se rendre compte de la progression fulgurante de Google depuis son lancement en 1998... Article mis à jour le 27/09/2016, publié initialement le 14/11/2007 Travailler chez Google : 11 faits et chiffres étonnants Google est devenu l’employeur de référence dans le monde. La firme de Mountain view soigne ses employés et se soucie de leur bien-être en leur offrant de nombreux avantages. Ses méthodes de management inspirent beaucoup de start-up et d’entreprises.

Des services en entreprise pour le bien-être des salariés 24% des salariés interrogés dans le cadre de l’Observatoire Entreprise et Santé d'Harmonie Mutuelle sont demandeurs de dispositifs pour concilier travail et vie personnelle. Les programmes d’assistance aux employés (PAE) peuvent accompagner le bien-être au travail. Une façon de conjuguer humanisme et performance… Nés dans les années 40 dans les pays d’Europe du Nord, les «Employee Assistance Programs» (EAP) se sont peu à peu développés en Europe.

Related: