background preloader

Réforme de la formation professionnelle : ce qui va changer en 2015

Réforme de la formation professionnelle : ce qui va changer en 2015
La réforme de la formation pro tourne autour de trois fondamentaux : - L’entretien professionnel - Le conseil en évolution professionnel - Le CPF L’entretien professionnel L’entretien professionnel comme il est prévu dans la nouvelle loi n’a rien à voir avec les fameux EAE (entretien annuel d’évaluation) organisé dans de nombreuses entreprises. L’entretien professionnel peut répondre à trois critères : - Il débouche sur une action de formation. - Il débouche sur une certification via une formation ou une VAE (validation des acquis de l’expérience) - Il se traduit par une progression salariale ou professionnelle. Dans les entreprises de plus de 50 salariés, si deux des trois critères ne sont pas remplis tous les six ans, l’employeur devrait ajouter 100 heures de formation supplémentaires sur le CPF du salarié concerné. Le conseil en évolution professionnelle Il est l’élément central de cette réforme. Le Compte Personnel de Formation (CPF) Quelles seront les formations disponibles via le CPF ? Related:  chap 9 évaluation des compétences et potentielRéforme Formation Professionnelle

6 quiz en ligne sur le CPF et la réforme de la formation Ce que la loi sur la formation professionnelle va changer pour l'entreprise - L'Express L'Entreprise Mission accomplie pour le ministre du Travail, Michel Sapin. La réforme de la formation professionnelle a été menée tambour-battant. Issue de l'accord national interprofessionnel (ANI) du 14 décembre 2013, le projet de loi sur la formation professionnelle, l'emploi et la démocratie sociale a été adopté par l'Assemblée nationale hier et le Sénat ce jeudi 27 février 2014 (188 voix pour, 133 voix contre). Principal point d'achoppement: la réforme de l'inspection du travail a été retirée du projet de loi. Elle n'est pour autant pas enterrée a souligné Michel Sapin, qui a annoncé qu'il présentera des propositions sous peu. Le projet de loi redessine les contours du paysage de la formation continue en France. 1. Principale innovation de ce projet de loi sur la formation, le compte personnel de formation sera opérationnel à partir du 1er janvier 2015, date à laquelle il remplacera le DIf (Droit individuel à la formation). A lire: Compte personnel de formation: ce qu'il faut savoir. 2. 3. 4. 5.

Réforme de la formation professionnelle : un an après, où en est-on ? L’un des principaux leitmotivs de la réforme touchait à la responsabilisation des entreprises : moins de dépenses obligatoires (et donc moins d’accès à des fonds mutualisés) et, à la place, des dépenses sur fonds propres qui incitent les responsables RH et formation à choisir des dispositifs d’apprentissage en lien avec leurs besoins. Pour José Montes, Pprésident du Groupe Cegos, « l’impact de la réforme de la formation professionnelle dépasse le seul cadre de la formation. Considérée jusqu’ici comme une dépense, la formation devient un investissement. Celle-ci doit à la fois répondre directement aux enjeux de professionnalisation de chacun tout en se positionnant sur le terrain de l’efficacité, facteur clé de compétitivité. » Un soupçon de nostalgie Selon une étude Demos publiée en octobre 2015, quelque 45% des responsables formations considèrent que la réforme aura un impact positif sur leur métier (33% estiment que cet impact sera négatif et 25% qu’il sera neutre). Quid du CPF ?

CPF : le compte personnel de formation - Fiche pratique Que ce soit à titre individuel ou avec l'accord de son employeur, un salarié peut bénéficier de son de façon autonome. En cas de demande à l'employeur (via une l), ce dernier dispose d'un mois pour donner sa réponse, l'absence de réponse étant considérée comme une acceptation. Un accompagnement est également mis en place pour conseiller et informer sur l'évolution des métiers ainsi que sur les offres adaptées aux compétences, le tout dans le but d'améliorer la qualification de tous.Il existe des passerelles entre le DIF et le CPF. En effet, les salariés du secteur privé ont jusqu'au 31 décembre 2020 pour inscrire le solde de leurs heures de DIF sur le compte CPF. Le compte personnel de formation (CPF) dans la fonction publiqueComme tous les salariés, les agents de la fonction publique mais aussi les contractuels pourront bénéficier du CPF, mais à partir du 1er janvier 2017. Jusqu'à cette date le DIF reste applicable. Et pour les demandeurs d'emploi et les jeunes ?

Référenciel de compétences Dans un projet d’investissement, quand on parle des supports qui permettent de fixer une représentation du futur , on pense tout de suite au plan d’une machine, à une représentation en 3D d’un poste de travail, à un prototype… Or l’investissement ne se traduit pas seulement par une évolution des espaces, des équipements, des flux mais aussi par une évolution des métiers et des compétences. Comment anticiper cette dimension stratégique du changement, et s’assurer au fil du projet de conception que les choix ne vont pas conduire à des besoins de compétences difficiles à acquérir dans les temps impartis, à un appauvrissement des métiers sur le contenu, à l’exclusion de salariés, à la disparition de savoirs faire... ? Parallèlement à la simulation sur les équipements et les process ; on peut, grâce à l’implication forte de la fonction RH, anticiper les besoins de compétences futures, en les formalisant dans un document : référentiel d’activité ou référentiel de compétences.

Avec les Mooc, "la formation tout au long de la vie va exploser" La première étincelle de la révolution Mooc (massive open online courses, cours en ligne ouverts à tous) jaillit en 2012, en Californie, grâce à deux enseignants en intelligence artificielle de l'université Stanford, Andrew Ng et Daphne Koller. Deux ans plus tard, la plateforme de cours gratuits qu'ils ont créée, Coursera, a attiré plus de 10 millions d'étudiants et offre près de 900 cours réalisés par des enseignants de 116 des plus prestigieux établissements mondiaux. Daphne Koller est en France cette semaine, avec un agenda bien rempli : formalisation de nouveaux partenariats avec des écoles françaises (Essec et Sciences po), discours à la grand-messe geek Le Web, dîner-débat avec des responsables d'établissements d'enseignement supérieur autour du Salon des grandes écoles de L'Etudiant... Une occasion d'éclairer l'avenir qui concernera non seulement les étudiants, mais aussi chacun d'entre nous. Vous avez lancé Coursera en 2012. Qu'avez-vous appris? Qui sont-elles? Par exemple? Non.

Réforme de la formation professionnelle 2014 : ce qu'il faut retenir Le 5 mars 2014, l’état nous gratifiait d’une nouvelle réforme de la formation professionnelle continue. A l’heure où les décrets d’application sont en cours de parution, il est d’actualité de se poser la question des apports et des risques de cette nouvelle monture. Simplifier cette réforme à la simple disparition du DIF et de la déclaration fiscale 2483 est un peu réducteur. Si le premier est bien arrêté au profit du compte personnel de formation (CPF), son solde au 31/12/2014 sera néanmoins à transmettre par chaque entreprise avant le 31/01/2015 à son OPCA et consommé en priorité lors des demandes de formations CPF, comme stipulé dans le décret n° 2014-1120 du 2 octobre 2014.Quant à la DF2483, rien pour l’instant ne laisse présager sa complète disparition. Une baisse des contributions obligatoires : la carotte Pour les entreprises de moins de 10 salariés, rien ne change (0,55% de la masse salariale brute). Le DIF est mort, Vive le CPF ! Et les financements ? Pour conclure

Réforme de la formation professionnelle - Grands dossiers En créant les conditions pour préparer des salariés mieux formés, plus qualifiés, aux métiers et aux technologies d’aujourd’hui et de demain, la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, issue de l’accord national interprofessionnel du 14 décembre 2013, favorise le développement des compétences et la compétitivité des entreprises. Les démarches administratives et les contributions sont désormais simplifiées afin de permettre aux employeurs de faire de la formation professionnelle un levier stratégique de compétitivité. Les employeurs doivent s’acquitter d’une contribution unique, qui soutient les besoins en formation des entreprises et des individus, notamment celles et ceux qui en sont les plus éloignés. En parallèle, ils disposent de plus de liberté pour mettre en place des plans de formation concertés et efficaces. Avec le compte personnel de formation, salariés et demandeurs d’emploi sont acteurs de leurs parcours professionnels.

Evaluation des compétences >>> De la qualification à la compétence A partir du milieu des années 1980, un certain nombre de d'entreprises ont introduit, dans leurs systèmes de « gestion des ressources humaines », une méthode consistant à gérer les « compétences ». Avant les années 1980, il n'était pas dans l'air du temps de parler de « compétences » mais plus exactement de « qualifications ». Les qualifications sont à entendre comme l'ensemble des aptitudes qui sont nécessaires pour faire un travail, du point de vue de la reconnaissance officielle de ces savoir-faire : elles sont reconnues/validées, notamment par un diplôme ou par la preuve d’une expérience. Aujourd’hui, les entreprises se rapprochent du système des compétences plutôt que de s’en référer exclusivement à celui des qualifications. Le concept de compétence a pris de l’importance au cours des années 80. >>> Qu'est-ce que la compétence ? Le concept de compétence est définie par P. Elle compétence est de l’ordre de « savoir mobiliser ».

Réforme de la formation professionnelle : un succès qui réside dans la coresponsabilité Le 4 octobre, deux décrets sur la réforme de la formation professionnelle étaient publiés au Journal Officiel. À partir du 1er janvier 2015, chaque salarié verra la création de son Compte personnel de formation (CPF) remplacer son Droit individuel à la formation (Dif), avec pour objectif principal de rendre le salarié plus autonome. Pour autant certains détails restent opaques. Si la réforme de la formation professionnelle, et la création du Compte personnel de formation, est globalement positive pour les salariés, certains éléments restent encore à préciser. CPF vs DIF Chaque salarié disposait jusqu’alors du Dif (Droit individuel à la formation), qui offrait 120 heures de formation maximum mobilisables sous réserve de la validation par l’entreprise des choix du salarié. Un nouveau rapport de forceLa réforme est donc avantageuse pour les salariés, qui disposent d’une nouvelle autonomie pour faire évoluer leurs compétences professionnelles.

Related: