background preloader

P. Meirieu : Évaluation du socle : « De (gros) progrès, mais peut (encore) mieux faire… »

P. Meirieu : Évaluation du socle : « De (gros) progrès, mais peut (encore) mieux faire… »
Alors que vont commencer les travaux de la « Conférence nationale sur l’évaluation des élèves », la publication des « Premières propositions du Conseil supérieur des programmes pour l’évaluation et la validation de l’acquisition du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture » (1) constituent, de toute évidence, une promesse de renouveau. La démagogie et le laxisme, c’est la notation traditionnelle… On croyait pourtant avoir progressé en affectant clairement à la scolarité obligatoire un objectif de formation pour tous, et cela avant tout objectif de sélection. Et voilà que, là comme dans bien des domaines, les « conservateurs » se crispent sur les positions les plus réactionnaires, revendiquant sans scrupules le darwinisme scolaire dès l’école primaire. On croyait s’être débarrassé, une bonne fois pour toutes, de l’accusation qui fait des « pédagogies actives » un « ersatz d’idéologie post-soixante-huitarde et de démagogie gauchisante ». Le retour du refoulé ?

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/12/05122014Article635533620612899875.aspx

Related:  ÉvaluationQuid de l'évaluationévaluation(s)Motivation evaluation

A l'école, des notes qui sonnent faux. Hommage à Philippe Meirieu. « L’échec de l’école réside dans un système de notation figé à l’âge classique », analyse Pierre-Philippe Bugnard, historien de l'éducation, (Université de Fribourg, Suisse) dans un hommage à l'infatigable pédagogue Philippe Meirieu, qui prend sa retraite de l'université. Le 10 janvier 2015, Philippe Meirieu recevra l’hommage de son université, Lumière-Lyon 2, pour son départ à la retraite. Occasion rare de revenir sur un demi-siècle d’évolution pédagogique durant lequel l’auteur de Frankenstein pédagogue (2007) résista au philosophisme fin de siècle : l’imputation aux mœurs post-soixanthuitardes de l’échec de l’école. Les passéistes de toutes générations décrètent l’école en échec et prient pour un retour à sa tradition présumée. Or, face à la massification du secondaire, l’école savait d’expérience, après l’alphabétisation généralisée, que seule la différenciation pédagogique, donc l’évaluation, peut rendre autonome un élève dans l’hétérogénéité du cadre classe hérité.

Conférence sur l'évaluation : Le ministère affiche sa volonté de changement Environ 300 personnes ont assisté le 11 décembre à la première journée de la conférence nationale sur l'évaluation. Tout au long de la journée se sont succédés spécialistes et équipes pédagogiques devant le jury de 30 personnes réuni par le ministère. Toutes les interventions vont dans le même sens : démontrer la nécessité d'appliquer une nouvelle évaluation tenant compte des compétences et bienveillante. La note tue l'apprentissage "La note est liée à l'idée du classement dans un système scolaire construit par en haut pour créer une élite".

Quelle tristesse ! Ils n'ont rien interdit ! - Bienvenue chez les P'tits ! Désespoir des foules rétrogrades... encore plus effrayant que le "désespoir des singes" de la Cordillère de Nahuelbuta ! Figurez-vous que la Conférence Nationale sur l’Évaluation, a rendu vendredi ses recommandations. Certaines sont paraît-il "ambitieuses", et peut-être même un peu trop. On y propose entre autres choses de supprimer les notes à l’école primaire et en sixième (fin du cycle 3). Evaluation : Ce que prépare le ministère "Evaluation : le ministère est-il fou ?" , demande le Snalc. A vous de vous faire votre idée grâce aux textes officiels que le Café pédagogique s'est procuré. Il ne s'agit que de projets. C'est mercredi que le ministère fera connaitre son texte définitif qui devra encore passer devant le CSE probablement le 15 octobre. Mais à 48 heures de la publication, les principaux arbitrages semblent faits.

Les notes sont-elles justes ? Entretien avec Pierre Merle Par François Jarraud Les notes sont-elles justes ? Certes, s'il est bien une activité que les profs font sérieusement, c'est la notation. Ils en connaissent les conséquences dans un système qui se focalise sur les moyennes. Pourtant quand on compare sa notation à celle de ses collègues, souvent on est très surpris. Pierre Merle révèle dans son dernier livre les résultats de nombreuses études docimologiques (la science de la notation).

Complexité - évaluation par compétences Quel que soit leur cadre de référence, tous ceux qui inscrivent leur réflexion, ou mieux leur pratique pédagogique, dans l'approche par compétences s'accordent aujourd'hui pour dire que celles-ci s'exercent lorsqu'il s'agit de résoudre des situations-problèmes nécessitant la mobilisation de plusieurs ressources. Que ce soit pour l'apprentissage des compétences ou pour leur évaluation, il convient donc de situer l'élève dans un environnement complexe et de l'amener à mobiliser ses différents acquis pour résoudre une situation complexe. L'évaluation des compétences à travers des situations complexes est elle-même un processus complexe, ce qui peut décourager les enseignants lors de sa mise en oeuvre. Malgré cette complexité, le recours à des situations complexes est une modalité indispensable et économique pour l'évaluation des compétences, en complément d'autres pratiques comme le portfolio par exemple. 1.

Différencier l’évaluation pour libérer l’évalué. Pour beaucoup d'apprenants l’évaluation est un lieu du chaos. Elle ne fait pas sens pour eux. Ils la subissent et finalement la rejettent. Comme on peut le lire dans la quatrième de couverture du livre Nudge : la méthode douce pour inspirer la bonne décision : « Quand les choses se compliquent, les simples mortels se prennent les pieds dans le tapis ». Le nudge est un petit coup de pouce pour aider l’apprenant à se lancer dans l’activité.

Et si l’élève décidait de sa note ? On parle d’auto-évaluation de plus en plus. Alors, certes, c’est à la mode, mais je pense que, au-delà de ça, savoir s’évaluer, c’est indispensable dans une vie professionnelle. En tant que prof, on évalue son travail en permanence, et on le fait tout seul (imaginez si on devait envoyer nos séquences à notre IPR, en mode « c’est bien ça ? »). Et je pense que c’est la même chose dans la (grande) majorité des métiers d’aujourd’hui.

Le livret scolaire unique du CP à la troisième Un livret scolaire unique Les livrets scolaires de l’école élémentaire et du collège évoluent à compter de la rentrée scolaire 2016 pour ne plus former qu’un livret scolaire commun pour la scolarité obligatoire. Le livret scolaire d’un élève regroupe, pour chaque cycle : les bilans périodiques du cycle en coursles bilans de fin des cycles précédents et, en première année d’un cycle, les bilans périodiques de l’année précédenteles attestations déjà obtenues : PSC1, ASSR 1 et 2, AER, attestation scolaire "savoir-nager" (ASSN), etc. À la fin de chaque période, un bilan détaille : au recto, le niveau des élèves par matièreau verso, les appréciations générales et les projets menés

Évaluer comme à la télé !LeWebPédagogique Lundi matin, huit heures. C’est surprenant de découvrir, ce matin, les mêmes élèves qui, vendredi en dernière heure, étaient enjoués – pour ne pas dire surexcités – par l’approche du week-end. Pour certains, le choc se répète chaque jour car les nuits sont courtes. Bien sûr, pour la très grande majorité, c’est le travail harassant qui les a torturé jusque tard dans la nuit… Pour les « quelques autres », c’est l’écran qui les a empêchés de plonger dans les bras de Morphée.

Chroniques en innovation et en formation » Blog Archive » Evaluer pour les apprentissages, ça marche: mode d’emploi (vidéo) texte de la vidéo L’évaluation reste un problème à l’Ecole en France. Dans un collège de 600 élèves, un principal a dénombré les actes d’évaluation délivrés dans une année scolaire : 90 000 notes. Classement de Hattie : Liste de facteurs pour la réussite scolaire John Hattie a fait des recherches sur plus de 800 méta-analyses qui résument plus que 50000 études individuelles. Il a publié sa synthèse dans un livre paru en 2009 : « Visible Learning ». En tout, 250 millions d’élèves ont été concernés par ces recherches sur la réussite et l’apprentissage. Hattie élargit constamment sa base de données avec de nouvelles recherches . Voici une partie des 138 facteurs d’influence que Hattie évalue dans son livre. En attendant la traduction française de ses livres veuillez trouver la liste des 138 facteurs d’influence en anglais (ici) ou en allemand (ici) et un extrait en français ci-dessous.

Des remarques de bulletin négociées, quelle drôle d’idée ! C’est la période des bulletins. Les comptes que je suis sur Twitter m’ont donné l’occasion de me le rappeler maintenant que j’ai un calendrier un peu différent dans mon nouvel établissement. J’ai pu suivre Marie-Camille Coudert qui racontait son expérience : Programmes et horaires à l'école élémentaire Les programmes de l’école Les programmes de l'école élémentaire depuis la rentrée 2016 Le Bulletin officiel spécial n°11 du 26 novembre 2015 est consacré aux programmes d'enseignement de l'école élémentaire et du collège. Retrouvez les programmes d'enseignement du cycle :

Related: