background preloader

Pourquoi l'entreprise Apple.inc est-elle si performante ?

Pourquoi l'entreprise Apple.inc est-elle si performante ?
Publié le 29 septembre 2014 à 14:33 Alors que la conférence d'Apple pour présenter ses nouveaux « objets connectés » a eu un succès fou à travers le monde, et que son nouvel iphone a vu son nombre de précommandes explosé en à peine 24h, intéressons-nous de plus près à la « marque à la pomme », symbole d'une Amérique jamais en panne d'innovation. Tout d'abord, Apple en quelques chiffres... 1 Avril 1976 : Date de fondation de l'entreprise Apple.inc, créée par Steve Jobs, Ronald Wayne et Steve Wozniak. 1ère : Apple a la première capitalisation boursière mondiale en 2014, à environ 98 dollars l'action. 424 : Nombre de magasins Apple store dans le monde entier. 80 300 : Personnes employées par l'entreprise Apple.inc. 4 Millions : Précommandes d'iphone 6 et d'iphone 6+ en 24h, battant le record du nombre de précommandes pour un smartphone en 24h. 57,6 Milliards : En dollars, chiffre d'affaires de l'entreprise pour le 1er trimestre fiscal 2014. Jusqu'où va Apple pour produire toujours plus ? Related:  tsaouzanet

Pourquoi Apple est vraiment phénoménal 623,52 milliards de dollars. C'est la valeur de l'entreprise Apple, sur la base du cours de son action, qui a clôturé lundi soir à 665,15 dollars. La firme de tous les records - qui était, on le rappelle, au bord de la faillite en 1996 - a encore frappé. Le précédent record de Microsoft datait de la bulle Il avait été établi le 27 décembre 1999, juste avant l'éclatement de la bulle internet début 2000. La croissance de la capitalisation est impressionnante Ces deux dernières années, la valorisation d'Apple a quasiment triplé et gagné 400 milliards de dollars. Apple dépasse de loin la valeur de ses pairs L'entreprise vaut plus que Microsoft, Google et Intel réunis. Cette performance fait suite à des résultats trimestriels jugés décevants Il est rare de battre un record en Bourse après un trimestre décevant. Jusqu'au billion de dollars? Les investisseurs sont encore plus impatients de savoir si Apple va dévoiler un iPad Mini, voire une iTV.

iPhone 6 d'Apple et sa stratégie de communication Rumeurs, révélations explosives, déclarations en tout genre… Non il ne s’agit pas de la frénésie médiatique engendrée par la sortie polémique du livre « Merci pour ce moment » de Valérie Trierweiler, mais de celle du tout dernier bijou technologique d’Apple, l’iPhone 6. Et la course à l’information va bon train, peu importe que le scoop dévoilé s’avère véridique ou non, l’important est de créer le buzz. Est-ce que cette vidéo présente vraiment le dernier joujou d’Apple ? Dans l’histoire du marketing, seuls quelques élus ont à ce point suscité l’attente de millions de consommateurs aux quatre coins du globe, de Pékin à Seattle en passant par Paris. Si vous venez de créer un nouveau site par exemple, vous vous demandez comment communiquer sa sortie. Premier acte : le silence Dans le premier acte, tout commence par le silence le plus total du côté de l’entreprise. Deuxième acte : les rumeurs Dans le deuxième acte, c’est au tour des médias d’entrer en jeu. Troisième acte : le buzz Question

Histoire d'Apple 1972 - 1984[modifier | modifier le code] Genèse d'Apple et l'Apple I[modifier | modifier le code] L'une des Blue Box montée par Wozniak. Premier logo de Apple, mettant en scène Isaac Newton et la découverte de la gravitation universelle. Le nom de leur future entreprise, Apple Computer, est selon Steve Wozniak, une idée de Steve Jobs. Pensant qu'une troisième personne serait utile et pourrait agir comme arbitre en cas de désaccord entre eux, les deux Steve cherchent du côté de leurs employeurs respectifs. Une fois les premiers circuits imprimés prêts, Jobs part à la quête de clients. Lorsque Jobs apparaît au Byte Shop pour livrer les ordinateurs, Terrell se consterne de le voir arriver avec seulement des cartes mères équipées de quelques composants, alors qu'il lui avait clairement demandé des ordinateurs complètement montés avec une alimentation, un clavier et un boîtier. Markkula et l'Apple II[modifier | modifier le code] Départ de Steve Jobs[modifier | modifier le code] Macintosh Office

Apple Apple [ˈæpəl][10] Écouter (litt. « pomme » en anglais) (anciennement Apple Computer) est une entreprise multinationale américaine qui crée et commercialise des produits électroniques grand public, des ordinateurs personnels et des logiciels. Parmi les produits les plus connus de l'entreprise se trouvent les ordinateurs Macintosh, l'iPod, l'iPhone et l'iPad, la montre Apple Watch, le lecteur multimédia iTunes, la suite bureautique iWork, la suite multimédia iLife ou des logiciels à destination des professionnels tels que Final Cut Pro et Logic Pro. En 2019, l'entreprise emploie 137 000 employés et exploite 506 Apple Stores répartis dans 25 pays[11],[12] et une boutique en ligne où sont vendus les appareils et logiciels d'Apple, mais aussi de tiers. Son bénéfice annuel pour l'année 2019 est de 55,2 milliards de dollars[13]. En août 2015, le site web d'Apple a fusionné avec l'Apple Store en ligne[24]. Histoire Apple et Steve Jobs Steve Jobs décède le 5 octobre 2011, à l'âge de 56 ans. Slogan

Qu'est-ce qu'une organisation performante ? L'analyse de la performance de l'organisation doit être envisagée dans ses diverses composantes, c'est-à-dire en établissant un lien entre les résultats obtenus et les aspirations des différents acteurs. Il s'agit d'envisager comment ces aspirations sont traduites en termes d'indicateurs et comment la performance de l'organisation se situe par rapport à d'autres, ou comment elle évolue dans le temps. 1. La performance organisationnelle se définit comme la réalisation d'un résultat équivalent ou supérieur à l'objectif fixé par l'organisation compte tenu des moyens mis en œuvre. L'analyse de la performance va se décliner en deux grandes notions : L'efficacité mesure la capacité de l'organisation à atteindre ses buts. Une organisation est performante quand elle utilise au mieux ses ressources (matérielles, humaines et financières) afin d'atteindre ses objectifs. 2. La fidélité de la clientèle ou de l'usager Le chiffre d'affaires (hors taxes) La part de marché (PDM) 3. La rentabilité 4.

Apple, entreprise la plus chère de tous les temps VIDÉO - Apple a de nouveau franchi jeudi le cap des 700 milliards de dollars de capitalisation boursière. Et pour bon nombre de professionnels, le titre ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin. La firme à la pomme vient de décrocher un nouveau record. Après une première incursion en novembre dernier, Apple a de nouveau passé mercredi le seuil hautement symbolique des 700 milliards de dollars de capitalisation boursière. Apple conforte ainsi sa première place mondiale, très loin devant, Exxon (390 milliards), Microsoft (340 milliards) ou encore Alibaba (225 milliards). Si l'action tutoie les sommets à Wall Street c'est essentiellement grâce aux résultats historiques dévoilés le 27 janvier dernier. Les actionnaires peuvent donc remercier le génie des ingénieurs du groupe et de son département marketing. Pour bon nombre de professionnels, le titre Apple ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin.

La stratégie marketing d'Apple en 5 étapes. | Marketing SONDAGE : Quel type d'entrepreneur es-tu? Ce mercredi 20 octobre, Apple tiendra une keynote. Pour l'occasion, notre agence Web s'offre de vous décrire le succès de la stratégie marketing d'Apple en 5 étapes. 1 - Le culte du secret : Le point fort d'Apple est son culte du secret. Avant le lancement d'un produit, personne ne sait réellement ce qui va être présenté. 2 - Des rumeurs et encore des rumeurs : Vu qu'aucune information n'est divulguée, la Webosphère se met alors à imaginer ce que "la pomme" va bien pouvoir présenter. 3 - Contrôle de l'information : Bien qu'Apple favorise la diffusion des rumeurs, celles-ci ne sont pas laissées au hasard non plus. 4 - Annonce au goûte à goûte : Quelque temps avant l'annonce officielle, Apple publie quelques informations discrètes afin de relancer les rumeurs et les discussions autour de son futur produit. Ajouter un commentaire Article publié par Création DLNdans Marketing

Tim Cook (Apple) promet une avalanche d’innovations 01net le 29/05/13 à 11h08 Tim Cook a été l'invité de Walt Mossberg à la conférence AllThingsD. En matière de buzz, Apple sait y faire ! Avant de donner son opinion sur ses concurrents, Tim Cook a tenu remettre les choses à leur place. Quant à la concurrence sévère, il a rappelé qu’Apple avait toujours été dans cette situation ultraconcurrentielle. Sceptique sur le succès des Google Glass Il a ensuite donné sa vision des Google Glass qui donne à comprendre qu’Apple ne se lancera jamais sur cette voie. Il admet tout de même que le wearable computing deviendra la nouvelle « branche de l’arbre. » Tim Cook confirme ainsi l’orientation vers les objets connectés. Concernant la TV connectée, Tim Cook est resté assez flou. Travailler son pouvoir de séduction Mais, à quelques jours de la WWDC Tim Cook ne pouvait se permettre de ne pas parler de logiciel et de sa stratégie en la matière. Et, à en croire les résultats d’Apple, son pouvoir de séduction est loin d’être en baisse.

Related: